Chessmaster ^

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Chessmaster ^

Message  jartro le Sam 30 Avr 2011 - 10:36

Salut, voici ma deuxième fic:
TITRE : Chessmaster
INTERVENANT : Tous les membres de l'équipe un invité surprise.
GENRE : Drôle et psychologique

-Chessmaster-

Intro:

Le joueur déplaça son cavalier en C3, l'autre réagit aussi vite en avançant son pion, ils jouaient tous les deux à une vitesse grandiose. Le public autour les observait attentif, la moindre faute de l'un vaudrait la victoire de l'autre. Le fou blanc traversa le plateau et élimina la tour de son adversaire, les deux joueurs se fixèrent, guettant dans le regard de l'autre un signe de faiblesse : la partie était engagée pour de bon.

Le joueur qui possédait les noirs s'apprêta à déplacer sa tour, il réfléchi un instant, il ne l'avait pas encore déplacé et son tour de passe-passe avec le roi lui serait alors interdit, il vérifia tout sur le plateau, et s'empara de la tour. Un petit déclic se produisit lorsque il souleva la petite pièce de bois, il l'entendit, mais ne réagit pas. Il déplaça sa tour jusque en face sur le plateau, et la posa. Un deuxième petit déclic eu lieu, les deux joueurs se regardèrent et un un dixième de seconde la tour explosa comme une grenade. Les deux joueurs furent projetés en arrière et le public se baissa, il tombèrent tout deux de la scène sur laquelle ils se trouvaient, tandis que les pièces du jeu volaient dans la salle, ils venaient tous les deux d'être mis échec, et mat.

Les agents de sécurité accoururent pour les secourir, l'un deux se baissa vers le plus proche tandis que les autres continuèrent leur course vers l'autre joueur qui s'était fait projeté dans le public.
-Celui-ci est en vie, cria l'un des agents, il faut prévenir les secours !
-Pour celui-là il n'y a rien à faire, c'est terminé, mais qu'est ce qui s'est passé bordel !
-J'appelle les flics, répondit le premier, c'est un attentat !

Partie I : Le tournoi

Jane entra dans la salle du 33ème Tournoi d'échec de Sacramento, il était encore tôt, et la journée commençait fort. Il fit le tour de la scène et aperçut Lisbon.
-Hé, Lisbon.
-Jane ! Vous n'êtes pas censé être en arrêt depuis l'affaire Red John ?
-Si, et pourquoi je ne pourrais pas venir voir une partie d'échec pour me détendre ?
-Très drôle, qui vous a prévenu ?
-Euh... Rigsby, ajouta-t-il en souriant, il n'est pas là ?
-Bon, très bien, vous refusez de suivre l'avis du psy, alors continuez d'enquêter.
-Dois-je vous rappeler ce qui s'est passé la dernière fois que vous avez écouté le psy ?
-Oui, mais là on parle de vous ! Enfin bref, on... j'ai une affaire à résoudre, laissez-moi !

La dessus elle s'éloigna vers le corps du joueur mort, il lui manquait une main qui avait été arrachée et la moitié de son visage avait disparu. Jane s'approcha lentement derrière Lisbon.
-Il allait perdre, déclara-t-il.
-Ah oui, et pourquoi cela, répondit une voix dans son dos.

Jane se retourna lentement, la personne qui lui avait parlé se trouvait dans l'ombre, Jane s'approcha un peu pour la reconnaître, il sursauta, s'il avait cru retrouver cet homme ici !
-Bonjour Patrick, ajouta l'homme d'un ton froid.
-Oh ! Tolman Bunting, comment allez-vous ? Et avez-vous réparé votre appareil de décryptage ?
-Très drôle Patrick, vraiment.
-Monsieur Bunting, reprit Lisbon, que faites-vous ici ?
-Je suis l'organisateur de ce tournoi, il regarda Jane, vous ferez bien une partie, une fois l'enquête terminée ?
-Vous semblez bien calme, répondit Jane, deux hommes sont morts et blessés durant votre tournoi et vous me proposez une partie sans aucune hésitation. Vous ne trouvez pas cela bizarre, dit-il en se tournant vers Lisbon.

A sa grande surprise, elle était retournée vers le corps, elle ne l'écoutait plus. Il la suivit et inspecta à nouveau le corps, il n'avait pas répondu à Bunting quant à la défaite du joueur.
-Bon, puisque vous tenez tant à rester Jane, dit Lisbon, la victime et Joé Hartmann, vingt ans et l'un des plus grands joueurs de l'état de Californie. Il joue depuis qu'il a six ans et est membre du Club Sacramenchec.
-Sacramenchec, reprit Jane en riant, whou, quel originalité.
-J'en suis aussi membre, ajouta Bunting.
-Oh, désolé si je vous ai blessé, au fait, il allait perdre, regardez son visage, ce n'est pas de la terreur, mais de la crispation, son adversaire venait de lui jouer un sale coup ! Peut-on l'interroger Lisbon ?
-L'hôpital a dit pas avant demain, on est bloqué ici.
-Non,le club Sacramenchec est surement ouvert, on peut aller y faire un tour, je parie que son assassin s'y trouve.

Jane s'en alla alors vers la voiture de Lisbon, sous le regard désespéré de Bunting. Jane grimpa dans la voiture et attendit Lisbon qui arriva peut après.
-Qu'est-ce qui s'est passé entre vous et Bunting ?
-Oh, rien, je vous expliquerais une autre fois.
-Très bien, mais évitez de ma le mettre en colère, c'est apparemment lui qui nous a mis sur l'enquête !
-Ok, je me tiendrais à carreau, dit-il en levant la main et en souriant.

Il reçu tout à coup un SMS, il prit son téléphone en main et regarda l'écran : « Cavalier en A3, je prend la main, histoire de vous faire pardonner ». Jane sourit et écrivit « Pion en H5 ».

Partie II : Le Sacrenchec

Jane entra dans le club accompagné de Lisbon et Rigsby, il se dirigea vers les tables quand le gérant l'interpela.
-Monsieur, s'il vous plait, votre carte de membre, si non, je peux vous ne faire faire une.
-Euh...oui, pourquoi pas si vous...
-Non, désolé monsieur, nous sommes du CBI, Lisbon montra son badge, je suis l'agent Lisbon et voici l'agent Rigsby et notre consultant monsieur...
-Jane, c'est mon nom, écrivez le bien au dos de ma carte, la coupa-t-il.
-Très bien, et pour vous ?
-Comment ça, je viens de vous dire que...regardez les badges.
-Ah, oui, c'est vrai...allez y entrez.

Ils entrèrent tous les trois dans une grande salle remplie de table miniatures et carrées qui représentaient des jeux d'échecs. Malgré l'incident qui s'était produit la nuit précédente durant la finale du tournoi, la salle était pleine de joueurs très concentrés, si bien qu'il y régnait un silence de plomb. Jane s'avança légèrement, observant chaque joueur, il circula dans les rang et inspecta les jeux. Il s'arrêta derrière un joueur.
-Je ne mettrais pas mon cavalier là, à votre place, chuchota-t-il.
-Et pourquoi, si je puis me permettre ?
-Euh...si il avance son fou ici, et sa reine là, vous êtes échec et mat, mais si vous mettez votre cavalier ici, il ne peux plus rien, tout simplement !
-Mais vous avez raison ! Merci, monsieur...monsieur ?
-Jane, je suis persuadé que vous savez qui a tué Hartmann, pas vrai ?
-Pardon, l'homme éleva la voix, et pourquoi ça ?
-Vous jouez comme lui, même stratégie mais...non, c'est plus compliqué que ça, vous le connaissiez bien pas vrai, vous étiez très proches ?
-Oui, c'était mon frère jumeau, mais qui êtes-vous au juste ?
-CBI, nous enquêtons sur le meurtre de votre...frère, intervint Lisbon hésitante, pouvez-vous nous suivre nous aurions quelque questions à vous poser.

Ils s'enfermèrent dans une petite pièce à part et Lisbon posa les questions habituelles. Jane, lui regardait les photos de grands vainqueurs de tournois, sur beaucoup d'entre elles ont pouvait voir Joé, un trophée dans les bras qui saluait la foule. Il semblait qu'il avait gagné plus d'une fois, mais jamais on ne voyait son frère.
-Freddy, intervint Jane, combien de tournoi avez-vous gagné ?
-Aucun, répondit-il d'un ton froid, chaque fois je suis en final avec mon frère, et chaque fois il me bat, il ferma les yeux, mais, ça n'arrivera plus...
-Hmm, et pourquoi ce n'était pas vous hier soir ? Vous avez perdu avant ?
-Non, j'ai refusé de participer, je ne voulais pas perdre à nouveau, nous avions décidé de faire un tournoi sur deux avec Joé, j'en faisais un, il en faisais un. Je suppose que ça me place en tête chez les suspects ?
-Comment se fait-il qu'il vous batte à chaque fois ? Vous aviez une faiblesse, qu'il connaissait...
-Non, certain disent que c'est parce qu'il et né cinq minutes avant moi. Mais je ne sais pas, il gagnait, c'est tout.
-Pourquoi être revenu ici, aujourd'hui, alors qu'il est mort cette nuit, reprit Lisbon.
-Je ne sais pas, répondit Freddy en pleurant, je ne sais plus.
-Très bien, je vous laisse, je vais chercher ma carte de membre, a tout à l'heure Lisbon, coupa Jane en sortant.

Il observa la salle, le joueur qui s'opposait à Freddy quelque minutes plus tôt attendait toujours, Jane passa récupérer sa carte et le rejoint à la table, il commencèrent alors un match ultime.

Partie III : Farce et attrape

Jane jouait avec l'homme qui s'opposait quelque minutes avant à Freddy, il le regardait, l'observait tentant de prévoir ses coups, il déplaça alors sa tour et déclara.
-Échec et mat !
-Bien joué monsieur Jane, vous rejouez ?
-Non, il a du travail, répondit Lisbon, vous venez Jane, nous devons parler à Bunting, il pourrait en savoir plus qu'il ne le prétend.
-Bon, j'y vais, glissa-t-il discrètement à son adversaire, ou la grande Reine va punir le Fou...

Il se rendirent à la boutique de farces et attrapes de Tolman Bunting, elle n'avait pas changé, il y avait toujours une arrière boutique abritant toutes sortes de trafiques virtuels, le comptoir et les établis étaient toujours pleins de jouets et casses-tête sur lesquels louchait Jane, et derrière ce comptoir se tenait bien droit Tolman Bunting, toujours accompagné de la menaçante Annika, sa garde du corps.

Jane entra le premier, comme d'habitude, tenant la porte à Lisbon, Bunting perdit son sourire en le voyant entrer, comme quant ils s'étaient quittés, lors de leur dernière rencontre au CBI. Lisbon s'avança alors vers Bunting.
-J'aurais quelque questions à vous poser, seulement à vous.
-Annika, dit-il calmement, veux-tu aller dans l'arrière salle, et restes-y quoi qu'il se passe. Compris ?
Elle s'en alla.
-Que puis-je faire pour vous, reprit-il.
-D'après Freddy Hartmann, vous n'étiez pas au tournoi hier au soir, en fait il dit que vous aviez totalement disparu, pourrais-je savoir où vous étiez ?
-J'étais ici, voyez-vous, les affaires, dit-il en montrant l'arrière boutique.
-Et que...
Le téléphone de Lisbon sonna, elle décrocha.
-Oui, Lisbon.
-Ici Van Pelt, la police vient d'appeler, Freddy Hartmann à été retrouvé mort chez lui, aucune trace d'effraction, il se serait pendu.
-Très bien, on arrive, répondit-elle en regardant Bunting et en raccrochant, ne quittez pas la ville monsieur Bunting, j'aurais d'autres questions à vous poser.
-Que se passe-t-il, demanda Jane en reposant un casse-tête, je commençais à m'amuser ici !
-Freddy est mort, il se serait suicidé.

Jane réfléchit un instant, ce n'était peut-être pas un suicide, mais qui aurait put lui en vouloir, Bunting ? Non, il était là, tout le temps, les ingénieurs dans la salle voisine pourraient le confirmer. Alors qui ? Il réfléchit un instant et regarda Lisbon.
-J'ai trouvé ! Venez Lisbon, il se retourna, au fait, fou en C4.
Lisbon le suivit vers l'extérieur.
-Mais enfin, qu'est-ce qui vous prend !
-Comment est mort Freddy, pendu pas vrai ?
-Comment le savez-vous ?
-Vous allez voir ! C'est plus simple qu'un casse-tête, au fait vous me ferez penser de remercier Bunting, il vient de m'aider à résoudre cette affaire !
-Et bien sûr je doit encore suivre l'un de vos plans !

Il la regarda et lui fit son plus grand sourire, il contourna ensuite la voiture, s'y installa et dès que Lisbon fut à côté de lui, il déclara : « On va à l'hôpital, Lisbon »

Partie IV : Chambre 127

Jane et Lisbon arrivèrent à l'hôpital peu avant la tombé de la nuit, ils y entrèrent rapidement car la pluie commençait à tomber. Lisbon alla vers l'accueil pour demander la chambre de la deuxième victime de l'attentat, Jane, lui souriait comme s'il préparait quelque chose, il en oublia Lisbon un instant.
-Jane ! Vous venez ?
-Oh, oui, je réfléchissais, excusez-moi.
-Ça vous arrive, demanda-t-elle d'un ton sarcastique.
-Très drôle, mais vous rirez moins tout à l'heure.

Il arrivèrent au niveau de la chambre 127, sur la porte on avait inscrit Mr. Lewis, il s'agissait bien de la chambre du joueur d'échec. Ils y entrèrent après avoir frappé et se dirigèrent vers le lit. Jane regarda le visage du blessé, il était totalement défiguré, on ne le reconnaissait plus, il s'approcha de l'homme qui dormait encore et lui souleva la main en l'observant, il regarda la paume et trouva une tâche de naissance.
-Que faites-vous, Jane ?
-J'enquête, et je peux vous dire que cet homme n'est pas celui qu'on pense.
-Pardon ? Mais vous êtes cinglé !
-Mais non Lisbon, vous le sauriez, dit-il ironique, cet homme n'est pas Mr. Lewis.
-Et qui est-ce ?
-Je pencherai pour...non, je ne vous dirai rien, vous devrez attendre un peu !
-Très bien, débrouillez-vous pour rentrer, dit-elle en sortant de la chambre énervée.
-Vous...vous l'avez énervé, je crois...déclara le blessé qui venait de se réveiller.
-Ah, enfin ça va devenir intéressant, répondit Jane en se tournant.
-Qui...qui êtes v...vous ?

Jane se pencha à l'oreille du blessé et chuchota quelque mots inaudibles. Celui-ci ouvrit de grands yeux ronds, comme terrorisé, Jane avait raison. Il se redressa, tourna les talons et sortit de la chambre. Il regarda l'écriteau qui indiquait le nom du patient et le décrocha. Il se rendit ensuite à l'accueil et demanda un stylo à l'une des infirmières, il railla le nom inscrit et écrivit autre chose. Il rendit aimablement le stylo à l'infirmière et retourna devant la chambre, mais n'y accrocha pas l'écriteau, il entra. Il ressortit pour prendre la punaise qui permettait d'accrocher le panonceau et la planta au dessus de la tête du patient qui s'était déjà rendormit. Il y accrocha l'écriteau et recula pour lire son œuvre : « Cessez de m'appeler Mr. Lewis, mon nom est Joé Hartmann ! »

Jane ressortit de la chambre content, il ne restait plus qu'à comprendre, et tout serait réglé. Pour ça il devait se rendre chez les Hartmann, avant qu'ils ne retirent le corps. Il décrocha son téléphone et appela Lisbon.
-Allô ?
-C'est Jane, où êtes vous ?
-Je vous ai attendu dehors, dit-elle énervée, que voulez-vous ?
-J'arrive, il faut que nous allions chez les Hartmann, ça nous permettra de tout comprendre.
-Pardon ? Vous croyez que je vais...
-S'il vous plait Lisbon, je vous promet de tout vous expliquer en route !
-Très bien mais dépêchez-vous, j'ai démarré la voiture.

Partie V : Omerta

-Vous êtes sûr de ce que vous dites, demanda Lisbon inquiète, Jane, si vous vous trompez, on aura le sénateur à dos !
-Encore un de sa famille ?
-Regardez vous même.

Ils arrivèrent devant une splendide maison à la romaine, Jules César y habiterait qu'on ne ferait pas la différence. Jane descendit de voiture le nez pointé aux alentours.
-Il n'y a aucune autre maison autour ! Moi aussi je veux un papa sénateur...
-Oh, un oncle suffit apparemment, répondit Lisbon en éclatant de rire.

Ils montèrent la dizaine de marche du perron et s'arrêtèrent devant la porte, Lisbon appuya sur la sonnette tandis que Jane admirait la construction. Des pas raisonnèrent à l'intérieur et une femme triste et vieillit par la « mort » de ses deux fils ouvrit la porte.
-Mme. Hartmann, demanda Lisbon, nous sommes du CBI, nous enquêtons sur...euh, le meurtre de votre fils. Nous aimerions vous parler.
-Entrez, je vous en prie, dit-elle tristement.

Ils entrèrent dans une magnifique maison, elle possédait une coupole intérieur, les couloirs étaient long et lumineux et s'il n'y avait pas eu ces meurtres on aurait put croire qu'un banquet à l'ancienne était organisé. Jane tournait sur lui même.
-Vous avez du thé, demanda-t-il ?
-Euh...oui, je vais en préparer...
-Non, indiquez-moi juste la cuisine, je m'en occupe.

Il suivit le bras de Mme. Hartmann qui lui indiquait le fond d'un couloir. Il ouvrit la porte, la cuisine était à l'image du reste de la maison. Spacieuse et bien remplit à la fois. Il fouilla dans les placards à la recherche du thé et mit une bouilloire en route. Il se tourna ensuite à la recherche de photos des deux fils, il finit par en trouver, au dessus d'une étagère, l'une d'elles représentait Joé, portant une coupe et un chèque, et derrière son frère avec le deuxième prix, souriant. Une deuxième photo représentait Joé et Freddy en train de se disputer un billet, ils devaient avoir 14 ou 15 ans. Enfin la dernière montrait Freddy avec la coupe de grand vainqueur, Joé derrière le regardait d'un air mauvais, il n'avait aucun prix. La photo avait du être prise à l'un des derniers tournois, où seul Freddy participait.

La bouilloire siffla et rappela Jane à la réalité. Il servit deux tasse, Lisbon ne prenant jamais de thé. Il sortit ensuite et retrouva les deux femmes dans le salon.
-Quels étaient les relation de vos fils ? Ils s'entendaient bien, demanda-t-il.
-Oui...il leur arrivait de se disputé...mais pas plus que cela.
-Vous êtes sûre ?
-Euh...oui, enfin, il y a quelque semaines de cela ils se sont disputés jusqu'à en venir aux mains, Freddy a finalement prit le dessus, mais ça n'a rien voir, ils s'entendaient bien autrement.
Jane eu un petit rictus.
-Quel était le motif de leur dispute, reprit Lisbon.
-Un chèque, il n'y avait pas de prénom et Joé était persuadé de l'avoir gagné à un tournoi, Freddy assurait pourtant que c'était le sien. Finalement c'est lui qui l'a gardé. Mais qu'est-ce que ça a à voir avec leurs morts ?
-Je suis désolé de vous dire ça, mais Joé n'est pas mort, déclara Jane comme-ci il lui annonçait le résultat d'un match.
-Pardon ? Vous...n'avez-vous pas honte de dire cela, j'ai vu son corps, je l'ai identifié ! Il se trouvait à cette place quand il y a eu l'attentat !
-L'avez-vous reconnu, avez-vous vu son visage, insista Jane, étais-ce vraiment lui ou non ?
-Je...oui, elle pleura et ne dit plus un mot.

Lisbon se leva et déclara : « Je suis désolé madame, nous y allons... », elle jeta un regard noir à Jane, et ils quittèrent la maison, une fois dans la voiture, Jane regarda Lisbon et dit.
-J'avais raison !
-Oui, et comment allez-vous le prouver ? Et l'expliquer ?
-Pour ça, il faudrait que vous me fassiez un chèque Lisbon, s'il vous plait. Et je vous prouverais que l'homme qui est couché dans ce lit d'hôpital est Joé Hartmann !

Partie VI : Retour au CBI

Jane était couché sur le canapé, il cherchait le moyen de piéger Joé, celui-ci n'avait pas put prévoir que l'explosion ne le tuerait pas, il n'avait pas put prévoir que son frère se suiciderait... Non, c'était plus compliqué encore. Tout à coup Cho arriva dans la pièce.
-Mme. Hartmann est là, elle veut te parler.
-Hmm, merci Cho, dit-il en souriant.

Jane se leva et se dirigea vers le couloir où l'attendait Mme. Hartmann, elle avait encore les larmes aux yeux et avait sans doute un aveu pour Jane. Ils s'installèrent dans la cuisine du CBI, où Jane commença par faire du thé.
-Si je suis ici, commença-t-elle, c'est tout simplement pour vous dire que, non, je n'ai pas reconnu mon fils, avez-vous vu le corps, avez-vous vu son visage ?
-Oui madame, mais l'affaire est pire que je ne pensais, pourriez-vous me dire avec quelle couleur votre fils devait jouer ce soir là ?
-Les blancs.
-Est-il possible qu'il ai changé de côté juste avant le début du match, il se trouve que l'homme qui est à l'hôpital, et qui est votre fils, jouait avec les pions noirs, cela même qui ont explosé.
-Normalement non, mais comment aurait-il put...pourquoi...vous pensez que c'est lui qui...non !
-C'est lui, il voulait faire accuser son frère, dit Jane comme-ci il venait d'avoir un illumination.
-Pardon !
-Non, rien, désolé Mme. Hartmann, je dois y allez !

Il se leva et courut vers le bureau de Lisbon, il ferma la porte derrière lui et fit glisser les persiennes. Cho et Rigsby durent retenir Mme. Hartmann, tandis que Van Pelt tentait d'écouter dans le bureau. Quelque minutes plus tard Jane ressortit du bureau, suivi de Lisbon.
-Mme. Hartmann, j'aurais deux question à vous poser, déclara Lisbon, tout d'abord de combien était le chèque qu'ils se sont disputé ?
-Un million, il s'agissait du grand tournoi international, c'était au tour de Jerry d'y participer, maintenant que j'y repense.
-Si l'un de vos deux fils meurt, à qui reviennent ses fonds ?
-A l'autre frère...pourquoi ?
-Désolé madame, déclara Jane, mais cessez de feindre l'évidence, les mères savent ces choses-là, Joé n'aimait pas son frère et Freddy l'adorait, c'était comme un dictateur et son peuple. Joé pensait qu'il pourrait faire accuser son frère de l'attentat, pour cela il lui a demander de faire changer leur place sur scène, Jerry connaissait des gens du milieux après sa victoire internationale, il pouvait très bien faire changer son frère de pion. Mais Joé avait tout prévu, c'est sa tour qui a explosé, mais seulement une fois qu'il l'a lâché, il a donc attendu que son adversaire dégage le terrain et il a mis sa tour le plus loin de lui, il lui restait juste assez de temps pour reculer un peu de manière à ce que l'explosion ne le tue pas, ensuite on découvrirait que son frère l'avait fait changer de camps et ce dernier, accuser d'avoir tout manigancé irait en prison laissant son argent à Joé, mais c'était sans compter sur son suicide, et c'est là que j'ai compris, Jerry croyant son frère mort, il n'a pas résisté à la douleur et s'est donné la mort. Donc, d'une manière ou d'une autre, madame, votre fils à assassiné son adversaire, mais il a aussi tué votre second fils.

Mme. Hartmann prit conscience de ce que venait de dire Jane, elle le regarda fixement, dans les yeux et pencha le tête une fois en avant, une fois en arrière.

Partie VII : Le mal est fait

Jane et Mme. Hartmann discutaient dans la salle de pause du CBI, elle avait pris conscience qu'a sa sortie d'hôpital, son fils irait en prison. Elle avait perdu son mari deux ans plus tôt, l'un de ses fils s'était suicidé par la faute du deuxième qui finirait ses jours en prison. Elle était désemparée.
-Mr. Jane, le destin est cruel.
-Désolé madame, mais je ne crois pas au destin. Votre fils était mortellement jaloux de son frère, s'il n'y avait pas eu ce tournoi peut-être ne l'aurait-il pas tué ? Mais qui sait, le destin est fabriqué par l'homme madame, et personne ne peut changer un homme.
-Vous le pouvez, dit-elle avec conviction, vous le pouvez.
-Je...ne pense pas, pas dans ces circonstances.
-Alors justice devra-t-être faite. Au revoir Mr. Jane.
-Au revoir, lui répondit-il tristement.

Elle se leva et quitta le CBI, Jane se leva et se dirigea vers le bureau de Lisbon, il était secoué, une telle affaire le secouait toujours un peu.
-Je déteste les faces à faces avec des veuves, surtout quand elle sont les mères des victimes en plus, déclara-t-il d'un ton cruel.
-Pauvres Jane, vous qui êtes si sensible et gentil, répondit Lisbon ironiquement, sortez de ce bureau et allez...faire autre chose !
-Merci mon chef préféré...

Il s'en alla vers son canapé, et s'y allongea, pensif. Tout à coup il prit son portable et envoya à Bunting « Tour en B7, vous êtes échec et mat... ». Il reposa son portable et se coucha sur le dos, il regarda le plafond et s'endormit. Il rêva à toutes sortes de choses en un bref délai et fut réveillé par du remue-ménage. Il leva la tête et vit Lisbon qui préparait ses affaires et enfilait un gilet pare balle, Cho et Rigsby faisaient de même tandis que Van Pelt raccrochait le téléphone.
-Que se passe-t-il ?
-Mme. Hartmann est à l'hôpital, elle menace de tuer son fils si vous ne venez pas, elle veut vous parler !
-Et quand comptiez-vous me réveiller ?
-Maintenant c'est fait, dit-elle avec un faut sourire en quittant la pièce.

Jane se leva péniblement et suivit les membres de l'équipe jusqu'au 4X4, Lisbon lui tendit un gilet pare balle et lui ordonna de l'enfiler. Rigsby démarra en trombe, sirènes hurlantes. Il arrivèrent dix minutes plus tard à l'hôpital, les occupants civils avaient été évacués et il ne restait plus que les policiers qui gardaient Mme. Hartmann en joug. Celle-ci tenait fermement une seringue qui contenait un puissant liquide anesthésique qui, à forte dose, tuerait un éléphant. Mme. Hartmann regarda Jane entrer dans la chambre les bras levés.
-Je ne suis pas armé, et vous, à part ça, dit-il en montrant la seringue.
-Non, fermez la porte, répondit-elle d'une voix étrangement calme, je vous ai dit que vous pouviez changer quelqu'un ! Regardez ! Vous avez réussi, sans vous, je n'aurai pas reconnu la culpabilité de mon fils dans toute cette histoire. Vous m'avez apporté la vérité, mais la vérité doit parfois rester cachée, Mr. Jane.
-Qu'aurais-je dû faire ? Garder votre autre fils comme coupable ? Non, je dois faire la justice, et c'est à la police de régler ça !
-Ah oui ! C'est ce que vous ferez quand vous aurez trouvé le bourreau de votre fille et de votre femme ? Vous le livrerez à la police ?
Il baissa les yeux, elle avait raison, mais il devait se ressaisir.
-Ce sera mon choix, mais peut-être qu'une bonne âme me convaincra de faire le contraire le moment venu. Alors écoutez-moi, dit-il une larme lui coulant sur la joue en regardant discrètement Lisbon, posez cette seringue et regardez-moi, vous n'êtes pas comme lui, vous n'êtes pas une criminelle, posez cette seringue, il n'en vaut pas la peine.
Elle fixa la seringue puis son fils qui dormait, elle pleurait tout ce qu'elle pouvait.
-Je...je ne peux pas, il a fait trop de mal, il est le mal, il a tué son frère !
-Il ne le voulait pas, il ne voulait pas aller jusque là, laissez-le, je vous en prie. Si non, vous serez son égal, vous serez le mal, vous aussi.
Elle fixa son regard sur son fils, puis sur Jane, il l'a regardait, le regard triste.
-Vous pouvez le faire si vous voulez, mais attendez que je sorte, si non, suivez-moi.

Il sortit de la pièce, de dehors on ne pouvait voir dans la salle, Jane s'immobilisa derrière Lisbon sans une parole, mais Lisbon avait compris, elle donna l'ordre d'attendre. Tous regardaient à présent la chambre, Jane, avait les larmes aux yeux. Tous espéraient la voir sortir d'une minute à l'autre. Le temps était comme ralentit, tout à coup, la porte s'ouvrit, elle s'avança lentement, Lisbon donna l'ordre à ses hommes de baisser leurs armes, Mme Hartmann tenait encore la seringue dans sa main, mais celle-ci était vide. Elle l'avait fait, Jane avait échoué, elle le regarda, en pleur mais lui dit tout de même « Merci ».

Partie VIII : Réflexion

Jane et Lisbon avaient discuté une bonne partie de la nuit. C'était l'une des premières fois que Jane n'arrivait pas à convaincre quelqu'un de ne pas faire un acte mauvais. Il étaient allé dans un bar non loin du poste. Jane regarda Lisbon, il se demandait si, le jour venu, elle ferait la même chose que lui, il se demandait si lui aussi ferait la même chose que Mme. Hartmann. Il pensait que Lisbon lui en voudrait de ne rien avoir put faire, mais non, elle le soutenait.

Chaque jour qui passait l'éloignait de sa femme et de sa fille, il en souffrait, mais ne les oublierait jamais, il n'oublierait pas ce qui s'était passé, pas tant qu'il vivrait, et si Mme. Hartmann avait raison, si finalement, il fallait détruire le mal par le mal, il tentait de se persuader du contraire, mais c'était difficile. Il repensait à ce qu'il lui avait dit dans cette chambre, avait-elle prit la place de son fils ? Ou avait-elle simplement fait justice ? Joé avait tout de même tué deux personne, plus ou moins directement, mais il l'avait fait.

Lisbon tourna son regard vers Jane et lui sourit, elle mit sa main sur son bras, et dit.
-Je vous ramène, vous avez les clefs de votre voiture ?
-Oui, dit-il un peut ivre, ici, tenez.
-Allez, on y va.

Ils se levèrent ensemble, et sortirent du bar après que Lisbon eu laissé un billet de dix dollars sur la table. Jane s'installa sur le siège passager de sa DS et laissa donc le volant à Lisbon, cela prouvait qu'il n'était pas dans son état normal. Il roulèrent une bonne heure et quand ils arrivèrent, Jane descendit le premier.
-Comment allez-vous rentrer ?
-Je vais appeler un taxi, vous, rentrez et allez vous coucher, vous n'avez pas intérêt à être en retard demain matin !
-Oui, chef, il hésita avant de s'en aller, vous ne voulez pas rester dormir, au moins je suis sûr de ne pas arriver en retard.
-Hmm...non, j'ai quelque trucs à faire...
-C'est pas parce que je suis un peu, bourré, que je ne peu plus lire en vous ! Ça vous gêne ?
-Écoutez Jane, n'insistez pas !
-Très bien, mais une dernière chose...

Il s'approcha d'elle et lui laissa un petit souvenir alcoolisé sur la joue, elle rougie et lui repartit en direction de sa maison en lâchant un petit « Merci ». Il arriva devant la porte et s'arrêta devant la boîte aux lettres et l'ouvrit. Il y avait à l'intérieur un petit paquet, Jane le prit et entra dans la maison, il alluma les lumières et posa le paquet sur sa table en verre. Vu de dessus, le paquet n'avait, en soi, rien de particulier, si ce n'est que vu de dessous, un superbe smiley commençait à laisser sa trace sur la table, Jane sortit de la pièce, il n'avait rien vu, la lumière s'éteignit et il monta se coucher en dessous du même smiley.

-THE END...et a suivre-


Dernière édition par jartro le Jeu 5 Mai 2011 - 19:06, édité 15 fois
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Invité le Sam 30 Avr 2011 - 11:48

Yeah ça commence super bien ^^
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Invité le Sam 30 Avr 2011 - 12:00

Je suis d'accords j'adore déjà Wink
vls ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Johel le Sam 30 Avr 2011 - 13:16

La partie d'échecs annoncée super
J'aime toujours ton style nerveux, précis...Tu commences en fanfare si j'ose dire bravo
J'ai hâte de connaitre la suite... :bounce: :bounce: :bounce:

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Sam 30 Avr 2011 - 16:29

Re-salut,
Partie I : Le tournoi
est en ligne. Bonne lecture, et merci pour les coms.
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Johel le Sam 30 Avr 2011 - 16:52

J'avais bien aimé l'épisode 2x21...et les clowns lol1 mais surtout l'affrontement entre Jane et Bunting...
Bonne idée de reprendre ce perso et quoi de mieux qu'une partie d’échecs pour ce genre d'affrontement :vivement:
J'ai hâte de lire la suite :bounce: :bounce: :bounce:

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Sam 30 Avr 2011 - 17:15

Tu saurais pas comment faire pour joindre un fichier ? Parce que je voudrais mettre Red Bus en complet sur le forum en fichier .doc.
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Dim 1 Mai 2011 - 19:55

Salut tout le monde
Partie II : Sacramenchec
en ligne, Bonne lecture et merci pour les coms.
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Johel le Dim 1 Mai 2011 - 22:13

Pour ta question je ne vois pas ce que tu veux faire...désolée de ne pouvoir te répondre

Pour ta fic...j'ai toujours l'impression d'être la seule à poser des coms scratch siffle
Elle est différente de ce qu'on peut trouver sur le forum mais j'aime. Un vrai scénario, une histoire qui se met en place comme une partie d'échecs bravo

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Dim 1 Mai 2011 - 22:17

Merci pour le com,
mais tu peux m'expliquer pourquoi elles sont différentes des autres? En fait je crois que je manque de "Jisbon", non ? LOL
Non, sérieusement, je voulais savoir si on pouvais joindre un fichier dans un message, comme "héberger une image" ...
Merci, A+
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Johel le Dim 1 Mai 2011 - 22:41

Tu as tout compris bravo
En fait depuis que tu es arrivé avec tes fics je me sens moins seule, je ne fais pas souvent dans le jisbon, je préfère des enquêtes bien menées (même si Jane est souvent bien plus courageux dans mes fics que dans la série lol1 ) ...

Pour les questions "techniques" tu devrais demander à cet endroit
http://the-mentalist.frenchboard.com/f30-resolution-des-problemes

Même si tu n'as pas beaucoup de coms, il faut continuer, ça fait vraiment du bien des histoires comme les tiennes Wink

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Mar 3 Mai 2011 - 0:01

Salut, salut
Message 1 édité,
Partie III : Farce et Attrape
ajoutée, bonne lecture et merci pour les coms...


Dernière édition par jartro le Mar 3 Mai 2011 - 10:00, édité 1 fois
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Sweetylove30 le Mar 3 Mai 2011 - 0:17

mince j'étais pourtant certaine d'avoir laissé un message après ton premier poste scratch bah il a pas été enregistré alors hein en tout cas cette fic est pas mal et je te tire mon chapeau car les échecs et moi ça fait deux oups une super histoire et il me tarde de lire la suite
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Mar 3 Mai 2011 - 9:59

Salut tout le monde,
Partie IV : Chambre 127 est en ligne, message 1 édité.
Merci pour les coms, bonne lecture.
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Sweetylove30 le Mar 3 Mai 2011 - 12:20

Jane égale à lui-même, il trouve la solution mais ce garde bien de le dire aux autres hein toujours aussi bien et j'ai hâte de lire la suite, la confrontation entre Jane et la famille :vivement: :vivement: :vivement:
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Johel le Mar 3 Mai 2011 - 13:20

Jane encore en avance "d'un wagon" sur les autres Rolling Eyes
Une histoire toujours aussi bien menée bravo
Perso j'ai délaissé les échecs pour "Abalone" un jeu de stratégie presque aussi passionnant que les échecs
J'attends de voir ce que tu nous réserves :bounce: :bounce: :bounce:

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Mar 3 Mai 2011 - 15:31

Vive les vacances je peux écrire...
bon, la Partie V : Omerta est en ligne.

Bonne lecture
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Jeu 5 Mai 2011 - 9:16

Salut tout le monde,
Partie VI : Retour au CBI ajouté.
Bonne lecture et merci pour les coms..
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Johel le Jeu 5 Mai 2011 - 9:52

Pardon je n'avais pas vu le chapitre précèdent...mais quelle histoire bravo
Un scénario sophistiqué, une enquête digne de figurer dans la série Shocked
Je veux connaitre la fin de l'histoire :vivement:
:bounce: :bounce: :bounce:

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Jeu 5 Mai 2011 - 15:08

Merci pour ce com Johel.
Voici l'avant dernière partie, Partie VII : Le mal est fait
Bonne lecture, attention c'est triste.
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Johel le Jeu 5 Mai 2011 - 15:46

Quel dommage que si peu de personnes laissent des coms, cette fic est superbe à l'image de ce chapitre
bravo J'attends la suite :bounce: :bounce: :bounce:

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Invité le Jeu 5 Mai 2011 - 16:33

J'ai honte moi qui avait commencé cette fic, j'avais arrêté de la lire et bien j'ai eu tord ...
J'ai repris tout depuis le début et je dois dire que ta fic est génial et comme l'a dit Johel ta fic est digne d'être expérimenter dans la série
J'adore et moi aussi je veux la suite
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  jartro le Jeu 5 Mai 2011 - 16:35

Merci pour vos coms.
Un final un peu, je dis bien "un peu" Jisbonesque est en plus prévu. angel
Voilà, et je le redit "UN PEU".
A+
avatar
jartro
Distributeur de café
Distributeur de café

Masculin Personnage préféré : RJ et PJ (Houaaa, en enlevant une barre au R...)
Loisirs : Regarder Mentalist, jeux-vidéo, lecture, voile...
Localisation : Ici ou là, mais toujours quelque part entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Invité le Jeu 5 Mai 2011 - 16:45

Cool du Jisbon Enfin un "PEU"
Me tarde encore plus la SUITE alors ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Sweetylove30 le Jeu 5 Mai 2011 - 16:58

je viens de lire tout e que j'avais manqué et... affraid affraid affraid c'est intense comme fic, super bien écrit et bien complexe en plus cross cross cross mais j'adore, et Jane me fait de la peine, il me tarde de connaitre la suite :vivement: :vivement:
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chessmaster ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum