Relations Houleuses ^

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Relations Houleuses ^

Message  JisbonAddict le Sam 29 Sep 2012 - 12:18

tout le monde !!

Je fais mon come back avec une nouvelle fic !

Je me suis inspirée un peu de la fin de la saison 4 . Cela m'a donné des idées pour écrire . Pour l'instant, je suis arrivée au 8ème chapitre mais je ne sais pas encore si elle sera longue ou pas, on verra bien Very Happy Wink Mais j'espère en tout cas que ça vous plaira

Merci à Loelia pour la correction du début et je comprends que tu ne peux continuer la correction Wink . La santé passe avant tout Wink . Je recherche un nouveau correcteur, si quelqu'un veut corriger la suite de ma fic, faites-moi signe Wink

Sinon... Bonne lecture Wink study study study


-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Titre :
Relations houleuses

Genre :
Suspens Twisted Evil / Romance

Personnages :
Jane et Lisbon principalement l'équipe, Walter Mashburn, Lorelei Martins et d'autres persos issus de mon imagination Wink

Résumé :
L'agent Lisbon est à une soirée à l'Hôtel de Luxe Bel-Air à Los Angeles en compagnie de Walter Mashburn, son nouveau petit ami. Cependant, une fusillade a eut lieu, faisant un mort du nom de Richard Paxton, le PDG d'une célèbre agence sportive de L.A.. Teresa et son équipe sont mis sur l'enquête ainsi que Patrick Jane. Cependant Lisbon est inquiète pour son consultant en le voyant assez distant en sachant bien pourquoi. De son côté, Jane est surprit de voir sa patronne en couple avec le milliardaire.
Chacun ressent quelque chose l'un pour l'autre.
Pour encore combien de temps ils vont le nier ? Parviendront-ils à résoudre cette affaire ? Est-ce qu'ils finiront par s'expliquer jusqu'à se dire leurs véritables sentiments ?

Sommaire :
Prologue
Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7
Chapitre 8
Chapitre 9
Chapitre 10
Chapitre 11
Chapitre 12
Chapitre 13
Chapitre 14
Epilogue


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Titre : Relations houleuses

Prologue :
Luxe Hotel Bel Air, Sunset Boulevard
Los Angeles, Californie


Dans le salon de l’hôtel, les murs étaient peints dans les tons bleu horizon, et une moquette dans les tons mauve et pourpre s’étalait au sol. Dans un coin se trouvait un salon avec fauteuils et canapés en velours foncé entourant une table basse rectangulaire noire avec, dessus, une petite lampe livrant une lumière apaisante. De même qu’au mur étaient suspendues des petites appliques qui délivraient une lumière tamisée. Enfin, une musique douce se faisait entendre en fond sonore, créant ainsi dans tout l’établissement une ambiance zen.

Des serveurs se dispersant dans toute la pièce proposaient amuse-gueule et boissons hors de prix à des hommes en costume cravate et à des femmes en robe longue de soirée qui jubilaient, discutaient ou riaient de plus belle sans plus se préoccuper d'eux.

L’agent chef senior du CBI, Teresa Lisbon, était de la fête elle aussi, une coupe de champagne dans une main et son petit sac à main dans l’autre. Elle était vêtue d'une longue robe bustier jaune près du corps, révélant les courbes de ses hanches et mettant merveilleusement en valeur sa silhouette fine. Le décolleté était quand à lui pigeonnant et le bas était doté d’une petite traîne asymétrique, dévoilant ses sandales dorées et pailletées à talons d’environs 10 cm. Sa coiffure se résumait en un chignon bas, et quelques mèches ébène qui entouraient son visage.

Celle-ci commençait sérieusement à s’ennuyer, se demandant bien ce qu’elle pouvait bien faire au milieu de tous ces gens arrogants, qui se mouchaient certainement dans des billets de 100 dollars. Ces gens faisaient toujours folies sur folies n’importe quand, avec scrupule mais sans cœur, et elle, Teresa Lisbon, trouvait qu’elle n’avait pas sa place parmi cette catégorie de personnes aisées. Cependant, pour paraître un tant soit peu chaleureuse, la belle brunette faisait des sourires crispés, seulement c’était comme si elle était invisible. Pour soulager sa colère, elle avala une gorgée de champagne. Le liquide gazeux et frais lui fit un bien fou.

Tout à coup, elle sentit une main d’homme se poser sur sa taille, ce qui la fit sortir de sa torpeur. Une voix d’homme vint lui susurrer à l’oreille :
- « Coucou Teresa. »

La jeune femme se tourna vers cet homme. Celui-ci avait la quarantaine bien sonnée, il était brun aux yeux noirs, et mesurait plus d’1m80. Il portait un costume cravate très sobre et tenait un verre de whisky à la main. Reconnaissant l’homme de suite, elle lui fit un joli sourire.

- « Ah, tiens, Walter ! » Fit Teresa
- « Je vois que ce genre de soirée te déplaît. » Observa-t-il
- « Contrairement à toi qui a l’habitude avec ton succès de milliardaire. » Rétorqua-t-elle
- « Ca fait partie de mes nombreuses qualités. » Répliqua aussitôt Walter en haussant les épaules avec nonchalance.
Lisbon pouffa en souriant, tandis que Walter la dévorait des yeux en écartant une mèche de cheveux de la main.
- « Je trouve que la robe que j’ai choisie pour toi te va à ravir. » Reprit Walter, sûr de lui.
- « Est-ce un compliment, monsieur Mashburn ? » Demanda Teresa d’un ton taquin et interrogateur en se tournant vers lui
- « Êtes-vous toujours aussi méfiante, agent Lisbon ? » Demanda ce dernier dans un murmure
- « Toujours. » Répondit-elle en hochant la tête
- « C’est très attirant. » Souffla-t-il

Walter se pencha vers la jeune femme et déposa un léger baiser sur ses lèvres, baiser que Teresa lui rendit, sans grande conviction. Il se recula brutalement en relevant les yeux vers l’assemblée et fit un signe de la main avec son verre à quiconque, tandis que Teresa se mordit la lèvre inférieure en soupirant d’un air exaspéré, blessée par son petit ami superficiel.

Après un long voyage en Europe en passant par l’Asie il y a environ un mois, Walter Mashburn avait finit par rentrer aux États-Unis. Il avait retrouvé la jeune femme qui avait tourné la page sur leur aventure sans lendemain qui était d’un commun accord. Puis au moment des retrouvailles, Teresa venait d’arrêter une nouvelle disciple de John le Rouge, du nom de Lorelei Martin. Cependant, Walter s’était rendu compte que Teresa lui avait manqué puis il lui avait carrément demandé de sortir avec lui à sa manière mais elle avait refusé fermement comme à son habitude avant de finir par céder après plusieurs tentatives. A partir ce moment-là, ils sortaient ensemble malgré que Lisbon faisait tout pour que sa relation avec Mashburn soit discrète, évitant que le bruit circule dans tout le bâtiment surtout à ne pas que ça arrive jusqu’aux oreilles de quelqu’un en particulier.

Pourquoi ne lui en avait-elle par parler ? Par peur qu’il le prenne mal ou qu’il se moque d’elle peut-être. Si elle avait un grain de confiance en lui, pourquoi ce silence ? Cherchait-elle à le faire souffrir ? Non. Elle ne cherchait pas et ne voulait pas le faire souffrir, non. Seulement, elle voulait éviter un interrogatoire surprise.

Pourtant, depuis quelques jours, après plusieurs déjeuners, escapades à travers le pays et nuits de passions, Teresa se sentit seule et abandonnée par l’amour de son petit ami dans cette relation comme l’amour de son père l’avait laissé tomber après le décès brutal de sa mère. Elle n’arrivait plus à trouver sa place dans tout ce luxe, à aimer avec enthousiasme un cadeau que Mashburn lui offrait de temps en temps qui devenait de plus en plus impersonnel, à entamer une conversation ou à être à ce genre de soirée où elle ne connaissait personne et elle se sentit petite dans ce milieu de gros bourgeois radins. Teresa se sentait délaisser et mise à l’écart par ce monde ainsi que par son petit ami qui ne faisait plus trop attention à elle, même face à ses compliments, elle ne parvenait plus à rougir.

Qu’est-ce qui avait déclenché toute cette lucidité ? D’où provenaient ce laisser-aller et cette distance ? Et pourquoi avoir accepté cette relation ? Oui, pourquoi ? Là était la question.

Mais Teresa n’eut pas le temps de réfléchir pour y répondre qu’elle vit un homme d’une bonne cinquantaine d’années d’une corpulence dans la normal malgré son léger double menton, cheveux poivre/sel aux yeux gris/verts, mesurant près d’1m75 vêtue d’un costume blanc s’approchant de Walter en tirant, derrière lui, la main d’une femme blonde platine aux yeux bleus d’environ 1m70 vêtue d’une longue robe rouge à fines bretelles avec un décolleté plongeant puis le bas asymétrique dévoilant sa longue jambe fine. Lisbon vit les deux hommes se serrer dans les bras l’un de l’autre avec une tape dans le dos puis très vite, elle remarqua la blonde sourire puis observa son petit air de gamine naïve et allumeuse qu’elle avait à peine vingt-cinq ans, même pas !

La belle brunette fit un léger haussement de sourcils en la voyant avant de laisser paraître son expression ferme et stoïque lorsque Walter et l’homme se séparèrent.
- Je suis content de te voir, Ricky ! S’exclama Walter

- Moi aussi, Walter, ça fait plaisir, répondit ce dernier d’une voix grave ; j’espère que t’as obtenu ton vignoble à Napa ?
Walter se pencha vers lui comme pour le mettre dans la confidence.
- J’obtins toujours ce que je veux Ricky donc pas d’inquiétude. Lui chuchota-t-il d’un air fier et supérieur avant de prendre une gorgée de whisky

Ricky hocha la tête en le fixant d’un œil complice mais amer avant de fixer la belle brunette à côté de son hôte qui finit d’avaler le liquide ambrée avant de prendre la parole.
- Permets-moi de te présenter ma chère et tendre, Teresa Lisbon. Teresa, voici Richard Paxton, un des plus gros bonnets d’agence sportifs de Los Angeles. Expliqua Walter en faisant les présentations.
- Enchantée monsieur Paxton. Le salua poliment Lisbon en tendant sa main
- Moi de même et appelez-moi Ricky. Dit-il en lui serrant la main
- D’accord m… Ricky. Reprit la brunette en souriant
- Je voudrais vous présenter Naomi Monroe, ma fiancée. Dit Ricky en se tournant vers la blonde en passant un bras autour de sa taille.
- Bonsoir. Les salua-t-elle d’une voix aiguë et timide avant de se tourner vers son homme ; chéri, tu n’as pas le droit de boire de l’alcool et tu le sais très bien. Lui rappela-t-elle à essayant de confisquer son verre
- Oh ! Sois gentille ma belle, c’est juste pour cette fois, d’accord ? Supplia-t-il

Naomi fit une moue et finit par céder malgré sa désapprobation avant qu’il ne fasse une toux grasse sous les yeux de Lisbon lui fit un bref sourire en fronçant les sourcils d’un air interrogateur puis de Mashburn qui le dévisageait.
- Ca va Ricky ? S’inquiéta Walter
- Oui, ça va. Dit-il après avoir reprit une profonde inspiration ; je me fais vieux.
- Dites-moi, Naomi, vous semblez vraiment très jeune. Observa Lisbon d’une voix perplexe et embarrassée
- J’ai vingt-quatre ans pour être exacte. Répondit-elle en souriant et agrippant ses mains aux bras de Ricky
- Vous travaillez ou… ? Demanda la brunette en mettant sa question en suspens
- J’étais mannequin avant, répondit-elle fièrement ; mais j’ai vite laissé tomber et là, je travaille comme secrétaire dans la boîte de mon doudou.

Ceci explique cela. Se dit mentalement Lisbon d’un ton cassant
Naomi rit comme une enfant en se lovant contre son Ricky qui lui fit un baiser d’esquimau en souriant tandis que Walter se sentit frustré par l’initiative de Teresa qu’il avala d’un trait, le reste de son whisky sous les yeux triomphants mais blessants de cette dernière qui tourna la tête pour prendre une gorgée de champagne.

- Oh Teresa ! J’adore vraiment votre robe ! S’exclama Naomi
- Ah ! Merci. La remercia celle-ci d’un ton absent
- C’est de quel couturier ? Où l’allez-vous acheter ? Insista la blondasse d’un ton pressé

Ne crois pas que je vais faire copine-copine avec toi petite princesse. Pensa Teresa mentalement d’un air assassin

- Ce n’est pas à moi de vous répondre, c’est Walter qui me l’a offerte. Lança Lisbon d’un ton presque sec
- Rhooo ! C’est vraiment un chou, on dirait. Fit Naomi en souriant
- Plutôt que j’adore lui faire plaisir. Intervint Walter en tournant son bras autour de la taille de Teresa avant de déposer un baiser sur son tempe

Tout à coup, la fête s’interrompit par un carnage brutal et violent. Deux coups de feu retentirent en faisant exploser la vitre de la large fenêtre en mille débris de verre s’éparpillant sur la moitié du sol du salon. Les personnes se bousculèrent en se mettant à l’abri des coups de feu et des éclats de verre ou se baissèrent en partant en criant de panique ainsi qu’en état de choc. Lisbon s’était mise à couvert en se baissant en entraînant Mashburn dans sa chute en se trouvant sous le comptoir du bar.

Soudain, tout redevint calme avec des chuchotements et des pleurs de panique des invités – surtout des femmes – lorsque la jeune femme releva les yeux en voyant le résultat après cette fusillade qui n’avait duré que quelques secondes. Ces quelques secondes avaient quand même tout chamboulé puis se tourna vers Walter qui se releva petit à petit.

- Walter ! Ca va ? S’inquiéta-t-elle
- Oui. Et toi ? Tu n’as rien ? Demanda-t-il en l’examinant
- Non, je vais bien. Le rassura-t-elle
- Oh non ! Rick non ! Hurla une voix féminine en sanglotant

Teresa et Walter se tournèrent vers cette voix en découvrant que c’était Naomi qui hurlait à chaud de larmes à genoux devant le corps étendu de Rick Paxton qui était allongé sur le ventre avec deux impacts de balle dans le dos dont sa veste blanche était immaculée de sang par les projectiles dans son dos puis les yeux grands ouverts dans le vide. Naomi le secoua par les épaules en priant de se relever, en larmes puis Lisbon, suivant son instinct de flic s’approcha de la femme et du corps en faisant à peine attention à sa robe, suivit par Walter qui se releva.

- Je t’en prie Rick, réponds-moi Rick ! Hurla Naomi encore, en larmes
- Reculez, s’il vous plaît. Ordonna doucement Lisbon

Walter prit la femme par les épaules qui opposa sa résistance pendant un instant tandis que le milliardaire l’éloigna de Richard Paxton. Teresa appuya deux doigts sur la peau dans le cou de Richard afin de vérifier son pouls. Il était déjà trop tard. Lisbon soupira de tristesse avant de se tourner vers Mashburn qui la regardait et Watson qui pleurait.

- Il est mort. Annonça-t-elle

Son compagnon soupira de frustration et de compassion en baissant les yeux avant de se tourner vers Naomi en massant ses épaules avant de la prendre dans ses bras en lui exprimant ses condoléances tandis qu’elle fondit en larmes. Teresa les observa un instant avant de se tourner vers le corps avant d’attraper son portable dans son sac à main, composa le numéro de son équipe afin de leur informer qu’ils avaient une nouvelle affaire.


TBC...


Dernière édition par JisbonAddict le Mar 20 Nov 2012 - 12:30, édité 16 fois
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Ju3993 le Sam 29 Sep 2012 - 12:27

affraid Teresa avec Walter affraid
en tout cas c'est fic me plait beaucoup Very Happy
J'ai vraiment hate de voir la réaction de Jane

VLS hysteriq
avatar
Ju3993
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  MissA. le Sam 29 Sep 2012 - 12:53

J'adore Tes Come backs ! Ils sont toujours Géniaux ! Very Happy Je suis pressée de lire la suite ! calin calin Bisouuus JA
avatar
MissA.
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon ♥ & Patrick Jane
Loisirs : Regarder The Mentalist , Lire et écrire des Fanfics JISB0N (:
Localisation : Sacramento, CA ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  NATH le Sam 29 Sep 2012 - 12:57

j'adore ta fic elle est vraiment geniale !!!! presser de lire la suite !!!! Very Happy Very Happy
avatar
NATH
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : Series ,The Mentalist , fics ecrire des fics ...., wakeboard, snowboard,skate, jeux video ...
Localisation : Sacramento CA :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  wickyvicky le Sam 29 Sep 2012 - 13:07

Cette fic promet d'être interessante ! ! ! ! ! ! ! Vivement la suite !
avatar
wickyvicky
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Johel le Sam 29 Sep 2012 - 13:16

Une nouvelle fic de JA (Je n'avais pas fait attention que tu avais repris ta couleur Wink )

Lisbon et Walter ça ne me dérange pas.
Maintenant il semble que cette relation commence à s'étioler...
Nul doute que l'enquête sur ce meurtre risque de rapprocher certaines personnes ^^


_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Guest le Sam 29 Sep 2012 - 14:29

J'adore ce début ! Very Happy

Très réaliste, entre Lisbon mal à l'aise et Walter frimeur, puis son instinct de flic qui reprend tout de suite le dessus merci merci

J'aime beaucoup les dialogues que tu mets, tout semble exactement comme dans la série !

Johel a écrit:Nul doute que l'enquête sur ce meurtre risque de rapprocher certaines personnes ^^
+ 1000 !! Jisbon en perspective content content

VLS !!!
faim faim
avatar
Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Calypsoh le Sam 29 Sep 2012 - 16:29

wahou quelle entrée en fanfare! bravo super
Enfin notre JA revient...c'est toujours un plaisir de te lire!! merci bisou

J'ai vraiment aimé cette entrée en matière: toute la lucidité de Térésa qui malgré tout ne parvient pas à mettre de vrais mots sur ce qu'elle ressent, j'aime cette contradiction qui sied parfaitement au personnage, mis à mal en cette fin de saison 4. amen
L'intervention de Walter est justement dosée et parfaitement amenée: même si en effet mon petit coeur Jisbon ne voit pas cette relation d'un bon oeil, je suis en revanche ravie de retrouver Mashburn, car j'aime bcp ce personnage! faim

et que dire de la scène entre Térésa (simple et populaire) face à la blondasse superficielle... bravo angel

Très bonne scène d'action que celle de la fusillade qui n'est pas sans évoquer le bouleversement du début du 3x07 (la bombe qui manque de tuer MAshburn justement...)
J'ai hâte de voir le reste de l'équipe et de découvrir les ficelles de l'intrigue...biz et à très vite bisou
avatar
Calypsoh
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : alors ça c'est dur: j'aime les gamineries de Jane, la loyauté de Lisbon; le flegme de Cho; l'humour de Rigsby et la douceur de Van Pelt!!!
Localisation : à côté de Bruno Heller pour lui tenir la main lors de la rédaction des prochains épisodes!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Sweetylove30 le Dim 30 Sep 2012 - 14:39

Calypsoh a écrit:wahou quelle entrée en fanfare! bravo super
Enfin notre JA revient...c'est toujours un plaisir de te lire!! merci bisou

J'ai vraiment aimé cette entrée en matière: toute la lucidité de Térésa qui malgré tout ne parvient pas à mettre de vrais mots sur ce qu'elle ressent, j'aime cette contradiction qui sied parfaitement au personnage, mis à mal en cette fin de saison 4. amen
L'intervention de Walter est justement dosée et parfaitement amenée: même si en effet mon petit coeur Jisbon ne voit pas cette relation d'un bon oeil, je suis en revanche ravie de retrouver Mashburn, car j'aime bcp ce personnage! faim

et que dire de la scène entre Térésa (simple et populaire) face à la blondasse superficielle... bravo angel

Très bonne scène d'action que celle de la fusillade qui n'est pas sans évoquer le bouleversement du début du 3x07 (la bombe qui manque de tuer MAshburn justement...)
J'ai hâte de voir le reste de l'équipe et de découvrir les ficelles de l'intrigue...biz et à très vite bisou

je plussois, que dire de plus après un tel commentaire :smile4:
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Peanut le Dim 30 Sep 2012 - 16:34

JA is back !!!!

Tes fics me manquaient ma chère compatriote.

Que dire de ce prologue si ce n'est que tu sais toujours aussi bien décrire les lieux et les gens que d'habitude. Tu respectes leur façon d'être et j'adore ça.

Par contre une question : Mais qu'est-ce qui t'as pris de pousser Lisbon dans les bras de Mashburn ???

J'ai hâte de voir la suite de cette fic qui promet d'être géniale !!!
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  JisbonAddict le Mar 2 Oct 2012 - 15:06

merci :thank3: :thank1:Ju3993, MissA., NATH, Wickyvicky, Johel, Alayna, Caly, Sweety & ma compatriote Peanut pour vos commentaires. Cela me fait trop super plaisir de voir que ça vous plaise rougi bisou merci

@ Peanut BZH : Euh... Qu'est-ce qui m'a pris de pousser Lisbon dans les bras de la Mash (pas la salade bien sûr :roll2:) ? Euh... je t'avoue que je ne sais pas moi-même sans déconner :roll2: angel parce que j'étais partie dans ma lancée et je voulais mettre un peu de piment red_smile angel Mais je te rassure comme pour certains et certaines, la relation Lisbon/Mashburn ne durera pas longtemps Wink

Je ne vous cache pas que j'ai eu vraiment du mal à l'écrire parce que je voulais que ce soit proche de la série voir plus vers la fin saison 4 et début saison 5 Embarassed . C'est vrai que je n'y étais pas obligée mais bon, comme j'ai envie de vous faire plaisir et que je cherche toujours la perfection, je n'ai pas pu m'en empêcher. Rolling Eyes Wink

Pour la suite, il faudra être patient car Johel est en pleine correction Wink Donc patience zen
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  JisbonAddict le Jeu 4 Oct 2012 - 14:28

coucou tout le monde puis désolée pour le double poste Embarassed !

Voici le 1er chapitre de ma fic que vous attendez avec impatience Wink Puis j'espère qu'il vous plaira prie

Et merci merci beaucoup à Johel pour la correction puis encore merci encore à vous pour vos commentaires.

Je vous posterai la suite ce week-end Wink

En attendant... Bonne lecture Wink study study

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Chapitre 1 :

Environ ½ heure plus tard, le parking de l’hôtel était bondé de voitures de police avec gyrophares allumés bleus et rouges dans la nuit. Des agents en uniforme circulaient de part et d’autre faisant le chemin entre le parking et l’intérieur de l’établissement où une bande jaune portant l’inscription « DO NOT CROSS LINE – CRIME SCENE » en majuscules et en gros caractères délimitait le périmètre de la scène de crime.

Soudain, une Citroën DS 21 Pallas bleu ciel de 1971 se gara devant la bande de sécurité après s’être arrêtée brusquement dans un crissement de pneus. La portière côté conducteur s’ouvrit, le consultant du CBI du nom Patrick Jane en descendit avant de claquer la portière. C’était un homme aux cheveux courts blonds bouclés aux yeux bleus/verts avec un léger mais séduisant accent Australien, le "cliché" d’un surfeur sexy. Pas plus d’1m80, portant un élégant costume trois pièces comme s’il était le nouveau Colombo des temps modernes – mais sans l’imperméable froissé, et le cigare.

Le beau blondinet s’avança d'un pas aérien mais l’air pressé vers la bande jaune. Très vite, un jeune agent de police en uniforme arriva à sa rencontre le stoppant en levant la main d’un air autoritaire provoquant l'arrêt du consultant. Il s’arrêta net en lui adressant un regard incendiaire.

- Excusez-moi, monsieur, vous n’avez pas le droit de vous garer ici l'informa l’agent avec autorité.
- Ben si, c’est marqué dessus lança Jane en pointant sa voiture de l’index et adressant un regard exaspéré à son interlocuteur

A peine, le jeune flic avait-il tourné le dos vers le véhicule de marque française garée pas très loin que Jane avait franchit le périmètre de sécurité. Il marchait vers l’établissement d’un air exaspéré et irrité par cet agent en uniforme. L’agent le fixa en secouant la tête et le regard irrité en constatant qu'il venait de se faire avoir par cet abominable clown. Dépité il repris sa surveillance en restant bien vigilant cette fois-ci.

En pénétrant à l’intérieur de l’hôtel, Jane aperçut une foule de gens en tenue de soirée. Sûrement de gros bonnets de milliardaires qui se la coulaient douce, pensa-t-il en traversant le hall tout en les observant. Ils étaient en état de choc ou perplexes face à ce qui venait de se passer. Des agents de police leur posaient des questions tandis que des ambulanciers soignaient les blessures de quelques personnes.

Dans le grand salon, la police scientifique prenaient quelques clichés de la victime ainsi que de la scène de crime tout en ramassant des indices traînant par-ci par-là avant de les mettre dans des sachets plastiques. Le médecin légiste discutait avec l’agent Kimball Cho, un homme asiatique d’origine Coréenne, brun aux yeux noirs, de corpulence normal. Stoïque et calme, il prenait des notes sur ce que le légiste pouvait lui donner comme information sur la cause de la mort de la victime.

Le mentaliste arriva sur la scène de crime en l’observant attentivement avec les mains dans les poches de sa veste avant de baisser les yeux vers le corps du défunt allongé sur le ventre, baignant dans une mare de sang , le dos marqué par l'impact de deux balles. L'arrivée du consultant n’échappa pas au regard de Cho qui se tourna vers lui avant de reporter son attention vers le légiste qui terminait de lui faire son rapport. L'agent finissait de prendre note.

- Bien, Merci dit Cho en refermant son calepin

Le coroner acquiesça de la tête avant que l’agent ne se dirige vers son ami consultant qui observait le corps dans les moindres détails et sentit la présence de l’asiatique.
- Salut Cho ! Le salua-t-il
- Salut, t’es en retard fit ce dernier
- Oui, je n’ai pas allumé mon réveil ironisa le blondinet et reprit avant que son collègue ne réplique quoi que ce soit. Qui est-ce ?
- La victime est Richard Paxton, 52 ans répondit Cho
- Un nabab plein de pouvoirs et d’ambition, je suppose ? Devina Jane en tirant sur son pantalon avant de s’accroupir vers le corps
- PDG et créateur de D & P Sport International, l'agence sportive la plus célèbre de la côte Ouest. Confirma Cho
- Hum… marmonna le consultant

L’agent regarda son collègue en train d’examiner la victime sous toutes les coutures, de ses mains jusqu’à son costard en passant par ses chaussures. Il examina ensuite les lieux regardant la baie vitrée où des milliers d'éclats de verre étaient éparpillés. Il se releva sans quitter la baie vitrée du regard. Il s’avança vers elle en examinant minutieusement l’intérieur comme l’extérieur, observant les débris de verre autour avant de regarder les morceaux de verre fissurés restant en haut.

- D’où venaient les coups de feu ? Demanda-t-il, sourcils froncés d’un air intrigué en se tournant vers son collègue
- Plusieurs témoins ont entendu la vitrine se briser à cause des coups de feu qui venaient de l’extérieur mais reste à voir ce que le Labo va nous dire. Répondit Kimball

Jane hocha la tête en se pinçant les lèvres d’un air songeur. Il se tourna vers la vitre brisée d'où un léger courant d’air pénétrait dans la pièce puis se tourna vers Cho.
- Y a t-il eut beaucoup de blessés ? demanda-t-il en s’avançant vers lui
- Ceux qui étaient près de la vitre, quelques coupures mais rien de grave, un vrai coup de chance pour eux l'informa son collègue
- Pas pour celui qui est là répliqua Jane en montrant le cadavre d’un geste du menton
- Finement observé ironisa l’asiatique en hochant la tête
- Hum… marmonna le mentaliste en fronçant les sourcils et regardant autour de lui soudain soucieux. Où est Lisbon ?
- Elle faisait partie de la petite sauterie, c’est elle qui nous a appelés répondit Cho

Tout à coup, le mentaliste fit les yeux ronds, inquiet alors que son cœur manquait un battement en entendant que Lisbon faisait partie de cette fusillade. Il sentit son cœur se serrer en imaginant le pire. Etait-elle blessée ? Etait-ce grave ? Il n’en savait rien encore, il s'apprêtait à poser la question quand Cho intervint voyant le visage décomposé de son ami et devinant son inquiétude pour sa patronne
- Et ne t’inquiète pas, elle n’a rien.
Patrick soupira profondément, un soupir de soulagement en baissant les yeux avant de les relever.
- Où sont-ils ? Questionna-t-il
- On est là répondit une voix féminine faisant écho à la demande.

Les deux hommes se tournèrent vers cette voix féminine en découvrant sa silhouette accompagnée de leur collègue, l’agent Wayne Rigsby. Un grand costaud brun aux yeux bleus d’origine galloise mesurant plus d’1m80 assez viril mais un gros nounours adorable à l’intérieur. Le regard de la patronne et du consultant se croisèrent. Patrick était attiré comme un aimant par Teresa tellement, ébloui en la découvrant en robe de soirée jaune révélant sa silhouette fine, élégante, mettant en valeur sa poitrine. Ses cheveux ramassés dans un chignon dénudant les courbes parfaites de ses épaules et ses talons lui donnaient l’air grande et imposante. Le blondinet se sentit intimidé et émerveillé par cette jeune femme. La beauté d’une femme n’avait eu autant d’effet sur lui depuis le décès de la sienne, il ne pouvait nier qu’il trouvait Teresa étonnement, incroyablement belle bien qu’il fut un peu déçu par la couleur de sa robe.

Voyant son regard océan posé sur elle, Teresa se sentit mal à l’aise, ses joues prenant une couleur pivoine. Nerveusement elle écarta une mèche de cheveux qui couvrait ses yeux tant elle était embarrassée par le regard de Patrick. Il semblait la déshabiller du regard de la tête aux pieds. Elle se reprit rapidement en prenant une profonde inspiration tandis que Jane se raclait la gorge d’un air embarrassé. Rigsby et Cho se regardèrent d’un air amusé et interrogateur en les voyant ainsi.

- Très… très jolie, Lisbon bafouilla Jane en la fixant. Très jolie.
- C’est assez malsain de faire un compliment à une femme devant un mort, Jane le repris t-elle d'un air autoritaire
- Oh ! Il n’entend plus rien maintenant donc il ne m’en voudra pas vu que j’ai raison répliqua ce dernier avec un sourire au coin des lèvres.

Elle leva les yeux au ciel avec exaspération alors qu'un léger sourire naissant au coin de ses lèvres.
- Mais permettez-moi de vous dire une petite chose, reprit le mentaliste
- Quoi ? Demanda la brunette en soupirant, agacée.
- La couleur est trop voyante à mon goût fit-il remarquer accompagnant ses paroles d'une grimace.
- Merci pour cette délicate réflexion, j’en ferai part au vendeur ironisa t-elle.

Sans répondre à sa remarque, Patrick fronça les sourcils en regardant plus attentivement la couleur de sa robe. Pinçant les lèvres il marmonna un « hum » alors que Lisbon reculait d’un pas, sourcils froncés et perplexe.
- C’est drôle comme cette couleur me rappelle étrangement quelque chose, pensa Jane à voix haute
- Si on vous dérange, il faut le dire intervint Rigsby qui commençait à perdre patience
- C’est à monsieur l’emmerdeur qui faut dire ça lança Lisbon en fixant Jane d’un regard incendiaire et exaspéré
Jane fit une moue dubitative en haussant les sourcils et inclinant la tête sur le côté, semblant vouloir dire "il ne faut pas vexer plus madame" alors que Cho le fixait d’un air noir. Toutefois il eut du mal à réprimer un sourire amusé à la réplique de sa patronne.
- Le légiste vous a confirmé la mort par deux balles dans le dos ? Demanda Lisbon en s‘adressant à Cho
- Il est formel. C’est ce qui l’a tué mais il transmettra son rapport quand il l’aura examiné de plus près l'informa Cho
- Bien, et pour le tireur ?
- Aucune trace. On a tout passé au peigne. Des agents vont surveiller l’hôtel si jamais il se pointe répondit Wayne
- Ouais, super marmonna Lisbon, en soupirant
- Ca va, Lisbon ? Intervint Jane en la fixant, inquiet
- Ouais ça va très bien répondit-elle du tac au tac
- Vous venez juste de rencontrer la victime au cours de la soirée, n’est-ce pas ? Supposa Jane
- Oui. Confirma-t-elle. Wa… enfin, quelqu’un que je connais le connaissait. Ils étaient assez proches continua-t-elle en se rattrapant
- Il avait de la famille ? Interrogea Rigsby
- Une fiancée qui a presque trente ans de moins que lui, à part ça, je l’ignore. Répondit Teresa
- Ouh ! Quel veinard ! Siffla Jane avec ironie
- Teresa ! Fit une voix masculine

Soudain, tous les yeux se tournèrent vers l’homme qui faisait son apparition sur la scène de crime, allant à la rencontre de la jeune femme avant de se placer à côté d’elle sous les yeux de Rigsby et Cho qui s’échangèrent un regard stupéfait tandis que Jane le fixait en serrant les dents. Il venait de reconnaître Walter Mashburn, comprenant en même temps, pourquoi Lisbon était si… différente le lendemain de la dernière enquête le concernant, deux ans plus tôt. Il comprenait pourquoi ces dernières semaines, elle était aussi distante, aussi mystérieuse.
Elle pensait pouvoir garder le secret encore longtemps, c’était raté, mais elle avait failli réussir pensa Jane ironiquement.

- Agent Rigsby, agent Cho les salua le milliardaire
Cho ne répondit pas, se contentant de le fixer, impassible.
- Monsieur Mashburn le salua Rigsby, perplexe
Mais lorsque le milliardaire se tourna vers le consultant, il vit que ce dernier lui lançait un regard noir. Jane avait du mal à avaler sa salive en imaginant Lisbon et lui dans le même lit mais il resta impassible afin de rien laisser paraître.
- Ah ! Patrick ! Fit Mashburn
- Walter fit le blondinet d’un ton cynique avant de regarder alternativement Lisbon et lui. Maintenant j’ai compris pourquoi la couleur de la robe me disait quelque chose.

Teresa le fusilla du regard tandis que Mashburn restait perplexe et interdit face aux paroles du mentaliste.
- Il y a un problème, Patrick ? Demanda Walter en fronçant les sourcils
- Quel problème ? Oh ! Je vois. Oui, j’en ai un, connaissiez-vous bien la victime Walter ? demanda le consultant
- Oui, on était de bons amis depuis des années, on a participé à de nombreuses rencontres sportives répondit le milliardaire comme s'il s'agissait d'une évidence.
- Hein, hein marmonna Patrick en se pinçant les lèvres, baissant les yeux vers le cadavre, septique

Tout le monde fronça les sourcils – sauf Cho, toujours impassible comme à son habitude – en observant le blondinet qui s'avançait vers le corps puis se penchait vers lui en l’examinant de plus près, ou plutôt son costume.
- Hum… marmonna-t-il d’un air curieux
- Qu’est-ce qu’il y a ? Demanda Lisbon en s’approchant de lui et s'accroupissant lentement à ses côtés
- Une intuition lui répondit Jane, songeur. Rigsby !
- Ouais fit ce dernier
- Tu peux venir relever son col de sa veste s’il te plaît ? Demanda Jane poliment
Rigsby s’approcha du corps et de ses collègues tandis que Lisbon le regardait, perplexe et impatiente.
- Pourquoi ? Murmura-t-elle avec insistance
- Patience, ma chère. Patience…Chuchota Jane

Il laissa sa phrase en suspens alors que Wayne s’était accroupi près du corps. Après avoir mis des gants il fit ce que son collègue lui avait demandé : relever le col de la veste de la victime. Jane se pencha plus vers l’étiquette dépassant du vêtement.
- Cela indique quoi comme taille pour cette veste ? Demanda Jane
- Taille L répondit Rigsby
Un immense sourire de satisfaction et de victoire illumina le visage de Patrick à la réponse de son collègue qui confirmait à son hypothèse alors que Wayne et Teresa l’interrogeaient du regard attendant une explication mais le mentaliste se tourna vers le milliardaire.
- Dites Walter, quand l’aviez-vous vu pour la dernière fois avant ce soir ? Interrogea Jane
- Hum… Cela remonte à… il y a environ cinq jours répondit ce dernier d’un air songeur.
- Il était comment ? Questionna le mentaliste, neveux ? Agité ? Absent ?
- Il toussait et Naomi lui avait demandé de ne pas boire répondit Lisbon, sourcils froncés, interrogative et pensive. Pourquoi ?
- Même si notre cher Richard Paxton n’avait pas été assassiné, il serait quand même mort expliqua Jane en se redressant
- Comment ça ?! S’exclama Teresa en se redressant d'un coup.
- Oui, il était malade répondit son consultant comme une évidence. Teint pâle, perte de poids…
- Peut-être que c’est quelqu’un qui fait attention à ce qu’il mange riposta Lisbon, irritée
- Qu’il ait perdu autant de poids en 1 semaine ?! Fit Jane étonné. Oh ! Ouvrez les yeux, Lisbon, son costume fait une taille de trop pour lui, il ne peut pas avoir perdu tant de poids en si peu de temps.
- Si ! Certains sont atteints de boulimie ou d’anorexie répliqua-t-elle en le fixant du regard.
- Il y a aussi celles qui sont accros au travail, ne se rendant pas compte combien on les trouve belles répliqua le beau blond en la fixant avec un sourire au coin des lèvres.

Se reconnaissant derrière ce sous-entendu, Teresa le regarda d’un air sombre avant de baisser les yeux en même temps que ses joues prenaient une légère couleur pivoine sous les yeux amusés et attendris de Patrick qui ne put s’empêcher de trouver adorable de voir sa partenaire mal à l’aise. Reprenant une profonde inspiration ainsi que son air ferme et autoritaire, la patronne releva la tête en se raclant la gorge afin de s’éclaircir la voix puis se tourna vers Cho.

- Cho, demandez à Van Pelt de faire une recherche approfondie sur lui, sa famille, son parcours puis vous interrogerez son médecin traitant sur son état de santé ordonna Lisbon avant de se tourner Wayne. Rigsby, renseignez-vous sur l’agence Paxton Sport International.
- ça roule, patron dit Rigsby
-Walter, où est Naomi, je vais devoir l’interroger ? Demanda Lisbon en se tournant vers ce dernier
- Je l’ai raccompagnée dans sa chambre, elle était bouleversée répondit le milliardaire avec tristesse.
- D’accord, j’irai l’interroger demain matin dit la brunette
- Je te conduis jusqu’à la chambre ? Proposa Walter avec galanterie

En entendant cette proposition, Jane tourna les yeux vers le couple, ulcéré et interdit de voir Lisbon fréquenter un homme puissant, riche mais surtout vaniteux comme un coq. C’est vrai qu’il lui avait suggéré qu’une relation glamour serait bien pour elle mais maintenant il commençait à le regretter, baissant les yeux en tournant la tête.
Pourquoi regrettait-il soudainement ? Pourquoi éprouvait-il tant de mépris envers Mashburn ? Serait-il jaloux ?
Jaloux secoua la tête, il n'était pas jaloux, enfin…il n'arrivait pas à mettre un nom sur ce qu'il ressentait pour l’instant.
De son côté Lisbon le fixa afin de s’assurer qu’il ne les entendait pas avant de se tourner avec Mashburn.

- Je ne crois pas que ce soit une bonne idée répondit Lisbon refusant la proposition dans un chuchotement
- Je vois…Il avait compris. Il hocha la tête. Tu veux que je te raccompagne ?
- Non, je vais demander à un de mes collègues de le faire mais merci quand même répondit-elle
- Comme tu veux, Teresa. On se voit demain ?
- D’accord dit-elle

Walter embrassa délicatement Lisbon sur la joue qui lui offrit un sourire en échange. Il le lui rendit avec plaisir. Ils se fixèrent pendant un instant avant qu’elle ne tourne les talons puis quitta l’hôtel sous les yeux de son compagnon. Il se dirigea vers sa chambre quand elle fini par disparaître de son champ de vision sous le regard mortifié de Patrick.


TBC...
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  MissA. le Jeu 4 Oct 2012 - 19:04

J'adore ton " DO NOT CROSS LINE - CRIME SCENE " Comme tu as l'habitude de mettre ! A chaque fois je me dis tien c'est du JA tout craché ! ^^
Jane Jaloux ? Ca c'est excellent ! Par contre Lisbon eest grillée ! ^^ VLS ! Wink
avatar
MissA.
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon ♥ & Patrick Jane
Loisirs : Regarder The Mentalist , Lire et écrire des Fanfics JISB0N (:
Localisation : Sacramento, CA ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Johel le Jeu 4 Oct 2012 - 20:59

Il faudrait que Jane sache ce qu'il veut (enfin si lui même le sait)
D'abord il jette Lisbon dans les bras de Walter et maintenant...Un peu jaloux non ?
On va avoir droit à une enquête mouvementée et tendue ^^

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  wickyvicky le Jeu 4 Oct 2012 - 22:09

Personnellement, j'adore Walter !!!!!! Il me fait trop délirer !!!! Vivement la suite !
avatar
wickyvicky
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  go jiisbonelove le Jeu 4 Oct 2012 - 22:37

tout à fait d'accord avec jhoel aaah ce Jane il nous fait toujours tourner en ''bourrrique'' avec ses choix qui changent tout les demi-heures mdr bravo c'est bien écrit bien raconté bref vive la suite
vive la suite
avatar
go jiisbonelove
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane Lisbone
Loisirs : lire des fic !!!
Localisation : devant mon ordi en train de lire des fics

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  alamanga le Sam 6 Oct 2012 - 11:07

coucou

Et bien j'adore toujours ton style JA bravo
Les descriptions, les sentiments, les attitudes: génial super
On se croirait vraiment dans un épisode, c'est super green_smile

VLS hysteriq
avatar
alamanga
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Cho, Lisbon, Jane. Van Pelt et Rigsby aussi.Abbott, Fischer, Wylie et Vega.
Loisirs : La TV, me balader, visiter...et rêver!
Localisation : Devant mon ordi, sous le soleil exactement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Peanut le Sam 6 Oct 2012 - 12:50

Petit commentaire sur ton dernier chapitre.

Je suis du côté de Jane, je HAIS Walter autant que lui.

Il semblerait que notre consultant commence à se poser des questions sur lui et Lisbon, et je sens que ça va pas être de tout repos avant qu'ils ne comprennent tout les deux ce qu'il se passe.

Vivement la suite !
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Invité le Dim 7 Oct 2012 - 11:44

Ha ha une nouvelle fic de JA Very Happy hourrah Je vien de lire les deux premiers Chapitre qui son super bien écrit...j'ai hâte de connaitre la suite hysteriq hysteriq hysteriq
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Sweetylove30 le Dim 7 Oct 2012 - 12:45

Jane super inquiet lorsqu'il apprend que Lisbon se trouvait là lors de la fusillade, c'est touchant. Mais la pointe de jalousie lorsqu'il se rend compte qu'elle s'y trouvait avec Walter grrr4
Je l'aime bien moi Mashburn, mais pour le coup, le savoir avec Lisbon ne me plait pas trop.
Bien entendu, Lisbon s'en rend compte et tente discretement de calmer les choses.
Je me demande ce que tu prévois pour la suite, une petite discussion entre les deux hommes, un truc genre Jane tente de faire comprendre à Walter de ne pas faire souffrir Lisbon ou alors de lui faire comprendre qu'il n'est pas l'homme qu'il lui faut hein
Me tarde de lire la suite hysteriq hysteriq hysteriq
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  JisbonAddict le Dim 7 Oct 2012 - 13:05

Hey hey :smile4: coucou tout le monde !

merci :thank3: :thank1: MissA., Johel, Wickyvicky, Go jiisbonelove, Manga, ma compatriote breizh Peanut, Coco que j'adore & Sweety pour vos commentaires me font vraiment super plaisir calin bisou merci

Ah ah ! J'adore vos réactions concernant Walter avec Lisbon puis la réaction de Jane demon :smile4: Dans le fond, ça ne m'étonne pas siffle et j'y pense pareille que vous mais je vous rassure, ça ne durera pas longtemps :clinoeil:. Cependant, il y aura encore quelqu'un qui fait l'obstacle, du côté de Jane cette fois. Ben oui, sinon ce serait trop facile. siffle

Maintenant, après les bavardages, voici la suite que vous attendez avec impatience Wink
Ca concerne plus l'enquête avec un peu de sentimentale dans le fond, de sous-entendus et de mystère :héhé: :clinoeil:

merci beaucoup Johel pour la correction et merci encore à vous pour vos commentaires.

Bonne lecture :clinoeil: study study

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Chapitre 2 :

QG du CBI
Sacramento, Californie


Assis sur son canapé de cuir marron, jambes croisées, Jane était plongé dans la lecture de son livre indifférent au bruit des pas des agents faisant l’aller-retour à travers l’open space qui résonnaient sur le parquet, des sonneries de téléphones, des touches de claviers d’ordinateur, des imprimantes ou des fax ou des fauteuils roulant sur le sol. Ce fond sonore lui faisait penser à l’océan. Pas loin de lui une grande rousse aux yeux noisettes, émotive et sensible, douée en informatique du nom de Grace Van Pelt originaire d’une petite ville de l’Iowa tapait avec frénésie et concentration sur son clavier sans quitter l’écran des yeux. Les deux hommes de l'équipe, Cho et Rigsby étaient à leurs postes respectifs en train d'utiliser leurs téléphones.

Personne n'avait remarqué que Jane était resté sur la même page depuis quelques minutes, l'air songeur et pensif comme s’il était étrangement perturbé. Patrick était dans ce même état d’esprit lorsque John Le Rouge, le célèbre serial killer au smiley sanguinolent rodait dans la région. Depuis plusieurs années le consultant ne souhaitait qu’une seule chose : L’attraper en lui affligeant des sévices identiques à celles qu'il avait infligées à sa femme et à sa fille. Il ne survivait que pour la vengeance, il était entré au CBI dans cet unique but.

Etrangement, ce n’était pas cela qui le préoccupait ainsi. Non. Il était hanté par cette image de sa patronne aux bras de Walter Mashburn. Jane ne comprenait pas, pourquoi Lisbon, après avoir eut une aventure sans lendemain avec lui, avait décidé d’avoir une relation sérieuse avec cet homme arrogant, exigeant, superficiel. Charmant toute la gente féminine – surtout les oies blanches ou les femmes vénales qui n’était pas du tout le genre de Teresa – et riche au point de dépenser son argent dans tout et n’importe quoi. Pourquoi les femmes étaient-elles toujours attirées par les mauvais garçons encore à notre époque ?

Il fut interrompu dans ses pensées par des pas dynamiques provenant de bottines noires qu’il reconnut comme étant celle de Teresa. Elle venait de faire irruption dans l’espace de travail en se mettant au milieu de la pièce, attirant l’attention de son équipe ainsi que Jane. Ce dernier leva les yeux discrètement vers la jeune femme, découvrant qu’elle avait remis sa tenue du quotidien composé un tailleur comprenant une veste et un pantalon de couleur bleu cæruleum, une chemise imprimée de fleurs et ses fameuses bottines noires à talons. Ses cheveux parfaitement lisses tombaient en cascade sur ses épaules. Un maquillage naturel avec seulement un peu de mascara complétait la tenue. Elle était malgré cela, toujours aussi ravissante.

- Van Pelt ? Vous avez du nouveau ? Demanda Lisbon
- J’ai fais des recherches sur monsieur Paxton comme vous me l’avez demandé patron. Richard Samuel Paxton, né dans l’état du michigan. Il est venu s’installer à Los Angeles après le divorce de ses parents à l’âge de 16 ans et pour faire des études. Au sortir de l'université il a fondé la société Paxton Sport International avec l’argent qu’il a économisé de plusieurs jobs avec un certain Vince Decker. Il lui a fallut six ans pour y parvenir. Il a trois ex-femmes, une à New York, une à Madrid et la troisième, sa première femme habite à Los Angeles.
- Hum… Marmonna Jane avec le regard des deux femmes braqué sur lui. Vous ne trouvez pas ça bizarre que la première femme reste en Californie alors que les deux autres sont dans des coins différents ? Questionna-t-il en fronçant les sourcils, interrogateur.
Lisbon fit une moue, semblant réfléchir, avant de répondre en haussant les épaules.
- Non, ça semble normal. Une personne peut bien rester ou partir comme ça lui chante après un divorce, la loi ne lui interdit pas lui répondit la jeune femme
Jane haussa les épaules ainsi que les sourcils en inclinant la tête sur le côté, faisant une moue dubitative.
- Hum… pas faux… mais je suis sûr que ça cache quelque chose marmonna-t-il en se replongeant dans sa lecture
Teresa leva les yeux au ciel avec exaspération avant de se tourner vers les deux hommes.
- Cho, qu’est-ce que ça donne du côté du médecin de Paxton ? demanda-t-elle
- Cela confirme ce que disait Jane, il avait un cancer du pancréas, détecté il y a 1 mois seulement, il devait commencer la chimio, aujourd’hui.
- Ah ! Qu’est-ce que c’est bon d’avoir raison répliqua Jane avec un sourire au coin des lèvres.
- On vous offrira un su sucre par la poste pour vous récompenser ironisa Lisbon agacée
- J’ai hâte de savoir ce que ça a comme goût répliqua le mentaliste d’un air taquin
Les membres de l’équipe le dévisagèrent alors que Lisbon levait les yeux au ciel avant de les détourner en sentant ses joues rougir sous l’œil taquin de son consultant.
- Rigsby, vous avez trouvé quoi sur l’agence sportive ? demanda la chef d’équipe
- Elle a été fondée, il y a trente ans par Vince Decker et lui. C'est un ami d’enfance et son associé. L’agence a ouvert deux autres boîtes à New York et à Chicago. Ils ont révélé de nombreux basketteurs et les ont aidé à entrer en NBA expliqua ce dernier
- J’ai fouillé un peu sur les comptes de Paxton, intervint Grace. Tout est en règle, même chose pour son associé. Mais, j’ai découvert que la mort de Paxton va rapporter environ 15 millions de dollars.
Rigsby siffla d’un air hébété alors que Cho restait stoïque. Quand à Jane, il fit une moue dubitative pendant que Lisbon haussait les sourcils en même temps.
- Cela fait un excellent mobile de meurtre commenta la brunette. Van Pelt, continuez à fouiller sur les comptes en banque de la victime, ses appels, tout ce que vous pourrez trouver lui ordonna-t-elle
- Entendu dit la concernée
-Rigsby, Cho, passez à cette agence voir cet associé et essayez de récolter un maximum d’informations ordonna la patronne en s’adressant aux deux hommes
- On est partis patron dit le grand brun en se levant de son siège.
Cho acquiesça de la tête en se levant à son tour, les deux hommes prirent leurs affaires et quittèrent l’open space.
- Et nous, où est-ce qu’on va ? demanda Jane en refermant son livre
- Voir la fiancé éplorée lui répondit Teresa avant de tourner les talons

Le mentaliste se leva en abandonnant son livre sur le divan. Il était sur les talons de sa patronne, quittant l’espace de travail puis longeant le couloir. Alors que la jeune femme appuyait sur le bouton d’appel de l’ascenseur, le portable de Patrick sonna. Il plaqua ses mains sur son torse en cherchant son téléphone, fouillant dans la poche gauche de son gilet d'où il sortit son mobile. Il regarda l’auteur de l'appel affiché sur l’écran. Son visage changea d’expression, il stoppa. Il reconnaissait bien ce numéro qui l’appelait sans cesse depuis trois semaines. Depuis la séquestration puis la mort de Luther Wainwright à bord de cette limousine où devait être John Le Rouge. Son plan avait finit par échouer à cause du FBI qui s’en était mêlé. Il avait faillit se retrouver avec un doigt en moins, il pouvait encore sentir les lames tranchantes et froides sur son annulaire gauche. Son sang se glaça à cette pensée.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. Teresa allait entrer dans la cabine, elle se tourna vers son consultant, le découvrant immobile en train de regarder son téléphone sonner dans sa main. Elle vit ses traits contractés et tendus ainsi que son hésitation à décrocher. Il avait cette même expression depuis la dernière affaire de John Le Rouge quand son téléphone se mettait à sonner sans arrêt. La belle brunette s’était faite une idée de la personne qui pouvait insister ainsi et rien que d’y penser, elle sentit sa gorge se nouer et son cœur se serrer. Mais pourquoi réagissait-elle ainsi ? Qu'en avait-elle à faire ? Elle était avec Walter Mashburn et tout allait pour le mieux. Du moins, ce qu’elle pensait.

- Jane ! Finit-elle par l’appeler
Ce dernier sortit de sa torpeur et vit sa partenaire prête à monter dans l’ascenseur tout en le fixant.
- Vous avez l’intention de décrocher où quoi ? Je vous rappelle qu’on a un meurtre à résoudre ! dit-elle avant de lui tourner le dos pour grimper dans l’ascenseur

Le mentaliste regarda la jeune femme entrer dans l’ascenseur, restant cloué sur place pendant un instant, l'œil toujours rivé sur l’auteur de l’appel, hésitant avant de rejoindre Teresa dans l’ascenseur. Il fini par ignorer l’appel sous les yeux scrutateurs de la belle brunette alors qu’elle appuyait sur le bouton du rez-de-chaussée. Elle releva les yeux vers lui, l’air interrogateur et inquiet à la fois puis se mordit la lèvre inférieure avec frustration. Après une courte hésitation elle osa demander.

- Vous n’avez pas décroché ?
Jane la fixa avant de chasser sa question d’un revers de la main.
- Ce n’est pas important mentit-il
Puis les portes se refermèrent sur eux.

*

Agence de D & P Sport International
Los Angeles, Californie


Hall de l’agence. La lumière du soleil perçait le velux ouvert sur le ciel Californien. D’immenses affiches représentants les sportifs jouant au basket-ball sur le terrain dans différentes postures s’étalaient le long du mur de gauche tandis que le mur de droite était ouvert sur les jardins de l’agence faisant entrer la lumière jusqu’au fond du hall où un mur de bois affichait « D & P Sport International » en gros caractères gras de couleurs argentés sur fond transparent en forme de ballon de basket.

Marchant parmi les employés défilant sous leurs yeux en faisant l’aller-retour, les agents Rigsby et Cho se dirigèrent vers le bureau arrondi de bois acajou encerclé de verre d’une hôtesse n’ayant pas plus de vingt-six ans, blonde à la coupe carrée, très sophistiquée, yeux verts, physique avantageux et élancée. Vêtue dans une petite robe noire stricte avec un micro devant sa bouche orné d’un casque répétant sans cesse en appuyant sur un bouton quand ça sonnait.

- D & P Sport International, ne quittez pas… D & P Sport International, veuillez patienter… D & P Sport International, le poste est occupé…

Les deux hommes se mirent face à la jeune femme, la dévisageant en patientant jusqu’à ce qu’elle remarque leur présence.
- Bonjour. Puis-je vous aider, demanda la blonde.
- Bonjour madame, nous sommes du CBI fit Rigsby d’un ton professionnel en lui montrant son insigne imité par Cho.
- Que désirez-vous ? demanda l’hôtesse inquiète.
- Nous souhaiterions parler à votre patron, monsieur Vince Decker, répondit Cho en rangeant son insigne
Alors que la blonde allait ouvrir la bouche, une voix masculine au loin, l’interrompit.
- Ce n’est rien Dorothy, je m’en occupe la rassura la voix

Les deux agents se tournèrent pour découvrir un homme de cinquante ans aux cheveux gris et yeux noirs, bronzé, vêtu d’un costume sobre qui s'avançait vers eux.
- Bonjour, je suis Vince Decker se présenta ce dernier
- Bonjour, agent Cho et Rigsby, du CBI se présenta l’asiatique pour eux deux
- En quoi puis-je aider deux agents du CBI ? demanda Vince d’un air curieux et interrogatif
- Nous voulons vous parler de votre associé, Richard Paxton répondit Wayne avec sérieux
- Ricky ?! S’étonna-t-il inquiet. Pourquoi ? Il a des problèmes ? Il lui est arrivé quelque chose ?
- Est-ce qu’on pourrait vous parler dans un endroit plus calme ? Demanda Rigsby en jetant un œil autour de lui
- Oui, bien sûr, allons dans mon bureau répondit Vince, soudain inquiet.
Il tourna les talons suivit de près par Rigsby et Cho qui se jetèrent un œil avant de lui emboîter le pas.

- Oh mon Dieu ! Souffla Vince, en se laissant tomber sur un fauteuil placé face à une longue table rectangulaire en bois… Oh mon Dieu. Que s’est-il passé ? C'est grave ?
- On lui a tiré dessus, hier soir, lors d’une soirée au Bel Air Hotel sur Sunset Boulevard répondit Kimball. Il n'a pas survécu à ses blessures.
- Oh… ce n’est pas vrai souffla Decker en secouant la tête, consterné.
- Vous et Richard Paxton, vous connaissiez depuis longtemps, n’est-ce pas ? demanda Cho.
Vince hocha la tête, encore secoué par la nouvelle. Il se frotta le front avant de répondre.
- Euh… oui. Oui. On s’était connu à l’université quand il venait de débarquer du Michigan, on était devenus comme des frères. On partageait la même chambre, on était dans la même équipe de basket, on a même fait deux fois la guerre du Golf. Puis à notre retour, on a fondé notre empire expliqua Vince avec nostalgie
- Quand lui avez-vous parlé pour la dernière fois ? Interrogea Rigsby
- Hier soir, avant la soirée répondit le témoin. Je lui ai téléphoné pour savoir comment il allait, s’il se sentait bien…
- Vous étiez au courant de son cancer ? L’interrompit doucement Wayne
- Oui. Il me l’a dit reconnu Vince en soupirant en baissant les yeux. Il était embarrassé de me l’avoir caché pendant un certain temps. Il n’arrêtait pas de penser à sa chimio qu’il devait subir à partir d’aujourd’hui.
- A part sa maladie, il avait des problèmes ? Niveau financier ? Des menaces ? Questionna Cho
- Non. Rick était très organisé et il faisait très attention aux dépenses, il n’aimait qu’on dépense dans tout et n’importe quoi répondit Vince, sûr de lui avant de soupirer. Je me rends compte que sans lui, rien tout ça, ne sera plus pareil.
- Et concernant les menaces ? En avez-vous reçu ? Des sportifs mécontents ? demanda Wayne
Decker fit la moue, réfléchissant avant de hausser les épaules et de se tourner vers les agents.
- Pas que je sache finit par dire l’associé avec hésitation. Enfin peut-être que…
Il laissa sa phrase en suspens comme s’il venait de se rendre compte de quelque chose. Cho et Rigsby se jetèrent un coup d’œil avant de se tourner vers le second PDG de l’entreprise.
- Poursuivez… Insista légèrement l’asiatique en le dévisageant
Decker les regarda en relevant la tête et finit par dire en se tortillant légèrement sur son fauteuil.
- Cela me revient, il y a environ 5 mois…Cela n'avait rien à voir avec sa maladie, il y a eut un appel téléphonique qui l’avait étrangement… perturbé. Préoccupé même, j’ai envie de dire expliqua-t-il d’un ton neutre.
- Il vous en a parlé ou vous avez une idée de qui ça pouvait bien être ? Interrogea Wayne, intrigué en fronçant les sourcils
- Il ne m’en a pas en parler et je n’ai pas eu besoin dit-il d’un ton dédaigneux
- Pourquoi cela ? Demanda l’agent Cho
- Alors qu’il s’était absenté, j’ai vu son portable sonnait à nouveau et j’ai reconnu le numéro répondit tranquillement Vince. C’était celui de sa première ex-femme.
- Et vous n’avez pas cherchez à décrocher pour savoir pourquoi elle l’appelait, pourquoi elle le harcelait ? Questionna le grand brun
- Hum… marmonna Vince en haussant les épaules tout en secouant la tête. Ma deuxième ex-femme m’a toujours dit que c’est malsain de fouiller dans les affaires des autres.
- Et ce que vos ex-femmes vous disaient, a un rapport avec le meurtre de votre ami ? Demanda Kimball
- Euh… non. Non, je disais cela comme ça. C’était une façon de parler répondit Vince, soudainement embarrassé.
- Bien sûr rétorqua Cho prenant des notes sur son calepin, impassible mais septique
Rigsby se pinça les lèvres en baissant les yeux un instant afin d’étouffer un fou rire. Il fit un effort de concentration pour retrouver son professionnalisme puis se tourna vers Decker.
- Monsieur Decker, où étiez-vous, hier soir entre 22h00 et 22h30 ? Interrogea le grand brun
- J’étais avec mon fils, on était ensemble au match de basket des Kings contre les Celtics (Boston) répondit-il
- Bien. Merci de nous avoir reçu monsieur Decker le remercia Wayne en refermant son calepin
- Je vous en prie dit Vince

Les trois hommes se levèrent de leurs sièges. Vince Decker serra la main des agents en leur demandant de retrouver l’assassin de son ami qui était un homme bien. Wayne et Kimball lui répondirent qu’ils feraient de leur mieux avant de quitter le bureau.


TBC...

avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Peanut le Dim 7 Oct 2012 - 18:14

Chapitre interressant su l'associé.

Est-ce Lorelei qui appelle Jane constamment sur son portable ?

On va patienter pour savoir la suite !
avatar
Peanut
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : All =)
Loisirs : lire, écrire, la photo, écouter de la musique...
Localisation : Tout près de l'océan, au pays de la crêpe et du far.

http://peanutbzh.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Johel le Dim 7 Oct 2012 - 22:41

Lisbon qui commence à douter de sa relation avec Mashburn, Jane qui semble harcelé au téléphone scratch
Quand à l'enquête elle progresse lentement...
Je suis curieuse de voir où tu veux nous mener Wink

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Invité le Mar 9 Oct 2012 - 15:41

Encore un super chapitre qui est intéressant j'attend la suite avec impatience Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  honeyjane le Mar 9 Oct 2012 - 16:54

coucou
Ta fic est toujours aussi bien écrite et pleine de suspens! Je croyais avoir déjà commenté ton prologue et ton premier chapitre mais je vois que ça n'a pas marché pale
En tous cas j'adore voir Jane et Lisbon se torturer chacun de son coté et de voir qu'encore une fois tu nous écris une enquête super bien ficelée, pleine de suspens et qui n'a pas finie de nous étonner...J'ai vraiment hâte de lire la suite et de voir ce que tu nous réserve autant pour l'enquête que pour les personnages !!! super amen
avatar
honeyjane
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon et CHO !!!!
Loisirs : Ecrire, chanter, danser et lire des fanfictions
Localisation : Au CBI, en train de surveiller Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations Houleuses ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum