Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Aller en bas

Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Calypsoh le Lun 11 Nov 2013 - 18:37

bisou Coucou à tous et toutes, me revoilou!!! (bon sang, je vais finir par planter ma tente dans cette section👼 green_smile )

Alors je tenais encore à vous remercier pour l'accueil chaleureux de mon dernier OS "Le soleil et les vagues" (qui était un brin trop romantique par rapport à ce que nous a réservé Heller finalement:oops: )

Me voici aujourd'hui pour exorciser la douleur qu'on a été nombreux à ressentir au nom de Lisbon en voyant la nouvelle trahison de son partenaire. affraid :cold: 
Et même si je suis ravie de la tournure des évènements (sans quoi, ce ne serait plus le Jane de Heller:hein: ), je suis surtout impatiente de voir les retrouvailles et surtout la réaction de Lisbon...là il faut qu'elle REAGISSE! Elle ne peut tout simplement laisser passer cela sans rien faire..

Donc je vous livre ma vision des choses, comme tjs imagée et assez sombre cette fois. Voici ce que j'aimerais bcp voi à l'écran joué par Robin (entre aute).
Par contre, je ne tiens absolument pas compte des potentiels spoilers post 6x08, je ne fais qu'imaginer la suite directe du 6x06....donc, nous sommes encore avant la capture de RJ.

Encore une fois j'ai accordé bcp de place aux personnages secondaires et j'ai adjoins cette fois Van Pelt que j'avais un peu délaissée (par manque d'impartialité sans doute👼 )

Gros bisous à tous et bonne lecture, du moins j'espère
bisou merci 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Crossing Red Line (post 6x06 SPOILERS)


      Les va-et-vient incessants qui se multipliaient autour de lui dans le couloir ne semblaient guère déranger l’agent Kimball Cho, plongé dans ses pensées et arborant son habituel visage impassible.   Assis sur l’une des chaises destinées aux proches des patients admis à l’hôpital, ce dernier attendait, en dépit du fait que sa présence sur le terrain aurait été plus que précieuse à ce moment précis. Mais quoique pût être la gravité de la situation, il savait que sa place devait être ici, et nulle part ailleurs.

Dire que les dernières heures avaient été plus que troublées aurait été l’euphémisme du siècle et pourtant il ne venait pas de meilleure expression à l’esprit du stoïque agent.  Il s’était attendu à de grands bouleversements, forcément, étant donnée la chasse à l’homme dans laquelle l’équipe s’était plongée depuis plusieurs jours . Mais ce qu’il vivait à présent dépassait de loin tout ce qu’il avait pu imaginer. Il leva alors les yeux et les posa sur celle qui se tenait à quelques mètres de lui, debout les bras croisés, adossée au mur, les yeux rivés vers une immense porte à double battant qui demeurait obstinément close. La jeune femme arborait encore les stigmates de l’explosion qui avait eu lieu si proche d’elle : deux coupures correctement pansées sur les joues, dues à des morceaux d’éclats qu’elle avait reçus de plein fouet ; des traces de terre sur son chemisier et son pantalon, rappels de sa chute virulente au sol ; ses longs cheveux bruns emmêlés et dépeignés, autant à cause du vent de la falaise que de la course qui s’en était suivie. Mais ce qui frappait le plus l’agent Kimball Cho était la dureté du regard de sa patronne ; il s’attendait à lire de l’inquiétude, de l’impatience, de la tristesse peut-être également mais rien de tout cela ne transparaissait des pupilles émeraudes d’ordinaire chaleureuses. Au contraire une réelle froideur y avait pris place et l’agent asiatique ne mesurait que maintenant l’étendue des dégâts de la soirée. Il se remémora alors les circonstances de ses retrouvailles avec Lisbon.

Flash-back.

« Bon sang, accélère Rigsby, j’ai perdu toute trace de signal avec le portable de Jane, s’écria Grace qui se trouvait assise à l’arrière du SUV, un ordinateur posé sur ses genoux.
-  Comment est-ce possible ? demanda le grand brun qui appuya encore davantage sur la pédale, tandis que la sirène de police retentissait pour justifier de ses infractions au code de la route.
- Il n’a peut-être plus de réseau ou…
- Non, il a éteint volontairement son téléphone
, coupa immédiatement court Cho, assis à la place du passager.
- Il en serait bien capable ce con, ne put que commenter le grand brun en hochant la tête. Et le patron ?
- Toujours aucun signal non plus depuis plus de vingt minutes
, lui expliqua Grace qui tentait désespérément de retrouver la trace de leur supérieure. Je ne crois pas un instant qu’elle se soit aussi volontairement rendue injoignable, elle...
- Non, Jane lui a volé son portable pour qu’elle ne puisse pas appeler de renforts
, recoupa de nouveau Cho de son ton laconique. Je doute même qu’elle soit encore avec lui en ce moment. »

La réponse de Cho figea ses deux équipiers qui intégrèrent l’information comme ils le pouvaient.
« Mais…elle est partie avec lui, non ? Ils ont pris la voiture de Jane, rétorqua Rigsby qui roulait toujours à vive allure.
- Wayne a raison, on les a vus s’en aller ensemble du CBI.
- C’est ça
, reprit Cho d’un ton sec, on a vu Patrick Jane partir confronter l’assassin de sa famille, l’homme qu’il traque depuis dix ans sans relâche avec Térésa Lisbon, celle qui donnerait sa vie pour l’empêcher de commettre l’irréparable en assouvissant sa vengeance ; celle qui depuis neuf ans lui répète qu’elle se dressera entre lui et John le Rouge le moment venu. Il n’y a pas comme quelque chose qui cloche selon vous ?
- Mais c’est pour cela que le patron nous a donné en cachette l’adresse du rendez-vous, la maison de Jane, pour que nous puissions les suivre, rebondit aussitôt Rigsby.
- Et vous pensez vraiment que cela suffira à berner Jane ? »

Les propos peu rassurants tenus par l’agent asiatique firent réfléchir les deux autres équipiers.
« Je vous dis qu’au moment où nous parlons Jane s’est déjà débrouillé pour mettre Lisbon à l’écart. »
Tout en prononçant ses paroles, Cho sentit à la fois la colère et l’espoir montrer en lui. La colère car il savait que Lisbon souffrirait de cette nouvelle trahison de Jane et il n’aimait pas voir le cœur généreux de sa patronne saigner ; l’espoir car il savait que le mentaliste ferait tout pour tenir la brunette éloignée du danger final et qu’il y avait alors une bonne chance pour que Lisbon s’en sorte vivante. Le dilemme était grand et de tous les membres de l’équipe Cho était sans doute le plus à même à comprendre les motivations du consultant. Kimball savait mieux que quiconque qu’il fallait parfois emprunter des chemins tortueux pour se faire justice, il ne l’avait que trop appliqué lui-même quand il faisait parti des gangs. Et aujourd’hui il se surprenait à comprendre la quête du mentaliste : un monstre tel que John le Rouge méritait-il vraiment un procès ? Vaste question…


Alors qu’ils parvenaient enfin à Malibu, à quelques centaines de mètres de la maison des Jane, ils aperçurent un grand brasier venant du terrain à l’arrière. Quelques badauds commençaient à sortir des maisons voisines, alarmés.
« Oh, mon dieu… » laissa échapper Grace qui posa à vive allure son ordinateur sur le siège à côté d’elle.
Rigsby gara son SUV en toute hâte sur la route et les trois agents sortirent à vive allure.
« Que s’est-il passé ? hurla Van Pelt à l’un des civils qui étaient sur la voie.
- Une immense explosion, il y a environ cinq minutes, répondit-il. Les pompiers arrivent ».
Mais la grande rousse ne demeura pas plus longtemps et courait déjà à la suite de ses deux équipiers qui avaient directement foncé sur les lieux du drame. Ils aperçurent alors une grande voiture inconnue garée devant la maison, la portière encore ouverte et Cho devina aisément qui en avait dû être la conductrice provisoire. Quelque avait été la manœuvre du mentaliste pour l’écarter, Lisbon avait trouvé le moyen de le rejoindre.

Les deux hommes parvinrent les premiers devant la dépendance encore partiellement en feu.
« LISBON ??? JANE [/i]?? hurla Cho à pleins poumons.
- Patron ? Patron ? » lui faisait écho Rigsby qui entreprit de faire le tour du bâtiment pour vérifier de potentielle sortie à l’arrière.
Alors que le grand brun disparaissait, Cho et Van Pelt, qui venait de le rejoindre, entendirent une voix sur l’aile gauche. Tous deux la reconnurent aussitôt.
« Tenez-bon, patron ! » fit aussitôt Cho qui accourut vers l’une des fenêtres totalement brisée.
Ils y trouvèrent la jeune femme brune, le visage noirci et blessé à la joue en train de tenter de tirer un corps de sous les décombres.
« Aidez-moi à le sortir, il est vivant ! » cria-t-elle tandis qu’elle pliait sous le poids de l’homme bien plus grand qu’elle, totalement inconscient.
Sans se faire prier Van Pelt et Cho lui prêtèrent assistance mais eurent la désagréable surprise de ne pas y découvrir la chevelure blonde qu’ils espéraient. Non, l’homme que Térésa Lisbon tentait de sortir du chaos était Ray Haffner, inconscient et visiblement en sale état.

Quand elle s’était redressée après l’explosion, Lisbon avait découvert le bâtiment en feu et avait tenté de trouver une trace de vie dans le recoin qui n’était pas encore atteint par les flammes. Non équipée pour pénétrer dans le brasier, elle devait se contenter d’observer les bords du sinistre et y avait aperçu un bras à peine visible sous un tas de débris compacts. N’écoutant que son courage elle s’était précipitée pour tenter de venir en aide à celui qu’elle espérait bien malgré tout être son partenaire.

Ce fut avec beaucoup moins de peine que les trois agents parvinrent à extirper la victime ; Cho portait Haffner sur ses épaules tandis que Grace aidait Lisbon en lui fournissant son appui. La rouquine l’aida ensuite à s’asseoir sur un rocher éloigné de l’incendie.
« Patron, vous êtes blessée ?
- Ce…n’est rien…juste des égratignures, je n’étais pas dans la maison quand
… » mais la jeune femme ne put continuer, prise d’une quinte de toux, sans doute liée à la fumée qu’elle avait inhalée proche du brasier.
- Et Jane ? Où était-il ? la pressa encore Grace avec le plus de gentillesse possible.
- Je...n’en sais…rien… » répondit Lisbon.
Une fois qu’il se fut assuré de l’état physique de sa supérieure, Cho partit immédiatement à la recherche de Rigsby qui n’avait toujours pas réapparu, laissant les deux femmes ensemble. Malgré son inquiétude relative pour son époux, Grace demeura aux côtés de Lisbon, totalement éprouvée.

Quand Cho arriva à l’arrière de la maison, il y trouva Rigsby un peu plus loin, occupé à vouloir défoncer la porte d’une cabane de jardin, située en contrebas. Sans hésiter une seconde, il rejoignit son compagnon qui se démenait comme un diable.
« Quoi ?
- A l’intérieur, regarde
! » hurla le grand brun qui dégaina alors son arme et tira dans le cadenas qui fermait le cabanon à clé.
Cho jeta un rapide coup d’œil à travers un petit trou qui faisait office d’aération et put y discerner deux corps étendus, des sacs en toile sur la tête et les mains attachées dans le dos. D’un seul coup de feu, Rigsby fit sauter la fermeture et put alors entrer dans la cabane. Avec l’aide de Cho il tira à l’extérieur les deux corps, dont l’un deux bougeait avec vivacité. Intérieurement, les deux agents furent plus que soulagés en reconnaissant le costume bleu foncé si familier, une fois à l’extérieur,  Rigsby retira le sac qui recouvrait le visage et tomba sur les yeux azur d’un Jane bâillonné.
« Bon sang, vieux, quand arrêteras-tu tes conneries ? lui dit Wayne qui le libéra de ses entraves tandis qu’il se tourna pour voir Cho faire de même avec la seconde victime.
« C’est Stiles, dit-il en découvrant l’homme en tenue blanche et au visage livide. Mais il est vraiment mal en point.
- Allez, on évacue
! »
Tout en disant cela, Rigsby aida Jane à se relever et le plaça sous l’appui de Cho tandis que le grand brun se chargea de porter sur son épaule le vieux gourou inconscient.


L’étrange équipage parvint à contourner l’incendie qui continuait de s’étendre à toute la dépendance des Jane et rejoignit l’avant du bâtiment où les attendaient toujours les deux femmes, secondées depuis peu par les pompiers.
Alors que Cho le supportait toujours pour l’aider à marcher, Jane leva la tête et aperçut Lisbon dans un état lamentable et visiblement blessée.
« Mais…Lisbon était là ? articula difficilement le mentaliste qui écarquilla les yeux.
- Apparemment, se contenta de répondre Kimball.
- Elle ne devait pas être là…elle ne devait pas… »
Pour unique réponse, son ami hocha la tête de désaccord mais préféra ne rien ajouter, de toute évidence la simple présence de la brunette qui avait bien failli laisser la vie dans ce traquenard suffisait à affoler le consultant dont la respiration devenait de plus en plus saccadée. Deux pompiers accoururent à leur rencontre mais Cho leur fit signe de s’occuper en priorité de Stiles, gravement blessé. Rigsby déposa ce dernier sur le brancard apporté par les deux secouristes. Tandis que Jane, toujours soutenu par Cho, arrivait devant les deux femmes de l’équipe, il porta son regard sur Lisbon assise et à présent recouverte d’une couverture de survie que lui avaient prodiguée les pompiers. Le mentaliste nota ses blessures au visage, les marques de fumées un peu partout sur elle et ne sut que dire.
  Ce fut alors qu’il croisa enfin les yeux émeraude de la jeune femme. C’était la première fois qu’ils se revoyaient depuis la trahison qu’il avait osé lui faire vivre sur la falaise. Lisbon se contenta de l’observer, semblant mesurer l’étendue des blessures du mentaliste et quand elle eut compris qu’il s’en sortirait sans trop de gravité, se leva, aidée de Grace aux petits soins pour elle. Les deux partenaires s’observèrent un long instant dans un silence lugubre qui mit Van Pelt et Cho à leurs côtés assez mal à l’aise.  Térésa Lisbon affichait à présent un regard sombre, presque dénué d’expression : on ne pouvait y lire ni soulagement ni colère. En réalité, elle avait fait tomber devant elle un masque de froideur qui ne lui était pas coutumier. Ces quelques secondes suffirent à Jane pour mesurer ce qu’il venait de perdre.
« Grace, je vais monter dans l’ambulance avec Haffner, dit soudain Lisbon d’un ton plus doux, destiné à celle qui l’avait tant épaulée.
- Je viens avec vous, tenta gentiment la rouquine, consciente que sa supérieure n’allait pas aussi bien qu’elle voulait le laisser paraître.
- Non, vous allez restée ici avec l’équipe pour tenter de déterminer ce qu’il s’est passé, Cho, vous êtes en charge le temps que je serai à l’hôpital, je ne pense pas que j’y resterai longtemps.
- Je viens à l’hôpita
l, répondit à son tour l’agent asiatique qui ne tint absolument pas compte de la remarque précédente de sa supérieure.
- Cho, je…
- Je viens à l’hôpital
! la coupa aussitôt son subordonné d’un ton sans appel. Quatre témoins de cette affaire y seront, c’est là-bas que j’aurai des réponses. »
Les yeux de la brunette rencontrèrent alors le regard déterminé de Cho et sut qu’elle n’obtiendrait pas gain de cause. En toute bonne foi, elle devait même reconnaître qu’il avait parfaitement raison. Elle savait aussi que le très perspicace Cho n’avait pas du tout l’intention de la laisser seule avec Jane, comprenant qu’il était tout simplement impossible pour l’instant à la brunette de supporter la présence de celui qui l’avait encore une fois blessée.

Rigsby venait de rejoindre le petit groupe et se figea sur place quand il nota les regards que ses quatre amis se lançaient. La tension était plus que perceptible et le grand brun se râcla la gorge avant de prendre la parole.
« Content de vous revoir patron, dit-t-il timidement à celle qu’il n’avait pas encore vu, puisqu’il était à l’arrière de la maison quand Cho et Van Pelt avaient été la jeune femme à sortir.
- Merci Rigsby.
- Stiles est immédiatement évacué vers l’hôpital de Malibu, de même que Haffner. Le premier est dans un état jugé critique, le second souffre d’une hémorragie interne et d’intoxication à la fumée. Je pense qu’on n’est pas prêt de les interroger
. »
Lisbon acquiesça doucement de la tête tandis que Jane demeura silencieux, comme hypnotisé par la brunette qui refusait à présent de lui accorder la moindre attention.
« Je pars avec eux, juste histoire de vérifier que tout va bien, fit cette dernière. Rigsby et Van Pelt, vous voulez bien rester là, Wayne vous vous y connaissez en incendie et explosion. Cho, je vous retrouve à l’hôpital. »
Les trois agents firent « oui » de la tête tandis que Grace osa à peine regarder Jane, toujours ignoré. Lisbon s’apprêtait à s’éloigner lorsque soudain elle s’arrêta et sans croiser le regard de ses subordonnés, leur dit d’une voix timide :
« Merci…merci à vous trois d’être là pour moi. »
Puis elle se dirigea vers l’ambulance qui l’attendait et monta à l’arrière, aidée par un secouriste tandis que deux autres s’occupaient d’Haffner étendu lui aussi dans le même véhicule. Lisbon ne lui adressa pas un regard cependant, se contentant de baisser la tête et de serrer contre elle la couverture qui l’enveloppait. Les portes arrières de l’ambulance de refermèrent et les sirènes se mirent en route.

Grace, Rigsby et Cho se tournèrent ensemble vers le dernier blessé de la soirée, qui fort heureusement semblait physiquement en assez bon état.
« Ça va Jane ? lui demanda tout de même Grace de son angélique voix qui trahissait son inquiétude.
- Oui, répondit-il simplement.
- C’était prévu le coup de l’explosion ? embraya Rigsby d’un ton beaucoup moins gentil.
- Non.
- Ce n’était pas ton idée, alors.
- Non.
- Alors qui
? demanda Cho qui soutenait toujours son ami.
-  Lui. »
Cette unique réponse suffit aux trois agents à deviner qui se cachait derrière cet énième chaos.
« Tu as découvert qui est John le Rouge ? demanda de nouveau Grace. Lequel des cinq ? »
Mais Jane ne répondit pas, conservant le regard dans la vide, fixé à l’endroit même où se trouvait il y avait encore quelques instants l’ambulance qui venait d’emmener Lisbon.
La seule chose qu’il parvint à prononcer fut :
« J’ai perdu… ».

Fin du flash-back.



Et voilà qu’à peine une heure plus tard, Kimball Cho se tenait assis, dans ce couloir de l’hôpital à attendre des nouvelles de deux des principaux suspects de l’affaire John le Rouge. A ses côtés, Lisbon demeurait inerte : les soins de ses blessures furent assez rapides car fort heureusement elle ne souffrait de rien de grave. Elle avait donc fermement tenu à rejoindre son subordonné qui attendait un peu plus loin dans le couloir. Kimball Cho s’était bien gardé de rompre le silence tant que la jeune femme ne l’avait pas décidé elle-même. Et c’est ce qu’elle fit, au bout de cette interminable heure.
« Vous avez des pistes ? lui demanda-t-elle appuyée le dos contre le mur, sans pour autant porter son regard vers lui.
- Ils ont retrouvé dans la maison trois cadavres, totalement carbonisés, lui expliqua-t-il sobrement.
- Bertram, Smith et McAllister.
- Apparemment
, réitéra Cho, sans se troubler.
- Il nous faudra attendre les résultats d’ADN pour en être sûrs, c’est peut-être un immense coup monté, fit-elle remarquer. Quoi d’autre ?
- Il semblerait que nos potentielles victimes avaient toutes les trois un tatouage sur l’épaule gauche. Le fameux tatouage

Cette nouvelle révélation en revanche fit réagir Térésa qui tourna la tête vers celui qui était assis à quelques mètres d’elle
«  Les trois ?
- Hum…un signe distinctif de toute évidence.
- Distinctif de quoi ? Encore une secte
? essaya la jeune femme.
- Plutôt une sorte d’organisation dont faisaient de toute évidence partie Smith, McAllister et Bertram
- Quel genre d’organisation ?
- On n’en sait pas plus pour l’instant mais Jane pense que c’est une sorte de coalition policière aux méthodes expéditives
. »

A l’évocation du consultant, Lisbon se ferma comme une huître, tel que s’y était attendu l’agent flegmatique qui poursuivit imperturbablement.
« Sans doute cette coalition est-elle à l’origine de la mort de Kirkland…et de bon nombre de dérives dont nos services souffrent depuis longtemps.
- Mais quel serait le lien avec John  le Rouge
? tenta de comprendre la jeune femme, un peu perdue.
- Peut-être que cette organisation traquait elle-même John le Rouge et comptait sur nous, et plus particulièrement sur la détermination de Jane, pour trouver plus rapidement cette enflure. Ils seraient même à l’origine de l’affectation de Jane dans nos services. En le surveillant de près depuis neuf ans, ils étaient aux premières loges pour mesurer les avancées de son enquête.
- Ce qui expliquerait aussi comment il fut relaxé si facilement après l’assassinat de Timothy Carter
, poursuivit par reflexe la jeune femme. Les jurés ont été triés sur le volet…
- …pour faire sortir Jane, oui
» termina Cho.
La jeune femme laissa échapper un long soupir pour se donner le temps d’intégrer toutes ces informations. Elle ne doutait pas qui était à l’origine de toute ces découvertes récentes de Cho.
« Quoi d’autre ? reprit-elle avec un détachement apparent.
- Mais il semblerait qu’un inconnu se soit invité à la petite fête d’aujourd’hui. Jane dit qu’alors qu’il était sur le point de faire parler les trois suspects désignés, une sorte de grenade à gaz soporifique a été jetée par la fenêtre et un individu avec un masque à gaz a surgi de nulle part pour désarmer Jane. Quand McAllister a tenté de s’interposer en sortant un couteau dissimulé dans sa poche, l’agresseur l’a abattu froidement, les autres sombrant dans une inconscience provoquée par le gaz. »
Cho s’arrêta et attendit. Son stratagème fonctionna car voyant qu’il ne poursuivait pas, Lisbon se retourna vers lui et demanda, éberluée :
« C’est tout ?
- Comment cela
? feignit-il d’ignorance.
- C’est tout ce que vous avez appris ?
- C’est tout ce dont Jane se souvient
, corrigea Cho en levant la tête vers sa patronne qui le dévisageait. Il s’est réveillé plus tard, attaché, bâillonné et étendu dans le noir, aux côtés d’un autre corps qui ne bougeait pas et il a entendu une vive explosion, à quelques mètres de là où il se trouvait.  Reste à savoir maintenant pourquoi vouloir sauver Jane et Stiles, mais pas les autres…»
Lisbon accusa le coup, en ouvrant grand les yeux d’incompréhension.
«  Et c’est tout ? réitéra-t-elle.
- Pourquoi semblez-vous si surprise ? lui demanda Cho.
- Je m’étonne que vous ayez cru un traître mot de ces fadaises rocambolesques, lâcha-t-elle un brin agacée.
- Je n’ai rien cru du tout, j’ai simplement écouté la version de Jane dans l’attente de la confronter avec celle des deux autres survivants.
- Et bien attendez-vous sans doute à une toute autre version des choses
… »
Le ton amer de Lisbon ne surprit pas Cho qui appuya sa main sur son propre genou droit :
« Vous ne croyez pas Jane ? »
La jeune femme refusa de répondre mais se contenta de s’emmurer de nouveau dans le silence et reporta son regard sur la porte close d’où allait bientôt sortir un médecin pour les prévenir de l’état de Stiles et Haffner. Cho se mit alors debout et se planta devant sa patronne pour la forcer à lui parler.
« Vous n’avez pas prononcé une seule fois le nom de Jane depuis l’explosion, vous n’avez pas demandé une seule fois de ses nouvelles et vous vous enfermez dans une froideur qui n’est pas digne de vous. »
La jeune femme s’efforça de ne pas laisser les mots de Cho l’atteindre, sans quoi elle se verrait contrainte d’ouvrir une vanne qu’il lui serait impossible de renfermer.
« Vous auriez dû être avec lui normalement, vous êtes partis ensemble, poursuivit-il à voix plus basse. Comment se fait-il que vous n’y étiez pas ? »
Là encore Lisbon refusa de répondre et de regarder son subordonné qui ne lâcha pas néanmoins.
« Quelle ligne rouge a-t-il franchi ce soir, Lisbon ? »
Cette fois la jeune femme ne pouvait continuer de fuir sans quoi elle passerait pour une lâche, chose qu’elle ne voudrait certainement pas devant celui qu’elle estimait peut-être le plus. Alors, elle tourna son visage pâle et meurtri vers celui qui se tenait à quelques centimètres d’elle et répondit d’un ton glacial :
« La seule qu’il ne lui était pas permis de franchir ! »

   A l’écoute de cette réponse, Cho sembla ébranlé pour la première fois depuis bien longtemps. Il se doutait que le mentaliste avait eu recours à des moyens plus que discutables pour mettre Lisbon hors-jeu mais il n’aurait jamais imaginé que Jane puisse retourner contre sa plus fidèle amie la pire des armes : ses propres sentiments. Car tel était bien le sujet de la discorde, cette fois aux allures définitives et aux conséquences indélébiles, que Cho lisait dans les yeux émeraude. L’agent asiatique recula de quelques pas tandis que la jeune femme arborait toujours un air déterminé.
« Quelles seront-vos conditions ? poursuivit-il directement, ayant tout deviné de la décision de la jeune femme.
- Nous finissons cette affaire, nous avons indéniablement besoin de lui dans cette traque, je me trompe ?
- Non, vous avez raison, Jane est un élément essentiel de ce jeu macabre.
- Alors, nous continuons à suivre les pistes là où elles nous mèneront
, répliqua Lisbon froidement. Et notre travail continuera d’être le plus professionnel possible. Par contre, nous allons devoir faire quelques remaniements dans l’équipe. »
Cho expira, s’attendant plus ou moins à une réponse de ce genre.
« Cependant, reprit Lisbon d’un ton plus doux,  je ne vous l’imposerai pas si vous ne l’acceptez pas. Il est hors de question que je…
- Je l’accepte
, la coupa-t-il. Je l’accepte, patron. »


Cette dernière esquissa alors un faible sourire, le premier depuis des heures sans doute. Dans un geste d’une très grande amitié, elle saisit la main droite de ce compagnon loyal et la serra fortement en guise de remerciement sincère. Ce dernier lui rendit sa brève étreinte, attristé cependant de la voir ainsi brisée. Au bout de quelques secondes, ils se lâchèrent la main et reprirent leurs positions initiales d’expectative : Lisbon debout adossée contre son mur, Cho de nouveau assis sur sa chaise.



Après quelques instants, à l’autre bout du couloir apparut Jane, qui tenait son veston et sa veste sur les bras. Il sortait visiblement d’une consultation où on lui avait sans doute affirmé qu’il allait bien étant données les circonstances. Il aperçut ses deux collègues et se dirigea vers eux, non sans une réelle appréhension de se retrouver devant Lisbon. Cette dernière ne tourna même pas la tête quand le consultant parvint à son niveau. Il eut néanmoins la sagesse de s’arrêter suffisamment loin d’elle pour ne pas empiéter sur son espace personnel.
« Alors, que t’a dit le médecin ? lui demanda aussitôt Kimball de son ton habituel.
- Rien de grave, juste une irritation de la gorge liée au gaz soporifique et quelques marques aux poignets faites par les liens, répondit simplement le mentaliste.
- Bien
, se contenta de répondre Cho.
- Des nouvelles de Stiles et Haffner ?
- Rien pour l’instant. Ils sont tous les deux au bloc pour des raisons différentes, apparemment Haffner a plus de chances de s’en sortir.
- Le cancer de Brett est en phase terminale, cela a fini de l’affaiblir
» répondit Jane.

Lisbon ne participa nullement à l’échange, se contentant d’attendre patiemment. Avec hésitation, le mentaliste se tourna vers elle et tenta d’attraper son regard, en vain. Il ne pouvait néanmoins continuer cette situation sans rien essayer.
« Et vous, Lisbon, vos blessures ? demanda-t-il timidement, le plus simplement possible.
- Rien dont je ne saurai me remettre rapidement » se contenta-t-elle de dire sans le regarder pour autant.
Au moins lui avait-elle répondu, c’était toujours mieux que la froide ignorance dont elle avait fait preuve jusque là. Engaillardi par cette petite lueur d’espoir, son partenaire poursuivit :
« Je suis content que vous n’ayez rien. »
Mais celle-ci ne réagit pas.


Ce fut alors que les grandes portes de la salle de chirurgie s’ouvrirent, laissant apparaître un médecin noir à la tenue bleue.
« Agents Cho et Lisbon ? interpella-t-il les policiers.
- Docteur Randall, alors ? demanda Cho qui se leva pour accueillir le praticien.
- Monsieur Haffner va bien, son hémorragie interne a été stoppée assez rapidement et sauf complications imprévues, je pense qu’il se remettra vite. Vous pourrez l’interroger demain matin.
- Et  Brett Stiles
? demanda Lisbon.
- Le cas est plus problématique, l’état de santé général de Monsieur Stiles ainsi que son âge avancé n’ont pas facilité l’opération. Nous ne pouvons rien faire de plus à part lui administrer de la morphine pour le soulager. Il se réveillera peut-être mais ce ne sera qu’un sursis de quelques jours j’en ai bien peur. »

Devant cette nouvelle à laquelle ils s’attendaient tous plus ou moins, Cho, Jane et Lisbon demeurèrent placides et espéraient simplement qu’ils puissent interroger Stiles avant qu’il ne soit trop tard.
« Merci infiniment docteur » dit Cho qui lui serra la main tandis que Lisbon lui adressa un timide sourire. »
Le docteur Randall inclina la tête et se retira, non sans avoir préconisé à la jeune femme et à Jane du repos pour eux aussi.

Une fois seuls, les trois membres des forces de l’ordre prirent un instant pour rassembler les nouvelles données.
« Qui s’occupera d’interroger Haffner ? fit Cho.
- Je le ferai, dit aussitôt Lisbon. Ray sera peut-être plus enclin à me parler.
- Cela est certain, il est amoureux de vous
, dit gentiment Jane sans aucune moquerie dans la voix. Il sera heureux de vous voir.
- Cho, si vous le voulez bien, je vais vous demander de retourner à Sacramento
, poursuivit Lisbon sans tenir le moindre compte de la réplique du consultant. Il nous faut aussi gérer la disparition brutale du directeur Bertram, sans parler de la plus que probable corruption qui touche l’ensemble des services. Je vous rejoindrai une fois que j’aurais vu Haffner, et peut-être Stiles.
- D’accord patron.
- Et moi
? demanda Jane, un peu perdu.
- Vous, vous partez avec Cho.
- Je dois moi aussi interroger les deux survivants
, tenta-t-il de défendre sa cause calmement.
- Certainement pas, vous êtes vous aussi un témoin, vous devez prendre un peu de recul, mais vous restez sur l’affaire puisque personne ne la maîtrise comme vous apparemment, ironisa-t-elle quelque peu.
- Lisbon…je crois que nous devons parler.
- Encore une fois, certainement pas
, éluda-t-elle de nouveau avec une certaine désinvolture qui était sensée la rendre maîtresse de la situation. Vous ferez désormais équipe avec Cho, il est d’accord. »


La nouvelle tomba comme un couperet.
« Quoi ? ne put que répondre Jane. Mais…
- Voilà qui est réglé, se borna-t-elle à dire alors qu’elle tenta de s’éloigner.
- Térésa, attendez… » la supplia Jane qui lui attrapa le bras pour la retenir.
Cho qui était témoin de toute la scène sentit venir le moment de rupture qu’il aurait aimé éviter, pour l’un comme pour l’autre de ses deux amis.

A ce contact qui la dégoûta presque, Lisbon s’immobilisa et tourna la tête vers celui qui la tenait. Le regard qu’elle lui adressa, froid et résolu, figea Jane sur place. Ce fut d’une voix grave, lente et menaçante qu’elle lui dit sans appel :
« Ne vous avisez plus jamais de me toucher…est-ce clair ? »
La manière dont elle lui parla mais plus encore la noirceur qu’il put lire dans les pupilles émeraude lui firent mesurer l’étendue de sa perte.  Comme Jane tardait à retirer sa main, la jeune femme poursuivit.
« Vous qui savez si bien lire dans l’âme des gens, regardez-moi, murmura-t-elle durement. Ai-je l’air de plaisanter ou d’agir sur un coup de tête ? »
Cette fois le mentaliste lâcha net son emprise sur le bras de la jeune femme car il eut l’impression la tenir le brûlait. Il se contenta de plonger dans ses beaux yeux, qui avaient été une balise de sauvetage pendant tant d’année, lui lancer à la figure la triste vérité : Térésa Lisbon n’avait jamais été aussi sérieuse.

Par respect pour celle qu’il avait indubitablement offensée, Jane ne chercha pas à la retenir davantage, ni à jouer de ses immenses pouvoirs de persuasion pour tenter de l’apaiser car au fond de lui, il savait que la réaction de cette femme droite était entièrement légitime. Ce fut donc le cœur blessé que le mentaliste se recula pour laisser passer celle qui le dévisageait toujours aussi froidement. Sans ajouter un mot de plus, Lisbon prit congé et partit, laissant un Jane abattu.

Cho se souvint alors des paroles que Jane avait prononcées sur le lieu du sinistre, après le départ de l’ambulance qui emmenait Lisbon. Quand l’agent asiatique croisa enfin le regard éperdu du mentaliste, il ne put s’empêcher de conclure, simplement mais difficilement car il pouvait mesurer la douleur qu’une telle situation occasionnerait chez ses deux amis :
« Oui, tu as perdu, Jane…et plus que tu ne l’imagines

En effet, ce jour-là sur cette falaise ensoleillée, Jane n’avait pas fait que manipuler la femme qui tenait pourtant une si grande place dans sa vie. Il avait franchi une ligne rouge qui ferait saigner bien des cœurs, à commencer par le sien. Et il venait de s'en rendre compte...


FIN
.

biz à tous:bisou:


Dernière édition par Calypsoh le Lun 11 Nov 2013 - 19:32, édité 1 fois
avatar
Calypsoh
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : alors ça c'est dur: j'aime les gamineries de Jane, la loyauté de Lisbon; le flegme de Cho; l'humour de Rigsby et la douceur de Van Pelt!!!
Localisation : à côté de Bruno Heller pour lui tenir la main lors de la rédaction des prochains épisodes!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Candies le Lun 11 Nov 2013 - 19:15

J'ai mis du temps à commenter, simplement parce que je n'arrivais pas à me remettre de ce bijou que tu nous as offert. A mon inscription on m'avait dit de lire tes écrits et je n'en suis pas déçue. Tu nous fais passer les émotions avec une force, même les simples descriptions arrivent à nous toucher. J'aimerais tellement voir notre Lisbon comme cela, à l'écran. J'ai apprécié la fin où tu nous laisses dans l'ambiance sombre de ton OS, sans tout arranger et je t'en remercie, ça laisse aussi libre court à notre imagination. Bref, je ne vais pas faire un roman, je vais simplement te dire merci.
avatar
Candies
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Lisbon, Jane.
Localisation : In the TARDIS.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Calypsoh le Lun 11 Nov 2013 - 20:01

Merci très chère Candies et bienvenue parmi nous (je n'avais pas eu l'occasion de te saluer).hourrah hourrah 

Merci bcp de m'octroyer l'un de tes 1ers commentaires et je suis plsu que ravie de te compter parmi mes lectrices! bisou 
Le choix de cette fin ouverte assez sombre (que tu as visiblement appréciée) est le signe selon moi que tout ne s'annonce pas très rose pour notre beau duo à l'avenir. pale 
J'espère très sincèrement que le geste de Jane ne va pas passer à la trappe et se trouver elayer au second plan, encore une fois, comme le fut son abandon de 6 mois. affraid 
énorme merci à toi pour ton adorable commentaire et j'espère à très vite au détour d'une section du fofo...calin bisou 
avatar
Calypsoh
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : alors ça c'est dur: j'aime les gamineries de Jane, la loyauté de Lisbon; le flegme de Cho; l'humour de Rigsby et la douceur de Van Pelt!!!
Localisation : à côté de Bruno Heller pour lui tenir la main lors de la rédaction des prochains épisodes!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Esmée del Rey le Lun 11 Nov 2013 - 20:03


C'est le premier OS que je commente et wahou! Pas n'importe lequel! Il est parfait.
C'est juste magnifique, tellement juste et cohérent, tellement imprégné de l'ambiance de la série...
Je crois que ce qui exprime le mieux mes sentiments est affraid ! amen bravo 
C'est juste excellent, rien que par le traitement des personnages:
j'adore Cho, il est perspicace et fidèle envers et contre tout, il ne juge pas, mais il dit ce qu'il pense. C'est un peu le pilier de cette bande, il ne parle pas souvent mais observe très bien! J'ai vraiment adoré son rôle, surtout qu'il est un peu mis en retrait dans cette nouvelle saison, et là tu remets ce personnage qui le mérite en lumière.
Une Lisbon brisée qui dissimule sa souffrance derrière un masque de froideur amen, c'est le cumul des émotions, et surtout de la pire tromperie possible (oh je la comprends parfaitement et je trouve ça très bien que tu lui fasses avoir ce genre de réaction), j'aime aussi le fait qu'elle sauve Haffner Wink il est amoureux d'elle et c'est assez amusant de penser que tel que tu laisses les choses à la fin, on ne sait pas si un lien pourra se reformer entre Lisbon et Jane, ça laisse une petite porte ouverte vers Haffner-Lisbon (même si je suis jisbonneuse, la réaction de Jane m'a fait hurler même s'il pensait agir pour son bien, donc je comprendrais que Teresa se tourne vers quelqu'un d'autre (même si ça risquerait d'être très difficile dans l'état où tu l'as mise ) et Haffner est quelqu'un de bien)

J'aime le suspense que tu offres en laissant la fin ouverte: qui était RJ, que se passera-t-il ensuite? C'est un peu à nous de le décider, et en même tant l'histoire nous échappe également....

Jane est très bien traité également, surtout à la fin, lorsqu'il est dépité, brisé c'est juste horriblement triste, mais aussi terriblement réaliste. Bravo

Quelques phrases qui m'ont particulièrement touchée:
Calypsoh a écrit: Jane leva la tête et aperçut Lisbon dans un état lamentable et visiblement blessée.
« Mais…Lisbon était là ? articula difficilement le mentaliste qui écarquilla les yeux.
- Apparemment, se contenta de répondre Kimball.
- Elle ne devait pas être là…elle ne devait pas… »
Pour unique réponse, son ami hocha la tête de désaccord mais préféra ne rien ajouter, de toute évidence la simple présence de la brunette qui avait bien failli laisser la vie dans ce traquenard suffisait à affoler le consultant dont la respiration devenait de plus en plus saccadée.
Le pire peut-être pour Jane: s'apercevoir que malgré tout ce qu'il a pu faire, Lisbon était là. Et donc que tout ce qu'il avait pu dire ou faire précédemment n'a servi à rien d'autre qu'à la couper de lui définitivement... pale 


Calypsoh a écrit:« Quelle ligne rouge a-t-il franchi ce soir, Lisbon ? »
Cette fois la jeune femme ne pouvait continuer de fuir sans quoi elle passerait pour une lâche, chose qu’elle ne voudrait certainement pas devant celui qu’elle estimait peut-être le plus. Alors, elle tourna son visage pâle et meurtri vers celui qui se tenait à quelques centimètres d’elle et répondit d’un ton glacial :
« La seule qu’il ne lui était pas permis de franchir ! »
Tu as parfaitement su tourner ce dialogue pour le mener à la perfection! Là, où ça aurait pu être redondant, trop tiré vers le sentimentalisme, tu en fais quelque chose de fort, de poignant juste avec des phrases simples mais justes!

Calypsoh a écrit: Il nous faut aussi gérer la disparition brutale du directeur Bertram,
Alors là, dédicace à mon affection particulière pour ce personnage sad1 sad1 sad1 c'est très bien dit, et ça m'a brisé le cœur, parce que j'ai réalisé que c'est vraiment ce qui pourrait nous attendre dans le prochaine épisode........ Et ça montre l'impact particulier de ce personnage sur le CBI. Oh pitié, qu'on ne le fasse pas mourir!

Calypsoh a écrit:- Térésa, attendez… » la supplia Jane qui lui attrapa le bras pour la retenir.
Cho qui était témoin de toute la scène sentit venir le moment de rupture qu’il aurait aimé éviter, pour l’un comme pour l’autre de ses deux amis.

A ce contact qui la dégoûta presque, Lisbon s’immobilisa et tourna la tête vers celui qui la tenait. Le regard qu’elle lui adressa, froid et résolu, figea Jane sur place. Ce fut d’une voix grave, lente et menaçante qu’elle lui dit sans appel :
« Ne vous avisez plus jamais de me toucher…est-ce clair ? »
La manière dont elle lui parla mais plus encore la noirceur qu’il put lire dans les pupilles émeraude lui firent mesurer l’étendue de sa perte. Comme Jane tardait à retirer sa main, la jeune femme poursuivit.
« Vous qui savez si bien lire dans l’âme des gens, regardez-moi, murmura-t-elle durement. Ai-je l’air de plaisanter ou d’agir sur un coup de tête ? »
Cette fois le mentaliste lâcha net son emprise sur le bras de la jeune femme car il eut l’impression la tenir le brûlait. Il se contenta de plonger dans ses beaux yeux, qui avaient été une balise de sauvetage pendant tant d’année, lui lancer à la figure la triste vérité : Térésa Lisbon n’avait jamais été aussi sérieuse.
Lisbon que le contact de Jane dégoutte presque à cause de la souffrance qu'il a causé.... triste2 et la noirceur des yeux de Lisbon qu'elle force Jane à voir.... C'est lui qui l'a brisée alors qu'elle était celle qui le maintenait en vie en quelque sorte, la seule qui lui montrait l'existence d'une vie en dehors de la vengeance, la seule qui le comprenait.....


Bref, je le redis, je le réécris BRAVO!!!! bravo 
avatar
Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  lisbon.jane le Lun 11 Nov 2013 - 20:20

Alors là comme toujours tes OS sont magnifiques! joie2 

J'aime j'adore! La façon dont Lisbon agit, j'aimerais tellement pouvoir la voir ainsi dans l'épisode à venir soupir  qu'elle se rebelle enfin et qu'elle fasse comprendre à Jane qu'il lui à tout de même fait un sale coup. 
Bref très bel OS Caly amen  j'adore ton texte il est à la fois prenant et triste Sad 

Encore BRAVO!! super calin
avatar
lisbon.jane
Chef d'unité au CBI
Chef d'unité au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Loisirs : la danse, cuisiner de la pâtisserie, regarder Mentalist (bien sur!!)
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Teresa Lisbon le Lun 11 Nov 2013 - 20:22

Spoiler:

Me voici aujourd'hui pour exorciser la douleur qu'on a été nombreux à ressentir au nom de Lisbon en voyant la nouvelle trahison de son partenaire.
dont moi et je ne suis pas sûre de pouvoir m'en remettre... et ce n'est pas seulement de la douleur que je ressens, je suis aussi un peu remontée contre Jane sur les bords
Bref, sinon un OS magnifique, comme d'habitude. ça me brise tellement le coeur de voir Lis aussi froide envers Jane mais tu as raison, sur le coup, elle ne peut pas ne pas réagir, ça ne serait absolument pas crédible. Je m'attend à ce qu'elle réagisse de cette façon.  
Rien dont je ne puisse me remettre
Je ne serais pas si sûre de ça que toi, Lis... et la fin de cette OS est juste sublime comme le reste d'ailleurs.  
Je crois que ce qui exprime le mieux mes sentiments est affraidamenbravo !  
idem, je ne vois pas comment exprimer autrement mon admiration devant cette merveille que tu viens de nous servir Caly. J'imagnine bien voir une scène de ce genre dans le 6x07, si jamais il reprend à la suite directe du 6x06. Désolée de ne pas avoir écrit un commentaire plus long mais c'est tout ce que je suis arriver à faire tellement cette merveille m'a touchée...c'est fait mal trés mal de voir Lis s'éloigner de Jane. Voilà, j'espére voir d'autres écrits de ta plume.


Dernière édition par Teresa Lisbon le Lun 11 Nov 2013 - 20:27, édité 2 fois
avatar
Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Jane Addict le Lun 11 Nov 2013 - 20:23

Tu es fière de m'arracher des larmes à nouveau toi ? triste3  ça fait mal bon sang....grrr triste3 
tellement réaliste...déchirant...Punaise Caly...:oh_non: Crying or Very sad 

J'ai si peur de voir une telle scène pour les prochains épisodes...tellement peur !
La fin m'a...achevé...Jane qui semble si triste de perdre Lisbon, de perdre son équipière...triste3  Bon sang...
J'ai même pas de mots pour dire à quel point cet OS m'a touché Calypsoh...donc je laisse ça  Jane Doe (Non non pas de pression du tout Very Happy) J'arrive pas à piocher des phrases...j'ai tellement mal au cœur bon sang !
It hurts...deeply...

Bravo ma chère...bravo vraiment...je te félicite de tout cœur..... triste3 amen merci 

Merci et BRAVO ! amen amen  calin
avatar
Jane Addict
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Johel le Lun 11 Nov 2013 - 21:26

Avant il y avait Jane Doe
Maintenant il y a aussi Esmée del Rey (dont les hypothèses quand à l'identité de  :rj:  sont intéressantes), que reste t-il à ajouter à celles qui passent derrière pour les coms No 
Comme d'habitude tu nous accroches dès les premiers mots et tu ne nous laisses aucun répit jusqu'au mot FIN amen 
Même si je doute qu'on ait droit à une telle réaction de Lisbon dans la série, à mon grand désespoir soupir , j'aimerais vraiment que Monsieur Heller passe par le forum pour s'inspirer de ton OS et nous offre enfin une Lisbon comme tu nous la présentes.
Jane a vraiment franchi la seule ligne rouge qu'il ne devait pas franchir dans cet épisode.
Devant un tel texte il n'y a qu'une chose à dire merci

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"
avatar
Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Esmée del Rey le Lun 11 Nov 2013 - 21:44

Johel a écrit:Avant il y avait Jane Doe
Maintenant il y a aussi Esmée del Rey (dont les hypothèses quand à l'identité de  :rj:  sont intéressantes), que reste t-il à ajouter à celles qui passent derrière pour les coms No 

Même si je doute qu'on ait droit à une telle réaction de Lisbon dans la série, à mon grand désespoir soupir , j'aimerais vraiment que Monsieur Heller passe par le forum pour s'inspirer de ton OS et nous offre enfin une Lisbon comme tu nous la présentes.
Désolée Johel si j'ai un peu trop exprimé ma "joie" devant ce OS, j'essayerais de faire moi long la prochaine fois :smile4:  (et merci de trouver mes théories sur RJ intéressantes ^^)
Oui je crois que plus on en voit sur le 6x07, plus on s'éloigne de ce genre de réaction, mais pourtant qu'est-ce que ça serait parfait! prie 
avatar
Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Béliette le Lun 11 Nov 2013 - 21:48

D'ordinaire, je ne suis pas une grande fan des OS : trop court, pas assez fouillé, pas assez dans l'esprit de la série et de ce que sont les personnages. Mais ça, c'était avant...

Je débarque ici, j'ai déjà lu pas mal de choses. Certaines que j'ai beaucoup aimé, d'autre moins. Aucune que j'ai commenté. Jusque là.

Mais ça :
Calypsoh a écrit:« Ne vous avisez plus jamais de me toucher…est-ce clair ? »
Et ça :
Calypsoh a écrit:« Vous qui savez si bien lire dans l’âme des gens, regardez-moi, murmura-t-elle durement. Ai-je l’air de plaisanter ou d’agir sur un coup de tête ? »
hall 

C'est juste parfaitement dans le ton. Je peux presque l'entendre et la voir.
(Même si pour moi, elle ne pourra pas rester fâchée longtemps. Elle ne reste jamais fâchée longtemps... Elle le connait. Il est allé trop loin, beaucoup trop loin mais ce n'est pas la première fois. Et on sait tous que rien ne l'arrêtera concernant Red John. Ceci dit, ça lui fera un peu les pieds aussi ! Non mais Twisted Evil )

Bravo et un immense merci à toi. Ce genre de récit rend l'attente moins longue ! amen
avatar
Béliette
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane & Lisbon
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Jane Doe le Lun 11 Nov 2013 - 21:50

Caly, j'espérais vivement que le 6x06 t'inspire un texte et c'est toujours une joie que de voir cet espoir-là exaucé. Plante ta tente ou fais construire un complexe de luxe dans cette section....tu auras toujours des voisins heureux de te croiser, sans parler des visiteurs ! Wink 

Par contre, je dois te dire que ton texte n'a, chez moi, pas exorcisé la douleur du 6x06 mais l'a au contraire ravivée....

On a l'habitude de lire Jane & Lisbon qui se déchirent sous ta plume...mais jamais de façon définitive. En général, tu les amènes jusqu'à une réconciliation ou un compromis, laissant vivant l'espoir d'un lendemain à leur amitié. Mais là....tu m'as juste brisé le cœur. Au final, et comme dans l'épisode, j'ai mal  à la fois pour Lisbon et pour Jane.

J'ai adoré la place que tu as laissé à l'équipe...qu'il est bon de les retrouver, ensemble, en action, faire front autour de Lisbon.
Qu'il fait bon retrouver Cho, tellement clairvoyant. Qui sait tellement quoi s'attendre de la part de Jane, sans toutefois le juger (après tout, Jane n'est que Jane...).
Qu'il fait bon retrouver Rigsby et sa spontanéité :

Calypsoh a écrit:
- Il en serait bien capable ce con, ne put que commenter le grand brun en hochant la tête.
Là, tu m'as fait rire ! J'ai adoré ! Laughing 


Calypsoh a écrit:- C’est ça, reprit Cho d’un ton sec, on a vu Patrick Jane partir confronter l’assassin de sa famille, l’homme qu’il traque depuis dix ans sans relâche avec Térésa Lisbon, celle qui donnerait sa vie pour l’empêcher de commettre l’irréparable en assouvissant sa vengeance ; celle qui depuis neuf ans lui répète qu’elle se dressera entre lui et John le Rouge le moment venu. Il n’y a pas comme quelque chose qui cloche selon vous ?
Beau résumé de la situation, terrible exposé du conflit d'intérêts entre les deux partenaires...


Calypsoh a écrit:« Mais…Lisbon était là ? articula difficilement le mentaliste qui écarquilla les yeux.
- Apparemment, se contenta de répondre Kimball.
- Elle ne devait pas être là…elle ne devait pas… »
Terrible moment que celui où Jane mesure la vanité de sa démarche, son impuissance à effectivement garder Lisbon loin de la scène...en même temps que la lourdeur du prix à payer : la confiance de Lisbon, son amitié, leur partenariat....oui, Jane a tout perdu...tout ce à quoi il pouvait tenir. Et quand on sait qu'il y a vraiment peu de choses réellement importantes pour lui, c'est juste déchirant.

Calypsoh a écrit:« Merci…merci à vous trois d’être là pour moi. »
Finalement, peut-être plus encore que les mots qui seront destinés à Jane ultérieurement, ce sont ces mots-là, qui ne lui sont pas destinés, dans lesquels il n'est pas inclus qui font le plus mal. Il y a un double aveu dans cette phrase : Lisbon a besoin qu'on soit là pour elle....et Jane n'est pas là. (ou en tout cas, pas d'une manière que Lisbon puisse interpréter comme telle)....ça me serre vraiment le cœur.

Calypsoh a écrit:« Quelle ligne rouge a-t-il franchi ce soir, Lisbon ? »
[...]
« La seule qu’il ne lui était pas permis de franchir ! »
J'adore comme en une phrase percutante tu établis que c'est un point de non-retour qui a été franchi.
Là encore, ça fait mal...à la fois pour Lisbon, blessée par Jane....et pour Jane qui a fait volé en éclat la seule relation à laquelle il tenait véritablement.
La décision prise par Lisbon témoigne d'ailleurs de la profondeur de la blessure, trop sérieuse pour qu'elle puisse encore accepter de travailler avec celui qui la lui a infligée...triste3 

 
Calypsoh a écrit:« Et vous, Lisbon, vos blessures ? demanda-t-il timidement, le plus simplement possible.
Terrible question....la pire des blessures étant celle qui ne se voit, celle qu'aucun médecin ne pourra suturer...

Calypsoh a écrit:« Je suis content que vous n’ayez rien. »
Une terrible question, suivie d'une terrible méprise : elle n'a pas "rien"...leur relation n'a pas "rien"...et il n'en reste suffisamment pas "quelque chose" pour être réparé soupir 

Et ces mots de la fin, les derniers, les seuls que Lisbon adresse à Jane, sont dévastateurs :

Calypsoh a écrit:A ce contact qui la dégoûta presque, Lisbon s’immobilisa et tourna la tête vers celui qui la tenait. Le regard qu’elle lui adressa, froid et résolu, figea Jane sur place. Ce fut d’une voix grave, lente et menaçante qu’elle lui dit sans appel :
« Ne vous avisez plus jamais de me toucher…est-ce clair ? »
La manière dont elle lui parla mais plus encore la noirceur qu’il put lire dans les pupilles émeraude lui firent mesurer l’étendue de sa perte.  Comme Jane tardait à retirer sa main, la jeune femme poursuivit.
« Vous qui savez si bien lire dans l’âme des gens, regardez-moi, murmura-t-elle durement. Ai-je l’air de plaisanter ou d’agir sur un coup de tête ? »
Il semble que la rupture soit clairement consommée...Lisbon est désormais incapable d'être touchée par Jane, ni physiquement ni émotionnellement...Tu as brisé ce qui restait de mon cœur après l'épisode....aucune perspective de réconciliation en vue, uniquement de la dévastation. Et je ne peux m'empêcher de penser que Jane n'est pas le seul à avoir perdu...Sad

Le côté définitif de la rupture est vraiment douloureux....j'attends de voir comment ça sera traité dans le 6x07, si tant est que ça le soit....J'ai un peu de mal à imaginer les choses ainsi (au vu de la réaction initiale de Lisbon qui n'était pas de la colère mais de l'inquiétude)....mais j'imagine que nos cœurs n'ont pas fini de saigner. Remarque, si c'est aussi bien fait que sous ta plume, je ne demande pas mieux !
avatar
Jane Doe
Agent au CBI
Agent au CBI

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon ♥

https://www.fanfiction.net/u/4364808/Jane-Doe51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  0Camille le Lun 11 Nov 2013 - 22:37

Johel a écrit:Avant il y avait Jane Doe
Maintenant il y a aussi Esmée del Rey (dont les hypothèses quand à l'identité de  :rj:  sont intéressantes), que reste t-il à ajouter à celles qui passent derrière pour les coms No 
C'est exactement ça Wink. Sauf que je passe même après Jane Doe Razz

Bon, je rejoins tout ce qui a été dit ! Je veux une scène comme celle-ci dans la série. J'ai vraiment peur que Lisbon fasse passer cette trahison. On aurait une Lisbon passive, et qui pardonne trop vite alors que je veux une Lisbon aussi froide que celle dans ton OS. Jane n'a pas que brisé le coeur de notre Lisbon, il l'a aussi humiliée (enfin, je trouve).

J'adore tout, la froideur de Lisbon, la loyauté des agents (surtout Cho Very Happy) et la détresse de Jane à la fin... qui sont juste parfaites.

J'ai aimé aussi le fait que Lisbon n'a pas besoin d'utiliser les mots pour se faire comprendre de Cho. C'est une très belle amitié entre les deux que tu nous décris.

Ah oui, au risque d'en répéter certaines, j'ai aimé aussi ce passage, pour les mêmes raisons dites plus haut :
Calypsoh a écrit:« Mais…Lisbon était là ? articula difficilement le mentaliste qui écarquilla les yeux.
- Apparemment, se contenta de répondre Kimball.
- Elle ne devait pas être là…elle ne devait pas… »
Merci infiniment ma Caly pour ce parfait OS ! Non en fait, il y a pas d'adjectif pour qualifier ton OS... Je dirais qu'il est très Calypsohnien (qui est un adjectif extrêmement mélioratif Razz) même si tu as mis mon cœur en vrac Wink. Merci ma Caly amen calin bisou
avatar
0Camille
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Lisbon, Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  alamanga le Mar 12 Nov 2013 - 9:44

Pour moi cet OS c'est parfait! J'adore j'adore j'adore! La froideur de Lisbon je l'aime! Je ne m'en suis pas encore remise de cette scène entre nos 2 partenaires. Je doute fort de cette réaction de la part de Lisbon car l'a souligné quelqu'un au dessus de moi Lisbon est inquiète plus qu'autre chose en essayant toujours de le sauver à la fin de l'épisode. Héroïque notre Lisbon et elle le saura je crois jusqu'au bout. Qu'est ce que l'amour ne fait pas faire! Désolée de cette petite parenthese! Heller devrait venir s'inspirer de tes écrits. J'aime la façon dont tu impliques toute l'équipe, j'aime qu'ils aient un rôle â jouer là dedans! Merci encore pour tes beaux écrits et attendons de vour la réaction de nos 2 tourteraux pour ce 6.07. Si seulement Lisbon pouvait pousser une petite gueulante ça ne ferait pas de mal!
avatar
alamanga
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Cho, Lisbon, Jane. Van Pelt et Rigsby aussi.Abbott, Fischer, Wylie et Vega.
Loisirs : La TV, me balader, visiter...et rêver!
Localisation : Devant mon ordi, sous le soleil exactement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  MentalistAddict le Mar 12 Nov 2013 - 17:14

triste3  Il n'y a pas que le coeur de Jane et Lisbon qui saigne. Le miens aussi a l'instant où j'écris ces quelques mots...Cet OS est d'une qualité indéniable, mais 'il m'a tuée.... Tant de froideur de la part de Lisbon envers Jane, j'ai mal pour lui même si quelque part il l'a cherché triste1  ... Pour ma part , je ne peux m'empêcher de lui trouver des excuses... J'espère tout de même qu'on verra a l'écran une scène où Lisbon lui demande des explications mais pas aussi dure que celle que tu nous livre là. Néanmoins, merci infiniment de l'avoir partagée avec nous. Et un immense bravo pour avoir su trouver les mots justes une fois encore. amen  amen  amen 
avatar
MentalistAddict
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane
Localisation : Dans les bras d'un certain mentalist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  ilovementalist le Mar 12 Nov 2013 - 17:16

Je l'ai lu hier mais pas eu le temps de commenter et je vois que beaucoup on dit l'essentiel.

C'était parfaitement écrit, l'émotion est plus sombre et tellement plus poignante. On ressent la colère de Lisbon, on la partage et on aimerait vraiment lui apporter du soutient. Après, aurait elle une réaction aussi fermé et froide dans la série, peut être pas autant. Pourtant, il est vrai que ça serait tellement agréable de voir ce genre de scène.

Il me tarde qu'un nouveau épisode de la série d'inspire à nouveau.

Bravo Very Happy 
avatar
ilovementalist
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Ma fille <3 La photo <3
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Calypsoh le Mar 12 Nov 2013 - 18:31

Hello everybody (caly tente désespérement de sortir de sa cachette en espérant ne pas subir les foudres de ces lecteurs/lectrices aux coeur brisé, siffle angel )

Bon d'accord, je sais, j'ai eu tort, je n'aurais jamais dû faire autant souffrir nos personnages dans mon texte, ok "mea culpa"...mais en même temps ça lui fait les pieds à ce grand dadais de Jane:green_smile: angel angel angel 

Bon blague à part, comme tjs vous m'avez réservé un accueil des plus adorables et ce malgré mon parti pris de m'éloigner un peu de la Térésa de la série (bcp plus (trop???) patiente et généreuse vis à vis de Jane) et je vous en remercie.bisou 

Après Candies, j'ai encore eu droit à de superbes comms:

Esmée del rey: chère Esmée, merci de commenter ce 1er texte, vraiment merci d'être là!!! Je suis ravie que tu y retrouves malgré tout l'ambiance de la série, c'est tjs mon pari dans les textes et ce n'est pas chose aisée de rendre la perfection d'Heller. Longtemps on a vu Lisbon comme le "pilier" (j'aime bcp cette image) mais comme toi je trouve que de plus en plus ce rôle convient parfaitement à Cho..Même si j'aimerais le voir plus à l'honneur dans la nouvelle saison. J'aimais assez l'idée de lui faire "deviner" avant tout le monde et en parfaite exactitude les moindres attitudes et choix de Jane (laisser Lisbon de côté, eteindre le téléphone, prendre celui de sa partenaire...). Comme toi, je crois sincèrement qu'Haffner est vraiment attaché à la brunette, et loin de moi l'idée de la jeter directement dans ses bras mais je crois qu'elle en a pris conscience et qu'elle peut en tenir compte dans ses actes futurs. C'est vrai que j'ai un peu brisé les codes avec ce texte: c'est Lisbon qui s'éloigne, c'est Jane qui est affaibli...ça change un peu, hihi!green_smile 

"Le pire peut-être pour Jane: s'apercevoir que malgré tout ce qu'il a pu faire, Lisbon était là. Et donc que tout ce qu'il avait pu dire ou faire précédemment n'a servi à rien d'autre qu'à la couper de lui définitivement" -->amen amen  c'est TOTALEMENT MON IDEE. super Tu as parfaitement su lire entre les lignes, la vacuité du geste de Jane en est d'autant plus tragique...:cold: Pour ce qui est du sentimentalisme, tu as raison, il n'avait pas sa place ici me semble-t-il, bien au contraire. En tout cas, vraiment merci pour ce superbe et long comm très élogieux et j'espère te revoir bientôt.bisou calin 

lisbon.jane: je suis heureuse de constater que je ne suis pas la seule finalement à vouloir d'une Lisbon plus hargneuse...angel Son dévouement est magnifique, ainsi que sa compassion, mais à trop l'être, elle risque de perdre en crédibilité et en charisme à mon sens, et ce serait dommage car son personnage est riche!! Merci à toi de tjs me suivre aussi fidèlement. Je t'embrasse:merci: bisou 

TeresaLIsbon: haha, dans mes bras, toi aussi tu es remontée contre Jane??? oups3 Bienvenue au club! L'argument "je fais ça pour vous protéger" est un peu facile au bout...de la centième fois!!angel 
La froideur de Lisbon me paraissait plus crédible qu'une simple cvrise de colère, et surtout plus efficace. Rien n'est pire que le mépris...surtout vis à vis de ceux qu'on aime. c'est en cela qu'elle désarme Jane. evidemment sa réplique "rien dont je ne saurai me remettre" est purement ironique et ô combien faussée, tu as raison. Tu t'excuses d'un com bref? tu plaisantes, c'est tjs aussi fin...et tes analyses sont loin d'être non pertinentes! Merci comme tjs d'être à mes côtés, vous me motivez tellement!calin merci 

JaneAddict: ô divine JA amen , veuillez accepter mes humbles offrandes pour me faire pardonner d'avoir brisé votre coeur: un pot de nutella, un badge en chocolat du CBI et bien sûr des "Jane miniatures" à emporter partout👼 angel angel 
Le but était non pas de t'achever mais bien de porter à son paroxysme le drame qui s'est inévitablement joué sur la falaise...affraid tu as raison "it hurts..very deeply, for her and for us!". énorme biz à toi chère JA.calin merci 

Johel: coucou la miss! calin Oui j'ai énormément de chance de bénéficier de critiques détaillées telles que celles de JaneDoe, Esmée ou Daidi et bien d'autres..mais sache que ce n'est pas pour autant que tes comm sont moins importants à mes yeux!merci  Ma chère Johel, j'aime tes écrits tjs sur le vif et surtout tjs fidèles car tu me suis depuis mes débuts.
Je doute moi aussi (surtout au vu des photos promo qui sont sorties entre-temps:shocked: ) que Lisbon réagisse ainsi dans la série...c'est bien pour ça qu'on se fait plaisir en l'écrivant!!!angel Comme tjs merci ma chère Johel et ravie de voir que tu apprécies tjs autant mes textes. Je t'embrasse:bisou: merci 

Beliette: une nouvelle lectrice, bienvenue à toi ici et sur le fofo!! calin Tu m'as fait sourire avec ton "mais ça c'était avant..."bravo angel Je suis vraiment flattée que tu mes desitnes l'un de tes 1ers comm. Vraiment ravie que tu y retrouves l'esprit du show, et en effet, rien de mieux que l'écriture/lecture pour nous faire patienter quand CBS décide de nous FAIRE ATTENDRE ENCORE UNE SEMAINE:you_ou: :you_ou: ... (euh, pardon, je m'égare, j'ai mal digéré le hiatus de dernière minute qu'ils nous ont pondu entre le 6 et le 7, hihi:content: :tongue: ). biz à toi, au plaisir de te retrouver bien vite.calin 

JaneDoe: si toi tu attends mes écrits, sache que moi aussi j'attends avec une impatience non dissimulée tes comm tjs perspicaces et construits, chère amie. Si tu veux, je te réserve l'emplacement à côté de ma tente , on pourra échanger nos théories pendant des heures en faisant le barbecue, hihi!super super C'est vrai qu'avec du recul, je constate que je confrontes souvent Jane et Lisbon (même si dans certains textes quand même l'amitié domine), les pauvres, je n'arrête pas de les faire échanger leurs points de vue contradictoire. c'est mon goût pour l'argumentation je suppose...OUI, l'équipe devait avoir une place, c'est assez souvent que je les invite dans les textes aussi car je suis un peu frustrée de leur absence (surtout celle de Cho) dernièrement. Je constate que la réplique de Rigsby ("ce con!") n'est pas passée inaperçue, ça me ravit!!super Sa bonhommie est toujours source de réplique culte pour moi...super en effet seuls ces 3 là mérite le gentiment remerciement de la brunette car eux ils sont tjs là pour elle.
Tu as parfaitement saisi la vanité de l'acte de Jane, c'est bien ce que j'aime finalement: malgré tous ses efforts, Lisbon parvient à le mettre en échec d'une façon ou d'une autre..Aussi perspicace qu'il est, il ne mesure jamais la ténacité de ce petit bout de femme qui parvient encore à le surprendre! vapes2 

"Une terrible question, suivie d'une terrible méprise : elle n'a pas "rien"...leur relation n'a pas "rien"...et il n'en reste suffisamment pas "quelque chose" pour être réparé" --> sais-tu que j'ai failli écrire une phrase de ce genre juste après la réponse de Jane, mais j'ai finalement opté pour l'implicite (que tu as parfaitement saisi). Merci d'être si fine dans tes analyses, c'est vraiment rendre honneur à mes tentztives d'écriture.
Vraiment chère JaneDoe merci de tjs me gratifier de si beaux comm auquel je prends un vif plaisir à répondre. énormes bisous:merci: calin 

0Camille: même après JaneDoe, sache que tu es la bienvenue, comme tjs ma chère!bisou Je vois que comme moi tu appréhendes une Lisbon "passive" à trop tirer sur la corde on peut vite passer de la "bont" à la "bêtise"...et ce serait dommage! Mais ayons foi en Heller!zen Oui, les non-dits entre Lisbon et Cho m'ont semblé évident à l'écriutre, pas d'étalage prolixe en eux deux (surtout avec CHO????scratch ) et je te remercie d'y avoir été sensible.
j'aime bcp le néologisme "Calypsohnien", ça me donne des airs de grand auteur, lol2 :haha: :haha: :haha: :haha: :haha: (bon faut pas pousser non plus, caly, on se calme:nuagenoir: ). merci ma belle et à très vite:calin: 

alamanga: tu veux un mouchoir ma petite ala???hein calin après "oma m'a tuer", tu pourras dire "caly m'a tuer"...green_smile angel angel Merci pour ton adorable soutien, comme toi malgré tout on ne peut se résoudre à détester Jane et pourtant, il doit aussi faire face à ses actes. Ne t'inquiète pas ma grande, je doute qu'Heller soit aussi dur que moi dans l'épisode prochain. Je t'embrasse fort et te remercie encore:bisou: calin 

ilovementalist: coucou! En effet l'ambiance plus sombre est volontaire, à l'image de notre Lisbon blessée. J'espère bien que la série continuera de m'inspirer même si je ne me force pas à écrire, car la "boulime" d'écriture nuirait sans aucun doute à la qualité du résultat; donc je tente de trouver bonne mesure. Merci d'être avec moi en tout cas, grosbiz:calin: merci 
avatar
Calypsoh
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : alors ça c'est dur: j'aime les gamineries de Jane, la loyauté de Lisbon; le flegme de Cho; l'humour de Rigsby et la douceur de Van Pelt!!!
Localisation : à côté de Bruno Heller pour lui tenir la main lors de la rédaction des prochains épisodes!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Saff45 le Jeu 14 Nov 2013 - 12:31

 encore un superbe OS signé Caly. amen amen
j'ai passé un très bon moment. on sent Lisbon vraiment blessé par le comportement de Jane. ce qui peut se comprendre siffle 
et Jane se rend compte trop tard de son "erreur"; on ne peut pas toujours se servir des gens. et oui il a tout perdu :shocked: 
en tout cas un grans merci pour cet OS; et vivement les prochains:merci: 
avatar
Saff45
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  FloralaFlower le Mer 20 Nov 2013 - 23:14

Je vais te dire que celui-là, je vais longtemps le garder en mémoire parce que c'est comme ça que je voulais voir Lisbon... Cette froideur, cette haine nouvelle envers Jane est super bien décrite... J'adore, c'est pas une bonne grosse colère comme ça aurait pu être mais peut-être pire que ça : elle se désintéresse de lui, elle l'ignore complètement. Et je pense que ça doit faire encore plus mal. Parce qu'il sent que cette fois il ne pourra pas l'avoir avec ses regards de chiens battus et ses grands sourires. C'est son amitié, sa confiance, tout ce qu'il avait de Lisbon, il l'a perdu. Les seules fois où elle a parlé ont suffi à me mettre des frissons, parce que... Je sais pas, il se dégageait d'elle une déchirure si profonde, y a quelque chose qui s'est brisé en elle, une telle froideur... J'espère que je m'exprime assez bien :roll2: 
J'aime bien comment tu remets Cho sur le devant, c'est vrai qu'il est un peu oublié. Comme il perce à jour Lisbon, toujours aussi perspicace hein ! Very Happy
Bref, un vrai chef d'oeuvre (encore) ! super
avatar
FloralaFlower
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Loisirs : Chanter, guitare, piano, batterie, danser, écrire en général
Localisation : Dans ma chambre, à rêver

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Elina05 le Jeu 21 Nov 2013 - 16:07

Bonjour Calypsoh !

Je suis toute nouvelle sur le forum mais je lis déjà les écrits qui y sont postés depuis un moment, alors maintenant que je suis enregistrée, j'en profite pour te féliciter pour tes écrits ! Ils sont vraiment superbes, et celui-ci n'échappe pas à la règle. Je partage ton point de vue sur la réaction que devrait avoir Lisbon face à cette trahison de Jane, et tu l'as ici exprimée encore mieux que je ne l'imaginais.
Bravo encore pour cet OS !
avatar
Elina05
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Lisbon & Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crossing Red Line (OS post 6x06 SPOILERS) ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum