Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Message  teninches le Mer 8 Déc 2010 - 17:22

Bon, on dirait que j'ai décidé de vous poster toutes mes fics en sotck joie joie

Celle-ci concerne la série Stargate SG1 et particulièrement le Jarter qui était mon ship favori. Par contre, elle date car, je l'avais commencé lorsque j'avais 16 ans. J'ai décidé de la reprendre et de la finir que très récemment.

Spoilers: cette fic se situe quelques temps après la saison 8 et je ne vais tenir que très peu compte de la saison 9.

Disclaimers: les personnages ne m'appartiennent. je ne gagne rien en écrivant cette fic sauf du plaisir.


Bonne lecture Wink

*****


Les retrouvailles de deux officiers



Cela faisait maintenant trois mois que le Général Jack O’Neill avait quitté le commandement du SGC. En effet, celui-ci avait gagné du galon en passant Major Général et avait été muté au Pentagone, à Washington. Il travaillait à présent au département de la Homeworld Security en lieu et place du Général Georges Hammond qui avait décidé de prendre sa retraite après des années de bons et loyaux services rendus à son pays. Son départ avait laissé un grand vide à la base de Cheyenne Mountain. Et un an après, voilà que cet évènement se reproduisait. Tout le monde était nostalgique depuis le départ de O’Neill mais, cela se voyait encore plus chez une certaine personne : le Lieutenant Colonel Samantha Carter. En effectivement, son éternelle gaieté avait laissé place à un visage triste et mélancolique.

Elle s’en voulait énormément : comment avait-elle pu le laisser partir sans lui avoir avouer ce qu’elle éprouvait pour lui ?! Après tout, elle avait rompu ses fiançailles avec Pete ayant pris conscience que cette relation ne mènerait à rien puisqu’elle aimait un autre homme. Mais, cela n’était pas aussi facile que ça paraissait. En effet, un obstacle de taille se mettait en travers de sa route : la loi de non-fraternisation et la distance qui les séparait maintenant. Sa rupture avec Pete, la mort de son père et le départ du Général O’Neill lui avait fait perdre tout espoir de mener une vie heureuse. Heureusement, il lui restait ses deux amis de toujours Daniel et Teal’c qui l’épaulaient comme ils pouvaient, même s’ils ignoraient à quel point Jack lui manquait.

De son côté, Jack se trouvait dans le même état d’esprit que Sam. Lui aussi se morfondait de ne lui avoir rien dit. Quel idiot tu fais ! se disait-il. Pourquoi ne lui as-tu pas dit ce que tu ressentais pour elle. Au fond de lui-même, il avait peur, peur de lui faire du mal, peur qu’il arrive la même chose qu’avec Sarah et Charlie. Pourtant, il avait pris une grande décision. Cette situation devait impérativement changer. Et puis, si cela ne marchait pas, il ne l’embêterait plus et disparaîtrait à tout jamais de sa vie.

Quelques jours après cette grande réflexion, il se décida à appeler Daniel afin de l’inviter à dîner, lui, Teal’c et Sam. Il espérait ainsi faire évoluer les choses avec SON Colonel. Il prit alors son combiné et composa le numéro de l’archéologue au SGC.
_ Daniel Jackson, j’écoute.
_ Salut Daniel, c’est Jack.
_ Jack, quelle bonne surprise ! Alors comment allez-vous depuis le temps que l’on ne s’est pas vu ?
_ On fait aller, mais je dois avouer que le SGC me manque beaucoup.
_ C’est pareil pour nous Jack.
_ Mais le SGC ne peut pas vous manquer puisque vous y êtes en ce moment !
Très drôle Jack, au moins, une chose me rassure, Washington ne vous a pas fait perdre votre humour.
_ Moui. Je ne vous appelais pas pour ça. Je voulais savoir si vous étiez libre vendredi soir. J’aimerai vous inviter au resto avec Teal’c et Carter.
_ Ce serait avec plaisir. Ils arrivent justement. Je vais le leur faire passer le message tout de suite.
_ Ok.
_ Teal’c, Sam, je suis au téléphone avec Jack et il veut savoir si vous sriez libre pour un resto vendredi soir, ça vous tente ?
_ en effet, répondit Teal’c, je n’ai rien de prévu pour occuper ma soirée.
Sam était aux anges. Elle allait enfin SON Général. Elle était perdue dans ses pensées lorsque les paroles de Daniel la ramenèrent à la réalité.
_ Sam, vous m’entendez ? Vous avez écouté ce que je viens de dire ?
_ Oui, oui Daniel. Excuse-moi, je… oui…, il n’y a pas de problème, je… je viendrais, balbutia-t-elle alors qu’elle était rouge écarlate.
_ Bon, c’est d’accord pour tout le monde Jack.
_ Ca marche. Rendez-vous vendredi soir à 20h à l’Etoile d’Or.
_ A vendredi.

Le fameux vendredi que tout le monde attendait arriva à une vitesse folle. Jack était nerveux. Cela faisait trois mois qu’il n’avait pas revu Sam. A quelques heures du dîner, des doutes l’assaillirent : et si elle avait quelqu’un d’autre dans sa vie ? Si elle ne l’aimait plus ? Il essaya de se remotiver : « allez, reprends-toi mon vieux, tout va bien se passer ». C’est sur ces dernières pensées qu’il partit au restaurant non sans avoir quelques idées en tête.

De son côté, Sam n’en menait pas large non plus. Cela faisait un bout de temps déjà qu’elle essayait de se persuader d’aller le voir à Washington ou chez lui. Elle avait peur mais, elle ne savait pas pourquoi. Ou plutôt si, elle le savait, c’est juste qu’elle ne voulait pas se l’avouer : elle craignait que ses sentiments ne soient pas réciproques et, elle appréhendait la réaction de son ancien supérieur hiérarchique si elle lui révélait enfin ce qu’elle avait sur le cœur. « Allez ma grande, oublie ça. Tu vas le revoir, c’est déjà pas si mal. Tu ne vas quand même pas avoir une mine triste, qu’est-ce qu’il penserait de toi ? Allez, ressaisis-toi ». Sur ce, elle décida de choisir sa tenue pour la soirée. Elle ne savait pas trop quoi se mettre car elle voulait être parfaite. Elle avait enfin trouvé la tenue adéquate lorsqu’on sonna à la porte. Il s’agissait de Daniel et de Teal’c qui passait la chercher comme il avait été convenu.

A 20h00, les trois amis arrivèrent au restaurant où Jack les attendait déjà. Daniel s’exclama :
_ Waouh, vous faites du progrès Jack. Si on m’avait dit un jour que Jack O’Neill arriverait en avance à un rendez-vous, je ne l’aurais pas cru. Y aurait-il une raison particulière à cela ? ajouta-t-il d’un air amusé.
_ Vous vous croyez drôle Daniel peut-être ? N’écoutez pas ses bêtises et asseyez-vous, je vous en prie. Alors, quoi de neuf au SGC ? demanda-t-il pour détourner la conversation. Il n’allait quand même pas leur dire que cette avance était due au fait qu’il était impatient de revoir un certain colonel.
_ Oh vous savez, la routine : explorations, attaques des oris…, lui répondit Sam.
_ Par la routine, elle veut dire qu’elle aime toujours autant travailler sur son réacteur à naquaddah, renchérit Daniel, propos que Teal’c confirma de son fameux haussement de cil.
A ces mots, jack ne put contenir un énorme sourire :
_ Et moi qui pensais que naqquih n’avait plus de secret pour votre jo...intelligent cerveau.
Le visage de Sam vira alors du rouge au cramoisi. Elle ne savait plus où se mettre ce qui amusa encore plus le Général. Il savait très bien que ce réacteur avait toujours été son excuse pour ne pas accepter ses nombreuses invitations à séjourner avec lui dans son chalet du Minnesota. Afin de ne pas laisser le malaise s’installer quand même, il décida de passer à un autre sujet de conversation. Il prit alors des nouvelles du Colonel Cameron Mitchell fraîchement promu à la tête de SG1.
_ Il va bien. En tout cas, il s’est très bien intégré à SG1. Enfin, quand je dis SG1, je veux parler de Sam, Teal’c et moi. Et puis, c’est quand même grâce à lui que l’équipe phare du SGC s’est reformée. On fait donc notre maximum pour que tout se passe bien. C’est la moindre des choses, rétorqua Daniel.
Ils passèrent le restant du dîner à se remémorer de vieux souvenirs. Malgré la pointe de nostalgie que l’on pouvait déceler chez chacun d’eux, l’ambiance était bonne enfant et détendue.

Les heures défilaient et bientôt, le restaurant commença à se vider se sa clientèle. Daniel regarda sa montre et proposa de partir. Teal’c et Sam le suivirent lorsque Jack les stoppa :
_Je vais ramener Sam, c’est sur mon chemin.
_ Je ne voudrais pas vous déranger mon Général, dit Sam en rougissant.
Jack ne put s’empêcher de penser qu’elle était diablement sexy avec ces joues rosées de la sorte.
_ Pitié Carter, je vous ai dit pas de « Mon Général », on ne sert plus dans la même unité ni dans la même unité de commandement. J’ai un prénom vous savez, vous pouvez l’utiliser. Et si je vous propose de vous raccompagner, c’est que ça me fait plaisir.
_ J’accepte alors. Merci.
Après cette échange et s’être dit au revoir, Daniel et Teal’c prirent vite congé des deux militaires de peur que Sam ne finisse par changer d’avis.
Le trajet se fut silencieux bien que Jack tentait de faire quelques blagues afin de détendre un peu l’atmosphère. Arrivé devant la maison de la jeune femme, Jack lui ouvrit galamment la portière de la voiture et l’accompagna jusqu’au pas de la porte. La tension était palpable entre les deux officiers : ni l’un ni l’autre n’osait esquisser le moindre mouvement ne voulant pas que la soirée se termine. Sam se résolut tout de même à prendre la parole :
_ Merci pour cette soirée mon Géné… Jack. Ca m’a fait plaisir de vous revoir.
_ Moi aussi, répondit-il en s’approchant petit à petit du Colonel.
Alors que leur visage n’était plus qu’à un centimètre l’un de l’autre, Jack paniqua et se recula brusquement. Gêné, il bafouilla un inaudible « bonne nuit » avant de se diriger à toute vitesse vers sa voiture, laissant une Sam pantoise sur son perron.


Une fois assis dans sa voiture, Jack se maudit. Il se prit la tête entre les mains puis frappa le volant son poing. Mais quel idiot je fais, se dit-il. Je prends une résolution et devant le fait accompli, je suis incapable de la mettre en application. L’occasion était rêvée et moi, je n’ai rien trouvé de mieux que de tout gâcher. Elle va me prendre pour un abruti et elle aura bien raison. Il démarra alors et se mit en route vers chez lui.
De son côté, Sam n’avait toujours pas bougé. Elle était encore sous le choc de ce qui venait de se passer. Elle ne comprenait pas : Son Général, Son Jack était à deux doigts de l’embrasser et voilà qu’il s’en allait aussi rapidement que la sensation de bien-être qui l’avait envahi au moment où il s’était approché d’elle. Décidément, elle n’avait vraiment pas de chance avec les hommes : à chaque fois, quelque chose arrivait et cela finissait mal. Si ça continuait sur cette voie-là, elle finirait seule. Peut-être était-ce un signe qu’elle ne méritait pas un homme tel que Jack O’Neill. Il est trop bien pout moi se résigna-t-elle. Il doit me trouver trop jeune, trop insignifiante. Il s’est rendu compte qu’il allait faire une erreur, c’est pour ça qu’il est parti aussi précipitamment.
Durant tout le trajet qui le ramenait chez lui, Jack n’avait cessé de se ressasser les évènements et de se traiter mentalement d’idiot. Ce n’est qu’arrivé chez lui qu’il se rendit compte qu’une nouvelle chance s’offrait à lui. En effet, il remarqua que Sam avait oublié sa veste dans sa voiture. Il se promit alors d’aller le lui rendre dès le lendemain, et ainsi saisir l’occasion qui lui tendait les bras de rattraper son énorme erreur. Effectivement, il savait que s’il ne la prenait pas maintenant, il perdrait la femme qu’il aimait pour toujours.

Sam était en train de faire un peu de ménage afin d’essayer d’oublier ce qui s’était passé la veille lorsqu’elle entendit le bruit de la sonnette retentir. Elle décida cependant de ne pas aller ouvrir mais se ravisa lorsqu’elle comprit que son visiteur n’avait pas l’intention de s’en aller de si tôt. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant Jack O’Neill devant sa porte, elle qui pensait ne plus jamais le revoir. En son for intérieur, elle était ravie mais, les évènements de la veille lui laissaient un goût amer difficile à faire passer. De son côté, le Général avait l’air mal à l’aise.
_Bonjour Carter, je viens vous ramener votre veste que vous aviez oublié hier soir dans ma voiture.
Sam le remercia et s’en saisit. S’en suivit un long silence et une gêne qui rendaient l’atmosphère tendue et assez étouffante. Jack prit alors la parole :
_ Je peux entrer quelques instants. Je vous jure que je ne vous dérangerai pas longtemps.
Le Colonel Carter se poussa pour lui permettre de rentrer et le conduisit jusqu’au salon.
_Alors, qu’est-ce que vous vouliez mon Général ? demanda-t-telle un peu plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu.
« Mon Général », ça commence mal se dit Jack.
_ He ben, je voulais m’excuser pour hier soir, je…
En entendant cela, Sam ne put contenir sa colère :
_ Vous êtes désolé !!!!!!!!!!!!!!! Et bien pas moi figurez-vous mais, vous n’en avez rien à faire. Je pensais qu’enfin vous vous étiez décidé à faire le premier pas mais, je vois que m’embrasser est vraiment impensable pour vous. Si vous êtes venu pour me dire d’oublier ce qui s’est passé, vous pouvez retourner chez vous. Et dire que j’étais heureuse de pouvoir enfin vous revoir. Je commence à comprendre pourquoi vous avez mis tant de temps pour nous revoir les garçons et moi. On n’est plus assez bien pour vous, c’est ça ?
Jack était estomaqué parce qu’il venait d’entendre : la situation lui échappait totalement. Il resta figé sur place avant de reprendre très vite ses esprits. Il n’avait pas prévu que ça se passerait aussi mal mais, il se devait d’agir au plus vite.
_ Vous n’y êtes pas du tout Sam. Si je venu m’excuser, ce n’est pas pour ça…enfin, si c’est pour ça, d’une certaine façon.
Il posa sa main sur la joue de Sam et la caressa doucement avec son pouce.
_ Je me suis conduit comme le parfait des imbéciles…. Je n’aurais pas dû partir comme ça comme un lâche. Je… argh, Sam. J’espère que vous pourrez me pardonner parce que…
N’étant définitivement pas à l’aise avec les mots, il décida de changer de tactique. Risquant le tout pour le tout, il embrassa la jeune femme de façon à faire passer tout son amour et pour qu’elle comprenne ce qu’il ressentait pour elle. Sam ne se fit pas prier et prit l’initiative d’approfondir le baiser. Ils se séparèrent à bout de souffle mais restèrent front contre front afin de garder le plus de proximité possible avec l’autre.
_Mes sentiments pour vous n’ont pas changé depuis le test za’truc je ne sais plus comment Sam. Au contraire, ils se sont décuplés chaque jour depuis. J’aurais dû faire quelque chose avant. Je…
_ Moi aussi Jack. Tais-toi et embrasse-moi encore.
Il ne se le fit pas dire deux fois et captura à nouveau ses lèvres. C’est ainsi qu’ils arrivèrent jusqu’à la chambre de la jeune femme où désormais, la vie leur apprtenait. Ils comptaient d’ailleurs bien profiter de chaque instant de bonheur qu’ils avaient eu la chance de trouver après des années d’attente.

FIN

avatar
teninches
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon, Cho
Localisation : Dans les locaux du CBI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Message  aurel le Mer 8 Déc 2010 - 22:48

oula! du jarter tout shoupinou! merci miss! je trouve ton OS tout mignon! c'est gentil de l'avoir partager avec nous!
avatar
aurel
Red John
Red John

Féminin Loisirs : lire, ecrire et creater
Localisation : dans une petite grande ville de la cambrousse sarthoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Message  Sweetylove30 le Jeu 9 Déc 2010 - 2:13

j'adore cet OS 'est trop meugnon, c'est tout à fait ce que j'aime love2 love2
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Message  teninches le Jeu 9 Déc 2010 - 13:06

Merci Aurel calin
Merci Sweety calin
Je suis ravie que ça vous ait plu Very Happy
avatar
teninches
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon, Cho
Localisation : Dans les locaux du CBI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Message  Elwing le Jeu 9 Déc 2010 - 14:01

Ah super du Jarter !! ^^ on nous en a tellement privé dans la série que ça fait du bien d'en lire !! =D merci pour ce super OS !
avatar
Elwing
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane :p ; Kimball Cho ;)
Loisirs : Lecture/Ecriture-Cinéma-Série TV
Localisation : Winterfell

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Message  teninches le Jeu 9 Déc 2010 - 17:25

Merci elwing de m'avoir lu calin Ravie que ça t'ait plu Very Happy
avatar
teninches
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon, Cho
Localisation : Dans les locaux du CBI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles de deux officiers. (stargate sg1)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum