[OS] Five: Confidence ^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[OS] Five: Confidence ^

Message  Invité le Mar 22 Fév 2011 - 13:02

Five: Confidence


Elle tapait plusieurs fois du poing sur son bureau pour exprimer sa colère, des larmes roulaient sur ses joues et son visage était figé par cette fureur qu’elle ressentait. Bien qu’il soit devant elle, les mains dans les poches, il la fixait impassible. Il était aussi furieux qu’elle, mais pas contre elle. La jeune femme levait la tête et le regardait sans dire un mot. Il passait une main dans ses boucles en bataille et soupirait. Il n’avait plus la force de sourire, de jouer au jeu auquel il jouait tout le temps pour dédramatiser la situation. Tout avait commencer avec cette enquête, même en ayant trouvé le coupable, Jane qui n’acceptait jamais la violence, s’était prit une crise de nerf et avait failli blesser le coupable. Mais il s’était retenu à temps, son poing n’avait pas fini sa route sur le visage de l’homme qui enlevait des enfants de moins de dix ans, les tuait et les enterait dans son jardin. Il avait défié le regarde de l’homme et s’était retourné et était parti s’isoler dans la kitchenette.

Lisbon l’avait rejoins, elle exigeait des explications, mais têtu, Jane n’avait rien voulu lui dire. Elle en était en colère, car Jane ne voulait rien lui dire et elle se posait des questions sur leur amitié qu’ils avaient façonné pendant toutes ces années. Même pour un problème minime ils se disaient tout. Les jours passaient et Jane refusait de se confier à elle, Jusqu’à ne plus rien lui dire. Cette fois Lisbon avait craqué, elle était monté dans le grenier et l’avait sévèrement réprimandé. Puis s’ensuivait d’une grosse dispute qui s’entendait dans tous les locaux du CBI, alertant tous le personnel.

Jusqu’à maintenant, Lisbon tapait du poing sur la table, espérant que Jane l’écouterais au lieu de faire l’enfant. Quand elle s’aperçut que l’enfant, il ne le jouait plus depuis ces jours là. Il montrait son réel visage, enfermé, isolé, torturé et froid. Ses yeux scintillants de malice, n’était plus que de la glace et son visage si expressif était de marbre.

La brunette ne l’avait jamais vu longtemps sans son masque…

- Tu vas me dire ce qui se passe ? Dit elle

Il détournait son regard et regardait dehors, il n’avait plus envi d’affronter le regard de son amie, plus envi de ressentir quelque chose pour elle, pour eux, pour le monde. Cette enquête l’avait un peu déstabilisé et la seule chose qui avait arrêté son poing avant, c’étaient elles, sa femme et sa fille, puis eux, l’équipe, puis elle, Lisbon, son amie. Sans oublier une conversation qui l’avait soudain remit en question sur Red John.

Cela c’était passé il y a 3 semaines, il se trouvait dans une veille maison qui malgré son age tenait encore debout comme son propriétaire, un vieil homme asiatique qui faisait penser aux sages Indiens. Ce qui avait fait rire Jane et Lisbon qui s’étaient amusé à plaisanter dessus pendant toute cette enquête. Jusqu’à ce que le vieil homme désirait parler à Jane, seulement à jane. Le blondinet était alors retourné dans la vieille maison. Les deux hommes s’étaient installé dans le jardin à écouter le silence de la forêt. Quand une question traversait les lèvres du vieil homme surpris Patrick.

- Jusqu’où irait tu ?
Ayant lui-même peur de sa réponse, il préférait jouer l’ignorance. L’homme de ne le croyait pas et en toute sagesse, il insistait sur la question. L’argumentent un peu plus à chaque fois. Le consultant était soudain pensif, ce qui ne dérangeait en rien le vieil homme, qui disait avoir tout son temps.

- Je ne sais pas, je sais juste, qu’il mourra de la même façon que ma femme et mon enfant.

- Tu en es certain ?

- Je…

- Mon garçon, tes pensés sont aussi embrouillée qu’une tempête de neige

Jane émit un rire bref, mais avouait que c’était vrai, il ne savait pas comment il procèderait, Lisbon et l’équipe allaient en pâtir, même grand égocentrique, il ne se le pardonnerait pas.

- Je pense que tu devrais y réfléchir, pense aux conséquences, je pense que la petite brunette a du beaucoup de te le dire

- Je sais déjà ce que je vais faire

Le vieil homme soupirait, il savait que Jane ne cèderait pas facilement. Le consultant se levait, il avait besoin de se dégourdir les jambes, les mains dans les poches de son jean, il s’avançait vers le lac qui s’étendait très loin. Le vent frais lui caressait le visage, même s’il préférait celui de la mer, il lui était tout aussi agréable.

- Je te conseille de vraiment y penser, mon garçon et, elle, peut t’aider.

Le vieil homme qui l’avait suivit, lui tapait amicalement sur l’épaule. Jane seul dans ses pensés s’asseyait sur le sol, les yeux fermé. Il respirait l’air frai et se détendait. La voix du vieil homme résonnait dans sa tête.

Alors que la voix de l’homme ne fut plus qu’un murmure étouffé, il ouvrait les yeux et se retournait vers le pseudo Indien qui n’était plus derrière lui. Il se levait et se dirigeait vers la maison. Bizarrement, il n’entendait aucun bruit à l’intérieur. Il posait sa main sur la poignée, l’actionnait, mais la porte ne s’ouvrait pas. Il regardait alors par la fenêtre et s’aperçu que la maison était vide. Il eu un bref rire de la situation où il se trouvait. Il cherchait alors dans ses poches son kit qui lui permettait d’entrer en effraction chez les gens.

- Merde ! Je l’ai pas !

Ses poches étaient vide, même son téléphone n’y était pas. Il ne pouvait pas croire que le vieil homme l’avait dépouillé, celui-ci n’avait rien à perdre, il le savait. Il retournait à son point de départ croyant qu’il rêvait. Mais cela était absurde, il ne lui restait plus qu’a attendre l’homme et essayer de retrouver son portable, au moins sont portable. Le kit, il pouvait toujours s’en procurer un autre.
Il était tranquillement assis sur une chaise, quand il sentit qu’on l’empoignait par derrière et qu’on le propulsait sur le sol violement. Etourdi, il se retournait et eu une grosse surprise. Décidément il ne comprenait plus rien, il n’eu pas le temps de réagir, qu’il se retrouvait dos contre un mur.

- Qui es tu ?

Jane levait les yeux au ciel, suppliant que ceci était un cauchemar et qu’il n’était pas entrain de se faire tabasser par lui-même. Son agresseur c’était lui, mais froid, dans ses yeux exprimait une colère grandissante. Il avait intérêt à répondre s’il ne voulait pas y passer.

- Je suis…toi, tenta-t-il

- Oh génial, tu sais quelque chose sur Red John et t’as intérêt à répondre !

Jane se fit secouer violement, puis jeter au sol. Et bizarrement, il ne ressentait aucune douleur. Il commençait déjà à s’inquiéter pour sa santé mentale. Son double lui donnait un coup de pied dans les cotes, qu’il ressentait comme si on lui envoyait un oreiller. Alors que son alter égo rageait, une autre voix retentissait derrière eux.

- « Colère », arrête, il n’en sait pas plus que toi !

- Tiens l’Angelot qui a toujours raison !

- Oui je m’appelle « Raison »

Jane se levait, complètement perdu.

- Mais qu’Est-ce qu’il se passe ici ? C’est quoi ce délire ?

- T’inquiète pas, tu n’es pas entrain de devenir fou, dit « Raison »

- Si j’ai un peu à m’inquiéter un minimum sur ce qui m’arrive, répond Jane

Jane regardait ses alter égos, décidément ils lui ressemblait, juste que l’un ressentait la colère, il avait une allure négligée, les cheveux ternes en bataille, les yeux gris et rempli de colère, son regard était dédaigneux. L’autre, c’était tout le contraire.

- Patrick, tu rêve plus ou moins, et…

- Ragote pas l’Angelot, en fait t’as tes pensés, tes sentiments et tout le toutim devant toi, l’inconscience. Sous ta forme, dit la colère

Patrick eu un bref rire, pas très rassuré, il regardait autour de lui. Cherchant une issus, mais il n’y avait rien d’autre qu’eux ici. La raison s’approchait de lui et posait une main sur son épaule.

- Tu es ici, parce que tu dois faire un choix.
- Ouais, c’est soit tu trucide cette ordure, soit tu le laisse aller en prison, dit la colère, et t’es comme un con à la fin !

- Non ce n’est pas vrai ! Justement, ce serait juste que Red John soit en prison ! Tuer n’est pas la bonne solution !

- Foutu paroles d’Angelo, t’es coincé ma parole !

Et s’ensuivit une grande dispute entre ces deux là. Jane encore un peu bousculé par les évènements, décidait de les arrêter.

- Stoooooop !! Ça suffit ! Cria-t-il

Les deux querelleurs se calmèrent, alors que la colère boudait, la raison arrangeait ses vêtements. Jane soupirait et passait une main dans ses cheveux.

- Cela ne va pas m’aider, au contraire, alors calmer vous, reprit il

Le silence revenait entre ces trois là, quand une présence se fit sentir. La colère levait les yeux au ciel et passait frénétiquement sa main dans ses boucles ternes.

- Quoi ?? Dit Jane

- Tu va vite le savoir

Deux voix égales s’approchaient du petit groupe, l’une semblait terrifiée et l’autre plutôt courageuse, voir inconsciente. Un sourire s’élargit sur le visage de la raison.

- Patrick, je te présente, ta peur et ton courage, dit la raison

Jane faisait les gros yeux en les voyants arriver vers eux, le courage marchait tranquillement les mains dans les poches, avec la peur cachée dans son dos qui regardait partout.

- Salut les gens !

- Sa..salut

Jane regardait les deux nouveaux de travers, cela était vraiment exagérer surtout la peur. Mais il se souvint qu’il était dans son inconscient. Ce qui voulait dire que, le vieil homme l’avait hypnotisé.

- Je sais ce que tu ressent là, tu en veux au vieil homme de t’avoir hypnotisé sans que tu le remarque, dit la colère

- Oui

C’était tout ce qu’il pouvait dire, car la raison l’influençait de l’autre coté. Il passait une main devant ses yeux, l’arrêtant à ses lèvres.
- A quoi ils vont servi ces deux là ? Dit Jane

- J’avoue que pas à grand-chose, mais inconsciemment tu en avais besoin

- Sérieusement ? C’est n’importe quoi ! Disent Jane et la colère à l’unisson

La raison se tût pensant en avoir trop dit. Jane les regardait tour à tour, la colère, sa vengeance, tuer John Le Rouge, la raison, sa raison, il blesserait beaucoup de gens autour de lui et il enverrait sa vie en l’air. La peur, peur de ce qui va se passer, le courage. Il restait sur lui.

- J’ai compris qui étaient les autres et toi ? Dit il

Le courage sourit, il s’approche de lui.

- Nous sommes courageux, car nous battons pour ce but, commence t’il

- Mais peur de ce qui se passerait après, fini la peur

- La colère que tu ressent est compréhensible, reprend la colère

- Mais Est-ce le bon choix ? Dit la raison


Patrick Jane avait la réelle impression que sa tête allait exploser, il fermait les yeux et la prit dans ses mains. Il pensait devenir réellement fou, une rage grandissait en lui. Il ne savait plus du tout où il était, des larmes coulaient sur ses joues. Puis il sentit une grosse claque sur son épaule qui là était douloureuse.

Il ouvrait les yeux et laissait échapper un cri de frayeur. La respiration saccadée, il regardait autour de lui, le même paysage, mais cette fois le vieil homme était à ses cotés le visage inquiet.

- Comment vas-tu mon garçon ?

- Je…je, balbutiais Jane

- Calme toi, reprend tes esprits, dit l’homme

Jane se calmait et se posait plusieurs questions sur ce qui c’était passé. Le vieil homme restait silencieux, puis il reprit.

- Je suis désolé de t’avoir fait subir ça, mais il le fallait…

Jane le fit taire, il se relevait rapidement et parti, laissant le vieil homme seul. celui-ci le regardait partir.



Voila ce qui c’était passé, Jane ne voulait pas en parler à Lisbon, mais la jeune femme ne lâcherait pas le morceau. Il soupirait, lui prit la main et la tirait jusqu’au canapé où ils s’assirent.

- Je te raconte

Un sourire apparu sur le visage de la jeune femme, qui était contente de l’avoir retrouvé.

FIN

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Invité le Mar 22 Fév 2011 - 13:27

J'adore amen
C'est une scène très originale et je l'imaginais parfaitement bien plein de Patou partout miam siffle angel
Bref c'était super et très bien écrit bravo super

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Jen'ny le Mar 22 Fév 2011 - 13:36

Alors là ma Win , je sais pas où tu es allée chercher un truc pareil mais en tout cas c'est très étrange et ça change complètement de tout ce que j'ai déjà pu lire sur ce forum Very Happy

Jen'ny
Consultant au CBI
Consultant au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane.
Loisirs : Séries, écriture, fan art, sciences....
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Invité le Mar 22 Fév 2011 - 14:10

Merci les filles, bah j'suis aller chercher ça quand ma psychologue avait décidé de m'hypnotiser quand j'étais en 3ème xD
Elle m'a sorti un truc " Tu rencontre ton autre toi " un truc comme ça O_o
Après ben c'est mon imagination speciale xD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Jen'ny le Mar 22 Fév 2011 - 14:47

WinJane a écrit:Merci les filles, bah j'suis aller chercher ça quand ma psychologue avait décidé de m'hypnotiser quand j'étais en 3ème xD
Elle m'a sorti un truc " Tu rencontre ton autre toi " un truc comme ça O_o
Après ben c'est mon imagination speciale xD
Ah oki !!!! lol

Jen'ny
Consultant au CBI
Consultant au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane.
Loisirs : Séries, écriture, fan art, sciences....
Localisation : Ici et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  TiteMaï le Mar 22 Fév 2011 - 21:08

Trop bien! J'imagine bien!! super

TiteMaï
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Localisation : Boulogne/Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Cdt63 le Mar 22 Fév 2011 - 21:19

Moi j'aime bien ça change !! super C'est original, bien écrit ... même si j'aurais aimé que le "débat" entre les différents aspects de la personnalité de Jane soit un peu plus développé ... oups3 Mais c'est quand même super !!
ça m'a fait pensé à l'épisode de "Supernatural" (pour celles et ceux qui connaissent) où Dean et Sam se battent contre les 7 péchés capitaux personnifiés ....

Cdt63
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Invité le Mar 22 Fév 2011 - 22:29

J'aurais pu développer mais je n'avais pas de très grandes idées lol
Oui je vois où tu veux en venir avec Supernatural, sauf que c'est pas exactement ça et ce ne sont pas les pêchés capitaux, sauf la colère. Je voulais regroupé en même temps parce que sinon je ne m'en serait pas sortie mdr

Colère: haine, vangeance, agressivité, dédain, mépri, violence
Raison: compréhension, relationnel, réflexion, sagesse
Peur: inquiétude, angoisse, tristesse
Courage: inconscience, casse cou, puérilité

ça se résumait un peu à ça...

Merci pour vos com's =)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  kiffkiff le Mar 22 Fév 2011 - 22:32

J'ai adoré. C'est vraiment du grand art. Du WinJane dans toute sa splandeur.
Magnifique, facile à lire, original, puissant!
J'aime j'aime j'aime!!!

kiffkiff
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : jouer de la guitare, écrire des drabbles
Localisation : Chez les ch'tis! :-P

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Invité le Mar 22 Fév 2011 - 22:48

lol merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] Five: Confidence ^

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum