Face à face (Jisbon/RJ) ^

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  iliana le Sam 22 Jan 2011 - 22:44

Coucou tout le monde coucou

Voici ma première fic sur TM... Je ne connais pas encore très bien la série et la personnalités de chaque personnage, mais comme Sweety a eu l'air d'aimer, je vous la poste quand même en espérant qu'elle vous plaira...

Bonne lecture study

☀ ☀ ☀ ☀ ☀ ☀

Face à face

Chapitre 1

Depuis qu’il m’avait pris ce qui m’était le plus cher sur cette terre, je m’étais fait la promesse de me venger, et rien n’avait pu me détourner de cette obsession. Parce qu’il s’agissait bien d’une obsession. Je voulais le retrouver et le tuer de mes propres mains. Je voulais qu’il comprenne ce que c’était que de savoir qu’on allait mourir et de ne rien pouvoir faire pour l’empêcher. Je voulais que mon visage soit le dernier qu’il voit avant de rendre son dernier soupire. Lorsque j’avais découvert le corps de ma femme et de ma merveilleuse petite fille, j’avais eu l’impression de mourir avec elles. Et ma vie n’avait plus été animée que par une seule chose, ma soif de vengeance.

En rejoignant le CBI en tant que consultant, je savais que j’augmentais mes chances d’assouvir mon désir. Et c’est comme ça que l’agent Teresa Lisbon était entrée dans ma vie. Je ne lui avait rien cacher de mes motivations, et même si elle les comprenait, elle m’avait affirmer qu’elle ne me laisserait pas faire, qu’elle ne le pouvait pas. Notre collaboration était pour le moins chaotique. Pourtant, au fil des enquêtes, un lien étrange et de plus en plus fort s’était nouer entre nous. Un mélange de taquinerie, de respect et de confiance, même si par moment, je disais quelque chose qui faisait vaciller cette confiance qu’elle me portait. Je n’aimais pas la blessée, mais c’était inévitable, aussi ne voulais-je pas qu’elle s’attache trop à moi.

Parce que pour moi, toute cette histoire ne pouvait avoir que deux issues possibles. Ma mort, ou celle de RedJohn. Et dans un cas comme dans l’autre, Lisbon me verrait sortir de sa vie, définitivement. Parce que si je parvenais à tuer ce monstre, et que je m’en sortais vivant, je finirais mes jours en prison, peut importe ce qui avait motiver mon geste. Je préméditais mon coup depuis longtemps et ne m’en cachait même pas. A moins d’un miracle, c’était le couloir de la mort qui m’attendait. Mais cette perspective ne me dissuadais en rien de poursuivre ma quête. Rien ne le pouvais.

Je savais que tôt ou tard, RedJohn commettrait une erreur qui me permettrait de remonter sa piste et de le débusquer. Alors j’attendais patiemment, tuant le temps en aidant Lisbon à coincer d’autres tueurs, apportant aux familles un soulagement et des réponses auxquelles je n’avais pas eu le droit. Parce que le meurtrier courait toujours. Mais plus pour longtemps, je le sentais. J’ignorais pourquoi, mais en arrivant au CBI en se lundi matin ensoleillé, j’eus l’étrange intuition que la roue allait enfin tournée. En pénétrant dans les bureaux de l’agence, je constatais non sans surprise que Van Pelt, Rigsby et Cho avaient déjà le nom plonger dans la paperasse, et tournant la tête, je découvrais Lisbon concentrée sur la lecture de rapports. En l’observant, je constatais qu’elle avait des cernes sous les yeux, signe qu’elle ne devait pas avoir beaucoup dormie cette nuit, et je me demandais si elle faisait à nouveau des cauchemars.

Bien sûr, elle ne m’en avait jamais parler, mais n’était-ce pas mon travail de découvrir la faille dans l’armure des gens et de m’y engouffrer pour lire en eux comme dans un livre ouvert? Lisbon détestait que j’utilise mes tours de passe-passe sur elle, et j’essayais d’éviter de le faire, mais parfois lorsque je la sentais particulièrement triste, je ne pouvais m’en empêcher, et ce que je lisais alors en elle me donnait envie de la prendre dans mes bras pour la réconforter comme je l’aurais fait avec une petite fille, ma petite fille. Heureusement, je ne m’étais encore jamais laisser aller à ces pulsions, sachant que je me ferais sûrement descendre par une Lisbon furieuse. Elle n’aimait pas montrer ses faiblesses, encore moins devant moi.

Je ne me rendis compte que je ne l’avais pas quitter des yeux depuis mon arrivée que lorsque Cho se racla la gorge, me rappelant à l’aide. Je le remerciais d’un sourire, d’autant plus soulagé par son intervention que c’est cet instant que choisit Lisbon pour lever la tête dans ma direction. Remarquant ma présence, elle referma son dossier et se levant, sortit de son bureau. A son approche, l’équipe arrêta ce qu’ils faisaient, attendant les instructions du jour.

« Bien, maintenant que tout le monde est là… » commença-t-elle en me lançant un regard légèrement réprobateur.

Mais je n’y prêtait pas la moindre attention. Après tout, j’étais habitué. Elle me lançais ce genre de regard au moins une fois par jour depuis que l’on faisait équipe. Le jour où elle ne le ferait pas, c’est que quelque chose de grave était arriver. En réponse, je lui adressais donc un grand sourire gamin, et elle soupira, excédée par mon attitude désinvolte. Elle s’apprêta à poursuivre, mais fut interrompu par l’arrivée du Big Boss.

« Désolée de vous interrompre, mais il y a eu un meurtre au smiley Voici l’adresse » déclara-t-elle avant de repartir comme elle était venue.

« Allons-y » déclara Lisbon après avoir jeter un regard sur le papier que sa patronne lui avait remis.

Dès que j’avais entendu que RedJohn s’était à nouveau manifesté, mon intuition du matin revint en force, et je m’empressais de lui emboîter le pas. Nous parcourûmes seulement trois blocs avant de nous arrêter devant une somptueuse demeure. Le genre de maison où l’on imaginait parfaitement un couple avec deux enfants vivrent. Cette pensée me noua l’estomac, et sans faire de commentaire, je suivais Lisbon à l’intérieur, et à peine entrer dans la maison, mon regard se posa sur un miroir dans lequel se reflétait l’horrible simley souriant. Encore frais, tracé avec trois doigts dans le sens des aiguilles d’une montre, c’était bien sa signature. Comme hypnotisé, plutôt ironique si l’on y réfléchissait, je m’avançais vers la pièce du fond qui se révéla être une chambre à coucher. Avant même d’y pénétrer, l’odeur du sang m’agressa, mais je n’y prêtais pas la moindre attention, concentrée sur la scène qui m’apparaissait peu à peu. Et l’espace d’un instant une autre chambre, et une autre femme remplacèrent la dernière victime de RedJohn.

Me ressaisissant rapidement, je continuais d’avancer, sentant mon cœur battre à un rythme redoublé. La première chose que je constatais était qu’il y avait trop de sang pour qu’il n’y ait qu’une seule victime. Suivant le sens des éclaboussures, je poussais une porte qui donnait sur une chambre d’enfant, et découvrait un second simley au-dessus du lit d’un petit garçon âgé d’environ 4-5 ans. Il semblait avoir été tuer dans son sommeil, n’ayant pas conscience de ce qui lui était arriver. M’approchant de lui en prenant soin de ne rien toucher pour éviter de me faire gronder par Lisbon pour avoir compromis l’intégrité de la scène de crime, je laissais mon regard enregistrer le moindre détail. Soudain, mon regard se posa sur une photo de famille posée sur la table de nuit, et mon cœur eut un raté. Sur la photo, souriant de toute ses dents, une fillette semblait me fixer des es grands yeux bleus. Elle ressemblait tellement à ma propre fille, que s’en était troublant.

Sortant précipitamment de la chambre, je cherchais la chambre de la fillette, et arriva au fond du couloir, ignorant l’appel intrigué de Lisbon. Le cœur au bord de l’explosion, j’ouvris la porte, m’attendant à découvrir le funeste simley mais la chambre était en ordre, sans que rien n’indique qu’une tragédie s’y était jouée. Surpris, je m’avançais dans la pièce, notant l’affection de la fillette pour le personnage Hello Kitty, et fouillait la pièce du regard, mais rien ne semblait avoir été déranger. L’avait-il tuer dans une autre pièce? Voulant en avoir le cœur net, je ressortais et faillit percuter Lisbon.

« Jane? Que se passe-t-il? » me demanda-t-elle en se reculant d’un pas, jugeant sûrement que j’empiétais un peu trop sur son espace personnel.

« Où est la petite fille? » demandais-je en lui montrant la photo que j’avais emporter avec moi sans même m’en rendre compte.

En fronçant les sourcils, Lisbon jeta un regard à la photo, et je la vis pâlir. Elle poussa un juron, et ordonna à son équipe de fouiller la maison à la recherche de la fillette. Mais au bout de quinze minutes de recherches, ils revinrent bredouille. Frustré, je revenais dans la chambre de la petite fille, et me mettait à fureter dans la chambre, faisant connaissance avec cette petite fille, prenant plaisir à évoluer à nouveau dans le monde empli d’innocence d’une fillette de cet âge. Soudain, un bruit provenant du placard attira mon attention, et je m’y dirigeais prudemment. J’ouvris la porte d’un geste brusque, et lorsque rien ne se produisit, j’y faisais face, scrutant ses profondeurs. Je finis par penser avoir rêver, et m’apprêtais à me détourner, lorsque le même son se fit entendre. Intrigué, je poussais les vêtements, et découvrait alors une sorte de trappe que je m’empressais d’ouvrir. M’agenouillant, je découvrait que celle-ci donnait sur une petite pièce secrète aménagée en salle de jeu, et au fond de laquelle, une petite fille terrorisée s’était recroquevillée. En la découvrant vivante, mon cœur fit un bond, et un sourire apparut sur mon visage.

« Bonjour… Je m’appelle Patrick, je travail pour le CBI, tu n’a pas à avoir peur » la rassurais-je sans faire le moindre geste et en utilisant ma voix la plus douce et la plus apaisante possible.

Elle m’observa un long moment, et je crus qu’elle n’allait pas bouger lorsqu’elle se mit à quatre pattes et avança dans ma direction avant de s’arrêter hors de ma portée, et de me scruter, indécise.

« Je ne te ferais aucun mal promis, et je vais te conduire auprès d’une amie qui prendra soin de toi et s’assurera que le méchant monsieur ne t’a fait aucun mal » lui expliquais-je toujours sans faire le moindre geste.

Soudain, elle se jeta dans mes bras en sanglotant bruyamment, et instinctivement, je refermais mes bras autour de sa taille, la pressant contre moi en lui murmurant des mots de réconfort. J’étais bouleversé de tenir à nouveau une si petite fille dans mes bras, et je me fis la promesse de veiller à ce qu’elle soit bien traiter. La tenant fermement, je me relevais et sortais de sa chambre, cherchant Lisbon du regard.

« Lisbon? » l’appelais-je dès que je l’aperçut en pleine discussion avec Cho et Van Pelt.

Elle releva la tête dans ma direction, et un regard d’incrédulité et de soulagement apparut sur son visage. A pas rapide, elle s’approcha de moi, le regard braqué sur la fillette qui me serrait de toutes ses forces comme si j’avais été sa bouée de sauvetage. Je savais à quoi Lisbon pensait à cet instant précis. Pour la première fois depuis qu’il avait commencer à tuer, RedJohn avait laisser un témoin derrière lui.

☀ ☀ ☀ ☀ ☀ ☀

Chapitre 2


Dernière édition par iliana le Lun 24 Jan 2011 - 16:41, édité 1 fois
avatar
iliana
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire, écouter de la musique, écrire, me balader et regarder les séries TV...
Localisation : derrière mon écran d'ordinateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Johel le Sam 22 Jan 2011 - 23:03

bravo
Une fic qui commence fort, dans la peau de Jane...une idée intéressante
Je n'aurais qu'une chose à dire...
Vivement la suite
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  MissTeresa le Sam 22 Jan 2011 - 23:05

Tu as bien fait de la poster parce que c'est super bien écrit et très prenant bravo amen amen
Je sens qu'on va avoir de beaux moments entre Jane et la petite fille :wub: love2

Un grand VLS hourrah joie
avatar
MissTeresa
Chef d'unité au CBI
Chef d'unité au CBI

Féminin Personnage préféré : ♥ Lisbon & Jane ♥
Loisirs : lire, fofoter, grapher
Localisation : Boulogne s/mer (62)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Cdt63 le Sam 22 Jan 2011 - 23:26

J'aime bien !!! super Vas-y fais nous une petite suite stp !!!
avatar
Cdt63
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Nope le Sam 22 Jan 2011 - 23:40

J'attend la suite avec impatience !!
avatar
Nope
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patriiiiiiiiiiiiiiiick !!!!
Loisirs : Regarder Mentalist, dessiner, écouter Michael Jackson et m'entrainer a danser comme lui ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Sweetylove30 le Sam 22 Jan 2011 - 23:41

je t'avais bien dis que cette fic était bien super et je ne suis pas la seule à aimer alors.... comme les autres
Arrow Arrow Arrow Arrow

VLS VLS VLS VLS VLS
hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq

PS: si tu veux m'envoyer ton chapitre suivant pour savoir si il est bien pas de problème siffle :smile4:
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Invité le Dim 23 Jan 2011 - 0:18

Super debut !
VLS!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  TiteMaï le Dim 23 Jan 2011 - 0:26

Géniial! J'ai hate de lire la suite hysteriq
avatar
TiteMaï
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Localisation : Boulogne/Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Laurie-MFR le Dim 23 Jan 2011 - 0:38

Toujours aussi bien t'es fic super
avatar
Laurie-MFR
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  juliajisbon♥ le Dim 23 Jan 2011 - 10:52

trop bien !! Very Happy VLS hysteriq hysteriq joie_youpi
avatar
juliajisbon♥
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Lisbon, jane et toute la team
Loisirs : Chant-Guitare-Musique ♥♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  iliana le Dim 23 Jan 2011 - 12:12

Merci tout le monde, je suis vraiment contente que ce début vous ait plu. Je viens de terminer le chapitre 2, donc je vous le poste en espérant qu'il vous plaira. Il est plus long que le chapitre 1, mais généralement, c'est la longueur de mes chapitres donc....

Je précise également pour ceux qui ne me connaisse pas, que j'aime bien alterner les POV des différents personnages, donc ne soyez pas surpris!

Ici, c'est donc le POV de Lisbon....

Bonne lecture study

☀ ☀ ☀ ☀ ☀ ☀

Chapitre 2

De retour au CBI, je cherchais à comprendre ce qui avait pu se passer pour que RedJohn arrête le carnage avant d’avoir tuer toute la famille. Mais je ne comprenais pas. Ce n’était pourtant pas son genre d’épargner des vies, et tuer des enfants ne le dérangeait pas plus que ça, il suffisait de voir ce qu’il avait fait à la fille de Jane. Lorsque je l’avais perdu de vue dans la maison, j’avais craint le pire, et m’attendais à tout instant à devoir supporter encore une fois une de ses frasques. Aussi, lorsqu’il m’avait appeler, avais-je pousser un soupire en me préparant à le gronder, comme je l’aurais fait avec un enfant un peu trop turbulent. Mais mes reproches étaient morts avant même que je n’envisage de les formulés. Jane se tenait devant moi, une adorable petite fille tremblante de terreur dans les bras.

Mon regard avait croisé celui de Jane, et la même incompréhension l’habitait. Qu’est-ce qui avait pousser RedJohn à épargner cette petite puce? Avait-il été interrompu? Ne l’avait-il pas trouver? Après tout, Jane m’avait dit qu’elle s’était cacher. Mais je sentais que ce n’était pas aussi simple que ça. Ce monstre ne laissait jamais rien au hasard, et s’il avait laisser la vie sauve à cette fillette, c’est qu’il avait une idée précise derrière la tête. Ne me restait plus qu’à trouver laquelle. En attendant, je devais trouver quoi faire d’elle. D’après les recherches effectuées par Van Pelt, le père était mort deux ans plus tôt, et tout deux étaient orphelins. Cette petite fille n’avait donc plus de famille. De plus, elle devenait un témoin protégé, et la placée dans une famille d’accueil serait bien trop risqué. Elle devait rester sous protection policière jusqu’à ce que l’on soit sûre qu’elle soit hors de danger.

Je décidais donc d’aller voir Hightower pour savoir ce que l’on devait faire avec la fillette. Arriver devant son bureau, je prenais une profonde inspiration et cherchais à faire disparaître la boule de nervosité qui m’étreignait le ventre. J’avais un mauvais pressentiment. Je sentais que je n’allais pas, mais alors pas du tout aimer les ordres. Finalement, me trouvant ridicule et me traitant de poule mouillée, je cognais contre la porte, et une fois reçue l’autorisation d’entrée, pénétrait dans le spacieux bureau.

« Agent Lisbon, vous tombez bien! Je voulais vous voir justement » déclara Hightower en levant la tête dans ma direction.

« Un problème madame? » m’enquis-je en m’avançant vers elle.

« En fait il y en a un effectivement » me répondit-elle en me scrutant attentivement, comme si elle cherchait la réponse à une question.

« Un problème avec mon équipe madame? » demandais-je en retenant un soupir d’exaspération, me demandant ce que Jane avait encore fait.

« Pas que je sache non, à moins que vous n’ayez des révélations à me faire… » répondit-elle sans me quitter du regard.

Immédiatement je me raidis imperceptiblement. Si elle ne mentionnais pas Jane, c’est que le problème ne venait pas de lui. Donc la seule autre explication était qu’elle était au courant pour Van Pelt et Rigsby. En tant que supérieure, j’aurais du mettre un holà dès le départ à leur relation, mais cela ne nuisait pas à leur travail, et finalement, ce qu’ils faisaient en dehors de leurs heures de travail ne regardait qu’eux, tant qu’ils restaient discrets. Et puis, j’aurais été plutôt hypocrite de leur interdire quelque chose que je me permettais, même s’il n’y avait rien de concret. On ne pouvait lutter contre ses sentiments.

« Non madame, rien à signaler » déclarais-je d’un ton aussi neutre que possible.

« Bien. Le problème concerne votre enquête actuelle » finit par reprendre Hightower après m’avoir observer un long moment en silence.

J’avais l’impression d’être sur des charbons ardents, et je détestais ça. Pourtant, comme toujours je restais impassible, et ne laissais rien transparaître de mon trouble intérieur. J’avais appris depuis longtemps que laisser les gens être témoins de vos faiblesses pouvaient vous être fatal, et je l’avais appris de la façon la plus cruelle qui soit. Terrain glissant! me hurla mon inconscient, et je fermais immédiatement la porte à mes souvenirs. Je ne devais pas m’engager sur cette voix. Tout cela était bien loin maintenant, et je devais me tourner vers le futur sans laisser mon passé m’empêcher d’avancer. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire. La voix d’Hightower me ramena au présent, et je reportais mon attention sur elle.

«… J’en ai discuter avec Jane, et nous en sommes venus à la conclusion que c’était la meilleure chose à faire. » conclut-elle en attendant ma réaction.

OK. Qu’étais-je sensé lui dire exactement? « Désolée madame, mais je n’ai pas écouter un traître mots de ce que vous venez de me dire »? Elle allait apprécier, c’était certain! Voilà ce que c’était que de se laisser envahir par des pensées parasites! Un long soupir m’échappa, et Hightower dut prendre ça pour un semblant de réponse parce qu’elle enchaîna rapidement.

« Je sais que cette solution est loin d’être idéale, mais c’est provisoire. Le temps de boucler cette enquête, et de trouver une solution plus adaptée. Vous pouvez disposer » dit-elle en me faisant un signe de la main me montrant que l’entretien était clos, et comme un automate, je quittais son bureau.

Que venait-il de se passer exactement? Et de quelle solution parlait-elle? Savoir que Jane était impliquer ne me rassurait pas vraiment. Dépitée, et plus nerveuse que jamais, je retournais dans mon bureau, surprise de constater que Jane n’était toujours pas revenu. Bifurquant, je me dirigeais vers le bureau de mes agents, occuper à mettre de l’ordre dans les différents résultats d’analyses de la scène du crime.

« Où est Jane? » demandais-je sans m’adresser à qui que ce soit de particulier.

« A l’hôpital. Il a refusé de laisser la fillette seule. Hightower a laisser deux agents avec lui, juste au cas où » expliqua Cho en posant un regard dans lequel je cru déceler une leur d’inquiétude pour son ami.

« Je vois…. » marmonnais-je en sentant l’inquiétude m’envahir moi aussi.

Lorsque mon regard s’était poser sur cette fillette, et que mon regard avait croiser le sien, je n’avais pu m’empêcher de remarquer à quel point elle ressemblait à la fille de Jane. Même long cheveux blond et soyeux, même grand yeux bleu, et même fossette au menton. Et j’avais peur que Jane ne fasse un transfert. C’était peut-être ça le but de RedJohn. Torturer Jane en plaçant cette fillette sur sa route, et une fois qu’il s’y sera attacher, la lui prendre en la tuant à son tour. Et je savais que si une telle chose devait se produire, Jane ne s’en remettrait jamais. Mue par une impulsion, je décidais d’aller le rejoindre.

« Je vais y aller. Ordre de la boss » expliquais-je sous le regard instigateur de Cho alors que Van Pelt et Rigsby échangeaient un regard entendu.

« Très bien boss. Que voulez-vous que l’on fasse en attendant votre retour? » demanda Cho sans faire de commentaire.

« Il est tard et on en apprendra pas plus our ce soir. Rentrez chez vous et soyez de retour demain à la première heure » décidais-je en consultant ma montre.

« Merci boss » s’exclama Rigsby en se levant et en échangeant un autre regard avec Van Pelt que je feignis de ne pas avoir noter.

« Vous êtes inquiète n’est-ce pas? » me demanda Cho en me suivant dans mon bureau.

« Je me dis que RedJohn ne fait jamais rien sans bonne raisons » répliquais-je en enfilant ma veste et en attrapant mon sac.

« Je suis d’accord. Il nous faut protéger cette fillette. Jane ne s’en remettra pas si elle venait à mourir » me répondit mon agent alors que je verrouillais mon bureau.

« Pourquoi croyez-vous que je me rend à l’hôpital? » l’interrogeais-je en traversant les bureaux pour gagner la sortie.

Il ne fit aucun commentaire, mais avec Cho, ses silences étaient souvent plus significatifs que ses paroles, et je préférais ne pas le regarder de peur de lire ce qu’il pensait vraiment de mes motivations dans son regard. Sur un signe de la tête, nous nous quittâmes sur le parking. Dans ma voiture, je prenais le temps de remettre de l’ordre dans mes pensées avant d’affronter Jane. Je n’avais vraiment pas besoin qu’il s’engouffre dans ma tête et « lise » mes pensées. Chaque fois qu’il l’avait fait, ça avait été une catastrophe. Une fois mes pensées sous contrôle, je prenais la direction de l’hôpital, à nouveau concentrée sur cette enquête.

Arrivée à l’hôpital, je montrais ma plaque et demandais la chambre de la petite Elora Jackson. L’infirmière m’y conduisit rapidement, me jetant sans cesse des regards en coin. Je n’y prêtait pas garde, habituer à la surprise des gens lorsqu’il apprenait que j’étais dans la police. Jane se moquait souvent en disant qu’on imaginait plus un petit bout de femme comme moi institutrice que spécialiser dans la chasse aux tueurs fous. Un jour, je lui montrerais ce qu’un petit bout de femme comme moi pouvait faire à n homme lorsqu’il la poussait à bout. A cette idée, un sourire carnassier naquit sur mes lèvres, mais je me reprenais très vite. Pas question que Jane découvre que je fantasmais sur lui, il deviendrait incontrôlable.

L’infirmière me laissa devant une porte gardée par deux agents qui me saluèrent d’un signe de tête, et notant la lueur d’espoir qui était apparue dans leurs yeux, je décidais de les renvoyer chez eux.

« C’est bon les gars, je prends la relève. Rien à signaler? » lançais-je en les interrogeant du regard.

« Non. Pas de nouvelles tentatives contre la petite » me répondit Walters avec un sourire reconnaissant.

« Par contre, la petite refuse de lâcher Jane. Elle s’accroche à lui comme s’il était sa bouée de sauvetage » m’apprit Stevenson en fronçant les sourcils.

« Compris. Bonne nuit les gars, à demain » soupirais-je en voyant mes soupçons se confirmés.

Ils me saluèrent d’un hochement de tête et s’empressèrent de partir, désireux de rejoindre leurs familles. Et je les comprenait. Après une scène de crime pareille, tout les flics voulaient rentrer chez eux, s’assurer que leur famille était saine et sauve. Doucement, je poussais la porte et pénétrais à pas feutrés dans la pièce. Celle-ci était plongée dans la pénombre, uniquement éclairée par une petite lampe qui se trouvait dans le coin opposé de la chambre. Du regard, je cherchais Jane, et le découvrit endormis près du lit d’Elora. Le spectacle qu’ils offraient tout les deux était attendrissant. Jane dormait la tête posée sur le lit, près de la main de la fillette qu’il tenait dans la sienne, et Elora dormait rouler en boulle dans sa direction, serrant fortement la main de Jane dans la sienne. Leurs deux têtes blondes se détachaient contre la blancheur des draps, et je ne pus m’empêcher de me dire que l’on aurait vraiment cru un père et sa fille.

Comme s’il avait perçut une présence, Jane se redressa en grimaçant, étirant son dos qui devait être douloureux suite à la position dans laquelle il s’était endormie, et enfin son regard se posa sur moi. Il me sourit et me fit signe d’approcher pour ne pas avoir à parler trop fort.

« Hightower vous a mise au courant? » me demanda-t-il en me lançant un regard légèrement inquiet.

« En effet » déclarais-je laconiquement en le dévisageant.

« Je sais que vous ne devez pas être très contente, mais c’est-ce qu’il y a de mieux pour Elora » m’expliqua-t-il en me lançant un regard implorant.

« Et que venez-vous faire dans tout ça Jane? » demandais-je, priant pour qu’il ne s’aperçoive pas que j’ignorais de quoi il retournais.

« Et bien… Elora refuse de me lâcher, et Hightower a penser qu’il valait mieux que je vienne également chez vous afin d’éviter de la perturber plus que nécessaire » avoua-t-il en se reculant légèrement, comme s’il craignait que je ne le frappe.

A ces mots, je me figeais, le cœur battant. Alors voilà ce qui s’était tramer dans mon dos. Hightower voulait que Jane et Elora viennent chez moi le temps de l’enquête. Je n’arrivais pas à y croire. Et maintenant, il était trop tard pour refuser, je perdrais toutes crédibilités. Et puis, mon devoir était de protéger cette fillette, même si cela impliquait de voir Jane empiéter sur mon espace personnel. Un soupir m’échappa, et Jane me lança un petit regard contrit qui me fit sourire intérieurement. J’adorais ses airs de gamin qui me faisait craquer même si je ne le lui montrait que très rarement. Il n’avait vraiment pas besoin de le savoir.

« Je serais sage, et dormirais sur le canapé, c’est promis » m’assura-t-il avec son sourire le plus innocent.

« De toutes façons, je n’ais pas le choix » fis-je semblant de m’affliger, alors qu’une étrange excitation s’emparait peu à peu de moi à l’idée d’avoir Jane à porter de mains.

« Allez Lisbon, je suis sûr qu’au fond, vous êtes folle de joie à l’idée d’avoir un homme à la maison… » me taquina-t-il avec un grand sourire taquin.

« N’oubliez pas que je dors avec mon arme Jane » grognais-je en reportant mon regard sur Elora qui venait de remuer dans son sommeil en poussant un petit gémissement plaintif.

Aussitôt, Jane et moi l’encerclâmes et lui caressèrent les cheveux pour l’apaisée. Elle se calma rapidement et son sommeil sembla redevenir paisible. Remarquant que la main de Jane reposait sur la mienne, je la retirais en rougissant, ce qui me valut un grand sourire moqueur de mon consultant. En soupirant, je m’asseyais de l’autre côté du lit, songeant que cette cohabitation forcée allait me demander une sacrée dose de sang-froid.

☀ ☀ ☀ ☀ ☀ ☀

Chapitre 3


Dernière édition par iliana le Mar 25 Jan 2011 - 23:31, édité 2 fois
avatar
iliana
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire, écouter de la musique, écrire, me balader et regarder les séries TV...
Localisation : derrière mon écran d'ordinateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Laurie-MFR le Dim 23 Jan 2011 - 12:28

LA SUITE !!!!! :hall2:
avatar
Laurie-MFR
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  MissTeresa le Dim 23 Jan 2011 - 12:45

Super chapitre super bravo Toujours aussi bien écrit amen
J'ai hâte de voir comment va se passer la cohabitation entre Jane et Lisbon :wub: amour1

VLS prie VLS prie VLS prie
avatar
MissTeresa
Chef d'unité au CBI
Chef d'unité au CBI

Féminin Personnage préféré : ♥ Lisbon & Jane ♥
Loisirs : lire, fofoter, grapher
Localisation : Boulogne s/mer (62)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Nope le Dim 23 Jan 2011 - 12:54

La suite risque d'etre (très) interessante... alors mais là VITE !!!!
hysteriq hysteriq hysteriq
avatar
Nope
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patriiiiiiiiiiiiiiiick !!!!
Loisirs : Regarder Mentalist, dessiner, écouter Michael Jackson et m'entrainer a danser comme lui ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Sweetylove30 le Dim 23 Jan 2011 - 13:52

cette suite est vraiment super super je reconnais bien la ton style et je l'adore toujours autant.
Une cohabitation entre Jane et Lisbon? Ca promet des moments intenses et j'ai hate de lire ca.
Continue ma belle, tu as ici ta plus grande fan amen
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Daidi le Dim 23 Jan 2011 - 14:01

Je viens de lire les deux chapitres, et je trouve que pour quelqu'un qui ne suit pas trop la série tu as bien appréhendé la personnalité des protagonistes.

C'est super bien écrit et j'aime bien cette alternance de POV ça rend assez bien et je trouve ça très intéressant.

J'ai hate de pouvoir lire la suite

_________________

Merci à  Why pour ce magnifique kit  
Why + Daidi *.*:

avatar
Daidi
Co-admin

Féminin Personnage préféré : Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Invité le Dim 23 Jan 2011 - 15:02

Une super Fic amen bravo
Il me tarde la suiiite green_smile
VLS prie
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  shanouw le Dim 23 Jan 2011 - 15:20

Ta fic' est géniale! J'adore cette idée de plusieurs POV :vivement:
C'est passionnant drunken

VLS! amen super
avatar
shanouw
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Lisbon
Loisirs : equitation (cce, cso, spectacles equestres)
Localisation : Californie ;)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Nono2b le Dim 23 Jan 2011 - 15:37

Mon dieu ma Iliana, tes histoires sont toujours aussi passionnantes et prenantes ! Comment fais-tu ? amen
En tout cas, je reconnais bien ton écriture avec ces chaque POV. Et je dois bien t'avouer que j'aime beaucoup ! red_smile
Je remercie ma Sweety de t'avoir poussé à la poster !
C'est une très bonne idée de fic' que tu as là, j'ai tellement hâte de connaître la suite ! :hips:
Leur cohabitation risque de nous donner des moments forts en Jisbon ! Hâte de les voir ! content
Et j'ai aussi hâte de voir les moments Elora/Lisbon, Elora/Jane et surtout Elora/Lisbon/Jane !

VLS :vivement:
avatar
Nono2b
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : Terminale L, l'assommoir rime avec passoire
Localisation : Au bout de ma plume.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Invité le Dim 23 Jan 2011 - 18:59

Tout comme Daidi je viens de lire les deux chapitres d'un coup et j'adore !! bravo super
Je trouve que tu écris très bien et malgré que tu dis ne pas connaître encore très bien la série, c'est très réaliste Very Happy
Je sais pas si Lisbon va survivre à une cohabitation ''forcée" avec Jane mais ça risque d'être passionant lol1

VLS hysteriq
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  iliana le Dim 23 Jan 2011 - 19:44

Merci beaucoup, j'essayerais de ne pas trop vous faire attendre Embarassed

Et effectivement, je ne connais pas encore très bien la série. je n'ai vu que les premiers épisodes de la série (en entier du moins). Pour le reste, j'ai vu des bouts par-ci par-là, en rentrant du travail, donc je suis contente que vous trouviez que je colle assez à la personnalité des personnages.

Je termine mon chapitre sur ma fic Castle, et je me met à l'écriture du chapitre 3, mais je ne sais pas quand je le posterais, parce que cette semaine va être particulièrement chargée. J'ai cours de 8h à 17h presque tout les jours, et je travaille le soir jusqu'à 21h45, donc, désolée d'avance pour l'attente...
avatar
iliana
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire, écouter de la musique, écrire, me balader et regarder les séries TV...
Localisation : derrière mon écran d'ordinateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Nono2b le Dim 23 Jan 2011 - 19:55

De rien Wink

Et bien, pour quelqu'un qui n'a regardé que quelques épisodes c'est vraiment... Excellent ! D'ailleurs j'avais pas vu que tu ne les avais pas regardé. Rien dans ce que tu as écris montre que tu les a pas tous regardé. Je suis... Sur les fesses ! :shocked:

Ouais, un nouveau chapitre pour Castle ! :youpii:
J'ai déjà hâte de lire les deux suites Wink

Bonne chance pour ton boulot grande sœur content
avatar
Nono2b
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : Terminale L, l'assommoir rime avec passoire
Localisation : Au bout de ma plume.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Sweetylove30 le Dim 23 Jan 2011 - 19:56

prends ton temps ma belle Wink tu ecris si bien qu'on peut attendre encore zen
ma pauvre tu as bien du courage entre les cours et le boulot, tu dois etre bien fatiguee et tu trouve encore le temps d'ecrire, je suis en admiration amen
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  iliana le Dim 23 Jan 2011 - 20:20

Merci les filles, vous êtes vraiment adorables coeur

Effectivement, il m'arrive d'être très fatiguée en fin de journée, mais écrire m'aide à me vider la tête, donc je n'arrêterais pas de si tôt....
J'ai presque fini mon chapitre sur Castle, et comme il est encore tôt, j'aurais sûrement le temps d'écrire le chapitre 3, mais je ne vous promets rien parce que je dois me coucher de bonne heure pour me lever à 6 heures demain matin sans trop rechigné...
avatar
iliana
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire, écouter de la musique, écrire, me balader et regarder les séries TV...
Localisation : derrière mon écran d'ordinateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Nono2b le Dim 23 Jan 2011 - 21:25

De rien Wink

C'est pareil pour moi. Ecrire me permet de me vider la tête et donc d'oublier temporairement tout mes ennuies de la journée :héhé:
C'est une bonne nouvelle green_smile Mmh, je te comprends pour ce qui est de se lever tôt... Je me lève tôt tout les matins donc je compatis
avatar
Nono2b
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : Terminale L, l'assommoir rime avec passoire
Localisation : Au bout de ma plume.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Face à face (Jisbon/RJ) ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum