OS : Un seul geste ^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OS : Un seul geste ^

Message  Riza17200 le Mer 13 Fév 2013 - 0:52

Bonjour à tous ! Je poste ici mon deuxième One Shot, qui est en réalité la fin de ma fiction "brouillon" que j'ai terminé il y a deux jours (ce qui signifie que je vais bientôt me mettre à la vraie fiction Very Happy )
Surtout du drame, combiné avec du Jisbon, comme d'habitude green_smile
J'ai fini cet OS un peu tard, il est donc fort probable que vous trouviez des fautes éparpillées dans le texte, j'espère juste qu'elles ne sont pas trop présentes. smile1
Je ne crois pas qu'un résumé soit nécessaire.

Bonne lecture, j'espère que vous allez apprécier ! study

OS: Un seul geste




-"Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?" demanda Lisbon, essoufflée.
-"Je crois avoir vu un lac un peu plus loin, on va faire une pause." répondit l'homme blond à ses côtés.

Cela faisait une semaine que Patrick Jane et Teresa Lisbon avaient été enlevés et séquestrés par un homme assoiffé de vengeance. Jugeant Teresa responsable de la mort de son fils, l'homme n'avait pas hésité à les kidnapper dans l'unique but de les tuer. La cave d'une minuscule cabane de chasse perdue dans la forêt était devenue leur cellule, les tortures incessantes de cet homme leur quotidien. Heureusement pour eux, ils avaient réussis à profiter d'un moment d'inattention de la part de leur ravisseur pour l'assommer et s'échapper. Ils couraient depuis prés d'une journée maintenant, sans aucune idée précise de l'endroit où ils se dirigeaient. Peut être tournaient-ils même en rond, mais qu'importe, leur seul but était de semer définitivement l'homme qui était à leurs trousses.
Actuellement, ils marchaient en direction d'un lac qu'avait repéré Jane quelques minutes plus tôt. Ledit lac en lui-même n'était pas très grand, mais les immenses séquoias qui le bordaient lui donnaient une dimension encore plus ridicule. Jane et Lisbon s'avancèrent prés du lac, avant de se rafraîchir et de se désaltérer.
Au bout de quelques minutes, la brunette se décida à poser la question que chacun redoutait.

-"Vous pensez qu'il est loin ?"

Jane n'eut pas le temps de répondre, une voix se fit plus rapide que la sienne.

-"A vous de juger…"

Surpris, le consultant se retourna au son de cette voix bien trop familière. Sa patronne ne tarda pas à faire de même. Devant eux se tenait l'homme responsable de leur cauchemar, une arme à la main, un sourire malveillant sur le visage.
-"Mais…comment…" débuta Jane
-"Comment j'ai fait pour vous retrouver ? Regardez dans votre poche gauche."

Le blond s'exécuta et plongea la main dans sa poche gauche. Il ne décela rien d'anormal, puis ses doigts vinrent heurter un petit objet métallique. Nul besoin de le voir pour l'identifier.
-"Un pisteur GPS…" murmura-t-il.
-"Je me suis bien renseigné sur vous, monsieur le mentaliste…Je sais tout ce qu'il y a savoir sur vous, votre vie en tant que médium, votre altercation avec ce fameux tueur en série, votre descente en enfer…tout. D'ailleurs, vous devez vous y connaitre mieux que quiconque en matière de vengeance, je me trompe ? Vous êtes comme moi après tout…"
-" Non ! Je ne suis pas comme vous, jamais je ne massacrerai des innocents !"
répliqua Jane.
-"Innocents ? Etes vous vraiment sûr de cela ? Toutes les personnes que j'ai tué étaient responsables d'une façon ou d'une autre de la mort de mon fils, ceci n'est que ma vengeance !"
-"Et nous sommes les suivants…"
fit Jane, plus pour lui même que pour le ravisseur.
-"Au départ, seule Teresa était ma cible. Vous mettre en travers de mon chemin, ce fut votre seul tort…"
-"Tuez moi, mais laissez la partir !"
-'Non Jane ! Non !"
cria Teresa.

La brunette était restée silencieuse lors de la confrontation, mais elle ne pouvait pas rester de marbre alors que Jane proposait son propre sacrifice contre sa vie.
-"Que c'est mignon…" lança le ravisseur, l'arme pointée en direction de Lisbon. "Après tout, je peux toujours vous tuer en premier."
Ils tourna alors son pistolet vers Jane, prêt à tirer.

Soudain, un bruit de moteur se fit entendre. Une voiture noire surgit alors de nul part, et vint s'arrêter à une cinquantaine de mètres du tueur. Lorsque Lisbon aperçut la voiture, elle eut un soupir de soulagement. C'était terminé, ils allaient être sauvés.
Les portes du SUV noir s'ouvrirent et trois agents descendirent en vitesse. Trois agents que reconnurent immédiatement Jane et Lisbon. Une jeune femme rousse, un grand brun et un asiatique. Leurs collègues, qui allaient enfin mettre un terme à une semaine d'horreur.
Les agents tenaient à présent leurs armes pointées en direction du ravisseur, qui n'avait visiblement pas l'intention de lâcher la sienne.

-"CBI ! Lâchez votre arme !" hurla Cho.
-"Pas question." murmura le tueur.

Sans faire de gestes brusques, il se tourna vers le blond, légèrement dépassé par la situation. Avant même que le mentaliste ne puisse réagir, il appuya sur la détente et tira un seul coup. Instinctivement, Cho, Rigsby et Van Pelt firent feu sur le kidnappeur qui s'écroula au sol, criblé de balles.
Jane ferma les yeux, légèrement effrayé par toutes les détonations qui résonnaient dans la forêt. C'est seulement au bout de quelques secondes que son cerveau se remit à fonctionner normalement. A sa grand surprise, aucune balle ne l'avait traversé, il ne ressentait même aucune douleur particulière. Intrigué, il ouvrit les yeux. C'est alors qu'il la vit. Teresa Lisbon était allongée au sol, devant lui. Sa main était posée sur son ventre, d'où s'échappait un liquide rougeâtre. Elle n'avait pas hésité à prendre la balle à sa place pour le sauver.

-"Lisbon !" hurla Jane.

Il s'agenouilla prés de sa partenaire et la prit dans ses bras. La jeune femme était à la limite de l'inconscience, elle arrivait à peine à parler. Derrière, les agents assistaient impuissants à la scene déchirante qui se déroulait sous leurs yeux.

-"J…Jane…" articula-t-elle.
-"Lisbon, je suis là."
-"Il…il y a une chose que j'ai tou…toujours voulu vous dire…"
-"Non ! Vous n'allez pas mourir, vous allez vous en sortir !"


Le mentaliste se leva, Lisbon toujours dans ses bras, puis se dirigea vers Cho.

-"Il faut l'emmener à l'hôpital !"
-"J'avais appelé une ambulance au cas où."
rétorqua Grace."Elle devrait arriver d'une minute à l'autre !"


***


En effet, quelques minutes plus tard, une ambulance fit son apparition prés du lac. Deux secouristes sortirent du véhicule et se précipitèrent vers Lisbon. Immédiatement, ils la placèrent sur un brancard qu'ils hissèrent à l'intérieur de l'ambulance.
Avant qu'ils ne puissent fermer les portes, un homme blond attrapa le bras de l'un des secouristes. Il était couvert d'un sang qui n'était visiblement pas le sien. Ses yeux, d'où s'échappaient quelques larmes, traduisaient toute l'inquiétude qu'ils portait en lui. Le regard d'un homme amoureux, mais dont la bien aimée était actuellement entre la vie et la mort.
-"Vous voulez monter ?"
proposa le secouriste, pourtant sûr de la réponse que le blond allait lui donner.
-"Oui…"

Avec l'aide de l'ambulancier, l'homme monta dans le véhicule et vint s'asseoir à la droite de la jeune femme.
Tout en s'occupant de cette dernière, le secouriste ne pût s'empêcher d'observer plus en détails l'homme en face de lui. Il était lui aussi dans un sale était, ce qui poussa l'ambulancier à se demander ce qui avait bien put leur arriver. Ses boucles blondes étaient tachées du sang de cette femme.
Dés qu'il avait vu cet homme, le secouriste avait su qui il était. Qui n'avait pas entendu parler de lui ? Un faux voyant dont la vie avait basculé le jour où il avait eu le malheur de provoquer un tueur en série. Et il en avait payé le prix fort. Un homme brisé obsédé par la vengeance, voilà tout ce qu'il était devenu. Mais vu la manière dont laquelle il regardait cette femme, l'ambulancier put constater à quel point Patrick Jane tenait à elle. Après tout, elle était peut être celle qui l'avais en quelque sorte sauvé, qui lui avait redonné le sourire, le goût de vivre. Sans arrêter de prodiguer les soins à la blessée, le secouriste se fit une promesse. Celle de ne jamais la laisser mourir.

***


Patrick Jane regardait, totalement impuissant, les deux hommes s'activer autour du corps inanimé de Teresa Lisbon. Elle avait perdu connaissance, sa blessure ne cessait pas de saigner. Les secouristes l'avaient branché sur un éléctrocardioscope, d'où étaient visibles les faibles battements de son coeur.

-"La blessure est profonde, elle a perdu beaucoup de sang !" s'exclama l'un des deux hommes.

Soudain, les signaux sonores réguliers de la machine se firent de moins en moins distincts, jusqu'à ne former qu'un seul son aigu en continu.

-"On la perd ! Amène le défibrillateur !" hurla le même secouriste.
-"Lisbon, je vous en supplie, ne partez pas…" murmura le blond.

Sans perdre de temps, le second ambulancier sortit l'engin et le plaça à côté du brancard. A l'aide de ciseaux, il découpa le chemisier de Teresa, avant de placer des électrodes sur sa poitrine.

-"Charge à 200 !"

Le défibrillateur émit un son aigu avant d'envoyer une décharge électrique, qui eut pour effet de soulever le corps de Lisbon, qui retomba sans signe de vie. Jane regarda les secouristes répéter l'opération à plusieurs reprises, jusqu'à ce que leurs mouvements commencèrent à ralentir, signe qu'il n'y avait plus grand chose à faire.
Le consultant sentit son coeur se serrer. C'était la fin. Lisbon allait mourir ici, il allait perdre pour la troisième fois un être aimé et il ne pouvait rien y faire. Sous les regards compatissants des ambulanciers, il se pencha vers le visage de la brunette. Délicatement, il lui déposa un doux baiser. Un baiser d'adieu, long et douloureux. Il l'aime de tout son coeur, mais l'occasion de lui avouer ses sentiments ne s'était jamais présentée. Du moins, il ne l'avait jamais saisie. Et maintenant, elle était là, allongée dans cette ambulance, une balle dans le ventre et avec un coeur qui venait de lâcher. Le mentaliste posa sa main sur la joue encore chaude de Teresa sans pour autant se détacher de ses lèvres. Une seule de ses larmes tomba sous l'oeil gauche fermé de sa partenaire.
-"Bip…bip…bip…"

Jane ouvrit les yeux, aussi stupéfait que les ambulanciers. Immédiatement, ces derniers se précipitèrent au chevet de Teresa, tandis que les portes de l'ambulance s'ouvrirent. Ils étaient arrivés à l'hôpital. Les secouristes sortirent à la hâte le brancard où se trouvait Teresa et une multitude de médecins se pressa autour du corps de la brunette.

-"Qu'est-ce qu'on a ?" demanda l'un d'eux.
-"Femme, la quarantaine, blessure par balle au niveau de l'abdomen. A fait un arrêt cardiaque dans l'ambulance, mais son coeur s'est remit à battre."

Le consultant sortit de l'ambulance et observa les médecins emporter le corps de sa patronne au sein du bâtiment. Il vit soudain un SUV noir arriver à vive allure. Le véhicule se gara brusquement sur le parking et trois agents affolés en sortirent, se dirigeants vers Jane, dont les vêtements étaient désormais plus rouge qu'autre chose.

-"Comment elle va ?!?" s'exclama Cho.
-"Je ne sais pas, elle a fait un arrêt cardiaque durant le voyage mais son coeur s'est remit à battre. Les médecins viennent de l'emmener au bloc opératoire…"

Grace, dont la sensibilité se traduisait à travers ses yeux rougis par les larmes, s'avança et se jeta dans les bras du mentaliste, dans l'espoir de le rassurer.
-"Elle va s'en sortir…"

Toute la compassion du monde n'aurait pas suffit, elle le savait très bien. Elle commençait même à douter de la véracité de ses propos. Son coeur voulait croire que sa patronne allait s'en sortir, mais sa conscience l'en empêchait. Il n'y avais pratiquement plus aucun espoir, il ne fallait pas se voiler la face.
C'est dans le silence le plus complet que les quatre agents s'avancèrent vers l'entrée du bâtiment, jusqu'à la salle d'attente correspondante au bloc opératoire où se trouvait Lisbon.
Ils attendirent plusieurs heures. Seul Jane était debout, il tournait en rond dans le couloir de l'hôpital, son anxiété grandissant au fur et à mesure que les minutes passaient. Les trois autres agents étaient assis sur les bancs, Grace se tenait dans les bras de Rigsby, qui tentait de la consoler. Ses larmes avaient peu à peu cessé de couler, mais sa tristesse était toujours bien présente.
Un homme en blouse blanche sortit alors du bloc, en direction du groupe. Lorsque Jane vit le médecin, il se précipita à sa rencontre.

-"Comment va-elle, docteur ?!"

L'homme en blanc regarda longuement les agents qui se tenaient devant lui. Ce qu'il allait devoir leur apprendre n'était pas facile, mais il devait le faire, il n'avait pas le choix. C'était son métier.

-"J'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer…"


***


Trois semaines. Cela faisait trois semaines que Teresa Lisbon était plongée dans le coma, résultat de sa blessure par balle. Prés d'un mois plus tôt, le médecin leur avait annoncé cette terrible nouvelle. Durant l'intervention chirurgicale, l'agent senior du CBI avait fait un second arrêt cardiaque. Les chirurgiens avaient réussis à la sauver, mais cela avait eu un prix. Même dans le coma, son état n'en restait pas moins préoccupant. Le médecin leur avait difficilement avoué que si elle ne se réveillait pas d'ici un mois, il n'y aurait plus aucun espoir, il faudrait la débrancher. Tous les jours, Jane avait été présent à son chevet. Il restait même la nuit afin de veiller sur elle. Quelques fois, lorsque les infirmières avaient refusé de le voir dans les couloirs de l'hôpital, il n'avait pas hésité à se faufiler dans le bâtiment afin de retourner dans la chambre de Lisbon. Mais récemment, cela était devenu trop dur à supporter pour le consultant. Il n'en pouvait plus de voir la femme qu'il aimait sur un lit d'hôpital, prête à quitter ce monde sans qu'il n'ait eut le temps de lui faire ses adieux.
C'était d'ailleurs pour ça qu'il était revenu aujourd'hui. Des adieux.
Jane ne pouvait pas rester là à attendre qu'elle meure, il se décida à lui parler une dernière fois, même si elle était inconsciente. Certains disent que les personnes dans le coma entendent lorsqu'un proche leur parle, mais le mentaliste n'y croyait pas.

-"Lisbon, je…je sais que vous ne m'entendez pas, mais j'ai besoin de vous parler. Lorsque que je vous ai rencontré, j'ai su que vous seriez la personne dont j'avais besoin pour éviter les obstacles qui se dressaient en travers de mon chemin. Pour m'aider à combattre celui qui m'a tout pris, même si je sais pertinemment que vous ne m'auriez jamais laissé le tuer. Et aujourd'hui je n'en peux plus. Je n'en peux plus de cette vengeance que je mène depuis dix ans. J'ai décidé d'abandonner. Je vais probablement partir loin, m'effacer pendant plusieurs années, je ne peux pas revenir tous les jours au CBI et regarder votre bureau vide, sachant que vous ne l'occuperez plus jamais. Je vous avais promis de toujours veiller sur vous, et j'ai échoué. J'ai failli à ma promesse. Je ne sais même pas si j'arriverai à surmonter le fait de ne plus vous voir chaque jour, de ne plus pouvoir me plonger dans vos yeux. Tout ça parce qu'il y a une chose que je n'ai jamais eu le courage de vous avouer…Je vous aime Lisbon, de tout mon coeur. Et je ne supporte pas l'idée de rester là à vous voir mourir, que vous vous éloigniez de moi un peu plus chaque jour. C'est pour cela que je viens vous faire mes adieux."

Une larme au coin de son oeil droit, le consultant se pencha une nouvelle fois prés de Lisbon, comme il l'avait fait dans l'ambulance. Lentement, il colla ses lèvres contre les siennes, lui octroyant un dernier baiser, reflétant tout l'amour qu'il avait pour elle. Difficilement, Jane se détacha des lèvres de sa patronne, avant de coller son front au sien, pendant plusieurs secondes. Lorsqu'il sentit que le moment était venu de partir, il murmura une seule phrase à l'oreille de sa bien aimée.

-"Je t'aimerai pour l'éternité, ne l'oublie jamais."


***


Voilà cinq jours que Patrick Jane avait fait ses adieux à Teresa Lisbon. Alors que Cho, Rigsby et Van Pelt avaient peu à peu repris le travail, lui n'y était pas retourné une seule fois. Trop de souvenirs étaient présents là-bas.
Au volant de sa mythique DS bleue, il roulait tout en réfléchissant. Il s'en voulait de ne pas avoir tenu sa promesse, celle de protéger Teresa. Après une heure de voyage, il arriva finalement à un endroit qu'il connaissait bien, un lieu qui lui évoquait la tristesse, mais aussi la joie.


***


Une prairie verdoyante. Un ciel bleu azur. C'est là où se trouvait Teresa Lisbon. Elle marchait aveuglement, n'ayant aucune idée précise de l'endroit où elle se dirigeait. Au début, elle ne s'était souvenu de rien, mais tout lui était revenu en mémoire petit à petit. Sa captivité, sa tentative d'évasion avec Jane, sa blessure par balle…
Elle savait qu'elle était dans le coma, mais ce qu'elle ignorait, c'est si elle était proche de la mort ou pas. Alors qu'elle détaillait le paysage qui s'offrait à elle, Lisbon vit plusieurs silhouettes s'avancer vers elle. Ce n'est que lorsque ces silhouettes arrivèrent à quelques mètres d'elle qu'elle les reconnus. Une en particulier.

-"Maman ?" murmura-t-elle, stupéfaite. "Mais, si je te vois, c'est que…c'est que je suis…"

Sa mère s'approcha d'elle et la prit dans ses bras.

-"Non, tu n'est pas morte, mais tu t'approche de plus en plus de la mort."
-"Mais je ne veux pas mourir ! Il y a tant de choses que je n'ai pas pu faire, tant de choses que je n'ai pas dit…" sanglota la brunette.
-"Alors bats toi. Bats toi pour ceux que tu aime, pour cet homme qui semble si précieux à tes yeux…"

A la seule évocation de Jane, elle sentit son coeur tambouriner contre sa poitrine. A cet instant, tout ce qu'elle désirait, c'était de le revoir, de pouvoir le serrer dans ses bras. Avoir l'occasion de lui dire tout ce qu'elle avait gardé pour elle durant ces dernières années.
Alors qu'elle se détachait de l'étreinte de sa mère, Lisbon sentit que quelqu'un tirait sa manche droite. Elle se retourna et fit face à une fillette, âgée de sept ans, tout au plus. Teresa comprit de suite de qui il s'agissait. La petite fille avait de longs cheveux blonds et bouclés. Ses yeux azurs étaient plongés dans ceux émeraude de Lisbon. La petite la fixa pendant quelques minutes supplémentaires, avant de finalement ouvrir la bouche.

-"S'il vous plait, ne laissez pas mon papa seul, il a besoin de vous…"

Puis ce fut le noir le plus total. Jusqu'à ce que Lisbon ouvrit les yeux. Le blanc de la pièce dans laquelle elle se trouvait l'aveugla instantanément, mais elle réussit finalement à distinguer les objets autour d'elle.
Elle se trouvait dans une chambre d'hôpital, une perfusion au bras gauche. C'est alors qu'elle remarqua la présence de l'infirmière dans l'encadrement de la porte. Celle-ci, surprise, sortit immédiatement un boitier noir de sa poche et hurla à l'intérieur :

-"Elle s'est réveillée !"

Aussitôt, plusieurs médecins vinrent s'occuper d'elle. On lui expliqua la situation, son coma d'un mois, le fait qu'elle aurait été débranchée dans quelques jours. Lisbon n'avait toujours pas dit un mot, mais une seule chose lui vint à l'esprit.

-"Jane…"
-"Vous devez vouloir voir vos amis."
déclara l'une des infirmières. "Je les ai contacté, ils devraient être ici dans quelques minutes."

Cette dernière phrase eut pour effet de faire sourire Lisbon. Elle allait pouvoir le revoir, son souhait s'était réalisé.

Une fois les infirmières sorties, plusieurs personnes firent leur apparition dans la pièce. Cho, Rigsby et Van Pelt. Le sourire de Teresa s'effaça lorsqu'elle vit que Jane n'était pas là.
Grace se précipita dans les bras de sa patronne, les larmes aux yeux.
-"On a cru que vous alliez mourir boss, vous nous avez fait une de ces peurs…" débuta Cho.

Teresa était heureuse de voir ses agents et amis à son chevet, mais une seule question lui brulait les lèvres.

-"Où est Jane ?" demanda t-elle finalement.

Les agents se regardèrent entre eux, comme s'ils essayaient de décider qui pourrait lui annoncer la mauvaise nouvelle.

-"En fait…" commença Rigsby "Ca fait presque une semaine que personne ne l'a vu, et il est injoignable… La dernière fois que nous l'avons aperçus, il se rendait à l'hôpital, il avait quelque chose d'important à vous dire…"

La brunette fixa un point invisible sur le mur d'en face. C'était impossible, mais elle se souvenait de tout. Le discours que Jane lui avait fait cinq jours plus tôt, elle se rappelait de tout ce qu'il lui avait dit. De sa déclaration, de son baiser, de ses adieux…
-"Patron, vous allez bien ?" questionna Van Pelt.
-"Je…oui, ça va. Cho, apportez moi mes vêtements et les clés du SUV. Je dois aller le retrouver !"
-"Mais vous venez tout juste de vous réveiller !"
protesta l'asiatique.
-"Légalement, je suis toujours votre supérieure, je peux vous virer si j'en ai envie…"

Sans réfléchir, l'agent s'exécuta. Au bout de quelques minutes, Teresa était prête et sortait de l'hôpital. Elle se dirigea vers le parking où elle n'eut aucune difficultés à retrouver le véhicule. Rapidement, elle démarra la voiture et prit la route. Ce n'est qu'une fois au volant qu'elle se posa la fameuse question. Où était-il ?
Le premier lieu qui traversa son esprit fut l'ancienne maison de Jane, aujourd'hui à l'abandon. Malheureusement, elle n'y décela aucune trace du tas de ferraille bleu qui lui servait de moyen de transport. Au cas ou, elle passa devant son appartement, mais sans grand succès. Dépitée, elle posa la tête sur le volant. Elle ne le reverrait jamais. Il était parti, pour toujours. Subitement, Teresa releva la tête.

-"Mais bien sûr !"

Elle savait où il se trouvait.


***


Patrick Jane écoutait attentivement le cri des mouettes, allongé sur la plage. La même étendue de sable où il avait invité Lisbon à pique-niquer, plus d'un mois auparavant. Mais c'était aussi l'endroit où ils s'étaient faits enlevés, lorsque leur cauchemar avait débuté.
Mais avant cela, le mentaliste avait passé l'une des plus belles soirées de sa vie. Il avait passé son temps à discuter avec Lisbon, riant de tout et de rien. Il avait essayé de lui avouer ce qu'il ressentait pour elle, mais un appel adressé à Teresa avait mis un terme à la soirée.
Seule sa patronne occupait son esprit. Il se releva et vint poser sa tête sur ses genoux, laissant une nouvelle fois couler ses larmes.
-"A l'heure qu'il est, elle est probablement morte…" songea-t-il.

Il aurait tant aimé la revoir une dernière fois, dans d'autres circonstances qu'avec un tueur complètement fou à leurs trousses. Pour la troisième fois, il perdait un être cher à son coeur. Et ce n'était même pas de la main de John le Rouge.
Patrick Jane avait décidé d'abandonner sa némésis, cette vengeance qui l'avait fait souffrir plus qu'autre chose. Instinctivement, il avait commencé à tourner son alliance autour de son doigt. Il ne cesserait jamais de penser à sa défunte famille, certes, mais peut être était-il temps de passer à autre chose ?
Le consultant retira délicatement l'anneau de son doigt avant de le serrer dans sa main droite. Il se leva et regarda l'entendue d'eau qui s'offrait à lui. Il prit un eu d'élan et jeta de toute ses forces le bijou dans la mer. Sa famille sera toujours dans son coeur, mais pour avancer, il devait avant tout faire son deuil.
Perdu dans ses pensées, il ne remarqua pas la personne qui s'avançait doucement dans le sable et qui s'arrêta à une dizaine de mètres de lui.

-"Vous ne vous rendez même pas compte de la présence d'une personne qui se tient à quelques mètres derrière vous, et vous vous prétendez mentaliste ?"

Le blond releva la tête au son de cette voix bien trop familière. Il se leva et se retourna pour se retrouver face à face avec l'objet de ses pensées depuis plusieurs mois.
-"Lisbon.." murmura-t-il une seconde fois.

Sauf que cette fois, ces paroles n'étaient pas dans le vide. Jane vit les larmes qui commençaient à couler des yeux de sa patronne, et se précipita vers elle en courant. Arrivé à son niveau, il la prit dans ses bras et la fit tournoyer dans les airs, oubliant presque le fait qu'elle venait juste de sortir d'un mois de coma.

-"Comment est-ce possible ? Vous étiez…" commença-t-il, après l'avoir reposé au sol.
-"Morte ? Même dans le coma, il y a toujours une chance de se réveiller…"

S'en suivirent quelques minutes de silence, où personne n'osa lâcher un mot. Ils se contentèrent de s'observer, bien trop heureux à l'idée d'être enfin réunis. Ce fut Lisbon qui brisa ce silence en première.

-"Vous savez, lorsque j'étais dans le coma, j...j'ai vraiment cru que j'allais mourir. J'étais dans une prairie où se trouvait ma mère, et d'autres proches. Quand je les ai vu, j'ai su que c'était la fin. La première chose qui m'a traversé l'esprit, c'est le fait de ne jamais vous revoir Jane. Puis ma mère m'a fait comprendre que ce n'était pas la fin pour moi, que des gens avaient besoin de moi ici, mais la personne qui m'a fait me réveiller, ce ne fut pas ma mère. Ce fut votre fille."

Lorsqu'il entendit ces paroles, le mentaliste se stoppa net. Il ne dit pas un mot, il se contenta d'écouter Teresa.

-"Elle m'a dit que vous aviez besoin de moi, que je ne devais pas vous laisser seul… Ce sont ces mots qui m'ont poussé à me réveiller. Mais ce que j'ai compris, c'est que moi aussi j'avais besoin de vous. Jamais ne n'aurais pu vivre sans vous. Lorsque vous m'avez fait vos adieux, j'ai tout entendu. Je vous aime aussi Jane."

A peine eut-elle fini de parler que son consultant se pencha vers elle pour l'embrasser. Comme ça lui avait manqué. Lorsque le manque d'air se fit sentir, ils se séparèrent, à bout de souffle. Entre deux baisers, le blond eut juste de temps de souffler quelques mots à la jeune femme.

-"Je t'aime Teresa."

Après des années de malheurs, ils allaient enfin pouvoir être heureux, ensemble. Bien sur, il restait encore quelques zones d'ombre, comme le problème John le Rouge. Ce dernier risquerait de refaire surface à tout moment, mais une chose était sûre : Jane n'était plus seul, ils seraient maintenant deux pour y faire face.

Fin

Alors ? smile1



Dernière édition par Riza17200 le Jeu 14 Fév 2013 - 18:42, édité 2 fois

Riza17200
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire/écrire/dessiner
Localisation : Woodbury

http://evajarriault.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  DAN54 le Mer 13 Fév 2013 - 7:49

super super bel os bravo bravo

DAN54
Consultant au CBI
Consultant au CBI

Féminin Personnage préféré : JANE
Localisation : pas ou je voudrais

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  honeyjane le Mer 13 Fév 2013 - 14:02

Sublime ! Très bien écrit ! amen

honeyjane
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon et CHO !!!!
Loisirs : Ecrire, chanter, danser et lire des fanfictions
Localisation : Au CBI, en train de surveiller Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Riza17200 le Mer 13 Fév 2013 - 14:15

Merci beaucoup ! merci

Riza17200
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire/écrire/dessiner
Localisation : Woodbury

http://evajarriault.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  sara44 le Mer 13 Fév 2013 - 14:21

Magnifique! super Vraiment très bien écrit, bravo super

sara44
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon
Loisirs : ciné, lecture, séries
Localisation : Loire-Atlantique (44)

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  SmileJisbonneuse le Mer 13 Fév 2013 - 16:08

PUREE ! ! ! :shocked: :shocked: amen amen
Que dire a part que c'est magnifique et super bien ecrit! Tu as un tres beau style d'ecriture ton Os était super agréable á lire ! J'ai adorée l'histoire et surtout le passage oú Jane lui fais ses adieux a lors qu'elle est dans le coma triste3 : c'était trop magnifique ! amour1

Bref j'espere que tu nous fera partager la fic bientôt ! joie_youpi

SmileJisbonneuse
Consultant au CBI
Consultant au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane
Localisation : Devine tiens pour voir ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Riza17200 le Mer 13 Fév 2013 - 16:38

Merci, ça me touche beaucoup ! Very Happy merci
Je vais commencer la vrai fiction ce soir normalement, je vous posterai le début lorsque j'aurai quelques chapitres d'avance, histoire de pouvoir poster les chapitres régulièrement, sans trop d'attente entre deux :]

Riza17200
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire/écrire/dessiner
Localisation : Woodbury

http://evajarriault.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  nata09 le Mer 13 Fév 2013 - 20:00

sublime OS, très bien écrit

nata09
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Lisbon
Loisirs : lire les fanfictions de mes séries préférées
Localisation : entrain de rétablir la circulation après que Jane ait provoqué un accident au grand desespoir de Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Jane Doe le Mer 13 Fév 2013 - 21:44

Mais pourquoi j'ai les yeux humides, hein, pourquoi ? triste3
Ha oui, parce que ce texte est juste magnifique J'ai particulièrement aimé les rencontres de Lisbon pendant son coma...que d'émotions !

Merci pour ce très beau texte !

Jane Doe
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon ♥

https://www.fanfiction.net/u/4364808/Jane-Doe51

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Saff45 le Mer 13 Fév 2013 - 22:15

Super OS bravo
Tres bien ecrit..
Que d emotion mais ouf ca se termine bien..

Vivement ta fic Very Happy

Saff45
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Riza17200 le Mer 13 Fév 2013 - 22:45

Encore merci ! merci
Jane Doe : J'étais au bord des larmes quand je l'ai relue pour la première fois green_smile
Et pour le coma de Lisbon, ça m'est venu d'un coup, faudrait que je reprenne l'idée pour une autre fic' :]

Riza17200
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire/écrire/dessiner
Localisation : Woodbury

http://evajarriault.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Jane Addict le Jeu 7 Mar 2013 - 18:26

C'est seulement après ma 3éme lecture de ton OS que je te commente.. Honte à moi oups
Cet OS est absolument sublime, tellement d'émotions qui donnent les larmes aux yeux triste3
Il est à la hauteur de ton talent et de tes autres écrits ! merci merci merci merci

Jane Addict
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane
Localisation : Dans le garage de Simon

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  lele8133 le Jeu 7 Mar 2013 - 20:29

Magniphique!! J'aime énormément!! Tu es talentueuse!! Merci de nous l'avoir fait partager!! bisou calin merci

lele8133
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Lisbon et Jane
Loisirs : Regarder mentalist, écrire des fics, lire...

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Riza17200 le Jeu 7 Mar 2013 - 20:31

Merci beaucoup ! merci merci merci
Je prépare mon troisième OS là, j'espère le finir ce soir smile1

Riza17200
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Lire/écrire/dessiner
Localisation : Woodbury

http://evajarriault.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  lele8133 le Jeu 7 Mar 2013 - 20:39

Super!!! yes Je suis préssée de le lire!!! hysteriq

lele8133
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Lisbon et Jane
Loisirs : Regarder mentalist, écrire des fics, lire...

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS : Un seul geste ^

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum