Il était une fois... un crime ^

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Il était une fois... un crime ^

Message  JisbonAddict le Jeu 26 Avr 2012 - 21:27

tout le monde

Me revoici, me revoilà avec une toute nouvelle fic qui me trottait dans la tête depuis un bon de temps déjà Very Happy Wink mais ça me donne assez de fil à retordre pour l’écrire cependant, j’y suis arrivée.

Alors, je vous dis tout de suite, c’est comme pour mes autres fics, c’est-à-dire du sadisme dont un peu de suspens puis je m’excuse d’avance car je n’ai jamais douée pour les enquêtes Embarassed puis aussi avec du romantisme donc du Jisbon (Jisbonneuse dans l’âme que voulez-vous ) cependant, je vous informe que je ne prends pas en compte les spoilers du milieu de la saison 4.

Merci à Loelia pour la correction du début et à Johel d’avoir prit la relève

Puis j’espère que ça vous plaira.

Bonne lecture… study study et je cours me planquer…


________________________________________________________________

Titre :
Il était une fois… un crime

Genre :
Suspens Twisted Evil // Romance

Personnages :
Jane et Lisbon, Cho, Rigsby et Van Pelt puis d’autres personnages du fruit de mon imagination.

Résumé :
Le titre parle d'eux-mêmes donc je laisse place à vos suggestions
________________________________________________________________

Sommaire :
=> Prologue
=> Chapitre 1
=> Chapitre 2
=> Chapitre 3
=> Chapitre 4
=> Chapitre 5
=> Chapitre 6
=> Chapitre 7
=> Chapitre 8
=> Chapitre 9
=> Chapitre 10
=> Chapitre 11
=> Chapitre 12
=> Chapitre 13
=> Chapitre 14
=> Chapitre 15
=> Chapitre 16
=> Chapitre 17
=> Chapitre 18
=> Epilogue

__________________________________________________________________



Il était une fois… un crime :



Prologue :


American River, près du campus de l’Université de l’État de Californie,
Sacramento, Californie


La longue bande jaune portant l’inscription « DO NOT CROSS LINE – CRIME SCENE » délimitait la scène de crime, interdisant ainsi l’accès aux journalistes déjà sur place, bien trop curieux de savoir ce qui se passait, ainsi qu’aux autres individus du même genre, intrigués et/ou à la fois sous le choc. La scène grouillait de policiers en uniforme qui prenaient les dépositions des témoins, ou encore des notes, tandis que la police scientifique recherchait des indices.

Soudain, une SUV de couleur noire, sirènes hurlantes et gyrophares allumés, arriva sur place, suivie d’une Citroën DS bleu ciel qui se gara à côté. La chef d'équipe, l’agent chef senior de l’unité du CBI, Teresa Lisbon, sortit du gros véhicule. C'était une belle brune aux yeux vert émeraude, d’origine Irlandaise, et au caractère bien trempé, forte, battante, autoritaire, loyale, à l’écoute des autres, généreuse mais ayant souffert d’une enfance blessée par le décès brutal de sa mère puis le suicide de son père, devenu par la force des choses, alcoolique et violent. Elle rejoignit un charmant homme mesurant presque 1m80, blond aux yeux couleur océan, portant un mythique costume trois pièces clair. Il avait un sourire carré ravageur ainsi qu'un accent Australien qui lui allait plutôt bien. Gaminerie, espièglerie, arrogance, tête de mule, manipulateur, puérilité, tout cela faisait partie de sa personnalité. Mais c'était également quelqu'un de torturé, qui fut brisé, sept ans plus tôt, par la mort de sa femme et de sa fille, effroyablement mutilées et assassinées par le tueur en série, John Le Rouge, dont il veut se venger. Malgré cela, il pouvait montrer qu’il était humain, qu’il avait du cœur, qu'il pouvait malgré tout se montrer drôle, attentif, généreux. Cet homme, c’était son collègue consultant, Patrick Jane.

Jane souleva le ruban de délimitation, invitant galamment Lisbon à passer avant de lui emboîter le pas. Le grand brun costaud avec un accent légèrement anglais assez robuste et imposant mais avec un gros cœur, l’agent Wayne Rigsby, s’excusa auprès d’un policier pour rejoindre ses deux collègues qui – comme toujours – se chamaillaient en s’avançant vers lui.

- "Ce n’est pas bon de commencer la journée, le ventre vide, Lisbon. Vous allez vous rendre malade." Prévint-il
- "Oh! Vous êtes mon nutritionniste, maintenant ?!" Ironisa-t-elle avec exaspération. "Je vais bien, et quand je n’ai pas faim, je n’ai pas faim ! Maintenant lâchez-moi!"
- "Comme vous voudrez… Mais Je vous ai prévenue ! Ne venez pas vous plaindre après !" Rétorqua-t-il. "Puis ce serait dommage de gaspiller une si jolie silhouette, je trouve !"
- "N’essayez même pas de me faire du charme pour me forcer à manger !" Prévint-elle, les joues rouges
- "Vous avez rougi !" Fanfaronna-t-il
- "Nous sommes sur une scène de crime je vous signale, Jane !" Dit-elle
- "Une jolie scène de crime, en effet." Fit-il
- "S’il vous plaît, pour une fois, ne faites pas le mariole !" Ordonna-t-elle

Le consultant fit une moue dubitative en levant les mains en signe de reddition.
- "A vos ordres, Blanche-Neige grincheuse !" Dit-il

Mais alors qu’elle s’apprêtait à ouvrir la bouche pour pester et le menacer avec rage de lui foutre son poing dans la figure, Wayne Rigsby arriva vers eux. Jane coupa sa patronne dans son élan.

- "Tiens, salut Rigsby !" Le salua t il en souriant
- "Salut !" Le salua brièvement le concerné, avant de se tourner vers Lisbon. "Bonjour patron !"
- "Bonjour Rigsby ! Pourquoi il y a tant de journalistes autour ?"
- "Parce que la victime est la juge Guberman." Répondit Wayne
- "Quoi! ?! La juge Audrey Guberman !?! " S’étonna Lisbon, hébétée
- "Vous la connaissiez ?" Demanda Jane, intrigué
- "Elle a jugé plusieurs de nos affaires." Répondit Lisbon. "C’était une femme coriace et sévère, mais une femme bien. Vous avez perdu la mémoire ou quoi ?"
- "Désolé mais les avocats et moi, ça fait deux." Rétorqua-t-il
- "Inutile de se demander pourquoi !" Soupira-t-elle exaspérée et ironique

Jane la regarda perplexe, sans laisser paraître ne fut-ce qu'une once de susceptibilité face à sa réplique sarcastique.

- "Bonjour patron !" Salua tout d'un coup un homme

D’origine Coréenne, brun aux yeux noirs, stoïque, sage et impassible, l’agent Kimball Cho arriva vers eux.

- "Bonjour Cho !" La salua Lisbon. Qui a découvert le corps ?"
- "Un couple d’étudiants qui était venu pour flirter avant le début des cours… C’est là qu’ils ont aperçu le corps de la juge fédérale." Expliqua Cho
- "Hum… Voilà pourquoi le romantisme est mort de nos jours !" Répliqua Jane, railleur

Lisbon leva les yeux au ciel d’un air noir face au sarcasme de son consultant qu’elle considérait comme un manque de respect.

- "Quel humour !" Marmonna-t-elle ironique.
- "Vous êtes de bonne humeur, le matin, dites-moi !" Remarqua Jane
- "A cause de qui, à votre avis ? " Questionna-t-elle. "Cause de la mort ?"
- "Etranglée avec une corde, d’après le médecin légiste qui en avait la certitude." Répondit Wayne
- "La juge Guberman a été portée disparue il y a deux jours… Son mari l’a signalé à la police. " Expliqua Kimball
- "Il a été prévenu ? " Demanda Teresa
- "Pas encore. " Répondit l’asiatique
- "Mais il y a quelque chose d’étrange, patron. " Intervint Rigsby
- "Dis plutôt de tordu." Corrigea Cho
- "Qu’est-ce que cela veut dire ?" Demanda leur patronne
- "Vous devriez venir voir." Répondit le grand brun costaud

Tous les quatre se dirigèrent alors vers deux policiers en uniforme et trois personnes de la scientifique qui prélevaient quelques indices autour du corps. Les deux flics de la police locale s’écartèrent du champ de vision des agents du CBI et lorsque le corps du juge Audrey Guberman se dévoila, Lisbon resta de marbre, tétanisée. La juge Guberman, allongée sur une sorte de civière, avait les mains et les pieds attachés par une corde, ainsi qu'une marque de ligature autour du cou. Elle portait un haut de maillot de bain de couleur bleu et un bas vert en écaille avec une queue au bout à ses pieds. Une queue de poisson. La victime était habillée, voire même déguisée en sirène.

« Oh non! Il a recommencé cet enfoiré ! » Pensa mentalement Lisbon avec fureur

Alors que Teresa serrait les poings, devenant blanche comme un linge et paralysée sur place sans pouvoir bouger un muscle, le regard fixé sur la victime, Jane s’approcha du corps et se pencha légèrement vers la juge Guberman.

- "Hum… Intéressant… Ca me rappelle quelqu’un… Je crois savoir déjà qui l’a tué ! " Dit-il
- "Ah oui, déjà ?! Et qui serait-ce ?" Demanda Rigsby, surpris
- "Ursula, la cruelle pieuvre, la sorcière des mers. " Répliqua Jane d’un air diabolique et amusé.
- "Très amusant. " Rétorqua Cho
- "C’est quoi ça ?! " Demanda Rigsby en fronçant les sourcils, désorienté
- "C’est vrai, tu ne lisais pas ça quand t’étais petit… Et puis c'est normal, tu n’es pas une fille. " Dit Jane d’un air moqueur et amusé en souriant

Rigsby lui lança un regard mauvais, vexé de sa remarque alors que ce dernier ricanait.

- "FERMEZ-LA JANE !!! " Intervint Lisbon en hurlant comme une furie

En entendant la jeune femme pousser un hurlement perçant, Jane, les deux agents ainsi que les agents de patrouille et la scientifique se tournèrent vers elle et la dévisagèrent. Lisbon croisa leurs regards à la fois ahuris, interrogateurs, inquiets et incrédules… Elle se sentit mal à l’aise et si confuse qu’elle en baissa les yeux, ne sachant plus où se mettre… Elle se rendit compte de la façon dont elle venait de réagir.

- "Euh… je… désolée… désolée. " S’excusa-t-elle en bredouillant
- "Ce n’est rien. " La rassura Jane, inquiet
- "Ca va, patron ? " S’inquiéta Rigsby
- "Vous êtes toute pâle. " Remarqua le consultant
- "Ce n’est rien, ça va aller. " Dit-elle d’une voix tremblante
- "Euh… Patron ! " Intervint une grande et jolie rousse avec son portable à l’oreille

La jolie et grande rousse, émotive, romantique et sensible mais à l’écoute des autres, ayant un caractère fort, ambitieuse, douée en informatique ainsi que faisant de superbes progrès sur le terrain, l’agent Grace Van Pelt, se rapprocha de ses équipiers et se mit face à sa patronne, blanche comme un cachet d’aspirine.

- Ca va patron ? Demanda la jeune agent, soucieuse
- Oui !" Mentit sa patronne. Qu’est-ce qui se passe, Grace ?
- "On a retrouvé une autre victime, il s’agit du procureur général Tanya Roberts. Tuée par strangulation, comme pour la juge, mais cette fois-ci, chez elle. " L'informa-t-elle

Lisbon devint de plus en plus pâle et tomba des nues en entendant le nom de la victime.
- "Un juge fédéral et maintenant, un procureur, hum… ce n’est pas une coïncidence tout ça ! " Remarqua Jane, songeur
- "Mains et pieds attachés ? " Suggéra Lisbon, le regard vide
- "Oui. " Répondit la rouquine
- "Comment était-elle habillée ? " Questionna sa patronne

Grace se tourna vers son portable, et formula les mêmes questions que Lisbon lui avait posées quelques secondes auparavant, au policier au bout de la ligne. Peu après, elle transmit les informations reçues à la belle brunette.

- "Elle porte une robe de princesse rose, une couronne en or sur la tête et une rose entre ses mains. "
« La belle au bois au dormant ! C’est bien lui ! Il a recommencé cette pourriture ! » Se dit Lisbon, mentalement

Ressentant colère, culpabilité, haine et tristesse, Teresa s’éloigna précipitamment de son équipe en marchant à pas rapides sous les yeux interdits de ses collègues.

- "Lisbon! Lisbon ! " Cria Jane en essayant de la retenir

Mais la jeune femme n’entendit pas son consultant l’appeler, essayant de la retenir, une pointe d’inquiétude dans la voix. Elle continua à marcher jusqu’à sa voiture. Jane, ainsi que ses collègues, la fixèrent sans mot dire. Tous se faisaient du souci pour elle, plus encore le consultant qui lui, était vraiment inquiet. Pourquoi avait-elle réagit de manière si étrange ? Qu’est-ce qui pouvait bien la rendre aussi fragile et froide ? Tout cela, il l’ignorait encore. Cependant, il avait un doute, elle cachait quelque chose et il finirait par le savoir, tôt ou tard.



TBC...


Dernière édition par JisbonAddict le Dim 24 Juin 2012 - 20:37, édité 22 fois
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  loelia2007 le Jeu 26 Avr 2012 - 21:31

Ah ma JA! Ce fut un plaisir de t'aider à la correction de cette fic... Bien sur je ne te laisse pas tomber hein Very Happy j'attends juste d'avoir de nouveau la pêche pour la correction (J'ai horreur du travail mal fait)

Bon pour ce qui est du début, j'adore, je sais pas quoi dire d'autre.. Un début qui bouge déja pas mal

Bonne continuation et bravo
avatar
loelia2007
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : lire et écrire des fanfic, chant, cinéma, télé, lecture, regarder The Mentalist, Castle, Life et Doctor Who!
Localisation : Be.

http://loelia2007.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Peanut le Jeu 26 Avr 2012 - 21:57

Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii une nouvelle fic =)

ça commence déjà très fort avec un détraqué qui veut refaire les Disney... Est-ce que Jane va être en Tarzan ou en Jane ??? xD

Hâte de lire la suite !!!

avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  loelia2007 le Jeu 26 Avr 2012 - 22:00

Pas mal ton jeu de mot peanut Very Happy
avatar
loelia2007
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : lire et écrire des fanfic, chant, cinéma, télé, lecture, regarder The Mentalist, Castle, Life et Doctor Who!
Localisation : Be.

http://loelia2007.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Peanut le Jeu 26 Avr 2012 - 22:11

je sais, ça vole pas haut ^^
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Johel le Jeu 26 Avr 2012 - 22:34

pas mal ta nouvelle bannière Peanut BZH...même si je préférais la cacahuète tueuse lol1

Bon après ce HS, si on commentait le début de la fic...
Un tueur qui utilise les héroïne de contes de fées pour ses mises en scène...c'est original
Il est clair que Lisbon en sait plus que ce qu'elle veut bien dire à ses agents...
On va attendre la suite Wink

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  cassis le Jeu 26 Avr 2012 - 22:49

joie5 jisbone est revenu alors pour commancer amen j'ador ta prolongue ca commance trés fort et sa promet d'être demon et :lovejane: tjr avec tans de talan amen hate de voir la suite et comment notre cher duo se comportera avec cette enquete sa promet de chamboulé tt la relation
bravo encor
avatar
cassis
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : lisbon jane
Loisirs : télé internet
Localisation : bejaia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Invité le Ven 27 Avr 2012 - 0:50

Oh my god que ça commence bien J'adore...hum cette fic va a coup sur m'intéresser je sais pas pourquoi siffle Vivement la suite Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Jisbon25 le Ven 27 Avr 2012 - 3:48

oulalala je sent que j'vais adorer cette fiction lol1

on retourne dans le monde des disney :haha: joie ont aura quoi la prochaine fois ? cendrillon scratch , peter pan :roll2: ou alors blanche neige comme la si bien dit jane à lisbon cross Razz

en tout cas lisbon à l'air dans savoir un peut plus sur le tueur que les autres j'ai hâte d'en savoir plus :smile4:

joie_youpi hysteriq joie_youpi VLS VLS VLS joie_youpi hysteriq joie_youpi
avatar
Jisbon25
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Lisbon
Loisirs : lecture

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Jiisbon le Dim 29 Avr 2012 - 16:32

enfin un créneau pour lire ton chapitre content
cette histoire est vraiment tordu !

pourquoi je sens que si Jane se fait kidnapper, il sera déguiser en prince ??

:bounce: vivement la suite :bounce:
avatar
Jiisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Lisbon & Jane
Localisation : N'importe où, tant que qu'il y a du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  JisbonAddict le Dim 29 Avr 2012 - 21:20

Bonsoir coucou

merci beaucoup à vous tous pour vos commentaires calin bisou
Ravie de voir que ce début de fic vous plaise green_smile calin et ça me touche énormément rougi merci

Spoiler:
- Loelia : merci à toi pour la correction bisou Je comprends ta situation, t'inquiètes pas Wink
Je suis contente de voir que ce début te plaise content calin
merci encore

- Peanut : Ah ! joie2 Gast, my douay ! La cacahuète Breizh tueuse :roll2: lol1
lol1 Trop fort ton jeu de mot, j'aime angel super bravo Ah ça, tu verras bien, ça ne fait que commencer Wink
merci pour ton com

- Johel : En vérité, j'avais pensé au titre d'un épisode d'une série et aussi aux Disney que je regardais quand j'étais petite puis je me suis dis "pourquoi pas ?" hein angel
Oui, Lisbon en sait plus qu'elle ne le dit mais vous en serez plus par la suite Wink
merci pour ton com et pour la correction

- Cassis : merci miss pour ton com très enthousiaste, ça me fait trop plaisir Embarassed bisou
Et comme tu dis si bien, ça risque d'être demon et :wub: mais je n'en dirai pas plus, tu découvriras par toi-même :héhé: :clinoeil:
Encore merci à toi

- Coco : Ah ! Ma Coco ! content
:merci beaucoup pour ton com calin bisou Tiens, je me demande bien aussi pourquoi cette fic va tant t'intéresser :roll2: siffle

- Jisbon25 : merci pour ton com très coloré et riche en smileys :smile4:
Oui, on plonge dans les contes de fées et Disney :smile4: Ah pour la prochaine fois, il faudra être patiente pour le découvrir red_smile Wink

- Jiisbon : merci d'avoir eu un peu de temps libre pourr commenter ma fic malgré tes horaires. Very Happy
Oui alors que l'histoire ne fait que commencer :héhé:
lol1 J'adore ton hypothèse et... ce n'est pas à exclure mais je ne dirai rien demon red_smile

Voici la suite... :smile4:
Merci encore à Loelia et Johel pour la correction merci bisou
Puis j'espère que ça vous plaira prie prie

________________________________________________________________



Chapitre 1 :



QG du CBI - Sacramento, Californie

Enfermée seule dans son bureau, Lisbon se plongea d’un air concentré et songeur dans les rapports de police qu’elle venait de sortir d'une chemise cartonnée, classée parmi tous ses dossiers confidentiels, dans un tiroir fermé à double tour. En face d’elle, posé bien à plat sur sa table de travail, deux rapports étaient ouverts.

La première expertise s’ouvrait sur une photo d’identité attachée au sommet de la page. Elle représentait une femme caucasienne de 25 ans, le teint un peu mât, cheveux longs bruns et yeux noisette, un large sourire se dessinant sur ses lèvres légèrement pulpeuses. Lisbon tourna la page et le visage souriant plein de vie de cette jeune femme laissa place à son corps sans vie, allongé sur un sol de béton, les pieds et mains attachés, trace de strangulation autour de son cou. La victime était vêtue d’une longue robe jaune, une robe de bal de princesse. Teresa se souvenait bien de ce dossier qui fut le premier de cette série de meurtres froids...Belle dans «La Belle et la Bête».

Dans le deuxième rapport, elle vit une autre femme, elle aussi de race blanche, environ 27 ans, le teint pâle, chevelure blonde légèrement ondulée à la pointe, yeux bleus envoûtants, et un sourire assez timide mais très naturel. C'est en répétant le même geste que pour le précédent dossier que, subitement, elle découvrit cette femme devenue victime. Allongée sur un mélange de terre, de bois séché et de feuilles mortes, au milieu d’une forêt. Le même scénario se répétait au niveau de la cause du décès, mais également sur la présentation du corps, à part qu’elle portait une robe bleue et blanche avec des bas blancs et des ballerines noires. Alice d’ «Alice aux pays des merveilles

En revoyant ces photos tout à fait effroyables, et en consultant les rapports d’enquêtes de ces deux affaires, datant de mathusalem, ainsi que ceux d’aujourd’hui, Lisbon se sentit coupable de constater que le tueur avait recommencé. Peut-être cherchait-il à se venger, ou bien à venger son complice qui se trouvait toujours en prison ? Rien que d’y penser, elle bouillonnait de rage de savoir ce tueur sanguinaire toujours dans la nature, à la recherche d’une nouvelle victime.

- "T’as recommencé ! Et qui sera la prochaine princesse de ton petit jeu, espèce d’enflure ?!" pensa-t-elle mentalement en le disant, sans s'en rendre compte, à voix haute.
- "Moi-même, je me le demande." Fit une voix masculine

Elle sursauta sur son fauteuil au point de faillir en tomber. Elle se tourna alors vers cette voix qu’elle reconnut comme étant celle de son impitoyable consultant, Patrick Jane. Celui-ci se tenait à l'entrée de son bureau, appuyé contre le mur, les mains dans les poches. Il était en train de la dévisager avec son petit air de chien battu. Teresa referma les dossiers à toute vitesse, plaçant ses mains à plat dessus en signe de protection avant de lui adresser un regard noir dans un soupir d’agacement.

- "Ce n’est pas vrai, Jane !! Vous ne pouvez pas, pour une fois, frapper au lieu de débarquer comme un fantôme ?!"
- "La prochaine fois, si vous voulez, je demanderais à Rigsby de m’enchaîner pour vous signaler ma présence quand je serais à votre porte."' Répliqua-t-il en entrant dans la pièce.
- "Mouais! Très drôle !" Ironisa-t-elle, amère et froide.

Il ne répondit pas à son ironie, mais s’avança mine de rien dans le bureau de sa patronne qui tapa consciencieusement (ou presque) sur le clavier de son ordinateur. Mais ne parvenant pas à se concentrer, elle jeta un œil dans sa direction et constata que son consultant s’était arrêté pile devant elle, droit comme un I et sautillait sur ses talons tout en la fixant. Elle soupira à nouveau et prit la parole.

- "Quoi encore ?"
- "Vous êtes triste et en colère contre vous-même, mais aussi contre quelqu’un dont j’ignore encore tout." Répondit Jane
- "Alors, premièrement, je ne suis pas triste, monsieur-je sais-tout ou monsieur-je-joue-les-psys, et deuxièmement, la seule personne qui me mette en colère en ce moment, c’est vous !" Argumenta-t-elle sur la défensive et passablement énervée.
- "Je trouve que vous pourriez mieux faire pour me mentir comme vous le faites." Remarqua-t-il "C’est cette affaire qui vous met dans cet état. Reconnaissez-le."
- "Ah oui ? Et qu’est-ce qui vous fait penser cela monsieur-le-devin ?" Demanda-t-elle, sarcastique et le regard noir.
- "Quand vous avez vu le corps de la juge, Audrey Guberman …" commença-t-il en la regardant dans les yeux. "…vous étiez toute pâle et vous aviez serré les poings. Puis vous vous êtes laissée emporter par vos émotions. Quand vous avez demandé à Grace comment Tanya Roberts était habillée, vous étiez sûre de vous, comme si vous saviez déjà qu’il y avait quelque chose. Ensuite, vous vous êtes enfuie comme une voleuse."

Il stoppa son argumentation en marquant une pause, tandis que Lisbon haussa les épaules dans un soupir d’exaspération avant de lui demander d’un ton agressif.

- "Qu’est-ce que ça peut bien vous faire ?"
- "Et ça se voit encore." continua-t-il "La position de vos mains sur ces dossiers montre que vous cherchez à les protéger, les mettre en sécurité et à les garder pour vous-même. C'est ce qui explique aussi votre humeur colérique, glaciale et agressive ainsi que votre rage. C’est comme si quelque chose vous touchait de trop près."
- "Ce que vous dite est faux !" Râla-t-elle "Totalement faux ! Je…"

Mais elle ne réussit pas à terminer sa phrase, lorsqu’elle croisa le regard de cocker et soucieux de son consultant. Celui-ci ne supportait pas de la voir ainsi, ça le rendait malheureux. Voilà pourquoi il se comportait ainsi avec elle.

Le visage de Teresa se décomposa en se rendant compte que Jane n’avait pas tort. C’était vrai. Cette affaire commençait à la toucher, ou plutôt, la touchait depuis bien longtemps. Aujourd’hui encore, elle s’en voulait de ne pas avoir put empêcher cette tuerie qui refaisait surface des années après. L’agent jeta de brefs petits coups d’œil vers le beau blondinet qui s’approcha lentement d'elle avant de baisser les yeux, confuse. Dans un soupir qui en disait long sur son état d'esprit, elle toucha sa chevelure ébène d’un air embarrassé pendant que Jane s’avançait, toujours aussi lentement vers elle, sans la quitter des yeux. Enfin, il posa une main délicatement sur son bras avant de briser le silence.

- "Dites-moi ce qui se passe, Lisbon." Demanda-t-il d’une voix douce "Pas la peine de me cacher des choses."

Toujours le regard baissé, elle jeta un œil sur la main de son consultant, posée affectueusement sur son bras. Ce simple geste, tout en tendresse, lui donnait étrangement un frisson de bien-être et d’assurance. Cependant, assez méfiante et tendue, elle retira son bras de sa main et se tourna à nouveau sur son ordinateur en s’emparant de ses dossiers confidentiels qu’elle mit sur son clavier.

- "Ca ne vous regarde pas… et n’essayez pas de m’hypnotiser pour que je crache le morceau sinon je vous gifle." Fit-elle en lui tournant le dos
- "Voyons, Lisbon ! Je n’oserais jamais faire une chose pareille et vous le savez très bien." Confia-t-il d’une voix calme et douce.

Elle ne répondit rien et ne le regarda pas… alors Patrick soupira intérieurement en se mordant la lèvre inférieure.

- "Vous m’avez dit un jour…" commença-t-il "…que vous preniez des risques pour moi tout le temps."

Soudain, elle releva la tête, haussant les sourcils.

«Tiens, et c’est maintenant que vous vous rendez compte ?» pensa-t-elle

Jane reprit là où il s'était arrêté.

- "Je m’en fais aussi pour vous, Lisbon. Je vous ai souvent sauvé la vie… je pense que je peux avoir aussi une part de vérité. Je suis votre ami, je ne suis pas là pour vous juger. Faites-moi confiance, pour une fois."

«Faites-moi confiance.» Voici la phrase mythique qu’il n’avait cessé d’employer depuis le début de leur collaboration, avant même de réaliser un de ses plans foireux qui pouvait à n’importe quel moment tourner à la catastrophe mais qui finissait par payer en permettant l'arrestation des meurtriers. Ils se regardèrent, les yeux dans les yeux avec intensité et perplexité. Leurs regards en disaient plus que les mots qui pouvaient sortir de leurs bouches. Tous deux en étaient légèrement troublés, les yeux de l’un ne pouvant se détacher de ceux de l’autre. Van Pelt entra à ce moment-là, mettant ainsi fin au tête à tête silencieux.

- "Oh…. Euh… pardon, patron… Je peux repasser si vous voulez." S’excusa la rousse, mal à l’aise

Lisbon quitta à regret le regard de son consultant qui baissa les yeux tandis qu’elle se tournait vers Van Pelt.

- "Non Van Pelt, c’est bon." Lui dit sa patronne "Qu’est-ce qu’il y a ?"
- "Le mari de la juge vient d’arriver." L'informa-t-elle
- "Très bien. Faites-le entrer. Dites à Cho et Rigsby d’aller interroger la mère du procureur. Demander également au médecin légiste s’il a trouvé autre chose." Ordonna-t-elle.
- "Entendu." Dit Grace

La jolie rousse regarda quelques secondes le couple avant de tourner les talons et de disparaître dans la cellule de travail. Teresa se tourna à nouveau vers Patrick.

- "Il y a autre chose, Jane ?" Demanda Lisbon
- "Je vous laisse…" dit-il "Vous savez où me trouver si vous avez besoin de me parler."
- "Ca va, Jane, je n’ai pas besoin de parler, je sais me débrouiller toute seule comme une grande." L'informa-t-elle en se levant de son siège
- "Vous finirez par en avoir besoin, Lisbon. Vous n’êtes pas toute seule." Lui souffla-t-il

Il tourna les talons et quitta la pièce sous le regard interdit de la jeune femme. Quelques secondes après le départ du consultant, un homme inconnu de la chef d'équipe, de corpulence moyenne, proche de la cinquantaine, teint assez mâte avec quelques légères tâches de rousseur, cheveux très courts poivre/sel, yeux verts, mesurant dans les 1m80, vêtu d’une chemise kaki sous un blouson noir, jean foncé et des chaussures de randonnée noires, fit irruption dans son bureau.

- "Agent Lisbon !" S’exclama-t-il paniqué, d’une voix rauque
- "Monsieur Guberman!" Dit-elle avec la voix la plus calme possible "Asseyez-vous, je vous en prie."

Il s’exécuta en prenant une chaise de la table de réunion tandis qu’elle fermait la porte de son bureau. Elle prit ensuite place face à lui.

- "On m’a dit que vous aviez retrouvé Audrey… Est-ce vrai ? Où est-elle ?" S’inquiéta-t-il

Le visage de l’agent s’assombrit et ses yeux devinrent confus et compatissants en dévisageant le mari.

- "C’est vrai, monsieur Guberman… Nous avons retrouvé votre femme. Mais elle a été assassinée. Je suis désolée."

Soudain, le mari de la juge Guberman tomba des nues. Il fut terriblement choqué par cette nouvelle. Celui-ci dévisagea Teresa durant de longues secondes avant de plaquer une main sur la bouche. Il s’effondra finalement en larmes tout en secouant la tête.

- "Oh non !... Non !... Audrey, non !"

Il enfouit son visage entre ses mains toutes tremblantes puis éclata en sanglots, et ce, sous les yeux impuissants, tristes et confus de Lisbon qui posa une main sur le bras du veuf en signe de réconfort et de compassion.

- "Toutes mes condoléances, monsieur." Dit-elle avec sincérité et humanité

Monsieur Guberman fut incapable de prononcer un mot tant il était effondré. Ses sanglots l’empêchaient de parler. Teresa, elle, resta interdite, impuissante et triste face à cet homme qui venait de perdre sa femme, une femme de loi, bref une femme bien. Elle jura solennellement pour elle-même qu’elle ferait tout pour retrouver le coupable quoi qu’il en coûte.

Ayant retrouvé peu à peu le contrôle de lui-même, le mari inspira profondément en reniflant et regarda l’agent, les yeux dans les yeux.

- "Que s’est-il passé ? Qui a bien put la tuer ?" Demanda-t-il
- "Nous ne le savons pas encore monsieur Guberman. Nous commençons à peine notre enquête." Lui répondit-elle "Pour l’instant, j’ai des questions à vous poser, si vous êtes prêts à y répondre."

Il hocha la tête, en passant ses mains sur ses yeux afin de sécher ses larmes puis l’agent commença.

- "Quand avez-vous vu votre femme pour la dernière fois ?"
- "C’était il y a deux jours…. Mercredi matin…." Répondit-il "C’était son jour de congé. Elle l'avait mis exprès parce qu’elle avait promis de… de passer plus de temps avec… avec Anna, notre fille aînée qui est une adolescente assez difficile… Comment ? Mais comment je vais annoncer ça aux enfants ?"
- "Et entre vous ?"
- "Non. Tout allait bien." Répondit-il avec sincérité
- "Savez-vous si elle a eu des problèmes récemment ? Des menaces ?"
- "Audrey recevait tout le temps des menaces, si bien qu’on a été obligés de se mettre sur liste rouge pour protéger nos enfants."
- "Elle vous parlait des affaires qu’elle avait traitées ?" Questionna Lisbon
- "Elle n’en parlait jamais devant les enfants." Répondit-il avec fermeté "Et elle m’en parlait rarement pour ne pas que je m’inquiète."
- "S’est-elle comportée de façon étrange ces derniers temps avant sa disparition ? Et est-ce qu’il y a eu des disputes ?" Demanda Teresa, calmement
- "Entre Anna et elle, il y en avait souvent mais ça finissait par s’arranger au bout d’un certain temps." Dit Guberman "Mais…"
- "Mais ??" L'encouragea-t-elle
- "Il y a quelques jours, à peine qu’elle venait de rentrer à la maison.." commença-t-il "…elle avait reçu un coup de fil puis après ça, elle avait l’air… préoccupée, renfermée."
- "Elle vous a dit pourquoi ?" Demanda Lisbon, curieuse
- "Non." Répondit-il, confus "J’ai essayé de le savoir mais elle n’a rien voulu me dire puis le jour où elle… elle a disparu, elle est allée vérifier quelque chose à son bureau avant de passer la journée avec notre fille comme promis."

Lisbon hocha la tête avec un regard pleine d’assurance et de compassion.

- "S’il vous plaît, agent Lisbon…" reprit-il "Retrouvez le meurtrier de ma femme."
- "C’est ce qu’on essaye de faire, je vous donne ma parole qu'on fera tout ce qu'il faudra pour retrouver le coupable et le mettre en prison, monsieur." Promit Lisbon

TBC...
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Johel le Dim 29 Avr 2012 - 22:14

Lisbon semble connaitre le tueur depuis un moment scratch
Jane qui cherche à savoir et qui se fait rembarrer avant que le trouble ne s'installe entre eux :wub:
Bien entendu il y a toujours l'importun de service (ici en l'occurrence une importune) qui casse le moment...
La tension monte doucement mais surement bravo

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  MissA. le Dim 29 Avr 2012 - 22:55

Peanut BZH a écrit:Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii une nouvelle fic =)

ça commence déjà très fort avec un détraqué qui veut refaire les Disney... Est-ce que Jane va être en Tarzan ou en Jane ??? xD

Hâte de lire la suite !!!


lol2 Peanut toujours le mot pour rire !
JA The Come back !
Trés interessant ce prologue et chapitre ! En plus une idée trés originale . Lisbon qui reconnait ces meurtres mais pourquoi ne l'avoue-t-elle Pas ? scratch Bref :bravo1: et VLS VLS !
avatar
MissA.
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon ♥ & Patrick Jane
Loisirs : Regarder The Mentalist , Lire et écrire des Fanfics JISB0N (:
Localisation : Sacramento, CA ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Peanut le Dim 29 Avr 2012 - 23:38

Whouaaaa. Ainsi, Lisbon a déjà eu affaire au meurtrier....

Elle finira par en parler à Jane, parce que sinon ça va la ronger et vu l'état dans lequel elle se trouve actuellement, se renfermer ne présage rien de bon...

Hâte de voir la suite =)
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Invité le Lun 30 Avr 2012 - 11:05

Un chapitre fort intéressant Lisbon qui connais le meurtrier ou plutôt qui a eu affaires a lui dans le passé.

Jane qui entre comme un fantôme et fais sursauté La chef d'équipe alors que celle ci est dans ses pensées lol1

Lisbon qui refuse de parler a Jane de cette affaire,mais lui n'est pas dupe,il sait bien qu'elle cache quelque chose et finira bien par le savoir un jour...il arrivera bien a la convaincre de lui dire la vérité enfin j'espère

J'aime beaucoup ce chapitre :clinoeil: Je n'attend qu'une chose le prochain avec impatience hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Calypsoh le Lun 30 Avr 2012 - 15:17

coucou chère JA! coucou
oulala...enquête au pays des conte de fées? J'adhère et j'adore déjà! hourrah joie5
En plus on sent que notre Lisbon va jouer un rôle prépondérant. cheers

le début marque une vraie arrivée digne de lé série: les chamailleries du duo sont tellement bien rendues dès le départ, Rigsby plus sobre mais tellement attachant...le fait que Lisbon ait un préssentiment dès le début met d'emblée ton lecteur de son côté! de plus on se doute que l'oeil affûté de Sieur Jane notera sans aucun doute le changement d'humeur de sa partenaire. l'intrigue est originale et je sens qu'on va avoir affaire à un bon gros méchant "marteau"!! joie5 (oui je sais dit commeça, on a l'impression que je suis une vraie sadique lol2 )
le chapitre 2 est mené aussi efficacement: Jane qui tente de percer à jour Lisbon sans toutefois se montrer trop intrusif

""La position de vos mains sur ces dossiers montre que vous cherchez à les protéger, les mettre en sécurité et à les garder pour vous-même. C'est ce qui explique aussi votre humeur colérique, glaciale et agressive ainsi que votre rage. C’est comme si quelque chose vous touchait de trop près."
- "Ce que vous dite est faux !" Râla-t-elle "Totalement faux ! Je…"
Mais elle ne réussit pas à terminer sa phrase, lorsqu’elle croisa le regard de cocker et soucieux de son consultant. Celui-ci ne supportait pas de la voir ainsi, ça le rendait malheureux. Voilà pourquoi il se comportait ainsi avec elle
.
"--> totalement d'accord avec cette vision des choses! hysteriq cheers
malgré tous les tours pendables qu'il peut lui jouer, il tient tellement à sa Lisbon! et il a fort bien compris qu'elle allait avoir besion de soutien....JA PRESIDENTE!! joie5 hourrah


que dire ensuite du long échange silencieux entre ces 2 là: tjs Van Pelt qui vient casser la baraque :haha: (c'était déjà le cas dans la saison 1; épisode avec Sophie Miller juste au moment où jane vient d'avouer à Lisbon qu'il a été en HP :chouchou:)

enfin, toute la scène avec le veuf est aussi magistrale: on retrouve l'agent LIsbon qui s'attache autant à la partie légale qu'à la partie humaine d'une affaire!

Donc chère JA je te suis dans cette version moderne du conte de fée même si on ne sait pas trop si Jane devrait plus être le prince charmant de Blanche neige ou l'âne comique mais un tantinet chiant de Shreck :haha: :haha: lol2

biz et VLS bien sûr calin
avatar
Calypsoh
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : alors ça c'est dur: j'aime les gamineries de Jane, la loyauté de Lisbon; le flegme de Cho; l'humour de Rigsby et la douceur de Van Pelt!!!
Localisation : à côté de Bruno Heller pour lui tenir la main lors de la rédaction des prochains épisodes!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Jiisbon le Lun 30 Avr 2012 - 21:25

Johel a écrit:Lisbon semble connaitre le tueur depuis un moment scratch
Jane qui cherche à savoir et qui se fait rembarrer avant que le trouble ne s'installe entre eux :wub:
Bien entendu il y a toujours l'importun de service (ici en l'occurrence une importune) qui casse le moment...
La tension monte doucement mais surement bravo

chapitre enfin lu :smile4:
bravo pour ce chapitre super bravo
avatar
Jiisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Lisbon & Jane
Localisation : N'importe où, tant que qu'il y a du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  cassis le Lun 30 Avr 2012 - 22:01

waw ca commance fort lisbon ki culpabilise et semble connaitre se tueur trés bon début j'ador et jane trop love qui s'inquiete pour elle j'ai vrm hate de voire comment il débloquera les choses avec lisbon bravo encor
avatar
cassis
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : lisbon jane
Loisirs : télé internet
Localisation : bejaia

Revenir en haut Aller en bas

Super

Message  xLisbon le Mar 1 Mai 2012 - 16:48

J'aime beaucoup le début de cette fiction, je vais donc la suivre Very Happy
Lisbon & Jane. Ces deux la me feront toujours rire, ils forment un super beau couple angel
:kiss_kisbon:

VLS ! hysteriq
avatar
xLisbon
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Lisbon !!!!!!! :D
Loisirs : Equitation
Localisation : Sacramento ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  JisbonAddict le Mer 2 Mai 2012 - 20:54

Bonsoir coucou

merci :thank3: à vous tous pour vos commentaires aussi sympa les uns que les autres calin bisou
Vos coms me touchent beaucoup que je ne sais plus où me mettre rougi mais vraiment merci merci merci à vous !

Spoiler:
- Johel : Merci pour ton com et toujours fidèle au poste merci bisou angel
Oui, elle semble bien le connaître même mais tu finiras par le découvrir pourquoi… red_smile :héhé:
Pour ce que tu viens de dire, j’ai laissé parler mon côté sadique ainsi que celui de Bruno Heller, et comme y a toujours quelqu’un qui casse l’ambiance… :roll2: Twisted Evil

- MissA. :
Yes, i’m back baby! :yeaah: lol1 (Signé Booth du 5x01 de "Bones" red_smile )
Merci beaucoup pour ton commentaire et contente de voir que ça te plaise. merci bisou Oui, j’ai voulu changer un peu et je me suis inspirée à partir d’un résumé d’un épisode de la série "Castle" green_smile (enfin, je ne sais pas si tu connais Embarassed :roll2: )
Et concernant Lisbon, il faudra être patient pour connaître la réponse. red_smile

- Peanut : Ah ! Moussaillon Breizh à bas bord ! joie2 lol1
Oui, et ça fait peur, hein ?! red_smile lol1
Exactement ça :smile4: mais bon, ça fait partie du caractère bien trempé de Lisbon et elle ne changera pas pour autant mais Jane ne se laisse pas abattre aussi facilement… hein green_smile
Merci pour ton com merci bisou

- Coco : Merci beaucoup à toi, Coco pour ton com merci calin bisou
Oui et comme je l’ai dit à Johel précédemment, elle le connaît très bien même le meurtrier mais à découvrir plus tard. red_smile :héhé:
Oh ben ça… Ce n’est pas surprenant de la part de Jane de débarquer sans prévenir, pourquoi ça changerai ? siffle lol1
Ne t’en fais pas calin, elle finira par en parler mais plus tard, comme Lisbon n’est pas une personne qui se confie aussi facilement donc patience zen angel et bien sûr grâce à Jane, elle va finir par raconter son histoire… :smile4: :clinoeil:
Puis je suis contente que ce chapitre t’ait plu. green_smile merci

- Caly : Oulala !! joie2 joie2 Caly is back ! Surprise !!! joie2 joie2 Oui, au pays des princesses et des fées !! lol1 angel Et ravie de voir que ça t’a plu ! ☀ calin

Oui, j’ai voulu mettre le personnage de Lisbon plus en avant vu que c’est centré que sur Jane dans la série donc autant mettre Lisbon en avant. green_smile cheers

Eh ben… je peux te dire que franchement, que cette fic me donne vraiment pas mal de fil à retordre parce que j’ai du mal à faire ressortir l’ambiance de la série, à trouver les idées pour infecter Lisbon émotionnellement et professionnellement dans cette affaire hein Embarassed Puis que Jane remarque que son changement d’humeur et tout aussi qu’il se remette en questions sur ce qu’il ressent pour elle. smile1 :heart1:
lol2 pas mal du tout ce que tu dis : « bon gros méchant « marteau » » je trouve ça assez demon et assez originale. Wink super

Oulala… Je peux te dire que j’ai eu assez de mal à faire ce passage que j’ai dû entrer dans le cerveau de Jane pour savoir ce qui pouvait bien dire comme observation sur l’attitude de Lisbon alors qu’il tient beaucoup à elle, mais je suis ravie que ça t’es convaincu si je puis dire.

« JA PRESIDENTE!! » halllol2 T’exagère là !! Embarassed Embarassed Puis désolée de te décevoir mais je n’étais pas retenue pour le second tour hein mais promit pour les prochaines élections angel je lancerai ma campagne…
JA : OUI, MR BRUNO HELLER, OUI AU RETOUR DU JISBON !! lol1 :roll2:

Ah !! Tiens !! hall Je n’avais même pas pensé à ce moment tellement :chouchou: en plus dans le 1x10 soit dit en passant quand je l’ai écris, quelle drôle de coïncidence !! scratch :roll2:
Ben, comme je l’ai dit à Johel, y a toujours quelqu’un qui casse l’ambiance et j’ai fais ressortir le sadisme de Bruno Heller… demon :yeaah:

Oh ! Shocked Pour ce moment-là, pas très compliquée de remettre l’agent Lisbon dans le rôle de l’agent expérimenté et humain face à des familles des victimes. :héhé: :smile4:

Et bien, ma chère Caly, je te remercie beaucoup pour ton mythique et énorme com et ravie de voir que ça te plaise. ☀ merci bisou
Lol… Concernant Jane, il pourrait bien être les deux, tu peux lui mettre le costume du parfait prince charmant et lui faire oreilles d’âne puis t’ajoute la queue ! Qu’est-ce que t’en dis ?! angel lol1

- Jiisbon : Merci beaucoup miss merci calin bisou

- Cassis : Lisbon connaît bien ce tueur et bientôt vous le découvrirez pourquoi red_smile :smile4: puis Jane ne la lâchera pas d’une semelle. :héhé:
Merci infiniment Cassis merci bisou

- xLisbon : Merci beaucoup miss, ça me fait très plaisir que ça te plaise. merci ☀
Oh ! Pour ça aussi que j’ai dit qu’il y aurait du Jisbon :smile4: et non, je ne suis pas accro siffle (enfin euh... ça se voit tant que ça :roll2: )

Encore merci mille fois à Loelia et Johel pour la correction merci bisou

Voici comme promis, la suite... :smile4:

Vous voulez découvrir dans ce chapitre comme quoi les apparences sont trompeuses surtout lors d'une enquête angel et comme dirait Jane, ça n'existe pas les coïncidences :héhé: :clinoeil: puis j'espère toujours que ça vous plaira prie prie

Bonne Lecture... study study :clinoeil:

________________________________________________________________



Chapitre 2 :



Domicile de Louisa Roberts
Stockton, Californie


- "Nous sommes désolés, madame Roberts." S’excusa Cho avec compassion

Dans la cuisine, les agents Cho et Rigsby discutaient avec la mère de la victime, le procureur général, Tanya Roberts, tandis que ses petites-filles, Gabrielle et Zoé, étaient encore à l’école. Louisa Roberts, elle, était une femme d’environ 63 ans, le teint vaguement mâte, cheveux blonds décolorés avec l’âge et les yeux d'un beau vert, rougis par les nombreuses larmes versées. Le visage humidifié et les mains portant quelques tâches brunes appuyées sur le comptoir, la pauvre femme était visiblement sous le choc du décès brutal de sa fille.

- "Non… Non… Pas possible…" dit Louisa, scandalisée et en sanglots "Ma fille… Ma fille chérie !"

Les deux hommes échangèrent un regard confus avant de se tourner vers la mère de la victime.

- "Qu’est-ce qui s’est passé ?" Demanda-t-elle
- "Nous ne savons encore rien, madame." Répondit calmement Wayne
- "Était-elle préoccupée par un souci inhabituel ?" Questionna Cho, imperturbable

Louisa Roberts renifla en séchant une larme.

- "Tanya est… Elle était souvent préoccupée par les affaires qu’elle traitait, ça n’avait rien d’inhabituel." Répondit Louisa
- "Est-ce qu’elle fréquentait quelqu’un, récemment, à votre avis ?" Interrogea Rigsby
- "Non." Dit-elle en secouant la tête et en versant une larme "Elle n’avait pas le temps de sortir avec un homme. Pour elle, son travail et ses enfants, c’était ce qu’il y avait de plus important."
- "Savez-vous si votre fille avait eu des problèmes ces derniers temps ?" Interrogea le grand brun.

Madame Roberts prit un air réfléchi en fronçant légèrement les sourcils et baissa la tête face à la question que venait de lui poser l’agent.

- "Pas que je sache…" Murmura-t-elle "Mais…"
- "Oui ?" Encouragea Kimball

Elle releva la tête afin de leur faire face.

- "Maintenant que j’y pense, elle m’avait dit avoir reçu un coup de fil étrange." Se rappela-t-elle
- "Un coup de fil de quel genre ?" Demanda le grand brun costaud, sérieux et intrigué
- "Elle n’a rien voulu me dire." s’excusa-t-elle "Mais j’ai vu qu’elle semblait très préoccupée, comme si elle était ailleurs."
- "Madame Roberts…" commença Kimball "Je vous prie de m’excuser mais j’ai une photo de votre fille, prise par la scientifique, à vous montrer…. Vous tiendrez le coup ?"
- "J’ai été assistante juridique pendant longtemps, je pense y arriver." Dit-elle dans un souffle et séchant une larme sur sa joue.

Cho s’éloigna de son collègue en sortant de la poche intérieure de sa veste, une photo pliée en deux qu’il déplia aussitôt en s’approchant de la mère éplorée. Il lui tendit doucement la photographie. Louisa Roberts la prit entre ses mains puis versa une larme quand elle aperçu sur la photo, avec choc et chagrin, le corps sans vie de sa fille, dans une tenue de princesse qui accrochait son regard.

- "Oh mon Dieu ! Souffla-t-elle en se tenant contre le comptoir de la cuisine "C’est… Je… Je reconnais cette robe."
Les deux agents s’échangèrent un regard d'étonnement, intrigués et perplexes en entendant la réaction de cette dernière.

- "Ca vient de "La belle au bois dormant"." Reprit-elle "C’était son conte préféré quand elle était petite. Mais comment son meurtrier l’a-t-il su ?"
- "C’est une très bonne question, madame, mais nous n'en savons rien." Répondit Cho, impassible

La pauvre mère fondit en larmes en lâchant la photo effroyable de son enfant et tourna le dos aux agents qui se regardèrent, se disant qu’il faudrait donner le compte rendu de l’entretien à leur patronne. Ils décidèrent d'un commun accord de laisser Louisa Roberts, seule. Ils s'excusèrent et quittèrent dignement la maison.

*


Bureau d’Audrey Guberman - Tribunal
Sacramento, Californie


L’agent Teresa Lisbon et son consultant, Patrick Jane arrivèrent au bureau sans prononcer le moindre mot. Jane sentait que sa patronne était tendue, fermée, distante et fragile à cause de cette affaire qui la touchait, à son avis, d’un peu trop de près, ce qui le rendait sérieusement inquiet. En même temps, il était si malheureux de la voir ainsi qu’il ne savait plus vraiment quoi trouver comme réplique pour la faire sourire.

Tous deux virent un pupitre où une jeune femme faisait les cartons dans le bureau de la juge fédérale. Cette femme en question avait la trentaine, mesurait à peine 1m65, teint pâle, chevelure couleur acajou ramenée dans une queue-de-cheval, yeux noisette. Elle était vêtue dans un tailleur composé d’une veste grise, d'un chemisier blanc, d'un pantalon gris et des escarpins noirs. A vue d’œil, le mentaliste remarqua vite une très jolie pierre précieuse de couleur rouge autour de son cou ainsi que son tailleur, assez sophistiqué d'ailleurs, pour quelqu’un qui avait un poste aussi modeste que le sien.

- "Excusez-moi!" Intervint Lisbon

La femme leva la tête vers eux d’un air interrogateur.

- "Oui ? Que puis-je faire pour vous ?" Demanda-t-elle d’une voix timide et triste
- "Je suis l’agent Teresa Lisbon, du CBI." Se présenta Teresa en montrant son badge "Et voici monsieur Jane, mon consultant."
- "Patrick Jane." Insista ce dernier dans un sourire "Bonjour !"
- "Leslie Mitchell… Je… J’étais la secrétaire de madame Guberman." Se présenta-t-elle
- "Nous sommes désolés." S’excusa Lisbon "Nous avons quelques questions à vous poser."
- "Euh… d’accord mais j’ai très peu de temps. Elliot… Monsieur Guberman ne va pas tarder à arriver et je dois encore remplir quelques cartons." S’exprima Leslie
- "Ca ne sera pas long." Dit l’agent. "Quand avez-vous vu la juge pour la dernière fois ?"
- "Mercredi." répondit la secrétaire "Ca devait être son jour de congé mais elle est venue dans la matinée."
- "Pourquoi faire ?" Demanda l’agent
- "Elle était venue prendre un dossier classé parce qu’elle voulait vérifier certains détails." Expliqua Leslie
- "Vous avez une idée de l’affaire dont il s’agissait ?" Question Teresa, intriguée
- "La juge m’a seulement dit que cette enquête datait de mars 2009, il y a quatre ans." Répondit son interlocutrice
- "Et elle paraissait comment ? Calme ? Nerveuse ? Anxieuse ? Stressée ?" Intervint Jane en fronçant les sourcils, curieux
- "Assez anxieuse, nerveuse, déconfite et assez tendue. Je lui ai demandé si elle se sentait bien, elle m’a répondu que c’était des maux de tête." Expliqua Leslie
- "Ce dossier, est-ce qu’elle l'a pris avec elle ?" Reprit Lisbon
- "Oui." Répondit la copiste d’un air réfléchit "Et elle a emporté avec elle un autre dossier, mais j’ignore de quoi, il s’agit."
- "Depuis combien de temps travaillez-vous pour la juge ?" Demanda Jane

Leslie mit un dossier dans un carton posé sur sa table de travail avant de reporter son attention sur les deux personnes face à elle.

- "Ca va faire 6 ans." Répondit-elle "Elle m’a embauchée après mes études."
- "Hum…" Marmonna le consultant en l’observant

Leslie le dévisagea en fronçant les sourcils, assez gênée, puis se tourna vers l’agent Lisbon.

- "Est-ce que vous avez fini ?" Demanda-t-elle "J’ai encore pas mal de choses à emballer."

Alors que Teresa allait ouvrir la bouche pour lui répondre, Patrick intervint en la coupant dans son élan.

- "Votre collier est ravissant, j’aime beaucoup la couleur." Complimenta-t-il d’un air faussement sincère

Leslie baissa les yeux en fixant d’un air stupéfait son collier sur lequel pendait un rubis. Elle jeta ensuite un œil dans sa direction en souriant d’un air nerveux avant de se tourner à nouveau vers son bijou en le tripotant entre ses doigts.

- "Merci." Le remercia-t-elle timidement
- "Depuis combien de temps êtes-vous la maîtresse de son mari ?" Questionna-t-il, d’un ton direct et sérieux

Lisbon se tourna vers lui en le foudroyant du regard tandis que la jeune secrétaire le dévisageait avec stupeur et gêne.

- "Jane !" S’exprima-t-elle, outrée
- "Regardez-moi dans les yeux et dites-moi que je me trompe." Dit le consultant en ignorant sa patronne

Le mentaliste dévisagea Leslie très attentivement alors que celle-ci le regardait d’un air fixe, ne sachant que dire. Lisbon, elle, se contenta de les regarder à tour de rôle avec perplexité et interrogation. Puis, Leslie se reprit

- "Non, Non, je n’ai pas de liaison avec monsieur Guberman." Répondit-elle avec une lueur de malaise

Jane sourit avec malice.

- "Vous êtes une bonne comédienne mais pas assez forte pour mentir." Rétorqua-t-il "Et si, si. Vous avez une liaison avec lui, vous nous l’avez dit en l’appelant le mari de la juge par son prénom alors qu’on ne l’a pas mentionné. En plus du collier, il y a aussi votre tenue qui est un peu trop chic qui vaut au moins, le triple de votre salaire de simple petite employée de bureau de madame la juge."

Le mentaliste se tourna vers sa patronne qui haussa les sourcils avec une moue dubitative avant de reporter son attention vers Leslie qui les regarda à tour de rôle avant de baisser les yeux en soupirant.

- "Oui… C'est vrai, j’ai eu une liaison avec lui." Avoua-t-elle avant de relever la tête "Mais je vous jure que c’est terminé !"
- "Ca a duré combien de temps votre liaison ?" Demanda Lisbon, avec autorité
- "Environ… 2 ans." Répondit Leslie

Jane s’approcha de sa patronne en lui tapotant, avec deux doigts, son épaule pour lui souffler presque à son oreille.
- "Si vous voulez mon avis, ce second dossier, je pense que c’était les papiers de son futur divorce. La juge à découvert que son mari couchait avec sa jeune, belle, ambitieuse mais impulsive et candide employée."
- "Je vous jure qu’on a rompu, lui et moi !" Jura Leslie
- "Ben voyons !" Marmonna Lisbon en levant les yeux au ciel, septique et ironique
- "Puisque je vous dis que c’est la vérité !" Insista le témoin, apeurée

Soudain, un téléphone sonna, celui de Lisbon. Celle-ci fouilla dans la poche droite de sa veste et le saisit. Elle jeta un œil sur le nom de l’auteur de l’appel sur son écran, puis s’éloigna de son consultant ainsi que de l’assistante, mais avant de décrocher, elle s'adressa à Jane.

- Ne la quittez pas des yeux. Ordonna-t-elle à Jane
- Oh! Ce n’est pas un problème, ma chère. Lui dit-il sans quitter Leslie des yeux.

Leslie soupira d’exaspération en rangeant une mèche invisible de sa chevelure derrière son oreille tandis que Jane, tout en obéissant aux ordres de sa patronne, réfléchit sur cette affaire de tuerie. Pourquoi l’assassin les avait-il habillées en princesse de contes de fées ? Et surtout, dans quel but ? Il se creusa les méninges d’un air songeur alors que Teresa décrochait.

- Oui, Cho !
- Patron ?! Commença ce dernier. On vient d’interroger la mère de Tanya Roberts.
- Vous avez pu obtenir quelque chose ? Demanda-t-elle
- Je crois que je le sais ! Intervint Jane en levant le doigt. Elles étaient toutes habillées comme leur princesse préférée.

Elle soupira, exaspérée en se tournant vers lui, le regard assassin.

- Est-ce que c’est à vous que je cause ? Non !! Donc fermez-la ! Rétorqua-t-elle
- Jane a raison. Intervint Kimball. La mère nous a dit que le conte préféré de sa fille c’était "La belle au bois dormant"!

Face à cette révélation, Lisbon n’était pas vraiment surprise, non… A vrai dire, elle avait pressenti cette information, entendue maintes et maintes fois durant cette affaire, tenue secrète jusqu’à maintenant. Jane la regarda d’un air triomphant en voyant sur son visage qu’il avait raison – comme d’habitude – mais aussi soucieux en remarquant la blancheur de son teint. Puis, l’expression colérique, fragile et antipathique qu’elle dégageait le rendait inquiet voir malheureux.

- Bien. Reprit-elle ; Cho, allez chercher le mari de la juge Guberman ! Il nous a menti !
- D’accord. Dit le concerné

Lisbon raccrocha et se tourna vers Jane et Leslie.

- Vous, la petite, vous venez avec nous. Ordonna Lisbon
- Après vous. Fit Jane en se mettant sur le côté et en lui faisant signe de passer devant.

Leslie soupira d’exaspération et s’exécuta. Lisbon la tint par le bras afin d’éviter qu’elle ne s’échappe, suivie de près par Jane qui lui emboîta le pas avant de sortir du bureau de la juge.

TBC...
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

wahou

Message  xLisbon le Mer 2 Mai 2012 - 21:38

Encore un super chapitre Very Happy
Jane qui annonce toujours ce qu'il pense comme ça green_smile Mais on l'aime comme il est ;D

Chouette alors une fic' Jisbon, rien de mieux ! :wub: :wub: love :kiss_kisbon:

J'adore de plus en plus l'histoire ! Super original comme idée les princesses !

Bonne continuation (;

VLS ! hysteriq hysteriq
avatar
xLisbon
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Lisbon !!!!!!! :D
Loisirs : Equitation
Localisation : Sacramento ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Johel le Mer 2 Mai 2012 - 21:50

Jane inquiet pour Lisbon et qui n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat pour faire avancer l'enquête bravo
Cette histoire du tueur de "contes de fées" est originale...
Reste à voir où tu veux en venir :roll2:

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Sweetylove30 le Mer 2 Mai 2012 - 22:10

alors j'arrive super tard sur ta fic Embarassed
J'avais lu le prologue un soir mais n'avais pas le courage de commenter, et ensuite j'ai manqué le chapitre 1 Embarassed
Mais je me rattrape maintenant et je voudrais te dire que... Wouaou, cette fic est géniale, utiliser les héroïnes de contes de fées comme victimes, c'est super bien trouvé super
Lisbon semble bien connaitre le tueur, comme si elle avait déjà travaillé sur une affaire similaire par le passé. Ce qui pourrait être le cas puisqu'elle sait que le complice du tueur est en prison.
Et Jane, comme à son habitude, veut tout savoir, mais il ne la pousse pas. Il a raison, elle viendra d'elle-même, lorsqu'elle en aura besoin.
Pour ma part, je ne pense pas que le mari de la juge, ni même sa secrétaire, soient les coupable, s'ils ont menti c'était par peur d'être suspecté, ce qui ne manque pas d'arriver au final, un peu bêtes les deux Rolling Eyes
Maintenant j'attends la suite pour en apprendre plus :bounce: :bounce:
Et encore désolée de commenter aussi tard Embarassed
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Peanut le Mer 2 Mai 2012 - 23:57

Je te dis pas la surprise que j'ai eu quand tu as mis que ta secrétaire s'appellait Leslie. Il se trouve que c'est mon prénom, mais je suis loin, très loin de lui ressembler xD.

Encore un très bon chapitre, très émouvant avec la mamie qui fond en larme quand Cho et Rigsby viennent lui annoncer la nouvelle.

J'attend encore que Lisbon dévoille le secret de cette enquête à Jane. Pour patienter, j'adore quand elle le rembarre, c'est marrant...

Je patiente pour voir la suite maintenant =)
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  MissA. le Jeu 3 Mai 2012 - 16:42

Encore un chapitre trés interessant qui donne envie de savoir la suite , Quand a ton idée je n'avais pas fait le lien avec Castle pourtant Dieu sait que je suis fan green_smile ( mais pas pas autant que Mentalist , qu'est-ce que tu veu on ne se refais pas angel )
avatar
MissA.
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon ♥ & Patrick Jane
Loisirs : Regarder The Mentalist , Lire et écrire des Fanfics JISB0N (:
Localisation : Sacramento, CA ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il était une fois... un crime ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum