OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Mar 12 Nov 2013 - 20:29

Bonjour à tous, coucou c'est ma première publication dans les fanfictions, et c'est grâce à 0Camille que je franchis le pas, parce que c'est elle qui a insisté pour que je poste ce OS. Donc Camille merci merci encore!

Merci aussi à ceux qui prendront le temps de lire, n'hésitez pas laissez des commentaires: ça me fera très plaisir, ne serait-ce que pour avoir un avis de ce que vous avez aimé ou pas etc :smile4: 
J'espère que ça vous plaira, que les personnages et les mentalités ont été respectées, que ce n'est pas trop bizarre, trop ennuyeux...

Pour présenter le contexte de la création (très rapidement...ou en tout cas je vais essayer): je suis tombée par hasard sur youtube sur une video de Jane et RJ sur la chanson "Between The Bars" de Elliott Smith (voici le lien de la vidéo (attention elle ne traite pas le même sujet que ma fanfic) vous pouvez toujours écouter la chanson: http://www.youtube.com/watch?v=aH9B0hPSyP4)
et j'ai voulu voir ce que que disaient les paroles.
Et c'est en les lisant que j'ai eu l'idée de ce OS sur Mentalist ^^. Obsession, obsession? Sans doute, j'assume :Pmais j'ai vraiment fait un lien entre cette chanson (qu'on peut interpréter de façon très positive ou de manière plus sombre) J'espère que ça vous plaira en tout cas.
bisou 

...............................................................................................................................................................................................

Red was your kiss

OS. Theme: Romance/ drame/suspense.

Drink up baby, stay up all night (Bois bébé, reste debout toute la nuit)
With the things you could do      (Avec les choses que tu pourrais faire)
You won't but you might             (Tu ne les feras pas, mais tu pourrais...)


Elle fixa son verre vide, où perlait une unique goutte de vin. Rouge. Combien en avait-elle commandé et en combien de temps?  Elle ne savait plus et doutait même de vouloir savoir: savoir signifiait penser, réfléchir et se souvenir. Elle ne voulait pas se souvenir, elle voulait oublier.
Oublier même jusqu'à son nom, jusqu'à ce que la vie et la mort ne soient plus qu'à une infime limite,  prête à être franchie sans la moindre difficulté, sans douleur. Que la douleur cesse, par pitié!
Mais qu'implorait-elle, elle l'ignorait.... Restait-il encore quelque chose d'autre à faire que d'oublier? Elle avait l'impression pendant les périodes sans larmes, de n'être plus qu'une zone aride laissée à la torture du soleil.

- «Un autre, s'il vous plait...»
- «Laissez,  prenez le meilleur et mettez le à mon compte. Et un thé pour moi.»

The potential you'll be that you'll never see  (Le potentiel que tu pourrais être, que jamais tu ne seras)
The promises you'll only make (Les promesse que seulement tu feras)



Elle se tourna  vers l'importun. Le reconnu. Il venait souvent depuis deux semaines dans ce restaurant où elle finissait ses journées. Au départ, il était venu avec un groupe de personnes, puis seul. Elle l'avait remarqué car il se distinguait des autres clients, bien que tous aient une allure respectable et un goût évident pour le raffinement. Il avait une présence, une sorte d'aura...
Ils avaient déjà parlé. En réalité, si peu, juste le temps de lui demander son nom et de lui dire de prendre confiance. Elle n'y arrivait pas, mais lorsqu'elle essayait, c'était à cela qu'elle s'accrochait: à ce souvenir, à ce visage particulier, aux mots qu'il avait prononcé et à la douceur du ton utilisé. C'était la seule chose qui lui avait permis de supporter la douleur, les nuits précédentes. En pleurs, elle avait répété ce mot: «Confiance». Jusqu'à ce que le sommeil finisse par vaincre ses angoisses.

- «Je suppose qu'il y a un prix...»
Les fois précédentes, il avait fait payer ses consommations anonymement, puis présence régulière oblige elle avait bien deviné qu'il s'agissait de lui. Elle n'avait jamais osé l'aborder pour le remercier.  Pas peur de découvrir qu'il ne le faisait pas par gentillesse, personne n'agissait sans raison, mais le découvrir risquait de briser l'image qu'il avait construite de lui dans son esprit sans le savoir.
-«Il y a toujours un prix selon vous? Rien ne se fait gratuitement?»
Il semblait sérieux, il y avait un vrai calme qui se dégageait de sa personne en plus de sa carrure imposante et de sa grande taille.
-«Évidemment. C'est une notion fondamentale que la vie nous enseigne. Avec les notions de bien et de mal...»
Il lui sourit. Ce n'était pas le type de sourire auquel elle était habituée: pitié, enjôleur, moqueur, mielleux, non il était sarcastique et froid, mais non dénué d'attention
-«Alors vous ne comprenez pas les enseignements de la vie.»

Drink up with me now  (Bois avec moi maintenant,)
And forget all about the pressure of days (Et oublie la pression des jours)



- «Vos boissons.»
Le serveur versa délicatement le vin dans le verre qui en avait sans doute vu défiler tant ce soir.  Les lueurs tamisées du bar en firent miroiter la couleur. Un rouge sanglant, presque rubis, nuancé et tentant. Un modèle hors de prix qu'elle aurait du refuser. Mais la couleur mouvante vainquit ses résistances. Elle en éprouva même du regret à porter le verre à ses lèvres.
- «Qu'en savez-vous?»
La blessure était forte, même ingurgiter des boissons alcoolisées ne parvenait plus à lui faire oublier...Si fraîche et si obsédante qu'elle la réduisait à gaspiller ses économies dans un hôtel, loin de sa vie d'autrefois, à ne rien faire d'autre de ses journées que pleurer dans sa chambre, à ne rien faire d'autre de ses soirées que de boire... Mais ce vin avait un goût différent, enivrant et entêtant...
Il la toisa d'un air autoritaire, il devait avoir l'habitude de donner son opinion, voir peut-être de l'imposer, aussi cru-t-elle qui allait parler, mais non. Il se contenta de la dévisager de son regard perçant, qui semblait sonder l'âme brisée dissimulée sous le costume du contrôle.


-«Quel est le but de tout cela?» Lui demanda-t-elle.
Elle ne précisa pas, il ne le lui demanda pas.
-«Vous aider.»
Son visage était d'une neutralité glaçante. Malgré tout, ses yeux vivaient, comme indépendamment de l'allure indéfinissable qu'il propageait, et son regard la troublait.
-«Je ne peux pas être aidée.»
-«Au moins vous reconnaissez que vous souhaitez l'être.»


Elle eut l'impression de s'être trahie. Impression ridicule, il affabulait tout simplement. Cela dit, quelque chose dans sa personne donnait envie de l'écouter, peut-être l'attention sincère qu'il affichait, peut-être son mystère...
-«Oui. Cela vous satisfait-il?» Elle l'avait demandé cela dit avec moins d'amertume qu'elle ne l'aurait cru.
-«Oui.» Un sourire se forma sur ses lèvres minces tandis qu'il portait le thé à sa bouche. «Et vous pouvez être aidée. Vous ne savez juste pas comment vous y prendre... Le deuil est une chose difficile.»


Do what I say and I'll make you okay (Fais ce que je te dis.... et je te ferais te sentir bien)
And drive them away (Et je les chasserai)
The images stuck in your head (Les images coincées dans ta tête)



Elle se crispa instantanément.
-«Com...Comment savez-vous? Je...»
-«Cette tristesse est reconnaissable, vous buvez beaucoup, vous n'êtes pas forcément apprêtée pour ce genre d'endroit, vous êtiez prête à finir votre nuit avec un parfait inconnu. Ce n'est pas un comportement recommandable.» Il s'interrompit un sourire narquois se formant sur son visage, « ça peut-être le comportement classique d'une jeune femme en perte totale de repères, souffrant de la perte de quelqu'un...De plus vos yeux rougis montrent que vous avez pleuré. Ensuite s'agit-il d'un deuil, d'une séparation, vous semblez être forte, vous n'avez pas l'allure d'une personne capable d'aller aussi loin de souffrir tant de jours juste pour un homme...En tout cas, aucun de ceux que vous avez rencontré auparavant. C'est donc un deuil. Qui?»
Elle s'étonna d'entendre la réponse franchir ses lèvres.
-«Ma sœur.»
Le fait de le dire lui donnait envie de  hurler, pleurer, tuer....
-«Je suis désolé. Sincèrement. Elle était la seule de votre famille avec qui vous vous entendiez?»
-«Elle était ma seule famille. Ma mère est en vie mais...»
Elle soupira, elle n'avait jamais essayé de poser des mots sur la relation dysfonctionnelle qu'elle entretenait avec sa mère, cette femme dont l'annonce de la mort de sa seconde fille avait laissée de marbre. Elle n'avait jamais essayé de poser des mots sur quoi que ce soit concernant sa vie, cela aurait été trop déprimant. Elle se sentait comme une fleur sauvage que personne n'admirait, n'aimait, n'appréciait, perdue sans la chaleur douce qui veillait sur ses jours, qui s'accrochait malgré tout à la vie et qui s'apercevrait subitement de son dépouillement. Une fleur sans pétales.
-«Il n'y a pas besoin de justification. Vous ne devez pas avoir honte de considérer que votre famille n'existe plus. On ne choisit pas sa famille.»


The people you've been before (Les personnes que tu as été auparavant)
That you don't want around anymore (Que tu ne veux plus autour de toi)
That push and shove and won't bend to your will (Qui te poussent et te bousculent et ne se plieront pas à ta volonté)
I'll keep them still (Je les calmerais...)


-«Perspective réjouissante, en l'occurrence...»
-«N'avez vous donc pas d'amis? Souvent, le réconfort vient d'eux.»
Des amis... Non, elle n'en n'avait pas, les rares personnes qu'elle avait considéré comme tels ne s'étaient révélés ensuite que des arrivistes, des hypocrites lassés de sa présence...
-«Non. Et que pourrait bien me dire un ami dans de telles circonstances? Que font vos amis pour vous?»
-«Beaucoup de choses... Ils sont dévoués et loyaux.»
- «Je ne crois plus en l'existence de tels amis...»
- «Bientôt vous vous raviserez. Je suis persuadé d'ailleurs que le monde vous permettra de juger rapidement de cela. Qui sait, peut-être voudrez vous même en être?»
- «De vos amis?»
- «Pourquoi non? Je ne veux que vous aider...»
Il avait une voix douce, très douce, très convaincante. Cela dit, la douleur ne la rendait pas stupide.
-«Et vous serez ensuite ravi que je vous aide en retour...»
Il émit un petit ricanement.
-«Nous revoici retournés au début de notre conversation. Je ne force pas mes amis à m'aider, ils le font spontanément, c'est le principe de l'amitié... S'ils se sentent redevables, alors ils se plaisent à me satisfaire.»
-  «C'était le principe? Payer mes consommations, pour que je me sente redevable?»
Il plissa les yeux. Il était assez séduisant, remarqua-t-elle alors, même s'il était déjà d'un âge moyen, malgré tout son charme restait réel, et s'il n'avait pas la beauté fulgurante que certains attendaient d'un homme, il était plus que ça: il était magnétique.
- «Peut-être... Vous sentez vous redevable? Répondez franchement.»
C'était sans doute une question, mais le ton ressemblait à celui d'un ordre. Et elle obtempéra.
- «Oui. Mais j'ai peur de ce à quoi je me confronte, en vous disant cela.»
Ses traits se firent jovials.
- «Dans ce cas, faites moi plaisir... Donnez moi votre confiance. Ayez confiance en moi, croyez en moi.»
Elle hésitait, après tout elle ne le connaissait pas... Il aurait pu s'agir de n'importe quel psychopathe aveuglé de sang, prêt à tout pour amener sa victime loin de la ville. C'était sans doute ce qui était arrivé à sa sœur, et dans un sens peut-être que ça lui permettrait de la rejoindre.
Mais bizarrement, elle avait confiance en cet homme, il émanait de lui une sorte de charisme, fort et pourtant il semblait doux et intelligent. Inoffensif, certainement pas, puissant et dangereux oui mais sans doute pas au point d'être mauvais. Non, il ne l'était pas, elle pouvait le voir. Sa sœur lui avait toujours dit, il suffisait de regarder dans les yeux, au delà du regard de toucher son âme, et l'on pouvait voir ce qui était l'essence de cette personne. Et cet homme voulait l'aider, réellement. Elle le sentait. Il l'avait déjà fait.
De plus, il était sûrement quelqu'un de bien et d'important, les connaissances avec qui elle l'avait vue quelques fois, ne lui avaient fait aucune remarque désobligeante, aucun regard, elle avait même entendu l'un d'entre eux prononcer le mot «police», peut-être s'agissait-il de ses collègues. Le costume impeccable qu'il portait témoignait en la faveur d'un homme élégant et dur...

Drink up baby, look at the stars (Bois bébé, regarde les étoiles)
I'll kiss you again between the bars (Je t'embrasserais encore et encore, entre les bars)
Where I'm seeing you there with your hands in the air (Où je te vois, avec les mains tendues dans l'air)
Waiting to finally be caught (Attendant d'être finalement attrapée )



Il lui attrapa doucement la main qu'elle avait laissée sur le comptoir.
-«Vous doutez...Et je veux vous voir croire. C'est votre seule option. Pour vivre, vous vous devez de me faire confiance. Le monde est hostile, vous l'avez vu. Peu de personnes pour vous tendre la main, beaucoup vous juger. Laissez moi y remédier.»
Il avait de grandes mains, fortes mais d'une douceur étrange.
Une étrange chaleur s'insinuait en elle, partant de l'étreinte de sa main, se propageant jusque son cœur.
- «Laissez moi entrer dans votre vie... Vous savez que je le peux, vous savez que vous en avez envie. Répondez moi, sentez vous la souffrance encore à cet instant précis?»
Il s'était rapproché doucement, et elle sentait son parfum masculin puissant et chaud l'envelopper doucement.. Cet homme était fascinant, il disait vrai, elle ne sentait plus rien, l'espace de leur conversation elle avait oublié la souffrance, le chagrin, elle qui croyait que ce n'était pas possible.
- «Non...»
Elle vit un sourire s'étirer sur ses lèvres.
-«Bien. Voilà le secret: la mort de votre sœur est un pallier, une étape, il ne tient qu'à vous de la franchir ou de chuter. La mort de la personne la plus chère est dure, mais elle vous permet de comprendre quelque chose: elle était le pire qui puisse vous arriver, vous êtes forte à présent, vous ne souffrirez plus, rien ne pourra vous atteindre. Pouvez vous comprendre cela?»
Il pressa sa main doucement.
- «Oui.... Oui. Vous...Vous avez raison.»
Il opina d'un mouvement de tête.
- «Vous savez que j'ai raison. Je peux vous aider à monter ce pallier. Ayez confiance en moi.  Je vous ai observée, lorsque vous me connaitrez mieux, vous penserez que la chance vous a mis sur mon chemin... Vous étiez si déchirée, si brisée, et si belle à la fois...»
Sa main remonta doucement sur sa joue brûlante, qu'il caressa d'un doigt, tandis qu'elle sentait son cœur s'emballer à ce simple contact.
- «Je vais vous révéler. A vous-même. Et aux autres ensuite. Et jamais vous ne souffrirez encore. Et ceux qui essayeront de vous atteindre s'en repentiront. Il vous suffit d'accepter mon offre, et je ne vous laisserais jamais tomber. Je vous ferais mienne. Tout ce que vous avez à faire c'est d'accepter. Acceptez vous?»
C'était son visage entier qu'à présent il tenait entre ses mains puissantes. Étrange à quel point les mots prononcés entraient en elle, s'imprégnaient dans son esprit tel l'empreinte rouge du fer. Elle ne voyait que lui, ne sentait plus rien hormis sa présence.
- «Oui...J'accepte.»
- «Bien. Je suis prêt à parier que vous ne le regretterez pas...»
La proximité restait entre leurs visages, et cela lui fit lui adresser un sourire tremblant, le premier depuis la mort de sa sœur.
- «Vous pariez sur beaucoup il me semble, est-ce payant?»
- «Je gagne toujours.»


Et il l'embrassa. Son premier baiser depuis longtemps. Mais en réalité, le premier, le seul.
Ses histoires d'amour ne s'étaient jamais réellement bien terminées, elle avait été longtemps celle qui souffrait, toujours d'ailleurs. Sa vie n'avait été que souffrance, et pour seul éclair de lumière, celle qui était partie rejoindre les anges.  

Drink up one more time and I'll make you mine (Bois une fois de plus et je te ferais mienne)
Keep you apart, deep in my heart (Te garderais de côté, profondément dans mon coeur)
Separate from the rest, where I like you the best (Séparée du reste, là où je te préfère)
And keep the things you forgot (Et je garderai les choses que tu as oublié)



Mais, tout était fini à présent.  Elle le sentait, aussi fortement que ce baiser achevait de la rendre autre, la dévorant, l'embrasant dans une étreinte de feu. Leurs lèvres se trouvaient, s'épousaient instinctivement,dans un jeu enivrant lui rappelant la danse rouge du vin. C'était comme s'il la connaissait déjà, s'il avait juste attendu ce moment, le moment où elle serait prête à l'accueillir dans sa vie.
Telle un phœnix, elle renaissait de ses cendres, elle irradiait à son contact, se sentant vivante dans son étreinte. Une vie nouvelle, où il serait là. C'était un pressentiment,mais il était véridique. Jamais elle n'avait ressenti un tel sentiment, un tel attrait pour quelqu'un, en si peu de temps qui plus est.
Ce fut lui qui mit fin au baiser, la repoussant doucement, la laissant tremblante et troublée, lui effleurant le visage.
- «Venez...»
Sa voix douce sonnait comme une promesse, tandis qu'il se levait, lui tendant une main qu'elle saisit sans hésitation. Aucune. Comment expliquer cela? Elle ne le pouvait, mais la vie lui accordait un sauveur. «Merci» pensa-t-elle mentalement à l'intention de sa bonne étoile.
- «Vous savez que je m'appelle Lorelei, mais...»
- «J'ai beaucoup de noms...»
Elle leva vers lui un regard dubitatif tandis qu'ils gagnaient la sortie du restaurant.
- «Crois moi. Je suis beaucoup de choses pour beaucoup de gens...»

The people you've been before (Les personnes que tu fus auparavant)
That you don't want around anymore (Que tu ne veux plus autour de toi)
That push and shove and won't bend to your will (Celles là qui te bousculent, te secouent et qui n'arrêterons pas malgré tes plaintes.)
I'll keep them still (Je les calmerais.)


Dernière édition par Esmée del Rey le Mar 12 Nov 2013 - 22:18, édité 1 fois

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  0Camille le Mar 12 Nov 2013 - 20:58

Tu l'as publié joie5! Comme tu le sais, j'ai vraiment adoré ! C'est tellement bien écrit Wink. Pour un premier essai je te dis chapeau bas Wink. Bon, comme promis voici mon commentaire, prépare toi à lire Razz study.

Quand j'avais lu la traduction de la chanson, je me suis demandée quelle idée tu aurais pu avoir... Je peux te dire que j'ai été agréablement surprise :). Je te le répète, j'ai adoré.

Esmée del Rey a écrit:Elle fixa son verre vide, où perlait une unique goutte de vin. Rouge. Combien en avait-elle commandé et en combien de temps? Elle ne savait plus et doutait même de vouloir savoir: savoir signifiait penser, réfléchir et se souvenir. Elle ne voulait pas se souvenir, elle voulait oublier.
Oublier même jusqu'à son nom, jusqu'à ce que la vie et la mort ne soient plus qu'à une infime limite, prête à être franchie sans la moindre difficulté, sans douleur. Que la douleur cesse, par pitié!
Mais qu'implorait-elle, elle l'ignorait.... Restait-il encore quelque chose d'autre à faire que d'oublier? Elle avait l'impression pendant les périodes sans larmes, de n'être plus qu'une zone aride laissée à la torture du soleil.
Je te cache pas qu'au tout début, j'ai pensé à Lisbon. Et bien sûr, je me suis posée la question "Mais pour quelle raison se met-elle à boire ainsi ?"

Esmée del Rey a écrit:- «Un autre, s'il vous plait...»
- «Laissez,  prenez le meilleur et mettez le à mon compte. Et un thé pour moi.»
Et là, forcément, en voyant "thé" j'ai pensé à Jane... angel. Mais j'ai eu un gros doute sur l'identité des personnes car je savais que Jane n'aurait pas laissé Lisbon boire...

Esmée del Rey a écrit:Ils avaient déjà parlé. En réalité, si peu, juste le temps de lui demander son nom et de lui dire de prendre confiance.
Bon là, je me suis dis que je m'étais complètement trompée ^^ ! Et c'est là que l'idée que tu aies écrit la rencontre de Lorelei et Red John m'a effleuré l'esprit...

Esmée del Rey a écrit:Ils avaient déjà parlé. En réalité, si peu, juste le temps de lui demander son nom et de lui dire de prendre confiance. Elle n'y arrivait pas, mais lorsqu'elle essayait, c'était à cela qu'elle s'accrochait: à se souvenir, à ce visage particulier, aux mots qu'il avait prononcé et à la douceur du ton utilisé. C'était la seule chose qui lui avait permis de supporter la douleur, les nuits précédentes. En pleurs, elle avait répété ce mot: «Confiance». Jusqu'à ce que le sommeil finisse par vaincre ses angoisses.
(…)
Il semblait sérieux, il y avait un vrai calme qui se dégageait de sa personne
(…)
Il la toisa d'un air autoritaire, il devait avoir l'habitude de donner son opinion, voir peut-être de l'imposer, aussi cru-t-elle qui allait parler, mais non. Il se contenta de la dévisager de son regard perçant, qui semblait sonder l'âme brisée dissimulée sous le costume du contrôle.
(…)
Cela dit, quelque chose dans sa personne donnait envie de l'écouter, peut-être l'attention sincère qu'il affichait, peut-être son mystère...
(…)
Il était assez séduisant, remarqua-t-elle alors, même s'il était déjà d'un âge moyen, malgré tout son charme restait réel, et même s'il n'avait pas la beauté fulgurante que certains attendaient d'un homme, il était plus que ça: il était magnétique.
(...)
il émanait de lui une sorte de charisme, fort et pourtant il semblait doux et intelligent. Inoffensif, certainement pas, puissant et dangereux oui mais sans doute pas au point d'être mauvais.
Après relecture de l'OS, je vois tout à fait RJ agir de cette façon, et être comme tu l'as décris.

Esmée del Rey a écrit:
La blessure était forte, même ingurgiter des boissons alcoolisées ne parvenait plus à lui faire oublier...Si fraîche et si obsédante qu'elle la réduisait à gaspiller ses économies dans un hôtel, loin de sa vie d'autrefois, à ne rien faire d'autre de ses journées que pleurer dans sa chambre, à ne rien faire d'autre de ses soirées que de boire...
J'ai vraiment mal pour Lorelei... soupir

Esmée del Rey a écrit: …C'est donc un deuil. Qui?»
Elle s'étonna d'entendre la réponse franchir ses lèvres.
-«Ma sœur.»
Le fait de le dire lui donnait envie de  hurler, pleurer, tuer....
Je ne peux que comprendre la douleur de Lorelei (d'ailleurs, c'est à ce moment où j'ai eu la certitude des identités des personnages Wink)... Je suis très proche de ma sœur, et l'idée qu'elle puisse mourir me terrifie. En sachant qu'elle avait plus ou moins la même relation que moi, je sais qu'elle peut pas réellement vivre sans Miranda.

Esmée del Rey a écrit:-«Je suis désolé. Sincèrement. Elle était la seule de votre famille avec qui vous vous entendiez?»
Rolling Eyes

Esmée del Rey a écrit:Elle se sentait comme une fleur sauvage que personne n'admirait, n'aimait, n'appréciait, perdue sans la chaleur douce qui veillait sur ses jours, qui s'accrochait malgré tout à la vie et qui s'apercevrait subitement de son dépouillement. Une fleur sans pétales.
(…)
Des amis... Non, elle n'en n'avait pas, les rares personnes qu'elle avait considéré comme tels ne s'étaient révélés ensuite que des arrivistes, des hypocrites lassés de sa présence...
triste3

Esmée del Rey a écrit:- «Peut-être... Vous sentez vous redevable? Répondez franchement.»
C'était sans doute une question, mais le ton ressemblait à celui d'un ordre. Et elle obtempéra.
- «Oui. Mais j'ai peur de ce à quoi je me confronte, en vous disant cela.»
Malgré ce qu'il dit, on voit tout de suite que Red John n'attend pas que Lorelei soit une de ses amis... Mais plutôt quelqu'un qui doit lui obéir...

Esmée del Rey a écrit:Elle hésitait, après tout elle ne le connaissait pas... Il aurait pu s'agir de n'importe quel psychopathe aveuglé de sang, prêt à tout pour amener sa victime loin de la ville. C'était sans doute ce qui était arrivé à sa sœur, et dans un sens peut-être que ça lui permettrait de la rejoindre.
lol! J'adore l'ironie de la situation ! Ce n'est pas n'importe quel psychopathe non... Juste un des pires lol1

Esmée del Rey a écrit:De plus, il était sûrement quelqu'un de bien et d'important, les connaissances avec qui elle l'avait vue quelques fois, ne lui avaient fait aucune remarque désobligeante, aucun regard, elle avait même entendu l'un d'entre eux prononcer le mot «police», peut-être s'agissait-il de ses collègues. Le costume impeccable qu'il portait témoignait en la faveur d'un homme élégant et dur...
J'aime bien, on voit le raisonnement de Lorelei. Son explication du fait qu'elle ait accepté de lui accorder sa confiance.

Esmée del Rey a écrit:Une étrange chaleur s'insinuait en elle, partant de l'étreinte de sa main, se propageant jusque son cœur.
- «Laissez moi entrer dans votre vie... Vous savez que je le peux, vous savez que vous en avez envie. Répondez moi, sentez vous la souffrance encore à cet instant précis?»
Il s'était rapproché doucement, et elle sentait son parfum masculin puissant et chaud l'envelopper doucement.. Cet homme était fascinant, il disait vrai, elle ne sentait plus rien, l'espace de leur conversation elle avait oublié la souffrance, le chagrin, elle qui croyait que ce n'était pas possible.
Même si on le savait déjà, on voit clairement qu'elle est déjà tout à lui.

Esmée del Rey a écrit:-«Bien. Voilà le secret: la mort de votre sœur est un pallier, une étape, il ne tient qu'à vous de la franchir ou de chuter. La mort de la personne la plus chère est dure, mais elle vous permet de comprendre quelque chose: elle était le pire qui puisse vous arriver, vous êtes forte à présent, vous ne souffrirez plus, rien ne pourra vous atteindre. Pouvez vous comprendre cela?»
Il pressa sa main doucement.
- «Oui.... Oui. Vous...Vous avez raison.»
Ça ne fait que confirmer ce que j'ai dit plus haut ^^. Lorelei ne réfléchit plus par elle-même. Quand on aime une personne comme Lorelei aimait sa sœur peut être effectivement la pire faiblesse, mais la plus grande faiblesse peut être notre plus grande force. Même si sa mort l'a détruite, jamais Miranda sera la pire chose qui puisse lui arriver...

Esmée del Rey a écrit:- «Vous savez que j'ai raison. Je peux vous aider à monter ce pallier. Ayez confiance en moi.  Je vous ai observée, lorsque vous me connaitrez mieux, vous penserez que la chance vous a mis sur mon chemin... Vous étiez si déchirée, si brisée, et si belle à la fois...»
Sa main remonta doucement sur sa joue brûlante, qu'il caressa d'un doigt, tandis qu'elle sentait son cœur s'emballer à ce simple contact.
On comprend bien les intentions de notre cher John, lui qui lui disait qu'il voulait être son ami Razz

Esmée del Rey a écrit:...Et jamais vous ne souffrirez encore.
Comment peut-il savoir si une personne va souffrir de nouveau dans sa vie ? Surtout venant de celui qui l'a fera le plus souffrir quand elle apprendra la vérité !

Esmée del Rey a écrit:Et il l'embrassa. Son premier baiser depuis longtemps. Mais en réalité, le premier, le seul. 
Ses histoires d'amour ne s'étaient jamais réellement bien terminées, elle avait été longtemps celle qui souffrait, toujours d'ailleurs. Sa vie n'avait été que souffrance, et pour seul éclair de lumière, celle qui était partie rejoindre les anges.
(…)
Mais, tout était fini à présent. Elle le sentait, aussi fortement que ce baiser achevait de la rendre autre, la dévorant, l'embrasant dans une étreinte de feu. Leurs lèvres se trouvaient, s'épousaient instinctivement,dans un jeu enivrant lui rappelant la danse rouge du vin. C'était comme s'il la connaissait déjà, s'il avait juste attendu ce moment, le moment où elle serait prête à l'accueillir dans sa vie.
Telle un phœnix, elle renaissait de ses cendres, elle irradiait à son contact, se sentant vivante dans son étreinte. Une vie nouvelle, où il serait là. C'était un pressentiment,mais il était véridique. Jamais elle n'avait ressenti un tel sentiment, un tel attrait pour quelqu'un, en si peu de temps qui plus est. 
Et on comprend, une fois de plus, pourquoi elle lui a été si loyale...
J'adore les métaphores ainsi que la description du ressenti de Lorelei ! C'est excellent, bravo !

Esmée del Rey a écrit:Sa voix douce sonnait comme une promesse, tandis qu'il se levait, lui tendant une main qu'elle saisit sans hésitation. Aucune. Comment expliquer cela? Elle ne le pouvait, mais la vie lui accordait un sauveur. «Merci» pensa-t-elle mentalement à l'intention de sa bonne étoile.
Si elle savait...No triste3

Esmée del Rey a écrit:- «Crois moi. Je suis beaucoup de choses pour beaucoup de gens...»
Ah ah je me disais bien que tu allais nous faire comprendre qui était ce fameux Red John Razz. On pense tout de suite à la phrase
6x01:
de notre cher Bertram Razz

Grâce à cet OS on comprend mieux le fait que Lorelei soit tombée dans le panneau, même si on le savait avant. On comprend pourquoi elle ne pouvait pas le "balancer" à Jane. On voit ce que représentait Red John pour elle, il était son amant, mais pas seulement. Il était tellement plus, il était son héros, son sauveur. Il a été présent dans le plus dur moment de sa vie. On ne sait pas ce qu'elle serait devenue sans lui... Enfin, elle est quand même devenue une meilleure complice du meilleur tueur en série, ce n'est pas rien ^^.

Quand on connaît la suite de l'histoire, c'est-à-dire qu'on sait que Red John est l'assassin de sa sœur, qu'il est l'unique responsable de son plus grand malheur me donne une boule au ventre... Je n'ose même pas imaginer le ressenti de Lorelei quand elle a appris ça, le sentiment de trahison qui vous ronge le cœur. On comprend une fois de plus son refus de croire Jane quand il lui dit l'effroyable réalité.  Et je me demande comment elle a trouvé le courage de partir à la recherche de Red John, alors qu'elle aurait dû être effondrée. Elle est incroyablement forte et courageuse Wink.

Je t'avais prévenu... Mon commentaire est long ^^. Mais tu le mérites ! Merci infiniment mon Esmée, je ne regrette pas de t'avoir conseiller de le publier. Il est parfait amen! Bravo calin bisou

0Camille
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Lisbon, Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Johel le Mar 12 Nov 2013 - 21:57

D'abord merci à OCamille de t'avoir convaincue de poster ce texte. Pour un coup d'essai c'est un coup de maître bravo 
Je n'aime pas les "explications de texte", pour moi la lecture est un plaisir personnel et je ne vois pas l'intérêt d'expliquer les sentiments que me procurent un texte tel que le tien.
Je fonctionne au feeling et mes coms sont des réactions spontanées à l'image de ce que j'ai ressenti.
Tu sais manipuler les mots et les lectrices/lecteurs. Il m'a fallu un moment avant de comprendre de qui tu parlais. J'ai su que ce n'était pas de Jane quand tu as donné la description physique "carrure imposante et de sa grande taille" (il me rappelle quelqu'un que tu évoques régulièrement dans tes hypothèses quant à l'identité de :rj: ) puis j'ai compris pour Loreleï quand tu as évoqué le deuil.
Et là je n'ai plus décroché dans l'attente de voir comment allait se terminer ce face à face.
Je lis de moins en moins de fics et d'OS, et je laisse encore moins de coms, mais quand je tombe sur ce genre d'histoire je amen 

PS : On dit un importun, pas un opportun...Même si :rj: saute sur une opportunité en profitant de  l'état de Loreleï ^^

Au plaisir de te lire à nouveau.

_________________

"Merci à voilà pour ce superbe kit"

"Aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte - T. Fuller"

Johel
In Jane we trust

Féminin Personnage préféré : Jane et Cho
Loisirs : Lecture, ciné, jeux vidéo et suuuurf !
Localisation : près de l'océan

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Mar 12 Nov 2013 - 22:17

Camille calin calin bisou merci, merci merci, merci ^^ je ne crois pas en mériter autant mais je suis vraiment heureuse de voir que tu as tant aimé. J'aime bien que tu n'as pas forcément su tout de suite qui étaient les personnages: c'était un peu le but: on s'en doute progressivement Wink, sur le traitement de Lorelei c'est bien si ça t'a plu: c'était pas facile facile: faut rendre vraisemblable un lien qui est fort et totalement incompréhensible si on part d'un point de vue rationnel. (J'aime son personnage, elle est intéressante rien que par la vie qu'elle a eu, c'est triste parce que ce qu'elle a toujours considéré comme les plus belles années de sa vie sont fondées sur un horrible mensonge...)
Le pire, ça a peut-être été RJ, je voulais vraiment qu'il soit crédible (et doublement crédible (
Spoiler:
il fallait qu'il ait une attitude qu'on peut attendre du tueur en série tel qu'on le connait et vu que tu me connais, il fallait qu'il ressemble à Bertram de façon crédible dans sa manière de potentiellement se comporter etc: que les deux puissent être la même personne :smile4: 
, et oui il a une drôle de façon de vouloir devenir ami avec quelqu'un Razz 
Merci encore pour ton analyse et ton comm Camille, c'est vraiment trop gentil bisou merci

Merci Johel, c'est très gentil calin, t'inquiète pas, les explications de texte ne sont pas obligatoires, ni même forcément utiles, chacun est libre de dire ce qu'il ressent, ce qu'il veut: l'important c'est que ce soit sincère!  Je n'espérais même pas forcément un commentaire d'appréciation, le plus important et le plus gentil c'est que tu prennes le temps de dire que tu as apprécié, ça fait vraiment plaisir!   (je ne vois pas du tout de qui tu parles quand tu vois un lien avec quelqu'un que j'évoque dans mes théories red_smile )  (et je vais corriger tout de suite opportun en importun merci d'avoir relevé)  

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  MentalistAddict le Mar 12 Nov 2013 - 22:27

Bonsoir Esmée. A mon tour de te livrer mes impressions Wink . D'abord, je suis toujours ravie de voir de nouvelles/nouveaux auteurs poster leurs écrits. Et encore plus quand c'est un OS d'une grande qualité tel que le tien. Tu as un joli style , ton écriture est fluide et agréable. Et tu as choisi un thème pour le moins original.

Bon je dois t'avouer que je ne suis pas une très grande fan de cette chère Loreleï mais je ne me suis pas doutée une seconde qu'il s'agissait d'elle jusqu'à ce qu'elle se présente, je pensais que c'était Lisbon. Quand à l'homme, je n'ai pas non plus compris qu'il s'agissait de John le Rouge avant que tu le décrive et que je me rende compte qu'il ne ressemblait pas à Jane. Bravo tu as bien réussis à nous mener en bâteau. bravo 

Je n'ai qu'une chose à ajouter : vivement le prochain et merci  d'avoir partagé celui-ci avec nous.

MentalistAddict
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane
Localisation : Dans les bras d'un certain mentalist

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Landraelle le Mar 12 Nov 2013 - 22:47

J'ai adoré ton OS, très bien écrit, rythmé, mystérieux jusqu'à la fin. Vraiment une belle idée. Merci de l'avoir posté! :)

Landraelle
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Loisirs : Lecture, thêatre
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Mer 13 Nov 2013 - 10:13

MentalistAddict merci beaucoup! merci je suis ravie si tu as aimée mon histoire (encore plus si tu n'avais pas compris tout de suite de qui il s'agissait red_smile  et que ça ne t'as pas empêché d'aimer! Merci encore (d'ailleurs faudra aussi que je commente ton dernier OS! )

Landraelle merci calin c'est surtout 0Camille qu'il faut remercier, parce que s'il ne tenait qu'à moi, je n'aurais jamais franchi le pas, j'avais peur que vous n'aimiez pas, qu'il soit trop compliqué ou bizarre donc comme quoi, elle a eu raison Very Happy 

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  ilovementalist le Mer 13 Nov 2013 - 11:09

Bravo pour un premier coup d'essais c'est parfaitement bien écrit.

Je trouve vraiment très intéressant que tu es choisi d'évoquer la rencontre entre Lorelei et RJ. Sa change vraiment de ce qu'on peut avoir l'habitude de lire. Evidemment au début, on pense à Lisbon, puis on comprend petit à petit que ce n'est pas elle. Tu mets également bien en évidence à quel point RJ sait envoûter les gens qui l'entourent. On y voit également pas mal de ressemblance dans sa manière de parler avec celle de Jane.

C'est très subtile et vraiment agréable à lire. J'espère que tu ne t'arrêteras pas la.

ilovementalist
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Ma fille <3 La photo <3
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Tournesol le Mer 13 Nov 2013 - 12:51

Tres beau texte, sur un theme original qui m'a conduit a la recherche de l'identite des personnages tout au long de la lecture. Bravo et merci.

Tournesol
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  alamanga le Mer 13 Nov 2013 - 19:44

Je ne lis pas beaucoup de fics depuis un certains temps, mais le titre me plaisait alors je me suis dit pourquoi pas green_smile 
C'est super bien écrit amen super bravo 
J'ai pensé que c'était Lisbon pendant un moment et je me demandais qui était cet homme...
J'ai compris qu'il s'agissait de Lorelei quand tu as parlé de deuil Wink 
C'est très original et tu as des tournures littéraires vraiment sublimes amen 
J'ai beaucoup aimé et la chanson allait bien avec le texte bravo 
Merci de t'être lancée! bisou 

alamanga
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Cho, Lisbon, Jane. Van Pelt et Rigsby aussi.Abbott, Fischer, Wylie et Vega.
Loisirs : La TV, me balader, visiter...et rêver!
Localisation : Devant mon ordi, sous le soleil exactement!

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Mer 13 Nov 2013 - 20:02

Vous êtes vraiment tous très adorables!

ilovementalist: c'est vrai que c'est centré sur des personnages moins exploité, et c'est en partie pourquoi je craignais qu'il ne plaise pas :smile4: Et oui, j'ai essayé de rendre RJ dans ses méthodes et sa facilité à manipuler les autres (c'était dur parce qu'il faut que ça semble être crédible, en gros qu'on puisse s'imaginer le croire) proche de Jane sans en faire un clone parfait parce que je l'imagine toujours beaucoup plus sérieux, plus "sombre" d'une certaine façon XD Merci encore pour ton message calin 

Tournesol, merci beaucoup merci  j'aime bien qu'on me dise qu'on a cherché à savoir de qui il s'agissait, parce que j'avais fait mon maximum pour qu'on s'en doute au fur et à mesure des indices, mais pas plus red_smile (c'est mon côté qui aime bien les complications qui veut ça ^^ quoique j'avais peur que RJ soit évident à cause du thé)

alamanga, ça me fait très plaisir, déjà que le titre ait attiré ton attention, alors que je n'étais pas tellement très convaincue par lui (je me disais: mais est-ce qu'il colle vraiment à l'idée du texte? Mais en même temps je ne voyais pas comment j'aurais pu le nommer autrement RJ devait y figurer ) ^^ merci pour mes tournures littéraires Embarassed calin j'ai fait de mon mieux et c'est super si ça t'a touchée. bisou 

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Saff45 le Jeu 14 Nov 2013 - 18:25

Super OS. amen 
très bien écrit. pour ton premier je dis chapeau bravo 
j'ai cherché tout au long du texte de qui tu parlais. je n'ai jamais pensé à Lorelei..
vivement les prochains merci 

Saff45
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Sam 16 Nov 2013 - 12:25

Saff45, merci beaucoup! calin décidement vous êtes beaucoup à pas avoir tout de suite reconnu de qui il s'agissait red_smile j'espère que ça n'a pas gêné la lecture! C'est moi qui te dis merci merci pour avoir commenté bisou 

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Teresa Lisbon le Sam 30 Nov 2013 - 19:04

Bravo pour la chute, j'étais à cent mille lieux de me douter qu'il pouvait s'agir de Lorelei et Red John, tu maintiens un flou autour de l'identité des personnages durant tout l'OS bravo . (surtout autour de l'inconnu du bar mais quand on finit par comprendre que la jeune femme est Lorelei, il n'y a plus de doute sur l'identité de son interlocuteur. Une identité nous en livre une autre). Et pour un premier OS, c'est très réussi, continue comme ça et n'hésite pas en poster d'autres si jamais tu l'inspiration nécessaire.

Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Dim 1 Déc 2013 - 11:52

Merci Teresa Lisbon ça me fait très plaisir ^^ calin Oui c'était ce que j'ai essayé de faire: qu'on ne découvre que les identités après un certain temps, mais qu'on puisse quand même le deviner via les indices green_smile Merci beaucoup pour ton commentaire ! bisou 

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Béliette le Sam 14 Déc 2013 - 21:59

Bonsoir !

bon, alors... Hum. Pour être parfaitement honnête, j'ai lu ton OS quelques jours après sa publication. Mais comme à ma sale habitude, je n'ai pas laissé de commentaire. Je ne sais jamais quoi dire (enfin, si, quand ça ne me plait pas, y a plein de choses qui viennent mais ça n'a pas beaucoup d'intérêt).
Quand ça me plait, je pousse juste un profond soupire de satisfaction  joie2  : lire des textes de qualité comme le tien, c'est plutôt rare. Donc, d'abord, merci de l'avoir partagé !  cheers 

Je dois avouer qu'au début, j'ai cru qu'il s'agissait de Lisbon. Par contre, je n'ai pas imaginé Jane face à elle (malgré la commande de thé qui aurait pu conduire le lecteur vers cette personne). J'ai imaginé que c'était peut-être :rj: mais je ne comprenais pas ce qu'il faisait avec Lisbon.
Mais quand je me suis rendue compte qu'il s'agissait de Lorelei, je me suis dit "Waouw ! Quel coup de génie !"  amen 
Et là, tu m'as cueillie. J'avais l'impression d'être assise dans le bar et de devoir tendre l'oreille le plus discrètement possible pour ne pas en louper une miette !
J'ai aimé percevoir que, quoi qu'elle puisse répondre ou faire, Lorelei avait déjà perdu. Elle était déjà prise au piège. Un grand moment de manipulation qui colle parfaitement avec l'idée que je me fais de l'homme. Tout était tellement bien ficelé, que, même si elle avait répondu autre chose à certains moments, il l'aurai eue quant même.
Tu as su retranscrire la douleur de Lorelei, le déchirement qu'elle ressentait sans cette sœur qui était tout et la grandeur immonde du serial killer.

Bref. Bravo, chapeau bas et merci. Merci beaucoup !  smile1

Béliette
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane & Lisbon
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Jeu 19 Déc 2013 - 15:56

Beliette merci beaucoup, calin c'est moi qui te remercie, parce que ça fait toujours plaisir d'entendre que le texte a touché quelqu'un, que quelqu'un l'a apprécié  merci Ce n'est pas grave de répondre tardivement, l'important est déjà d'avoir aimé! Et je te fais une confidence: j'ai la même sale habitude que toi, donc je ne peux pas t'en vouloir  red_smile 
Ah oui, ce n'était pas Lisbon, mais bon je n'ai pas réellement de mérite, disons que c'est un personnage intriguant que j'affectionne et sa relation avec RJ m'a toujours intrigué donc j'ai vraiment adoré l'écrire, même si ça été horrible vu qu'on essaye toujours d'être hyper cohérent avec les personnages  :smile4: Donc, je suis contente vraiment si tu as été cueillie mais pas non plus trop longtemps pour rater les enjeux de la rencontre  angel ! C'est ce que je voulais donc merci d'avoir aimé et apprécié la façon dont cela se déroulait merci merci!
Pour te répondre, oui Lorelei avait déjà perdu (le plus dur était de rendre ça crédible, parce que on va dire que RJ ne traîne pas ne serait-ce que pour l'embrasser et il fallait que les réactions de Lorelei soient possibles) "grand moment de manipulation" wahou! c'est trop gentil! je me suis mise en situation on va dire: "qu'est-ce que j'aurais pensé si j'étais Lorelei, qu'est-ce que j'aurais imaginé RJ dire et faire pour séduire et convaincre...." Ca a donné ça  :tongue: 
Oui, je voulais représenter Lorelei avec ses fêlures, ce qu'elle ne parvenait pas à dissimuler à brider à l'époque, donc plus sensible, plus "humaine" on va dire, et RJ "la grandeur immonde du sérial killer" c'est une expression qui lui convient parfaitement je trouve! Pour moi, il devait être charismatique, on ne devait pas ressentir quelque chose de néfaste de lui directement (juste indirectement une fois que l'on comprend de qui il s'agit) et j'ai essayé de retranscrire par écrit le RJ que j'imaginais  :smile4: 
Encore merci pour ton commentaire, il m'a réellement fait très très plaisir Béliette!  bisou 

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Invité le Ven 7 Mar 2014 - 20:31

Alors là, alors là.............  :shocked:  Tu m'as scotchée!!!!  Shocked 
Cet OS est tout simplement parfait.  super 
Au début j'ai pensé que l'homme dans le bar était Jane, mais te connaissant, ça m'étonnais un peu, beaucoup.  :roll2: 
D'ailleurs la description qui arrive ensuite correspond bien plus à un autre. Je me demande qui...  siffle 
Franchement bravo, c'était une excellente idée de raconter la rencontre entre Lorelei et Red John. C'est le premier OS que je lis sur ce sujet. Et que dire de ton style d'écriture... Exceptionnel!!!  amen 

Je n'ai qu'une chose à ajouter, à quand le prochain?  prie 

 :bravo1: :bravo1: :bravo1: :bravo1: :bravo1: :bravo1: :bravo1:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Mar 11 Mar 2014 - 22:55

Tu m'as encore plus scotchée!  :shocked: Déjà je sais que tu passes rarement par les OS et que tu postes rarement alors voir que tu as posté pour ma fic  cheers hourrah C'est vraiment trop gentil!!!!!
Et de deux, tu as aimé::!!!!!!!!!!!!!!!  joie5 Ca fait vraiment plaisir de voir qu'un texte peut toucher tant de monde!!! Merci (merci à vous tous qui m'avez laissé vos comm" que mon texte plaise c'est vraiment un super cadeau!!!  amen )
 :tongue: Ce n'est pas mon style d'écrire sur Jane?????.....Bah c'est vrai que j'ai beau vraiment l'aimer, est-ce que j'écrirais sur lui...je ne sais pas, y a tellement d'autres personnages à mettre en valeur!!!!! Et tellement plein de monde qui écrivent déjà des choses beaucoup plus belles que moi, sur Jane.
Donc autant proposer autre chose  :smile4: 
Comme je l'ai dit dans un commentaire plus haut, ce sont deux personnages mystérieux  :tongue: et puis j'avais envie de matérialiser quelqu'un en RJ (on se demande qui..... siffle :roll2: ) avant de le voir en vrai (même si ça n'est jamais arrivé ^^)
Oh merci aussi  merci contente que mon écriture te plaise  red_smile !!!!!!
Et à quand le prochain?....Hum à quand j'aurais la bonne inspiration et SURTOUT le temps donc sans doute pas tout de suite mais je ne dis pas qu'il n'y en aura jamais  :clinoeil: 
Merci encore!!!!!!!!!!  calin 

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Anarkia le Mar 9 Sep 2014 - 2:03

Je me suis donc lancée dans cette lecture un peu par hasard, en farfouillant dans la liste des auteurs à la recherche d'un éventuel OS de ta plume, influencée par le commentaire que tu avais laissé suite à mon propre récit.

Je n'ai pas été très surprise d'y découvrir Lorelei, je la sentais venir sans réellement savoir pourquoi. Pour son interlocuteur, j'ai eu davantage d'hésitations. Jane ? Non, trop calculateur et distant, pas assez Jane sans doute. RJ ? Je n'en étais pas si sûre, et puis il ressemblait tellement à "mon" RJ que ça me paraissait un peu improbable. Pour dire les choses simplement, tu m'as baladée pendant un petit moment et ça ne m'a pas déplu, au contraire (on s'empresse de découvrir la suite).

Je pense que tu avais fait une assez bonne analyse de tout ça dans ton commentaire : si notre RJ n'a pas la même identité, il reste pourtant très similaire dans ses réactions et sa façon d'agir (jusqu'au choix du thé). Je m'aperçois également que celui que tu décris comme RJ est assez complémentaire à Jane, presque parfaitement semblables sur certains côtés. J'avoue avoir été assez étonnée du thème de ton OS, car ne l'ayant pas lu, j'en avais rédigé un qui traîne sur le forum, centré sur la rencontre/relation entre RJ et Lorelei (bien que de nature un peu différente).

Je reconnais avoir du mal à croire que c'est la première fois que tu écris, tu manies avec aisance les sentiments que tu veux faire transparaître et transmettre, c'est un récit d'une grande qualité. Et ce n'est pas de la flatterie que de dire que tu réussis là où je pêche souvent dans mes propres fic'.

Un thé (oui bon) et ton inspiration : j'ai passé un très bon moment et je me suis vraiment retrouvée transportée dans le déroulement de ton histoire, du début à la fin. J'avais l'impression d'être devant un bon roman et d'être assez déçue que ma lecture soit déjà terminée. Je ne pense pas l'avoir fait encore pour une fanfic' et c'est sûrement très idiot, mais je te remercie de l'avoir écrit. Même s'il ne m'était pas destiné, il m'a touché (ça reste une fiction TM, mais ça fait également écho à des choses plus personnelles).

Dans l'attente vive d'un prochain récit. Wink

Anarkia
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane / Bret Stiles / Lorelei Martins.
Loisirs : Blo-gueuse soporifique amatrice d'Arts, de Symbologie, de Néoclassicisme et de lyrisme douteux.
Localisation : Égarée quelque part dans l'Underland.

http://sprawlingmemories.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Mar 9 Sep 2014 - 9:49

Salut Anarkia!
Merci beaucoup pour ton commentaire :smile4:
Ca me fait plaisir d avoir un avis positif sur ma fic sachant que Lorelei est un personnage que tu affectionnes et...aussi que tu compares mon RJ avec le tien. Cela dit je pense qu'on voit à peu près le personnage de la même façon (si on enlève l'identité ) comme tu l'as écris donc ça fait toujours plaisir!
Je ne savais pas que tu avais écris dans OS :shocked: Embarassed et encore moins sur la relation RJ et Lorelei! Donc je vais aller fureter., :tongue:
C'est bien la première fois que j'écris et je termine une fanfic! Après j'ai déjà tenté d'en écrire d'autres mais le soucis c'est que soit j'ai l'impression de ne pas choisir le bon angle soit je préfère attendre que l'histoire soit totalement terminée avant de poster car je n'ai pas envie que des personnes se prennent d'affection pour ma fic au cas où je n'arriverais pas à la finir.. :clinoeil: (parce que c'est souvent mon cas: je commence puis j'arrête)
Ahah! Tu aimes le thé? Moi aussi à croire que Jane et RJ déteignent sur nous!
Vraiment c'est moi qui te remercie, ça me fait très plaisir de voir que mon petit texte peut toucher malgré le fait qu'il ne soit pas centré sur les 2 héros ^^
(Mode HS enclenché: j'en profite pour te répondre sur les quelques sujets où tu t'es adressée à moi car je n'osais pas trop répondre ailleurs au cas où:
-je suis contente que ma bann te plaise! Oui Michael m'a surprise en acceptant ce challenge et comme c'est l'acteur que j'apprécie le plus (tu as du t'en apercevoir :smile4: mais je suis une vraie admiratrice!) j'ai décidé de lui rendre hommage en quelque sorte ^^
-pour l'article de journal scratch Je pense qu'ils ont voulu montrer à quel point ils relevaient les indices de Heller..mais n'ont pas vu l'épisode 8 dans ce cas
-pour le OS de lilia oui on pourrait presque croire à un prologue..et donc c'est frustrant car il n'y aura pas de suite..
-et enfin sur ta fic: quand j'ai dit que si je te disais que ton rj ressemblait à macallister ce serait une insulte, évidemment  je ne critique pas ceux qui ont apprécié le shérif en rj mais beaucoup plus l'image qu'à véhiculé de lui heller: il est passé de quelqu'un d effrayant et puissant à quelqu'un de beaucoup plus pathétique..bref j'ai hâte de te lire à nouveau même si tu as tout ton temps :tongue:)

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Anarkia le Mar 9 Sep 2014 - 10:49

Le fait que Lorelei et RJ soient deux de mes personnages favoris me rend très difficile dans le choix des émotions et termes employés. Je m'attends forcément toujours à quelque chose "à leur hauteur". Si j'ai été conquise par ton récit, c'est que je n'ai pas trouvé que ce soit un "petit texte" contrairement à ce que tu en dis. Wink
J'inclus souvent Jane dans mes récits, mais j'aime également lire des fic' qui n'en parlent pas, ça change un peu de l'angle d'attaque suggéré par la série elle même.

Oui, j'ai d'ailleurs écrit plusieurs OS ici, dont deux traitant (encore) de RJ (ses relations avec Rosalind et sa dernière entrevue avec Lorelei), un autre sur Volker et enfin le dernier sur un échange fictif Charlotte/Jane. Je pense que c'est effectivement moins laborieux d'écrire un OS qu'une fanfic', j'aime passer d'un thème à l'autre et varier de personnages. Une fois que tu as annoncé un fait dans l'un de tes chapitres, tu t'obliges à en suivre la trame (pour ça que je rame un peu avec ma fic' d'ailleurs).

[HS : Oui, je trouve ce challenge assez sympa en plus, et j'avais effectivement cru comprendre que tu étais une fervente admiratrice. Rolling Eyes
Bah c'est vrai que le shérif, ça m'a quand même un peu tout cassé le délire ... A vrai dire, je ne me souvenais même pas de ce personnage avant qu'il entre dans la liste des suspects ! On passe d'un RJ présenté comme un mythe tout puissant, un serial killer presque artiste à un homme qui semble carrément apeuré devant Jane. Le shérif en lui même aurait, pourquoi pas, pu faire un bon RJ, s'il avait été montré plus régulièrement et différent tout au long de la série. Mais bon, on ne peut que se contenter de refaire l'histoire avec nos fanfic'. Wink
La suite est d'ailleurs en cours d'écriture de mon côté.]

Anarkia
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane / Bret Stiles / Lorelei Martins.
Loisirs : Blo-gueuse soporifique amatrice d'Arts, de Symbologie, de Néoclassicisme et de lyrisme douteux.
Localisation : Égarée quelque part dans l'Underland.

http://sprawlingmemories.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Esmée del Rey le Mar 9 Sep 2014 - 13:39

Moi aussi j'ai une fascination pour ces 2personnages (et j'aime également aussi Rosalind -bon c'était ma nouvelle idée de OS..- ainsi que Jane et lisbon ) mais dans ma tête évidemment Gale est en tête..En même temps c'est compréhensible il a été mon suspect depuis le départ :smile4: et puis j'aime ce personnage tout simplement!
Merci encore sincèrement!
J'aime jane mais j'ai parfois peur de le dénaturer car autant son côté mélancolique et torturé je pense le saisir autant son côté facétieux, ça dépends :/
Je les lirais avec plaisir!

[HS: oui moi aussi, effectivement c'est l'effet que je vais laisser au forum  :tongue: Mais bon au moins il se fera un peu connaître Wink
Oui exactement! Et je comprends évidemment que heller ait voulu le rendre humain mais certes il y avait un côté intouchable à casser mais à ce point  affraid c'est limite à se demander comment le mythe RJ a pu naître  scratch et comment cet homme pouvait être considéré par ses disciples comme un grand manipulateur...
Je n'ai rien contre l'acteur qui l'a joué mais je suis en colère surtout de la façon dont on nous a présenté ce personnage: on a pris un personnage oublié de tous n'étant apparu que dans 1épisode (un parfait inconnu ça aurait fait le même) et en plus on a dénaturé le personnage lors de la révélation!  non_mais
Bref vive les fanfics! ]

Esmée del Rey
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Gale Bertram...... puis après les autres XD
Loisirs : lire (j'adoore la lecture), rechercher des indices sur Red John/John le Rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Anarkia le Mar 9 Sep 2014 - 20:38

Je serai très curieuse de découvrir ta vision du couple Rosalind/RJ, je pense que c'est une bonne idée d'OS et j'attends de la lire (fallait pas me mettre l'eau à la bouche). J'ai aussi un peu de mal à capter les différentes facettes de Jane, ses multiples contradictions ; c'est un point que la série ramène souvent sur le devant de la scène, contrairement à certains autres personnages peu exploités qui laissent place à une plus large part d'imagination.

[C'est surtout à se demander comment un homme si peu "fourni" en matière de charisme et d'ego puisse être le véritable RJ. Surtout qu'ici, on a plutôt l'image d'un tueur méthodique, intelligent et d'une certaine façon raffiné, à l'opposé de quelqu'un qui élimine des sujets au hasard et agit de façon complètement instinctive. L'acteur en lui-même ne fait que ce que dit la prod, mais c'est sûr que ce n'était pas un coup de génie de la part d'Heller.
Et je pense que, dans tous les cas de figure, ne pas voir notre suspect de prédilection démasqué aurait fait de nous des insatisfaites (même si beaucoup moins que lorsque l'intrigue est emballée à la va-vite).]

Anarkia
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane / Bret Stiles / Lorelei Martins.
Loisirs : Blo-gueuse soporifique amatrice d'Arts, de Symbologie, de Néoclassicisme et de lyrisme douteux.
Localisation : Égarée quelque part dans l'Underland.

http://sprawlingmemories.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS "Red was your kiss" (Rouge était ton baiser)^

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum