Just a hope of love [Finish] ^

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Mar 14 Déc 2010 - 17:56

Hello everybody!! coucou :smile4:
Me voilà de retour avec une nouvelle fanfic qui j'espère vous plaira Rolling Eyes red_smile

Cette fanfic, je me suis inspirée d'un film dont vous reconnaîtrez peut-être au fil des chapitres mais je n'en dis pas plus, je vous laisse découvrir par vous même :roll2: Wink

Malgré que je garde toujours les mêmes doutes: Est-ce que ça va vous plaire ou pas? Arriverez-vous à lire? Rolling Eyes Ca me fait peur :peur3: oups
Bon allé, j'arrête de parler et je vous laisse lire Very Happy

Bonne lecture study

Récapitulatif :
Prologue : Terminé... Page 1
Chapitre 1 : Terminé... Page 2
Chapitre 2 : Terminé... Page 2
Chapitre 3: Terminé... Page 4
Chapitre 4 : Terminé... Page 4
Chapitre 5 : Terminé... Page 5
Chapitre 6 : Terminé... Page 6
Chapitre 7 : Terminé... Page 7
Chapitre 8 : Terminé... Page 8
Chapitre 9 : Terminé... Page 9
Chapitre 10 : Terminé... Page 10
Chapitre 11 : Terminé... Page 11
Chapitre 12 : Terminé... Page 13
Chapitre 13 : Terminé... Page 15
Chapitre 14 (NC-17) : Terminé... Lien Page 17
Chapitre 15 : Terminé... Page 18
Chapitre 16 (NC-17) : Terminé... Lien Page 20
Chapitre 17 : Terminé... Page 20
Chapitre 18 : Terminé... Page 22
Chapitre 19 : Terminé... Page 23
Epilogue : Terminé... Page 25


*******************************************************

Prologue :

En ce petit matin, un soleil brille dans le ciel très bleu pour le premier jour de la saison des amoureux qui est le printemps, les rayons chauds de la lumière naturelle font sécher les habitations ainsi que les paysages de la côte californienne parce que la veille, une pluie diluvienne s’est abattue en compagnie d’un violent orage durant la nuit.
Dans la capitale de l’état, plus précisément à Sacramento, au dernier étage de l’agence gouvernementale du California Bureau of Investigation (CBI) qui est le grenier, des habits féminins et masculins sont éparpillés partout sur le sol alors que sur un lit des draps, un couple dort paisiblement sous les draps en tenue d’Adam et Eve.

Un bel homme à la chevelure blonde bouclée est allongé sur le dos, sur son torse chaudement musclé se pose le visage d’une jeune femme aux cheveux couleur ébène étonnement belle comme un cœur dont son bras entoure le bas ventre de son homme frôlant sa stimulante cicatrice. La belle se met à ouvrir les yeux avec un sourire radieux aux lèvres mais aveuglée par les rayons de soleil, elle les referme aussitôt ; elle plisse les yeux en les ouvrants petit à petit, se tortille en caressant la poitrine de son amant avec sa joue.
Soudain, son regard aussi précieux qu’une émeraude s’écarquille lorsqu’elle découvre sa main posée sur un corps d’athlète.
Mais qui est-ce ? Elle se le demande bien. La brunette monte son regard le long du corps de cet inconnu jusqu’à ce qu’à peine observer le visage du beau mâle endormi…

« Oh ce n’est pas vrai ! » Pensa-t-elle.
En moins d’un millième de seconde, la jolie brunette sursaute en même temps qu’elle se redresse en tenant le tissu de soie autour de sa poitrine. Elle descend du lit en s’éloignant des bras du beau spécimen en restant l’observer dormir.

La brunette est immobile, regardant d’un air perplexe et confus cet homme
« d’une nuit » qu’elle reconnaît, qu’elle connaît depuis des années car elle travaille avec lui… dans la même agence… dans la même équipe…
Mais elle se rend compte qu’elle est fascinée, attirée, obsédée par cet étalon sexy depuis longtemps mais elle avait gardé ses distances malgré le règlement l’interdit d’entretenir une relation entre collègues… alors qu’il ne fait pas un métier à haut risque comme elle.
Un gémissement venant de son amant le fait sortir de ses pensées. Il n’allait pas tarder à se réveiller, la belle regarde le sol, une main gauche tient le drap au-dessus de ses seins tandis que sa main droit saisit ses affaires en pagaille.
Lentement, le beau mâle se réveille en s’étirant en même temps qu’il grogne et gonfle sa poitrine. Ses yeux laissent paraitre un regard bleu azur tellement transperçant et un sourire qui va craquer n’importe quelle femme malgré qu’il porte une alliance…
Une alliance ? C’est un homme marié ? Non, il est veuf et cela depuis plus de 7 ans... Sept années de douleur, de souffrance, de chagrin et de distance entre lui et l’amour jusqu’à ce petit matin dans les bras de cette femme sulfureuse avec qui il travaille et dont il commence à prendre conscience de ce qu’il ressent pour elle.
Le séduisant blond arrive à se réveiller mais il se figea lorsque son regard azur croise celui de l’émeraude de sa séduisante partenaire qui se relève après avoir récupérer ses vêtements par terre. Un malaise naît dans leurs yeux et se lit sur leurs visages pendant un long moment avec des images d’eux la veille…



FLASH BACK…

Des gémissements de plaisir s’échappaient de leurs bouches durant leurs baisers… Elle passa ses doigts dans ses cheveux tandis que les siennes si brûlantes glissaient sous son chemisier et caressaient son dos et ses hanches… Leurs corps s’entrelaçaient en augmentant la température d’un cran, leurs caresses devenaient plus sensuelles, leurs baisers encore plus fougueux qui entraînèrent la chute de leurs vêtements au rythme du désir…

FIN DU FLASH BACK…


Mal à l’aise en sentant ses joues devenir rouge pivoine, la belle recule en arrière se dirigeant vers la porte avec ses affaires en mains sous le regard confus de son amant « d’un soir » qui se lève du matelas en enfilant à toute vitesse son caleçon ainsi que son pantalon quand elle heurte la porte dans son dos :
- Lisbon !... Lisbon, attendez ! Dit l’homme en se dirigeant vers elle en montant son pantalon
Mais Lisbon ne répondit pas. Prise par la panique et le désarroi, Elle ouvre la porte coulissante, quitte la pièce et la referme aussitôt au nez de cet homme qui continua de hurler son nom « Lisbon !... Lisbon ! » Mais c’est déjà trop tard.
Devant lui, il n’y avait plus qu’une porte close qui emporta sa dulcinée. Il se sent coupable de ce « incident » que ses poings cognent violemment contre la porte qui produit un éco fort et bruyant résonnant dans la pièce.
Son front se pose contre cette porte, soupire profondément en râlant
« Quel imbécile ! » alors que la jeune femme est dans les toilettes en train de rincer son visage, se regarde dans le miroir en rangeant quelques mèches de cheveux derrière ses oreilles. Elle regarde fixement son reflet, soupire profondément en râlant « Quelle conne ! Non mais quelle conne ! »

Pendant ce temps, après avoir finit de s’habiller chaudement, le jeune homme fait les cent pas dans sa tanière une main sur sa hanche tandis que l’autre plonge dans sa chevelure dorée en s’en voulant d’avoir pu faire une connerie pareille.
Comment a-t-il pu faire ça ? Coucher avec sa patronne ? Il se creuse les méninges pour se chercher une explication, une excuse… mais en vain. Le bel homme s’assoit sur son lit et s’effondre dessus en fixant le plafond avec ses yeux de petit garçon qui s’en veut d’avoir fait une bêtise. Mais il fait un léger sourire au coin en repensant à ses baisers si doux, si tendres, si passionnés et si envoûtants comme il n’a jamais ressenti avec une autre femme que sa défunte qui était douce, admirable, tendre, intelligente et plus belle qu’elle laissait paraître. La personnalité de son épouse décédée, il l’a retrouvé chez sa patronne dont il ignorait l’existence jusqu’à aujourd’hui et dont il commence à être sous le charme.
Après être vêtue et coiffée correctement, Lisbon quitte le bâtiment, se rend sur le parking afin de rejoindre sa SUV. Elle ouvre sa portière, se tourne vers le bâtiment en regardant vers le ciel afin de voir la fenêtre du dernier étage, le grenier, l’endroit de sa nuit déjantée et de rêvée devenue réalité mais avec des regrets. La jeune femme fit un léger sourire au coin triste et heureux à la fois en baissant la tête et monte à bord de son véhicule.

La SUV est sur la route qui amène la jeune femme chez elle, les images de cette nuit folle ne cessent d’hanter ses esprits qu’elle n’arrive plus à se concentrer au volant… Il ne manquait plus que ça ! Son portable qui se met à sonner. Elle le prend dans sa main, regarde le nom de l’interlocuteur en gardant un œil sur la route. Elle vit le nom de
« Patrick Jane », son amant « d’un soir », son collègue de travail. Son mobile ne cesse de sonner alors que Lisbon hésite si elle doit y répondre ou pas alors qu’elle a horreur de téléphoner au volant vu qu’elle est flic. Prenant son boulot à cœur, elle ne répondit pas. La belle brune jette son portable sur le siège du passager lorsqu’un coup de klaxon attire son attention. Mais il est déjà trop tard quand elle relève la tête, une grosse camionnette de livraison de matériels électroniques arrive droit sur elle. Prise de panique et de frayeur, ses yeux s’écarquillent en tentant de freiner dans un crissement de pneus mais soudain, c’est le trou noir lorsque le bruit de deux véhicules qui se percutent résonne…

Tandis qu’à quelques mètres de là, un homme ignore encore qu’elle ne lui répondra plus et que sa vie va changer sur le plan dont il a mit une distance… dont il n’a pas ressenti depuis sept ans, depuis sa défunte épouse… l’amour, être amoureux, aimer et de l’être en retour.


TBC...


Dernière édition par JisbonAddict le Mer 2 Fév 2011 - 15:31, édité 12 fois
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Sweetylove30 le Mar 14 Déc 2010 - 18:08

triste3 triste3 triste3 triste3
ca va pas non de me faire pleurer comme ca? grrr4 grrr4
c'etait si bien partit entre eux, le doux reveil dans les bras l'un de l'autre et puis le coup de grace, le depart de Lisbon. Le pire a la fin triste1
j'ai vraiment hate de lire la suite mais j'ai peur, elle est pas morte hein?????
prie prie prie prie

VLS VLS VLS VLS
hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Mar 14 Déc 2010 - 18:16

Oh non non non non! Ce n'était pas mon attention de te faire pleurer Sweety Embarassed Embarassed
J'avoue que c'est mon côté un peu sadique demon mais il faut bien faire durer le suspens siffle Rolling Eyes
Ne t'inquiètes pas, Lisbon n'est pas morte Very Happy mais je n'en dis pas plus siffle Rolling Eyes
Mais d'un côté, dois-je me réjouir que ma fic te plaise au moins ? hein :roll2:

La suite, je la publierai demain ou jeudi siffle angel
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Sweetylove30 le Mar 14 Déc 2010 - 18:26

bien sure que tu dois te rejouuir que j'aime ta fic calin
et puis je ne suis pas tendre non plus avec eux dans mes fics demon
j'ai hate d'etre a deman alors, ou Jeudi, enfin quand tu peux
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Mar 14 Déc 2010 - 18:28

Merci beaucoup calin calin , ça fait trop plaisir rougi rougi
Ah ah! Alors comme ça, on est deux lol lol1 lol1
Quand je pourrais oui et quand je le voudrais aussi lol1 lol1 lol1
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Invité le Mar 14 Déc 2010 - 18:44

Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuf elle n'est pas morte?
En tout cas super début (si on peux dire ça, vu que tu les fais regretter une vérité existentielle).
Mais j'adore que tu les fasses souffrir.
Trop trop hâte de lire la suite.
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy siffle
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Invité le Mar 14 Déc 2010 - 18:52

J'adooore Very Happy Ta fic est génial super début

Du Jisbon :wub: :wub: :wub:

Pauvre Lisbon triste3 triste3

J'ai eu aussi la larme
triste1


VLS VLS hysteriq
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Invité le Mar 14 Déc 2010 - 19:37

C'est trop beau, trop triste VLS ^^
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Mar 14 Déc 2010 - 19:41

Merci beaucoup les filles!! rougi bisou calin rougi bisou calin
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  TiteMaï le Mar 14 Déc 2010 - 22:20

Que j'aime ce début!! super :wub:

VLS
avatar
TiteMaï
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Localisation : Boulogne/Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  alamanga le Mar 14 Déc 2010 - 22:33

J'adore ton début! hysteriq
Mais la fin arghhhh!

En tout cas j'attends la suite avec impatience!
avatar
alamanga
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Cho, Lisbon, Jane. Van Pelt et Rigsby aussi.Abbott, Fischer, Wylie et Vega.
Loisirs : La TV, me balader, visiter...et rêver!
Localisation : Devant mon ordi, sous le soleil exactement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Sweetylove30 le Mar 14 Déc 2010 - 23:18

tu vois ma JA je t'avais dis que ta fic etait bien Very Happy
j'ai vraiment hate de lire la suite, du coup je viens de relire le debut
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Invité le Mar 14 Déc 2010 - 23:29

J'aime j'aime j'aime !
Bravo ma Jumelle c'est super !
Tu decris bien Jane!
Un petit passage NC-17 pour la suite du Flash Back
Tu vas pas faire mourir Lisbon ?!

Sinon VLS !

Pas faire mourir Lisbon!Pas faire mourir Lisbon! (Nan j'essaie pas du tout de t'influencer pour la suite ! Laughing )
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Mer 15 Déc 2010 - 11:46

Merci pour vos compliments les filles!! rougi bisou calin rougi bisou calin

@Sweety: Oui, je vois maintenant que je peux y croire à la solidarité entre Jisbonneuses angel calin Merci de ton soutien ma Sweety calin calin Et contente de voir qu'elle te plaise angel :smile4:

@J-A: Merci beaucoup ma Jumelle bisou calin
C'est normal que je décris bien Jane, c'est pour votre plus grand plaisir Wink Wink bave2 bave2. Petit passage en NC-17!?! N'allons pas trop vite en besogne siffle :roll2: Mais non, Lisbon ne mourra pas et je sais que tu ne veux pas m'influencer tkt Wink :smile4: Contente de voir qu'elle te plaise ma nouvelle fic angel :smile4: calin Encore merci merci calin bisou
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Invité le Mer 15 Déc 2010 - 12:37

Ca commence très bien je trouve bravo

VLS Very Happy Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Mer 15 Déc 2010 - 20:03

Voici la suite comme promis content :smile4:

Je suis désolée mais j'ai fait ressortir mon côté assez sadique demon oups
Puis je suis pas trop satisfaite du résultat pour tout dire mais j'espère que ça vous plaira Rolling Eyes red_smile

Bonne lecture study

*******************************************************

Chapitre 1 :

3 heures plus tard…

Dans les locaux du CBI, deux agents dont un grand brun costaud aux yeux bleus avec un accent anglais qui est expert sur le terrain, l’agent Wayne Rigsby et un asiatique calme, posé dont expert pour les interrogatoires, l’agent Kimball Cho, sont assis autour d’une table en remplissant des rapports ; tandis qu’une jeune femme rousse étant la jeune et toute dernière recrue de l’équipe, l’agent Grace Van Pelt est à son bureau en tapant sur le clavier de son ordinateur.

Ils sont sous la direction de l’agent Teresa Lisbon, une jeune femme irlando-américaine ravissante brunette au regard émeraude dotée d’un caractère fort autoritaire, de savoir-faire sur la gérance de son équipe ainsi que sur le respect de ses collaborateurs et des lois.
Mais avec le temps, elle a beaucoup changé.
La jeune femme a appris à avoir confiance, à être plus ouverte et à franchir les limites qu’elle s’était fixée depuis que le consultant Patrick Jane, un ancien médium qui est un homme très séduisant, blond aux yeux bleus azur à l’allure d’un australien se comportant comme un gamin de 5 ans insupportable, direct, puérile, arrogant, un emmerdeur de première ainsi qu’un manipulateur et un tricheur professionnel.
Mais au fond de lui, c’est un homme protecteur, intelligent grâce à ses dons d’observation incroyables, très charmeur, très tendre, à l’écoute de ses collègues ainsi que de Lisbon, sa patronne.

Malheureusement, derrière son costume trois pièces et sa carapace, se cache un homme torturé, blessé et détruit par le serial killer Red John qui a assassiné sa femme et sa fille, Angela et Charlotte Jane depuis qu’il a décrit le tueur en série comme un petit homme solitaire, cupide et nerveux à la télévision.
Aujourd’hui, il porte encore son alliance avec culpabilité et se sentant responsable de la mort des deux femmes de sa vie, il est obsédé par son désir de vengeance : attraper Red John, le torturer et le regarder souffrir en mourant lentement comme il l’a fait à sa famille. Il sait que Teresa ne le laisserait pas faire, elle l’a avertit plusieurs fois que si il accomplissait son objectif, elle serait obligée de l’arrêter alors qu’elle ne souhaite pas à en arriver là.

Il est plus de 10heures, les trois agents ne cessent de jeter un coup d’œil inquiet vers les ascenseurs, le bureau de leur patronne et le vieux canapé en cuir marron où le consultant a l’habitude de s’y trouver. Mais ils ne virent personne. Cho, Rigsby et Van Pelt se regardent chacun leur tour jusqu’à ce qu’une voix de sexe masculin familière et mollasson résonne dans la pièce et attire leur attention :

- Bonjour. Dit l’homme en entrant dans la pièce
C’est leur collègue, consultant et ami Patrick Jane. Le trio aperçoit que le beau blond a une sale mine. Ses cheveux sont ébouriffés, des rides se dessinent sous ses yeux et il porte le même costume que la veille.
Le brillant consultant jette sa veste sur une chaise avant de s’asseoir sur son divan ; il pose sa main sur son front en poussant un soupir comme si il se plaignait d’un mal de crâne. Ses collègues restent l’observer pendant plusieurs secondes avant que Kimball n’ouvre la bouche :

- Ben, dis donc ! T’as une sale mine ! Observa l’asiatique
- Oui, je sais je te remercie Cho. Répondit Jane
- Vieux. Tu ferais mieux d’aller prendre une douche et te changer. Remarque Wayne
- Rigsby a raison, Jane. Tu fais peur à voir. Ajouta la jolie rousse d’un air inquiet en faisant une mine dégouttée
- Et tu empestes l’alcool à plein nez ! Termina l’asiatique écœuré par l’odeur
Le mentaliste fronce les sourcils en observant ses collègues qui font la moue d’un air dégoutté en sentant la puanteur de l’alcool à pleine bouche avant de replonger leurs yeux dans la paperasse. Soudain, le regard de Jane se fige et commence à se souvenir de son programme d’hier…


FLASH BACK…

Après une enquête mal menée : Le président d’une grande chaîne de télé la plus regardée du pays dont elle devait faire un reportage au sein du CBI est décédé d’une hémorragie due à un violent coup de cisaille en pleine poitrine dans son bureau. Ce président était Vince Martinson, un homme d’une quarantaine d’années ambitieux, arrogant, égoïste, maniaque et un manipulateur.
Ca se comprenait qu’il a été marié trois fois avec deux garçons Lucas et Dan âgés de dix-huit et quinze ans dont il n’a jamais eu l’occasion de les éduquer à cause de ses soit disant
« voyages d’affaires » alors qu’il courait à droite et à gauche en collectionnant des femmes malgré qu’il sortait avec un ancien mannequin d’à peine vingt-sept ans aujourd’hui devenue directrice d’une agence de mannequinat dont les enfants du défunt n’acceptaient pas et ne voulaient plus entendre parler de leur père qui n’a jamais été là pour eux que soit pour leurs matchs de baseball, les emmener ou les chercher à l’école, les encourager pour leurs examens… tout ce qu’aurait fait un vrai père.
Durant l’affaire, une journaliste et un cameraman filmait tout fait et geste de l’équipe en posant toutes sortes de questions que soit d’ordre professionnelle ou privée, ce qui agaçait et mettait sérieusement mal à l’aise Patrick.
Cette expérience lui rappelait ce jour maudit, cette soirée noire qui fut le début de son cauchemar, de son désir de vengeance contre le serial killer Red John, le meurtrier de sa femme et de sa fille.
Le beau blond est devenu de plus en plus irritable, colérique, agaçant et trop direct ce qui commençait sérieusement à énerver Lisbon, sa supérieure malgré qu’il a trouvé le coupable qui la petite amie de Lucas prénommée Kelly Jordan. La jeune fille explique que depuis des mois, elle entend le fils du défunt gémir et se plaindre sans arrêt de son père donc Kelly a dit qu’elle va parlait à M Martinson mais le fils s’y opposa. Kelly y est allée malgré le désaccord de son petit ami, elle a entendu à la porte du bureau de Martinson, une conversation au téléphone avec une certaine Sandra ? Mais qui est Sandra ? Sandra Jordan ?! Sa mère… Folle furieuse, elle débarque dans le bureau sans frapper en lui hurlant dessus disant
« Espèce de sale pervers ! De quel droit vous couchez avec ma mère !?! … Vous n’êtes qu’un gros porc ! Lucas ne mérite pas d’avoir un père comme vous !... »
Il a tenté de la calmer afin de s’expliquer avec elle calmement mais en vain. Sur le coup de la folie, de la colère et de la rage, elle a pris la paire de cisaille sur le bureau du défunt et l’a poignardé violemment qu’il s’écroule sur le sol. Devant la jeune fille, le corps de Vince Martinson est plongé dans une marre de sang sans vie ; paniquée, elle jette l’arme du crime dans la flaque rouge, essuie ses mains couvertes de tâches sanguinolentes sur son chemisier et s’enfuie en courant.
Kelly demande pardon à Lucas de l’avoir blessé mais ne pardonne pas à sa mère alors que celle-ci le lui demande…

A la fin de cette affaire, Rigsby et Van Pelt rentrèrent ensemble tandis que Cho retrouva Elise à son appartement. Jane invite Lisbon d’aller boire un verre, celle-ci surprise et refusa disant qu’elle voulait seulement entrer se reposer.

« Oui, plutôt à regarder un vieux film et à boire de la téquila seule dans votre coin » Constata le mentaliste d’un air malicieux sous le regard stupéfait de sa patronne qui décida finalement d’accepter son invitation en exigeant d’avoir sans aucune arrière pensée ce que Patrick lui promettait.
Au bar, ils cumulèrent X verres que l’alcool avait déjà fait son effet sur eux. N’étant plus ni l’un ni l’autre en état de conduire, ils appelèrent un taxi qui les ramena au CBI dont le consultant demandait gentiment au chauffeur de les déposer après avoir proposé à la belle brunette d’y passer la nuit. Dehors une pluie ruisselait sur la ville en compagnie d’un violent orage. Lisbon paya le taxi et aide son mentaliste à descendre du véhicule en soutenant par le bras. Malgré leur état d’ébriété, ils coururent sous la pluie en rigolant comme des adolescents cherchant un endroit pour flirter. Arrivés sous le préau, ils regardèrent la pluie tombée des cordes alors qu’ils tenaient à peine sur leurs jambes. Soudain, Teresa trébucha mais aux grands réflexes, son consultant la maintenait fermement contre lui en continuant de ricaner bêtement lorsque tout à coup, tout s’arrêta.
Le regard de l’émeraude croisa celui de l’océan, les cœurs s’accéléraient quand leurs visages se rapprochèrent de plus en plus et n’étaient plus qu’à un millimètre de l’un et de l’autre. Leurs lèvres glissèrent et ils s’embrassèrent. Lisbon se laissa faire, approfondit son baiser en entourant ses bras autour du cou de Jane alors que celui-ci entoura ses bras autour sa taille jusqu’à ce que ses mains glissèrent sous son chemisier afin de caresser sa peau dont Teresa ressentait des frissons…


FIN DU FLASH BACK…


« Jane… ! Jane ! » une voix féminine inquiète et triste résonne dans les oreilles du mentaliste. Patrick sent une main posée sur son épaule qui le secoue pour le réveiller. Jane sursaute et reprend ses esprits en regardant autour de lui. Il vit la directrice métisse Madeleine Hightower stricte, ferme et autoritaire dont il n’apprécie pas sa façon de parler à Lisbon au départ mais qui s’est amélioré au fil du temps. Hightower le regarde dans les yeux d’un air inquiet, triste, confus :
- Jane. Vous allez bien ? Demanda la métisse
- … Euh… Oui… Oui, ça va très bien. Ment-il avec un sourire au coin. Par contre vous… non. Ajouta-t-il d’un air soucieux
- J’ai quelque chose à vous dire ainsi qu’à vous trois. Dit-elle en se tournant vers le trio en croisant les bras contre sa poitrine d’un air confus
Kimball, Grace et Wayne se tournent vers elle en prêtant toute leur attention à ce que leur supérieure va leur dire mais vu son regard, ce n’est pas bon signe :
- Qu’est-ce qui se passe Madame ? Demanda Grace d’un air inquiet
- Je regrette de vous annoncer que… Commença-t-elle d’un air désolé ; j’ai reçu un coup de fil d’un pompier qui m’a informé que… l’agent Lisbon vient d’avoir un accident de voiture ce matin.
Soudain, en attendant la nouvelle, tous les regards se figent. Grace commence à avoir les yeux au bord des larmes, Rigsby lui tient la main alors que Cho reste immobile. Patrick est sonné comme si une gifle venait de claquer sur sa joue, ne sent plus ses pieds comme si le monde vient de s’écrouler et son cœur se met à battre à toute vitesse comme étant à deux doigts de la crise cardiaque.
La voix de Cho résonne dans les oreilles du mentaliste malgré qu’il soit plongé dans ses pensées qui ne concentrent que sur la santé de Lisbon :

- Est-ce qu’elle va s’en sortir ?
- Elle est à l’hôpital mais elle est en chirurgie. Répondit Madeleine
Brusquement, Patrick se lève du canapé et s’en va en courant vers l’ascenseur sous les yeux écarquillés de ses collègues ainsi que de sa supérieure :
- Jane ! Jane ! Où allez-vous ? Cria la métisse
Mais il ne répondit pas puis elle se tourne vers son équipe :
- Il va sûrement à l’hôpital voir Lisbon. Supposa l’asiatique
- Allez avec lui et surveillez-le bien, je ne veux pas qu’il fasse n’importe quoi. Exigea-t-elle d’un air inquiet
- Bien madame ! Répondent le trio
Ils prennent leurs affaires et se précipitent vers l’ascenseur en courant pour rejoindre leur consultant à temps pour qu’ils aillent ensemble à l’hôpital prendre des nouvelles de leur patronne…


TBC...
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Invité le Mer 15 Déc 2010 - 20:16

Super ce chapitre
Bravo Jumelle
Aller Jane cours voir Lisbon !
VLS
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Invité le Mer 15 Déc 2010 - 20:44

Excellent Very Happy Very Happy joie5


Pauvre Lisbon triste1

VLS hysteriq
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  TiteMaï le Mer 15 Déc 2010 - 23:26

Trop bien ce chapitre! VLS super
avatar
TiteMaï
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Localisation : Boulogne/Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Sweetylove30 le Jeu 16 Déc 2010 - 2:14

Decidement tous le monde en a apres Lisbon, la pauvre Sad , et Jane, je le comprends le pauvre aussi, il a des sentiments pour elle, il l'aime et la nuit qu'ils ont passer le prouve bien mais la reaction de Lisbon etait je trouve un peu trop excessive triste2 , en tout cas je trouve que tu ecris drolement bien ma JA, j'ai hate de lire ton prochain chapitre hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq

mais pas trop triste quand meme triste3 triste3 triste3 triste3 triste3
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Jeu 16 Déc 2010 - 11:14

Merci beaucoup les filles, ça me touche énormément de voir que ma nouvelle fic vous plaise rougi bisou calin
Entre nous, je l'ai publié avant d'aller affronter K hier soir :voodoo: grrr4 demon :rj:

Je te remercie ma Sweety mais c'est grâce à toi et à ta fic que j'ai pu m'améliorer dans l'écriture de ma fic donc merci à toi :thank3: bisou calin
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  MissTeresa le Jeu 16 Déc 2010 - 13:32

Je viens de rattraper les 2 chapitres et j'aime beaucoup super bravo
Mais j'espère que Lisbon va s'en sortir prie prie Sad
C'est ça Jane, court rejoindre ta belle elle a besoin de toi :wub: amour2

VLS hysteriq hysteriq
avatar
MissTeresa
Chef d'unité au CBI
Chef d'unité au CBI

Féminin Personnage préféré : ♥ Lisbon & Jane ♥
Loisirs : lire, fofoter, grapher
Localisation : Boulogne s/mer (62)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Sweetylove30 le Jeu 16 Déc 2010 - 14:27

JisbonAddict a écrit:

Je te remercie ma Sweety mais c'est grâce à toi et à ta fic que j'ai pu m'améliorer dans l'écriture de ma fic donc merci à toi :thank3: bisou calin

Ce que tu dis me touche beaucoup ma JA et je te remercie merci bisou calin tu fais un super travail et si je peux t'etre d'une quelconque aide je reponds presente green_smile
j'ai hate de lire le prochain chapitre et je vais de ce pas ecrire mon chapitre a moi pour ne pas vous faire trop attendre
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  JisbonAddict le Ven 17 Déc 2010 - 16:13

Merci infiniment pour tous vos commentaires qui me font trop plaisir et qui me touche beaucoup rougi merci bisou calin

Voici la suite... :smile4: :smile4:
J'ai mis dans ce chapitre un personnage dont je ne citerai pas le nom mais qu'on déteste depuis le 3x07 pas_taper
Mais pour la fin, j'ai mis petite une touche de romantisme qui je pense sera peut-être une mise en bouche pour vous Wink Wink
Allez, assez de blah blah, je vous laisse découvrir la suite Very Happy

Bonne lecture study

P.S: La suite risque de prendre un peu plus de temps donc je la publierai ce week-end ou début de la semaine prochaine mais j'ai peur que vous lâchiez ma fic en faites, j'ai toujours peur quand je poste un nouveau chapitre parce que j'ai peur que ça ne vous plaise pas :peur3: :peur3: Sad Sad

*******************************************************

Chapitre 2 :

45 minutes plus tard…

Dans la salle d’attente de l’hôpital de Sacramento, Patrick et l’équipe s’impatientent d’avoir des nouvelles de Teresa dont la jeune femme n’est pas encore sortie de l’opération. L’asiatique reste assis sur une chaise sans bouger tandis que le grand costaud serre fort sa jolie rousse dans ses bras et Patrick ne cesse de tourner en rond mourant d’inquiétude pour elle. Kimball se lève, pose sa main sur l’épaule de son ami et lui fait face :
- Jane. Arrête de te tourner en rond et de t’apitoyer comme ça.
- Je suis désolé mais je ne peux pas. Lui répondit le beau blond dans un soupir.
Il baisse son regard plongeant sa main dans sa chevelure bouclée totalement abasourdie.
Il refait face à Cho qui reste l’observer pendant que le mentaliste a les mains sur ses hanches et son inquiétude vient de monter d’un cran quand il ne vit personne les voir pour les tenir au courant de la santé de Teresa :

- Cho. Commença Jane en se tournant vers Kimball ; j’avais un pressentiment quand elle ne m’a pas répondu au téléphone tout à l’heure. J’aurais dû savoir qu’il lui est arrivé quelque chose, j’aurais dû être avec elle ; je lui avais juré que je serais toujours à ses côtés quoi qu’il puisse arriver, je…
- Hey ! Jane ! Tu n’es pour rien. Lui coupa l’asiatique
- Il a raison Jane. Ce n’est pas de ta faute. Intervient Grace d’une voix rassurante et douce
- Personne ne pouvait prévoir cela et ce n’est la faute de personne. Ajouta Rigsby
- Si, de la mienne. Dit Jane d’un air ironie et coupable
Mais au moment où ils allaient intervenir, Grace fait un signe de la tête aux hommes montrant au loin un homme en tenue de chirurgien d’une quarantaine d’années qui s’avance vers eux :
- Bonjour. Vous êtes les collègues de l’agent Teresa Lisbon ? Questionna le médecin
- Oui. Déclarent-ils ensemble
- Je suis le docteur Middleton, je me suis chargé de son opération. Dit le docteur
- Comment va-t-elle ? Demanda Jane inquiet
- L’agent Lisbon a eu une légère fracture à la jambe droite, de légers hématomes au thorax, un traumatisme crânien mais elle a fait une hémorragie interne, on a dû l’opérer au plus vite mais… Annonça le docteur d’un air confus
- Mais… quoi ? Insista le mentaliste en l’imitant
- Elle est dans le coma. Nous ne savons pas quand elle pourra se réveiller, ça peut durer des jours voir des semaines ou des mois. Je suis désolé. S’excusa-t-il avec sincérité
Choqués de la nouvelle, l’équipe est sonnée et bouleversée. Patrick couvre ses yeux tristes et au bord des larmes avec sa main et tourne le dos au médecin en éprouvant les douleurs que ressent sa patronne et pense qu’il ne se remettra jamais si elle ne parvient pas à se réveiller un jour.
Le docteur Middleton les regarde d’un air désolé et compatissant dans un silence que Grace décide de briser en retenant ses larmes :

- Est-ce qu’on peut la voir ?
- Oui mais une seule personne. Elle doit se reposer. Lui répondit Middleton
Cho désigne Jane d’aller la voir en donnant une accolade sur l’épaule :
- Va aller la voir. Elle a besoin de toi Jane. Lui dit clairement l’asiatique en le regardant dans les yeux
- Vas-y vieux, nous, on va prévenir Hightower et essayer de joindre les frères de Lisbon. Dit Rigsby
- Veilles bien sur elle, Jane. Ordonna la jolie rousse d’une voix tremblante et douce
Encore déboussolé, Jane leur fait un signe de la tête avec un petit sourire triste et leur murmure un léger « Merci » avant qu’ils ne s’éloignent du consultant qui se met à suivre le médecin jusqu’à la chambre 476. La chambre de Lisbon.

Patrick ouvre la porte et entre d’un pas hésitant. Teresa est allongée sur ce lit et dort paisiblement. Le consultant est impressionné par le tuyau respirateur portant dans sa bouche afin de lui donner de l’oxygène ainsi que toutes ces machines et ces bips qui l’entourent.
Il s’approche petit à petit du lit sans la quitter du regard.
Lorsqu’il arrive à la hauteur de son visage, Jane aperçoit qu’elle donne l’air apaisée comme si elle ne ressentait pas la moindre fracture, la moindre douleur, le moindre mal de crâne qui la submerge mais elle était tellement belle. Par chance que son visage ne porte pas la moindre égratignure.
Le regard océan du brillant consultant reste fixé attendrissement mais avec tristesse le visage angélique de sa belle quand il prend place sur un fauteuil près du lit et reste sans faire le moindre mouvement pendant plusieurs minutes.
Les minutes deviennent des heures. Jane n’a pas bougé d’un millimètre en continuant toujours à veiller sur Lisbon sans se rendre compte que son ventre ne cesse de crier famine. Mais il n’a pas faim ni le cœur à vouloir manger quoi que ce soit. Timidement et avec hésitation, le séduisant blondinet se penche vers la belle brunette jusqu’à ce qu’il trouve la force de se rapprocher un peu plus de sa belle endormie.
La main droite du sexy mentaliste frôle doucement celle de sa patronne au visage angélique jusqu’à ce qu’il lui tient la main en la regardant intensément. Patrick arrive à caresser la chevelure soyeuse ébène et le front de sa partenaire.
Il la regarde avec tristesse et d’un air coupable de ne pas avoir été auprès pour la protéger comme il l’avait juré et comme il s’était promit lorsque leurs regards se sont croisés la toute première fois. Le beau blond au regard océan se sent responsable de l’accident de Teresa qu’il est au bord des larmes et se met à parler avec une voix qui tremble :

- Je suis désolé Lisbon… Tout ça, c’est de ma faute… Je suis vraiment le dernier des imbéciles mais ça vous, vous vous en étiez doutée…
Il laisse échapper un léger petit rire en même temps qu’une larme perle le long de sa joue :
-… Je m’en veux tellement Lisbon… J’avais vraiment un pressentiment quand vous n’avez décroché votre téléphone, j’aurais dû savoir qu’il vous est arrivé quelque chose et vous seriez dans votre bureau en train de me crier dessus, de me traiter de tous les noms comme vous le faites si bien mais au lieu de ça vous…
Il se serre les dents ainsi que ses lèvres. Le beau blond met sa main devant son visage et commence à pleurer à chaud de larmes. Jane essuie ses larmes, prend une bouffée d’oxygène et se retourne vers Teresa en lui serrant sa main entre les siennes :
- Je suis tellement désolé Lisbon… C’est moi qui aurais dû être à votre place, pas vous… Vous n’avez pas mérité ça… Je vous en supplie Lisbon, accrochez-vous… Sans vous je ne suis plus rien…
Patrick se penche vers son visage pâle mais tendre. Le mentaliste écarte doucement quelques mèches brunes de sa belle, dépose un doux baiser sur son front et lui murmure :
- N’abandonnez pas Lisbon… Ne me laissez pas… J’ai trop besoin de vous.

Soudain, la porte de la chambre s’ouvre. Jane sursaute en s’éloignant de Lisbon à contrecœur et aperçoit un homme brun et les yeux marrons, vêtu d’un costume sombre mais très chic avec un énorme bouquet de fleurs hors de prix à la main :
- Ah ! Bonjour Patrick !
- Walter ! S’exprime-t-il surpris
Les deux hommes se serrent la main ; Walter dépose le bouquet sur le comptoir en bois massif clair en-dessous de la fenêtre alors que Jane enfouie ses mains au fond des poches de sa veste en regardant Lisbon avant de se tourner vers Mashburn qui lui fait face :
- J’ai entendu la nouvelle à la radio et je suis venu aussi vite que j’ai pu ; comment elle va ?
- Autant que vous le sachiez, je ne suis pas médecin mais… Lisbon est une femme forte. Je suis sûr qu’elle va s’en sortir. Lui répondit le beau blond d’une voix calme
- Oui, c’est vrai. Merci d’avoir pu veiller sur elle. Remercia le milliardaire
Patrick lui répond un sourire triste, baisse son regard et s’éloigne de Tess à contrecœur. La main sur la poignée de la porte, le séduisant consultant se tourne vers sa ravissante brunette allongée sur ce lit médicalisée avec Mashburn à ses côtés qui lui tient la main en lui chuchotant des mots doux. La scène surprend et fait trop mal au cœur du mentaliste qui conclue de la connaissance d’une liaison entre eux et s’en va tête baissée…

Plus tard, sur une plage de sable fin, les vagues s’échouent sur la rive, l’air de l’océan mélangé à celui du vent est une bouffée d’oxygène. Assis avec les genoux ramenés contre sa poitrine, Patrick a le regard vers l’horizon sans y prêter attention.
Il ne cesse de penser à Teresa Lisbon, la femme en qui il a confiance, celle sur qui il peut compter, se confier et avec qui il a tissé des liens très forts, est entre la vie et la mort ainsi que d’avoir une relation avec un autre homme dont il ignorait totalement l’existence.
Une forte touche de jalousie envahit son estomac aussi son cœur, il ne comprend pas pourquoi Teresa sort un grand bourgeois radin qui ne connaît pas ce que c’est d’aimer quelqu’un et d’être aimer.
Puis pourquoi il a été aveugle pendant tout ce temps ? La femme de sa vie est celle avec qui il partage tellement tant de choses depuis tant d’années puis est juste devant ses yeux.
Mais le destin n’a pas été tendre avec lui mis à part de le faire souffrir à nouveau en le faisant voir que sa dulcinée démarre sa vie de couple avec Walter Mashburn.
Avec son pouce et son index, le séduisant blond au regard azur fait tourner son alliance qui emprisonne son annulaire gauche. Jane reste le fixer pendant qu’elle le fait tourner, soupire profondément et une larme perle le long de sa joue en pensant aux deux femmes de sa vie Angela et Charlotte dont le destin lui a atrocement arraché, plutôt Red John.
Ensuite vient au tour de Lisbon, victime d’un accident de voiture, allongée sur un lit d’hôpital, dans le coma et pire encore, dans les bras d’un autre homme. Patrick se rend compte qu’il a perdu la troisième femme de sa vie qui fut sa dernière chance d’aimer, d’être aimer, de recommencer à vivre et de reconstruire une famille.
Son corps s’étend sur le sable avec les bras en croix, il ferme les yeux en versant une larme, laisse ce soleil brûlant de fin d’après-midi lui taper sur le visage comme une grosse gifle, soupire profondément et murmure :

- Teresa…

Pendant ce temps, allongée sur son lit dans sa chambre d’hôpital, Teresa est toujours dans le coma mais se bat pour sa vie car c’est une femme forte et déterminée qui s’accroche à son objectif : Se réveiller et recommencer à vivre.
Soudain, la jeune femme entre dans une sorte de transe qui la porte dans un rêve…
Au magnifique clair de lune avec quelques étoiles illuminant le ciel bleu nuit, Lisbon est vêtue d’une magnifique robe de mariée bustier cœur, brodée, droite et asymétrique de couleur blanche ainsi que sa chevelure ébène est ramassée en chignon avec quelques pinces discrètes et des fleurs blanches. Faisant des pas timides et légers, elle marche avec un petit bouquet de roses blanches en main sur un sentier de dalles en briques couleur grise où de légers pétales de roses multicolores s’y reposent.
Elle découvre en marchant sur les pavés au rythme de ses pas que le long de l’allé est sublimé par de légers draps de soie blancs et de fleurs de coton enroulées autour des barres des tonnelles arrondies en fer forgé.
Ensuite, Teresa aperçoit autour de soi en continuant sa démarche, un jardin encore plus extraordinaire qu’un jardin botanique ordinaire où toute une variété d’arbres, de palmiers, d’arbustes, de vergers, de rosiers, de bambous et de cactus venues des quatre coins du monde emplissent l’espace.
Ses yeux émeraude pétillent de mille feux et un sourire rayonne sur son visage comme si elle était au paradis ou comme si elle vivait dans un conte de fées qui continue quand elle s’approche d’une cascade somptueuse majestueusement éclairé par le clair de lune.
Devant les chutes d’eau, se trouvent des visages familiers qui lui sourient en la contemplant dans sa robe de mariée et qu’elle leur sourit à son tour. Tout à coup, la jeune femme ralentit son allure lorsqu’elle vit un homme d’église avec à ses côtés un autre homme habillé d’un costume blanc trois pièces dont la jeune femme s’apprête à lui faire face, la regarde avec attendrissement.
Mais dès que Teresa voulut découvrir le visage de cet homme, une lumière blanche envahit l’écran et… le néant…


TBC...
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  MissTeresa le Ven 17 Déc 2010 - 17:30

Aaah non pas Mash! affraid grrr4 :voodoo: :gun:
Pauvre Patou j'ai trop mal pour lui triste3 triste3
Allez Teresa réveille-toi prie prie

T'inquiètes JA elle est géniale ta fic super On attend patiemment zen
avatar
MissTeresa
Chef d'unité au CBI
Chef d'unité au CBI

Féminin Personnage préféré : ♥ Lisbon & Jane ♥
Loisirs : lire, fofoter, grapher
Localisation : Boulogne s/mer (62)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a hope of love [Finish] ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum