John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Aller en bas

John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  Ju' 23 le Mer 29 Fév 2012 - 15:44



    John le Rouge



    L’image commence dans ce centre commercial, il est complètement désert, la seule personne encore présente depuis les coups de feu qui ont retentit, est Patrick Jane, assit sereinement sur une chaise, l’arme déposé sur la table. Ce sourire abordait son visage, la vengeance avait enfin sonné, John le Rouge venait de mourir. Deux agents ne tardaient pas à arriver sur les lieux, c’est de lui-même que Jane déposa ses deux mains à l’arrière de sa tête, face à lui deux homme arme pointé sur lui avance avec prudence et peu d’assurance. L’un d’eux pris son courage à deux mains pour passer derrière le consultant du CBI, et venir mettre les menottes sur un poignet, puis sur le second.


    Le corps de O’laughlin est toujours sur le sol, un peu plus loin on peut y voir Lisbon pris en charge par les ambulanciers suite à la blessure par balle reçu à son épaule gauche. Elle peut compter sur le présence de Van Pelt à ses cotés, contenant au mieux ses larmes, c’est d’une petite voix bien fragile qu’elle reprit la parole en regardant Teresa.

    « Van Pelt : Je suis vraiment désolé patron.
    Lisbon : Vous n’y êtes pour rien Van Pelt, personne ne pouvait savoir qu’O’laughlin était la taupe du CBI.
    Van Pelt : Et comme une idiote je lui racontais tout …
    Lisbon : Arrêtez de vous en vouloir, même Jane n’avait rien vu, et là vous pouvez confirmer que si lui n’a rien remarqué c’est qu’O’laughlin à bien caché son jeu.
    Van Pelt : Vous avez raison, merci patron. »

    Grace afficha un sourire qui était bien à contre cœur, elle ne pouvait pas arrêter de ce demander comment elle avait fait pour être aussi aveugle et ne rien voir. Tous les moments passé avec Craig revenait par image dans sa tête, le son de sa voix, tous les mots qu’il lui disait, et maintenant qu’elle le savait, elle ce rendait compte que tout ce qui sortait de la bouche de son futur mari la guidait sur la piste à comprendre qu’il était un ami de John le rouge. Van Pelt, fut bien vite sortit de ses pensées, lorsque Lisbon, d’un doute inquiétant, ne pouvait s’empêcher de ce demander une chose qui l’effrayait bien fortement.

    « Lisbon : Van Pelt, essayait de joindre Jane.
    Van Pelt : Bien sur patron.
    Lisbon : Jane j’espère que pour une fois vous n’avez rien fait d’insensé ! »


    Ce n’est que le jour suivant que Lisbon ouvre à nouveaux ses yeux, après une longue opération les médecins ont fini par retirer la balle qui logeait dans son épaule gauche, encore sonné et sous le choc des évènements de ses derniers jours. Face à elle ce trouvait Cho, Van Pelt et Rigsby, en les voyant un sourire s’affichait sur son visage, mais bien vite il disparut en observant leurs regards sombres annonçant une mauvaise nouvelle à coup sur.

    « Lisbon : Qu’est-ce qu’il ce passe ?
    Rigsby : On est désolé patron, quand Jane nous à dis qu’O’laughlin était la taupe au CBI, avec Cho on a prit la voiture pour venir vous rejoindre.
    Lisbon : Vous n’avez pas à être désolé.
    Cho : On a pensé à votre sécurité ainsi que celle de Van Pelt, Hightower et ses enfants, mais aucun de nous deux n’est resté au centre commercial avec Patrick.
    Lisbon : Qu’est-ce que Jane à encore fait ?!

    Van Pelt : L’homme que vous appelez avec le portable de Craig ce trouvait à côté de Patrick, il affirme que celui-ci était John le rouge …
    Lisbon : Si vous voulez me dire que Jane a tué cet homme, alors ne me dites rien … Non il n’a quand même pas fait ça ? … »

    Lisbon ressentait de la colère contre Patrick parce qu’il n’avait finalement jamais écouté tout ce qu’elle lui avait dit, et que la vengeance pour cet homme fut bien plus grande que les paroles de sa patronne. Mais elle était aussi triste à cette nouvelle, elle venait de ce rendre compte qu’il n’avait fait que l’utiliser pour atteindre John le rouge, comme ce dernier l’avait fait avec Craig O’laughlin. Il était peut-être bien cet homme manipulateur et menteur qui avait arnaqué plusieurs personne lorsque les gens faisaient appellent à ses services, à la seule différence que le CBI était pour lui une couverture et la possibilité d’en savoir plus sur celui qui avait tué sa femme et sa fille.



    Casting

    Patrick Jane
    Patrick Jane possède un don remarquable d'observation et son aide permet au CBI de démasquer les tueurs. Il est d'un naturel enjoué, provocateur, et a un certain mépris des règlements. Il a pour habitude de n'en faire qu'à sa tête et a tendance à agir sans en informer Lisbon, ce qui agace cette dernière. Il fait aussi fréquemment relâcher des suspects sans consulter Lisbon.
    Lisbon est intelligente, spirituelle, sarcastique et quelquefois impatiente. Elle est courageuse, prête à se mette en danger pour protéger les membres de son équipe. Elle enfreint souvent les lois en faveur de Jane.
    Teresa Lisbon


    Grace Van Pelt
    Van Pelt est d'une petite ville agricole de l'Iowa. Elle a tendance à être trop sensible à certains moments, mais elle est très intelligente. Van Pelt travaille avec Rigsby et la plupart du temps avec Cho, mais travaille occasionnellement avec Jane ou de Lisbonne.
    Rigsby a travaillé comme un incendie criminel spécialiste à San Diego avant de devenir un agent de la CBI. Rigsby semble être de bons amis avec Cho et Patrick Jane .
    Wayne Rigsby


    Kimball Cho
    Avant de rejoindre le CBI, Cho a vécu plusieurs expériences. Il faisait partie d'un gang appelé Avon Park Playboys, et était un ambitieux joueur de baseball et un membre des Forces Spéciales des Etats-Unis. On le surnommait Iceman lorsque il était membre des Playboys. A l'âge de 14 ans, il vole une voiture mais il en profite beaucoup. Il a eu une dispute avec le leader de son gang, KS, et lui tire une balle dans l'épaule. Quelques semaines après sa séparation de son gang, il rejoint les Forces Spéciales.
    Andrew Wilder est un agent du FBI, ancien coéquipier de Craig O’laughlin, il ce sent responsable de tout ce qui est arrivé à l’équipe de Teresa Lisbon. Il passait beaucoup de temps avec Craig et n’a pourtant jamais remarquer le lien qu’il avait avec John le rouge. D’un caractère mystérieux, il réussit à faire preuve de beaucoup de sensibilité, il aime faire passer le bonheur des autres avant le sien.
    Andrew Wilder


    CRÉDIT - CSS




    Sommaire

    Episode 1 / Suite I
    Episode 1 / Suite II
    Episode 1 / Suite III
    Episode 1 / Suite IV




Voici un début de ma Fanfic, n'ayant pas vu la saison 4 j'ai écrit l'histoire à partir de la fin de la saison 3 laissant libre court à mon imagination ! .. J'espère que celle-ci vous plaira !

EDIT : Si dans ma Fanfic il y a des ressemblance avec la Saison 4 actuellement diffusé au USA, je m'en excuse, et je tiens à signaler que ce n'est pas voulu de ma pars, j'écris les choses comme elle me vienne en tête sans savoir ce qu'il ce passe dans la saison 4.


Dernière édition par Ju' 23 le Mer 7 Mar 2012 - 0:58, édité 7 fois
avatar
Ju' 23
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Masculin Personnage préféré : Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  loelia2007 le Mer 29 Fév 2012 - 16:01

Original comme début super amen Hâte de voir ta suite Very Happy
avatar
loelia2007
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : lire et écrire des fanfic, chant, cinéma, télé, lecture, regarder The Mentalist, Castle, Life et Doctor Who!
Localisation : Be.

http://loelia2007.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Episode 1 / Suite I

Message  Ju' 23 le Mer 29 Fév 2012 - 21:28

Merci loelia2007 ! =) .. Voici la suite de ma Fan fic

    [ … ]

    Après plus de deux semaine de procès on ce retrouve devant la prison, Rigsby, Cho et Van Pelt l’attendent impatient de pouvoir le retrouver. Teresa Lisbon n’a finalement pas souhaité venir, depuis qu’elle avait apprit que Jane avait tiré sur cet homme ( qui ce révèlera au final un homme n’étant pas John le rouge ), était bien trop en colère contre lui. Et voilà, la porte s’ouvrait enfin, les trois amis et agents du CBI s’avance, un sourire aux lèvres qui montrait également beaucoup de tristesse de ce qui c’était passé en si peu de temps. Patrick confiant et souriant comme à son habitude reprend la parole en retrouvant ses amis.

    « Jane : Ah ça fait un bien fou de vous revoir !
    Rigsby : Nous aussi on est content de te revoir Jane …
    Cho : T’es tour de magie manquait à Rigsby.
    Jane : Ne t’inquiète pas Rigsby j’en ai encore plusieurs à te montrer … Grace, je suis vraiment désolé, j’espérais vraiment qu’O’laughlin ne soit pas un ami de John le rouge.
    Van Pelt : Tu n’y es pour rien Jane. L’important c’est que nous soyons encore tous vivant.
    Jane : D’ailleurs .. Où est Lisbon ?!
    Cho : Je serais toi j’éviterais de la croiser pendant un long moment.
    Jane : Elle m’en veut tant que ça ?! C’est pas grave ça va lui passer ! Si on y aller, je meurs d’envie de retrouver mon canapé avec un thé bien chaud ! »

    Rien ne pouvait changer Patrick Jane, cependant lorsque les trois agents et le consultant du CBI marchaient en direction de la voiture, le sourire qu’il abordait disparaissait, le regard sombre, il ce posait beaucoup de question dans sa tête, il avait été victime de sa vengeance, au passage il avait mis la vie de ses amis en danger, Lisbon en fut blessé, Van Pelt, bien qu’il n’y soit pour rien avait vu son fiancé être la taupe du CBI, et lui ne ce sentait toujours pas aussi bien, sa femme et sa fille n’étaient plus là, même en tirant sur cet homme.


    [ … ]

    Revenons une semaine en arrière, voilà la porte de l’ascenseur du CBI qui s’ouvre pour laisser voir Lisbon, munit d’une atèle qui maintenait son épaule afin de ne pas ressentir la douleur. Le pas sur d’elle, une mine sombre, en colère, elle avançait d’un pas sur vers son bureau. La surprise ne fut pas de taille lorsqu’elle vit Gale Bertram accompagné d’un homme qu’elle ne connaissait pas.

    « Bertram : Bonjour Lisbon, comment va votre épaule ?
    Lisbon : Si je suis ici c’est que tout va bien patron.
    Bertram : Je vous présente Andrew Wilder, l’ancien coéquipier de Craig O’lgauhlin, il souhaitait vous parler à vous ainsi qu’à l’agent Van Pelt.
    Wilder : Bonjour agent Lisbon.
    Lisbon : Bonjour.
    Bertram : Je vais vous laisser … Ah Lisbon, je suppose que vous vous doutez qu’après ce qu’à fait Jane, je vais être obligé de prendre des mesures de sécurité et que vous risquez une lourde sanction ?!
    Lisbon : Oui patron, je savais que Jane voulait tuer John le rouge et je n’ai pas été assez vigilante, j’étais persuadé qu’il ne ferait rien.
    Bertram : Lisbon, vous devez savoir que Jane a tué un innocent, bien qu’il dise le contraire, l’homme qu’il a abattu au centre commercial n’était absolument pas John le rouge !
    Lisbon : Oh non … »

    C’est à la suite de ses paroles que Bertram quitta le bureau de Teresa, faisant le tour de son bureau pour venir s’assoir sur sa chaise et souffler un bon coup, elle ferma les yeux quelques secondes, elle espérait vraiment qu’en les ouvrant elle sortirait de ce cauchemar. Mais quand elle les ouvrit, cet agent du FBI, blondinet ce tenant debout face à elle, les mains dans les poches de son costume. Lisbon lui lança un regard loin d’être agréable, puis ouvrait un peu plus les yeux lui faisant comprendre qu’elle attendait qu’il lui parle ou qu’il sorte de ce bureau.

    « Wilder : Je suis venu ici pour réparer les erreurs de l’agent O’laughlin.
    Lisbon : Vous arrivez un peu tard. Il me semble que nous avons fini, je vous dis donc au revoir.
    Wilder : Agent Lisbon, Craig était peut-être un allié de John le rouge, pour ma part je ne le suis pas. Je respect tout le travail que vous faites, vous et votre équipe. Bertram est persuadé que l’homme que Jane à tué est un innocent, mais je suis contre cette hypothèse.
    Lisbon : Comment ça ?! … Au et puis je m’en fou enfaite, Jane peu passer sa vie en prison je m’en moque, à cause de lui je risque de perdre mon boulot.
    Wilder : Tout ce qui concerne Patrick Jane vous intéresse.
    Lisbon : Quoi vous êtes médium vous aussi ?!
    Wilder : Absolument pas, je ne crois pas vraiment à ces choses là ! Ce que je veux vous dire, c’est que si on arrive à prouver que Jane n’a pas tué un innocent alors je suis sur que lors de son procès on arrivera à ce que la caution puisse être payé.
    Lisbon : Vous oubliez une chose, pourquoi j’aiderais Jane à sortir de prison alors qu’à cause de lui, le bureau dans lequel nous sommes sera bientôt plus le mien ?!
    Wilder : Si Jane sort de prison, et que l’homme qu’il a tué été une personne à qui l’on reprochait beaucoup plus que les gens ne le pense alors vous resterez à la tête de l’équipe que vous dirigez !
    Lisbon : Admettons ! Comment voulez vous prouver que cet homme est dangereux ?!
    Wilder : Pour ça il faut déjà que l’on puisse savoir le point de vue de Jane.
    Lisbon : Ah non, je veux bien vous aider, mais il est hors de question que j’aille rendre visite à cet égocentrique manipulateur ! »



    C’est en prison que nous retrouvons Lisbon assise, jouant nerveusement avec ses mains, lorsque la porte s’ouvre, Patrick arrivé accompagné d’un gardien, retirant les menottes qu’il avait aux poignets, Jane aborde un sourire sur son visage avant de venir s’assoir face à Teresa.

    « Jane : Lisbon vous pouvez pas savoir comme je suis heureux de vous voir ! On a réussit, on a retrouvé John le rouge !
    Lisbon : La seule chose que vous avez réussit Jane, c’est de vous retrouver en prison pour le meurtre que vous avez commis sur un homme innocent.
    Jane : Lisbon c’était John le rouge !
    Lisbon : Très bien alors dans ce cas prouvez le moi … Allez-y j’attends avec impatience de savoir ce que vous avez à dire !
    Jane : J’ai parlé avec lui, il m’a donné bien trop de détails sur ce qu’il c’est passé le soir où ma femme et ma fille on été tué, seul John le rouge pouvait savoir tout cela.
    Lisbon : Le problème c’est qu’il n’y a aucun témoin. Que vous n’avez ni vengeait la mort de votre femme, ni la mort de votre fille. Et qu’à cause de vous je risque de perdre ma place à CBI. Et pour finir John le rouge court toujours dehors, et à mon avis il doit bien s’amuser de vous savoir en prison !
    Jane : Ce n’est pas possible, John le rouge est mort, je le sais c’est moi qui est tué cet homme ! »

    Teresa n’en pouvait plus, de voir Jane confirmer ce qu’il pensait, et malgré la confiance qu’elle avait pour lui avant qu’il tire sur cet homme, une confiance qui aujourd’hui n’existait plus, elle ce leva en direction de la porte on elle reprit la parole.

    « Lisbon : Gardien !
    Jane : Lisbon je vous ai toujours dis la vérité cet hom …
    Lisbon : Arrêtez Jane, votre petit jeu ne marche plus avec moi, c’est terminé je ne vous crois plus. Vous avez perdu la partie, admettez enfin que John le rouge à gagné ! .. Vous croyez toujours avoir une longueur d’avance sur lui, mais au final à chaque fois vous vous êtes fait mener en bateau, et moi aussi, sauf que moi c’était par vous ! »

    La conversation ce termina ainsi, à peine le gardien avait ouvert la porte que Teresa sortit de cette pièce, d’un pas bien énervé. Elle repensait à Bosco et son équipe qui avait trouvé la mort à cause de John le rouge, celle qui avait tué Sam elle connaissait son identité mais le commanditaire de ces homicides elle ne pourrait jamais le retrouver désormais.


Dernière édition par Ju' 23 le Jeu 1 Mar 2012 - 1:55, édité 1 fois
avatar
Ju' 23
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Masculin Personnage préféré : Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  vanou963 le Mer 29 Fév 2012 - 22:22

Wahouu , j'adore ce début et je suis heureuse de voir une Lisbon FURAX après Jane pour ce qu'il a fait :)
Vivement la suite Very Happy !! Very Happy
avatar
vanou963
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa lisbon
Localisation : Ds les bras de Jane .. nahhh devant mon ordi :(

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  Peanut le Mer 29 Fév 2012 - 23:56

Alalaaaaa c'est vraiment énorme ! bravo

vivement la suite =)
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Episode 1 / Suite II

Message  Ju' 23 le Jeu 1 Mar 2012 - 1:53

Merci à vous ! J'espère que cette suite va vous plaire !

    Dans l’open space du CBI, Rigsby joue avec la pièce qui avait servit à Jane de toujours la faire tomber du côté « face », Cho est assit à son bureau relisant le dossier de John le rouge essayant de trouver un rapport entre lui et l’homme que Patrick a tué au centre commercial, alors que Van Pelt, ce trouve face à son ordinateur le regard dans le vide, elle ne pouvait s’empêcher de penser à Craig et aux moments passé avec lui, il était encore impossible de réaliser, c’est à ce moment là que l’agent Wilder arriva, les mains dans les poches de son costume, il reprit la parole.

    « Wilder : Excusez-moi de vous déranger. Je cherche l’agent Van Pelt.
    Van Pelt : Oui, c’est moi, et vous êtes ?!
    Wilder : L’agent Andrew Wilder du FBI, je suis le coéquipier de Craig O’laughlin … Enfin son ancien coéquipier.
    Rigsby : Je ne suis pas sur que vous arriviez au bon moment.
    Wilder : Je sais que vous ne vivez pas un moment facile, Jane a tué un homme qui est innocent, l’agent Libson risque de perdre sa place, et que Craig vous a tous mené en bateau, surtout l’agent Van Pelt.
    Cho : Dites nous ce que vous voulez ça ira plus vite, parce que ce que vous venez de nous le dire, on le savait déjà merci.
    Wilder : L’agent O’laughlin m’a autant mentit qu’à vous. A la base j’ai pris l’initiative de venir vous voir pour réparer les dégâts qu’il a faits à chacun de vous … Mais je ne le peux malheureusement pas.
    Cho : Je vais le dire encore une fois, qu’est-ce que vous voulez ?!
    Wilder : Prouver que Jane n’a pas tué un innocent, et faire en sorte que l’agent Lisbon ne perde pas sa place au sein du CBI.
    Rigsby : Alors bon courage.
    Van Pelt : Si vous vous attendiez à notre aide, alors vous pouvez repartir, Lisbon est bien trop en colère contre Patrick pour faire quoi que ce soit pour l’aider.
    Wilder : En ce moment même l’agent Lisbon ce trouve avec Patrick Jane, pour connaitre sa version des faits. Et je sais que vous aussi vous croyez qu’il n’aurait pas tiré s’il n’était pas sur à 100% que ce soit John le rouge.
    Cho : Et ensuite ?! On ne peut rien faire pour cela.
    Wilder : Si vous pouvez, maintenant reste à savoir si vous en avez envie !
    Rigsby : Jane à toujours été là pour nous aider, il ne nous a jamais laissé tomber. Grâce à lui on a résolu bien des enquêtes qui sans lui serait encore sans réponse.
    Wilder : C’est pour cela que vous devez m’aider à prouver que cet homme n’était peut-être pas John le rouge, mais quelqu’un qui pouvait ce reprocher bien des choses !
    Van Pelt : Je marche, comme tu l’as dit Wayne, Patrick ne nous a jamais laissé tomber, et après tout ce qu’il a fait pour nous, on n’a pas le droit de l’abandonner maintenant, que lui a besoin de notre aide.
    Cho : D’accords.
    Rigsby : Alors qu’est-ce que l’on doit chercher ?!
    Wilder : Un maximum d’information sur Matt Miller. »


    Devant la prison, Teresa ouvre sa voiture et monte à l’intérieur, fermant la portière derrière elle, elle fini par lâcher enfin la pression des évènements en s’énervant quelque peu sur le volant. C’est une fois calmé, qu’elle prit son téléphone portable.

    « Lisbon : Agent Wilder, je viens de voir Jane. Il est persuadé que l’homme qu’il a tué est John le rouge, on ne doit donc pas compter sur lui.
    Wilder : Ca ne va pas nous aider. Je suis encore au CBI, l’agent Rigsby, Cho et Van Pelt, cherche plus de renseignement sur Matt Miller.
    Lisbon : Très bien, vous savez où il habitait ?!
    Wilder : Euhmm … Oui, il résidait à Stockton, à l’hôtel Quality Inn.
    Lisbon : Rejoignez-moi là bas, dites aux autres que s’ils trouvent quelque chose de m’appeler.
    Wilder : D’accords je vais leur dire. »


    Dans sa cellule Patrick est allongé sur son lit, les yeux vitreux, il repense à l’entretien qu’il venait d’avoir avec Lisbon, et plus il ce remémorait les paroles qu’elle lui disait, plus il ce rendait compte qu’elle n’avait peut-être pas tort. Petit à petit les choses ce mettaient en place dans sa tête.

    « Miller : J’ai beaucoup de noms différents, mais certaines personnes m’appellent John le rouge ! [ … ] Je suis content de vous voir, face à face, la dernière fois que l’on c’est croisé la tension était à son comble !
    Jane : Comment puis-je être sur que c’est vous ?!
    Miller : Difficile de connaitre la vrai identité des gens, vous qui êtes-vous ?! »

    Jane venait de rouvrir les yeux, il avait bien peur que cet homme qu’il venait de tuer était bel et bien innocent, enfin pas tout à fait il avait son idée, mais en revoyant la scène du début, il ne pouvait pas s’empêcher de ce concentrer sur son regard, et plus la conversation avançait et moins il ne voyait John le rouge dans ce qu’il lui disait. « Difficile de connaitre la vraie identité des gens », il était donc probable que cet homme n’était pas ce qu’il prétendait être, la question que Patrick ce demandait c’est pourquoi être aussi fou de ce faire passer pour John le rouge, mais surtout comment il en savait autant sur la nuit du meurtre de sa femme et de sa fille ?!


    En arrivant devant l’hôtel, Wilder coupa son moteur, sortant de la voiture en venant rejoindre Teresa qui ce trouvait contre sa voiture en attendant sa venu. Lorsque les deux ce retrouvaient face à face, l’agent du FBI sortit la main de son costume, et tendit l’autre à Lisbon afin qu’elle prenne le dossier qu’il avait en main, ce que la jeune femme fit bien rapidement pour le lire.

    « Wilder : Voilà ce que Van Pelt a trouvé juste avant que je parte.
    Lisbon : A en croire ce dossier cet homme est un saint, absolument rien à lui reprocher. On ne risque pas de prouver quoi que ce soit s’il s’avère que le dossier soit complet et juste.
    Wilder : Je suis d’accords, mais si vous regardez bien quelques choses ne colle pas.
    Lisbon : Une plainte ! Quelqu’un venait de déposer une plainte contre lui.
    Wilder : Cette personne est une collègue de travail de Miller, depuis quelque temps il commençait à fouiller un peu trop dans sa vie, et plus les jours passaient plus il devenait dur et méchant, à en lire la déposition qu’elle a faite.
    Lisbon : Ce qui est étrange c’est que cela ne ressemble absolument pas au schéma de John le rouge.
    Wilder : Voilà ce qui m’intrigue. Je me suis permis de demander à l’agent Cho et Rigsby de ce rendre au travail de Miller afin d’en savoir plus, et d’interroger cette femme.
    Lisbon : Vous avez bien fait. Bon allons-y ! »

    Teresa ouvrit la portière de sa voiture pour y déposer le dossier qu’elle tenait entre les mains. Les deux agents autant du CBI que du FBI, commençait à marcher en direction de l’hôtel, Teresa mit une main dans la poche de sa veste pour en ressortir sa carte du CBI. En entrant dans le hall, l’agent Wilder observa l’homme qui ce trouvait à l’accueil, avant de le diriger vers Teresa qui montrait son insigne.

    « Lisbon : Bonjour Monsieur, je suis l’agent Lisbon du CBI et voici l’agent Wilder du FBI, nous souhaitons savoir dans quel chambre vivait Monsieur Miller.
    Hote d’accueil : Euh oui, je vous le donne. Alors Monsieur Miller avait la chambre 28.

    Lisbon : Très bien merci.
    Hote d’accueil : Pourquoi ?! Qu’est-ce qu’il ce passe ?! »

    Laissant cet homme sans réponses, les deux agents avait reprit leur marche en avant en direction des chambres, une fois à l’étage N°2, des chambres N°20 à 29. Teresa s’avança avant de s’arrêter devant celle qu’ils cherchaient, un regard entre les deux agents ce croisa, puis Wilder s’approcha de la porte afin de venir forcer la porte qui s’ouvrit.

    « Lisbon : Regardez la salle de bain, je commence à fouiller la chambre.
    Wilder : Très bien ! »
avatar
Ju' 23
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Masculin Personnage préféré : Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  I love you Mentalist le Jeu 1 Mar 2012 - 17:26

J'A-DORE c trop bien vivement la suite
avatar
I love you Mentalist
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane bien sur !!!!!!!!
Loisirs : Regarder ... MENTALIST
Localisation : Le canapé maron du C.B.I avec Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  Peanut le Jeu 1 Mar 2012 - 21:37

Le fait que Jane commence à douter et tout ça me donne envie de dire plein de truc mais j'ai pas le droit de te spoiler donc du coup je me tais. En tout cas, je suis vraiment curieuse de voir comment tu vas te débrouiller pour nous faire sortir Jane de prison et qu'est-ce que tu as trouvé à reprocher à ton Mr Miller .... demon
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  vanou963 le Jeu 1 Mar 2012 - 23:13

J'adore vraiment voir ton idée de la saison 4 , surtout que tu ne la pas vue =D J'AIME J'AIMEEE vive la suite Very Happy !!
avatar
vanou963
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa lisbon
Localisation : Ds les bras de Jane .. nahhh devant mon ordi :(

Revenir en haut Aller en bas

Episode 1 / Suite III

Message  Ju' 23 le Sam 3 Mar 2012 - 1:40

Merci de vos commentaire =) .. Peanut, j'ai fini la partie de l'intrigue du meurtre qu'à commis Jane, j'ai déjà commencé ce qui serait à la TV le 2e épisode ! Voici une petite suite, j'espère qu'elle vous plaira ^^

    Entrant dans les locaux de « Creation Entreprise », Cho et Rigsby avance d’un pas sur en direction de la standardiste, montrant leur insigne.

    « Cho : Bonjour, CBI
    Rigsby : Où pourrait-on trouver Mademoiselle Winterson ?!
    Standardiste : Dans son bureau mais elle est actuellement en rendez-vous.
    Cho : Où est son bureau ?!
    Standardiste : Au première étage mais personne ne doit …
    Rigsby : Merci
    Standardiste : La déranger ! »

    N’écoutant pas les derniers mots de celle-ci, les deux hommes partirent en direction de l’escalier, malgré la standardiste qui les suivait leur demandant de ne pas monter et déranger la réunion, ils ne tardèrent pas à arriver devant la porte. Cho frappa dans un premier temps avant d’ouvrir s’en attendre la moindre réponse.

    « Cho : Bonjour, CBI !
    Standardiste : Je suis désolé je n’ai pas réussir à les empêcher de monter.
    Winterson : Ce n’est rien. Messieurs que puis-je pour vous ?!
    Rigsby : On voudrait vous poser des questions concernant la plainte que vous avez déposée contre Monsieur Miller.
    Winterson : Dans ce cas je vous demande de patienter quelques minutes, j’ai une réunion à terminer, et une fois fini je répondrais à vos questions.
    Cho : Je crois que vous nous avez pas bien compris Mademoiselle, si vous ne répondez pas tout de suite à nos questions, nous serons dans l’obligation de vous arrêter et de vous interroger au bureau du CBI, qu’est-ce que vous préférez ?!
    Winterson : Très bien, allons dans une autre pièce. La réunion reprendra juste après ! »

    C’est accompagné de Cho et Rigsby, que la jeune femme n’eut pas réellement le choix d’écourter la réunion à laquelle elle assistait. Ne traversant qu’à peine le couloir elle ouvrit une porte afin de rentrer dans une autre pièce de l’entreprise, laissant les deux agents la suivre, puis elle vint s’assoir sur une chaise.

    « Winterson : Qu’est-ce que vous voulez savoir ?! »


    De retour dans la chambre d’hôtel on y retrouve Teresa qui est en train de fouiller les tiroirs de l’homme qu’à tué Jane, une fois arrivé au dernier elle le referma assez violement, avant de commencer à chercher autre part. Cette situation ne lui plaisait pas, elle savait que si elle acceptait d’enquêter sur cet homme c’était pour lui permettre de sauver sa place au sein du CBI, mais d’un autre côté elle ce disait que si Jane restait en prison ça lui permettrait peut-être de prendre conscience que tout n’est pas un jeu dans la vie. A ce moment là l’agent Wilder sortit de la salle de bain.

    « Wilder : Rien dans la salle de bain.
    Lisbon : Pour le moment je n’ai rien trouvé ici non plus. »

    A cet instant l’agent du FBI commença à suivre le mouvement de Teresa et de fouiller une étagère de Miller, prenant livre par livre afin de pouvoir faire défiler toutes les pages pour ne rien louper. Lorsque Teresa ouvrit le tiroir de la table de nuit, elle en sortit toutes les affaires qu’il contenait, en cherchant plus au fond, le dos de sa main ce heurta à une des faces intérieur du meuble, ce qui attirait son attention c’était qu’un objet y semblait scotché, en tournant sa main elle venait attraper cet objet, qui ce trouvait être une clé USB.

    « Lisbon : J’ai trouvé quelque chose ! … Retournons au CBI pour savoir ce qu’elle contient !
    Wilder : Je vous suis.
    Lisbon : Agent Wilder, merci de me permettre de mener une dernière enquête.
    Wilder : J’espère que vous pourrez classer cette affaire comme résolu ! »


    « Miller : Il est temps de tout arrêter.
    Jane : Tout arrêter ?!
    Miller : Plus de sang versé, plus aucun meurtre je crois avoir fait le tour de la question, je prends ma retraite ! Je vais m’offrir un nouveau visage et une nouvelle identité, commencer une nouvelle vie. J’ai du talent et des ressources que je peux utiliser à bonne escient pour tenter de faire des choses positives autour de moi en offrant pour les autres en aidant par exemple, les … Les enfants ! Ca me ferait beaucoup de bien. »

    C’est à ce moment là que Jane ouvrit à nouveau les yeux, un peu plus effrayé cette fois-ci, il n’arrêtait pas de ce refaire en boucle la scène de la conversation qu’il avait eu avec John le rouge, mais plus il avançait cette conversation, plus il ce rendait compte que cet homme n’était peut-être pas celui qu’il cherchait depuis tant d’année.

    « Jane : Oh non ! »


    Dans un des bureaux de « Création Entreprise », Cho ce trouve assit face à Mademoiselle Winterson, tandis que Rigsby ce trouver debout les bras croisé, le regard tourné vers celle-ci écoutant mot par mot ce qu’elle leur disait.

    « Cho : Pourquoi avoir porté plainte contre Monsieur Miller ?!
    Winterson : Je l’ai déjà dis à vos collègues.
    Cho : Nous ne sommes pas nos collègue, alors dites nous pourquoi avoir porté plainte contre lui.
    Winterson : Au début il a commencé à me parler, à s’intéresser au travail que l’on effectue, vu qu’il était le comptable je me suis dis qui nous surveillait pour ne pas que l’on dépasse les frais prévu pour cette nouvelle campagne de publicité. Mais au fur et à mesure du temps, il a commencé à m’inviter à boire un verre, puis à sortir diner.
    Cho : Que c’est-il passé ensuite ?!
    Winterson : Matt est devenu de plus en plus indiscret sur ma vie, il me surveillait sur les moindres faits et gestes que je faisais, je l’ai surpris une fois fouillant dans mon bureau, et un soir en rentrant chez moi, je l’ai retrouvé devant ma porte, il a été agressif ce soir là, il a dit vouloir à tout pris me parler. Mais j’étais encore trop en colère contre lui, et j’avais surtout peur de lui. Je lui ai dis de ne plus s’approcher de moi et de mon fils, que je venais de déposer une plainte contre lui, et je suis rentré chez moi. Depuis je n’ai plus de nouvelles.
    Cho : Monsieur Miller a été tué.
    Winterson : Par qui ?!
    Rigsby : Un de nos agents du CBI.
    Winterson : Alors pourquoi venir nous poser toutes ses questions ?!
    Rigsby : Parce que cet homme à confirmé à plusieurs reprises qu’il était John le rouge et lorsqu’on lit son dossier on y voit un homme honnête à qui l’on a rien à reprocher.
    Cho : Seul ombre à son dossier, la plainte que vous avez déposée contre lui.
    Winterson : Ecoutez, Matt était un homme gentil et sincère, je ne sais pas pourquoi il était devenu agressif et remplis de colère ses derniers temps, mais si j’ai porté plainte contre lui c’était uniquement pour lui faire peur, et qu’il arrête de m’harceler comme il le faisait. »


    En passant les portes de l’ascenseur du CBI, Lisbon suivit de Wilder avançait en direction de l’open space où ce trouvait Van Pelt, sur son ordinateur à chercher plus de renseignement sur Miller. Arrivant face à celle-ci Teresa lui tendit la clé USB retrouvé dans sa chambre d’hôtel en reprenant la parole.

    « Lisbon : Van Pelt, regardez ce que contient cette clé.
    Van Pelt : Oui patron !
    Wilder : Vous avez des nouvelles de Cho et Rigsby ?!
    Van Pelt : Non pas encore. »

    Mais ce fut le cas bien rapidement, le téléphone de Teresa sonna, celle-ci s’empressa de le sortir de la poche de son jean et de répondre en y voyant le nom de « Kimball Cho »

    « Lisbon : Lisbon j’écoute.
    Cho : Patron, on vient d’interroger Mademoiselle Winterson, pour elle Miller était un homme gentil et sincère, la plainte qu’elle a déposé contre lui était la pour lui faire peur et renoncer à fouiller son bureau et sa maison. Mais d’après elle depuis quelque temps il était devenu nerveux et agressif. La dernière fois qu’elle la vu, il a dit avoir besoin de lui parler que c’était urgent.
    Lisbon : Qu’est-ce qu’il lui a dit ?!
    Cho : Rien, elle n’a pas voulu l’écouter, elle lui a demandé de la laisser tranquille avant de rentrer dans sa maison rejoindre son fils.
    Van Pelt : La clé contient que des fichiers codés, mais l’un d’eux porte le nom de Winterson.
    Lisbon : Cho, restez où vous êtes si elle part suivait là.
    Cho : Un problème patron ?!
    Lisbon : On a retrouvé une clé dans sa chambre d’hôtel un des fichiers porte le nom de Winterson, si cet homme était agressif il ce peut qu’elle soit en danger.
    Cho : Très bien patron on ne la quitte pas des yeux. »

    Wilder ce trouvait aux côtés de Van Pelt, l’un comme l’autre essayait de trouver un moyen d’avoir le contenu de ses fichiers codés. Lisbon raccrocha son téléphone avant de s’approcher du bureau de Grace en reprenant la parole.

    « Lisbon : Van Pelt, apportez cette clé au informaticiens, il faut que l’on sache ce que contient ses fichiers, dès que vous avez du nouveau appelez moi.
    Van Pelt : Bien patron.
    Lisbon : Cette femme était suivit par Miller, et visiblement il voulait lui avouer quelque chose.
    Wilder : Est-ce que Jane vous a dis exactement ce que cet homme lui avait dit ?!
    Lisbon : Non, il rester sur ses positions, pour lui il a tué John le rouge.
    Wilder : Il faut que l’on sache ce qu’il a dit, il suivait Winterson et il voulait lui dire quelque chose, s’il était en danger il a du faire passer un message à Jane en espérant qu’il trouve ce que c’est.
    Lisbon : On y va, mais vous irez lui parler, je vous attendrais dehors.
    Wilder : Il vous agace tant que cela ?!
    Lisbon : Allons-y ! »
avatar
Ju' 23
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Masculin Personnage préféré : Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  vanou963 le Sam 3 Mar 2012 - 19:05

Encore un SUPER chapitre et on voie que Lisbon est réticente a l'idée de retourner voir Jane Very Happy
Puis un petit conseil d'ami quand tu passe d'un équipe à l'autre sépare les paragraphes comme sa mettons ---------------------------------- ou ************************************** comme sa , voila juste un ti conseil Embarassed !!

Et j'ai hâte de lire la suite comme toujours Very Happy !!
avatar
vanou963
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa lisbon
Localisation : Ds les bras de Jane .. nahhh devant mon ordi :(

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  Peanut le Dim 4 Mar 2012 - 15:41

Aaaaaaahaaaaaaa ça se précise, j'aime beaucoup le côté renfrogné de Lisbon quand on parle de Jane. ça doit pas être évident pour elle de gérer ça.

Pas mal l'idée de la Clé USB planquée dans le tiroir ^^

vivement la suite !
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Episode 1 / Suite IV

Message  Ju' 23 le Mer 7 Mar 2012 - 0:55

Merci Vanou, dans la suite qui est posté ci-dessous j'ai pris en compte ton conseil pour marquer le changement d'une équipe à l'autre !

Effectivement doucement cela ce précise. Cet épisode est terminé de mon côté, et j'ai déjà commencé le second. Cette suite à mis plus de temps que les autres à venir mais elle est ici ! Razz .. En espérant que la suite de cette histoire vous plaira !

    Cho et Rigsby ce trouvait à l’intérieur de la voiture, Kimball comme à son habitude concentré dans la lecture du livre qui était toujours dans sa voiture, quant à Rigsby, il jouait toujours avec cette pièce « truqué » de Jane.

    « Rigsby : Tu as rien à manger dans ta voiture ?!
    Cho : Non.
    Rigsby : T’es vraiment sur ?!
    Cho : Si tu as vraiment faim vas chercher à manger avec tout ce qu’il y a autour de nous tu devrais bien trouver !
    Risgby : Ouai t’as raison je reviens.
    Cho : Rigsby je plaisantais !
    Risgby : Moi pas j’ai faim.
    Cho : Oui ben plus tard elle ce dirige à sa voiture. »

    ***


    Wilder ce trouvait à son tour près à entrer dans cette pièce afin de venir discuter un petit peu avec Jane, il avait besoin d’en savoir plus sur la discutions qu’il avait eu avec Miller, autrement dis, celui qui c’était fait passer pour John le rouge auprès de Patrick. Une fois la porte ouverte, il remarqua que celui qu’il venait voir était déjà présent et assis, et l’agent Wilder ne tarda pas à le rejoindre.

    « Wilder : Bonjour je suis l’agent Wilder du FBI.
    Jane : Le dernier agent du FBI que j’ai croisé était un complice de John le rouge.
    Wilder : Oui, Craig O’laughlin.
    Jane : Vous devez bien le connaitre, vous allez donc pouvoir me dire si John le rouge est bel et bien mort.
    Wilder : Je ne suis pas un complice de John le rouge si vous voulez savoir, j’aide l’agent Lisbon et son équipe à prouver que l’homme que vous avez tué au centre commercial n’est pas si irréprochable qu’on peut le penser.
    Jane : Vous ne m’en voudrez pas si je ne vous crois pas totalement ?! Non quelle question vous ne m’en voudrez pas ! Alors que puis-je faire pour vous ?!
    Wilder : Je veux savoir ce que Miller, enfin John le rouge pour vous, à dis exactement.
    Jane : Vous pensez que la conversation que j’ai eue avec lui était présente pour me guider sur la piste que pouvez ce reproché cet homme, tout en me faisant croire qu’il était John le rouge ?!
    Wilder : Je l’espère en tout cas.
    Jane : Alors je suis désolé mais je ne parlerai qu’à l’agent Lisbon.
    Wilder : Ecoutez Jane, vous êtes quelqu’un d’intelligent je n’en doute pas, mais si vous comptez me faire tourner autour du pot alors ça ne marchera pas. L’agent Lisbon ne devrait pas tarder à être suspendu de ses fonctions, et le temps qu’elle arrive elle ne pourra pas venir vous rendre visite. Alors soit vous me parlez, soit je quitte cette pièce, et vous regretterez surement encore plus le fait d’avoir tué un innocent, comme John le rouge l’a fait avec votre femme et votre fille.
    Jane : Il ne me semble pas que l’on est la pour parler de ma femme et de ma fille.
    Wilder : Exact, on est la pour discuter de votre nouvelle vie en prison pendant que l’assassin des deux personnes que vous aimiez le plus court en liberté.
    Jane : Je n’ai rien à vous dire.
    Wilder : Très bien alors bonne journée Jane. »

    Il n’en fallait pas plus à Wilder pour ce lever et ce diriger en direction de la porte où il frappa trois coups avant que l’on vienne lui ouvrir. C’est toujours dans un profond silence qu’il quitta les lieux, laissant Jane toujours assis l’air sceptique, oui il n’arrêtait pas de ce refaire en boucle les évènements passés de la discutions avec Miller, mais l’agent Wilder le préoccupait bien trop pour qu’il lui en parle.

    ***


    Au bureau du CBI, Grace fut de retour à son bureau, certains dossier décrypté les autres n’allaient pas tarder à suivre, en lisant les lignes, Van Pelt n’y voyait que très peu de rapport, les dossiers qu’elle pouvait lire concernait avant toute chose les comptes de l’entreprise et rien n’y semblait anormal. La seule chose qui l’intrigué le plus c’était un versement avec toujours la même effectué sur un compte différent à certaines période, tous basé dans un pays européen. Grace attrapa son téléphone et cherche le numéro de Teresa avant de l’appeler.

    « Van Pelt : Patron, j’ai sous les yeux un dossier de compte de l’entreprise où travaillais Miller, sur certaines période un versement d’une somme de dix mille dollar est effectué sur un compte différent à chaque fois mais toujours basé dans des pays européens.
    Lisbon : Essayais de voir si ses versements peuvent avoir un rapport de près ou de loin avec John le rouge, et vérifiez les comptes de Miller et de Winterson.
    Van Pelt : D’accords patron. »

    ***


    Teresa vient raccrocher la conversation qu’elle avait avec Grace, alors qu’au même moment, elle voit Wilder sortir de la prison, marchant toujours les mains dans les poches de son costume, et vu le visage qu’il tire, il ne présage rien de bon.

    « Lisbon : Alors qu’est-ce que Jane vous à dit ?!
    Wilder : Rien du tout. Il ne souhaite parler qu’à une seule personne.
    Lisbon : Qui est-ce ?!
    Wilder : Vous !
    Lisbon : Moi ?! Hors de question.
    Wilder : C’est bien ce qu’il me semblait. On va ce débrouillé sans lui alors.
    Lisbon : Je viens d’avoir Van Pelt au téléphone, sur plusieurs périodes la somme de dix milles dollars est versée sur un compte différent à chaque fois. Tous ses comptes sont basés en Europe.
    Wilder : On avance, doucement mais on avance.
    Lisbon : Elle est en train regarder les comptes de Winterson et de Miller, avec de la chance il y aura un rapport.
    Wilder : Et du côté de Cho et Rigsby, du nouveau ?!
    Lisbon : Non pas encore. »
avatar
Ju' 23
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Masculin Personnage préféré : Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  vanou963 le Mer 7 Mar 2012 - 1:21

Mais il est têtue ce Jane scratch
Sinon j'adore toujours autant , j'ai hâte de lire la suiteeeeeee Very Happy !!!
avatar
vanou963
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa lisbon
Localisation : Ds les bras de Jane .. nahhh devant mon ordi :(

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  Peanut le Mer 7 Mar 2012 - 21:28

Jane qui ne veut parler qu'a Lisbon ... J'aime =)
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: John le Rouge / Saison 4 écrite par mon imagination ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum