Paradox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paradox

Message  Heather le Jeu 26 Nov 2009 - 17:10

Je ne savais pas trop où classer cette nouvelle série de la BBC qui a commencé mardi. En fait, c'est entre policier et SF scratch


PARADOX



Diffusée sur : BBC1 (UK)
Depuis le : 24 novembre 2009.

Ca parle de quoi ?
Des images mystérieuses, qui montrent des incidents 18h avant qu'ils se produisent, sont transmises de l'espace. Alors qu'un scientifique tente d'expliquer leur provenance, les inspecteurs sont dans une course contre le temps pour changer le futur.
L'inspecteur Rebecca Flint enquête sur des crimes commis dans le futur. Une sorte de "Minority Report" pour la télévision. (Source : SL)

Et alors, c'est comment ?
Ce pilote est construit comme une sorte de compte à rebours. Il souffre des défauts de la nécessaire exposition de la situation. Un scientifique a reçu des images montrant une catastrophe... Ce sont des bouts de photos. L'enjeu consiste finalement à reconstituer un étrange puzzle : il faut recouper ces maigres indices imagés dans une course contre-la-montre dont l'issue s'annonce fatidique. Après un léger flottement dans la première demi-heure, l'épisode trouve son rythme dans sa seconde partie. La réalité de la menace se précise. Les minutes les plus réussies sont les dernières, celles où chaque élément annoncé se met en place, dans une tension palpable. Tout s'emboîte avec une impression de fatalité et la tragédie ne sera pas empêchée. Mais toutes les incohérences des photographies se seront révélées exactes, s'expliquant par des circonstances exceptionnelles que nul ne pouvait prévoir. Il faut se rendre à l'évidence : il semble que cela soient bien des instantanées du futur que le Dr King reçoit sur son ordinateur.

En dépit des flottements et de la lourdeur des débuts, grâce à sa mythologie, Paradox dispose sans conteste d'un potentiel intéressant. Une fois admis la situation de départ, se pressent mille et une questions intriguantes. Les évènements ainsi prévus -cet aperçu du futur- peuvent-ils être changés ? Le futur est-il immuable et la course contre-la-montre des policiers est-elle fatalement vaine ? En continuant sur cette voie, on peut se demander si nos vies sont régies par une forme de prédestination, l'enchaînement des évènements ne pouvant être modifié ? Au-delà de ces interrogations temporelles, propres à toute fiction traitant des rapports présent/futur, la question de la provenance de ces photos s'impose comme le fil rouge majeur. Elles sont téléchargées directement sur l'ordinateur du Dr King, ordinateur qui n'est connecté à aucun réseau, se contentant de faire office d'observatoire spatiale. Ces images sont-elles un signal en provenance des étoiles ? Quelle en est la source ? Quel est le but de tout cela ? De quoi piquer la curiosité du téléspectateur.

Bilan : Une curiosité piquée, mais une impression mitigée après ce pilote. Le concept de départ fait l'originalité de la série ; mais son étrangeté et les questions de cohérence qu'il soulève (pourquoi une sélection de quelques images à moitié coupées, semblant forcer artificiellement à la création de l'intrigue ?) laisse le téléspectateur un brin perplexe. Cette impression est accentuée par les réflexions peu subtiles suscitées par cet "aperçu du futur" chez les protagonistes. En somme, on peine tout d'abord à y croire et à rentrer vraiment dans l'histoire.
Pourtant, ensuite, dans la deuxième partie de l'épisode, lorsque le rythme s'accélére avec le compte-à-rebours qui défile vers une fin tragique apparemment irrémédiable, la série parvient à nous capter et la potentialité du show est perceptible. Outre déjouer ces prédictions, ce sont aussi toutes les questions mythologiques sur ces paradoxes temporels qui sont intriguantes. Pour cela, au-delà d'un travail plus soigné dans la gestion des intrigues, il faudra également prendre le temps d'humaniser les différents personnages principaux qui, pour le moment, laissent globalement indifférent, voire paraissent assez antipathiques.

Si les protagonistes gagnent en épaisseur et l'écriture en subtilité, Paradox pourrait sans doute devenir un divertissement efficace.
avatar
Heather
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradox

Message  Invité le Dim 18 Juil 2010 - 16:35

très mitigé avec cette série
d'un côté, on ne sait pas si ce sont les héros qui provoque "l'accident" parce qu'ils ont voulu l'empêcher ou s'il ne sont que des jouets malgré eux et en dépit de ce qu'ils font pour l'éviter

ça se laisse regarder quand on a rien à faire, mais ça ne finira pas au palmares des séries cultes

ma seule question est de savoir pourquoi ça arrive ? rien que pour ça, j'aurai voulu une saison 2 qui y répondrait enfin
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum