Open your eyes^

Aller en bas

Open your eyes^

Message  Jane Addict le Sam 7 Déc 2013 - 19:41

Hello people !
Me revoilà, après une petite période de pause, dans ce topic ! Je n'ai pas l'inspiration nécessaire pour terminé mon prochain chapitre, alors je vous poste cet OS pour vous faire patienter encore quelques jours Embarassed 
Je remercie de tout coeur ma correctrice adorée  Jane Doe, sans elle, vous seriez aveugles.

Une petite musique à associer à votre lecture : Here
***

OPEN YOUR EYES

Un bruit strident retentit soudainement dans la pièce. L’homme assis sur une chaise  sursauta brusquement. Se levant d’un bond, il se dirigea à toute vitesse vers le lit au centre de la chambre. Il connaissait pertinemment la signification de ce bruit. Ce bruit marquait la fin d’une vie.
Ses yeux écarquillés et la pâleur sur son visage témoignaient de son inquiétude. Son amie la plus proche était étendue depuis plusieurs semaines dans ce lit. Il avait tellement attendu un signe de sa part, lui montrant qu’elle était encore avec lui. Et maintenant, il était en train de la perdre.

Les médecins s’engouffrèrent dans la chambre, le poussant sans douceur contre le  mur. Il était figé par la terreur,  tentant vainement de calmer sa respiration haletante. L’un des médecins le tira hors de cette chambre qu’il refusait de quitter. La porte claqua, juste devant son visage.

Il  passa une main dans ses cheveux indisciplinés et se laissa lentement glisser contre le mur. Son état était la preuve qu’il allait mal, aussi mal que son amie. Il était mal rasé, ses vêtements étaient froissés et son visage, marqué par les cernes.
Il ferma les yeux, se forçant à se souvenir de l’événement qui avait conduit à cette situation.

Quelques semaines plus tôt.
« Lisbon…quand allez-vous enfin admettre que j’ai raison ? » souffla Jane, un petit sourire au coin des lèvres. Lisbon soupira bruyamment et secoua la tête.
« Jane…Quand allez-vous admettre que vous n’avez pas toujours raison ? » dit-elle, penchant légèrement la tête sur le côté.

Jane fit une moue volontaire qui arracha un léger rire à sa partenaire. Lisbon était au volant de son SUV, en compagnie du consultant. Ils se dirigeaient vers le domicile d’un suspect, dans une n-ième affaire de meurtre.
L’affaire sur laquelle ils travaillaient était cruellement banale. Un homme, fils d’une personnalité influente du pays, avait été retrouvé sauvagement assassiné. Jane soupira en regardant le paysage.
« Toujours des meurtres…C’est d’une telle banalité ! » s’exclama t-il.
Lisbon émit un rire nerveux qui attira immédiatement l’attention de Jane. « Mais je ne vous retiens pas, Jane » dit-elle, souriant en coin.
Jane rit à son tour. « Oh Lisbon…Vous seriez perdue sans moi ! » dit-il en la fixant. Lisbon détourna un instant son regard, pour le poser sur le consultant.
« Ou pas » dit-elle, en haussant les épaules. Jane grogna et croisa les bras.

Lisbon sourit discrètement. Bien qu’elle s’obstinait à le nier, elle adorait cet aspect enfantin de Jane. Elle le préférait comme ça, plutôt que perdu dans sa lutte acharnée contre John LeRouge. Bien souvent, elle ne voyait que la partie sombre de sa personnalité. Elle fut tiré de ses pensées par Jane qui lui indiqua leur arrivée au domicile du suspect.
Il descendit de la voiture et alla ouvrir la portière à Lisbon. « Si vous le voulez bien… » Dit-il, sur le ton de l’humour, lui offrant une révérence digne des plus grands gentlemen. Elle leva les yeux au ciel et descendit. Elle précéda Jane pour aller jusqu'à la maison qui se dressait au beau milieu de nulle part.

Lisbon frappa à la porte qui s’ouvrit sur un homme déjà âgé, qui la dévisageait du haut de ses 1m90.
« C’est pourquoi ? » grogna t-il, sans pour autant les inviter à entrer.
Lisbon sortit son insigne et le montra à l’homme. « CBI Monsieur, j’aimerais vous poser quelques questions » dit-elle, d’une voix calme.
L’homme dévisagea Lisbon, puis Jane. « Et c’est qui ce gigolo ? » demanda t-il, en désignant Jane d’un signe de tête. Jane haussa les sourcils puis tendit sa main. « Patrick Jane, je suis avec elle » dit-il en regardant Lisbon. L’homme ne serra pas la main de Jane, qui replongea sa main dans la poche de sa veste.
L’homme leva la main. « Je n’ai pas de temps à vous consacrer » grogna t-il. Lisbon ouvrit la bouche pour répondre mais fut immédiatement coupée par Jane qui, comme d’habitude, ne put s’empêcher de rétorquer.
« Avez-vous tué Lenny McKingley ? » demanda t-il. Il s’attira un regard noir de la part de Lisbon et un regard glacial de l’homme.
« C’est une blague ? » dit l’homme, d’une voix menaçante. Jane rit nerveusement.
« Aux dernières nouvelles, je ne suis pas un comique, non » dit-il, d’un ton nonchalant.

L’homme s’emporta rapidement et frappa violemment Jane au visage, qui tomba à la renverse. Lisbon haussa les sourcils et se plaça instinctivement devant l’homme en levant la main. Elle se retourna l’espace d’un instant pour regarder Jane, qui gémissait au sol sous la force du coup. L’homme sortit rapidement une arme de derrière sa ceinture et braqua Lisbon. « Partez, immédiatement. » lança t-il.
Lisbon porta sa main à son holster, prudemment. L’homme secoua la tête en souriant. « Si j’étais vous , je ne ferais pas ça » souffla t-il. Lisbon se racla la gorge.
« Baissez votre arme, monsieur » demanda t-elle à l’homme, avec une voix d’une extrême douceur. Jane se releva tant bien que mal et se plaça derrière Lisbon.

L’homme regarda Jane et changea rapidement de cible, visant à présent, le consultant. Lisbon écarquilla les yeux et poussa Jane en arrière, avant de sortir son arme de son étui.
Une détonation retentit, puis une deuxième, puis le calme plat. Jane s’était instinctivement recroquevillé sur lui-même, au sol. Il leva la tête, quelques secondes plus tard et observa la scène. La première chose qu’il vit fut l’homme étalé au sol, une balle dans la poitrine. Il tourna légèrement la tête vers la gauche et ne put retenir un hoquet d’horreur.

Il se précipita jusqu'à Lisbon, étendue sur le sol. Il examina rapidement son état et vit qu’une tache de sang s’était formée sur la chemise de sa partenaire. Il sentit ses yeux s’embrumer presque instantanément. Il la secoua avec douceur dans un premier temps, puis plus fort.
« Lisbon…Lisbon, regardez moi…ouvrez les yeux… » Souffla t-il, en la secouant. Sa voix se brisait de plus en plus. « Je vous en prie… » Souffla t-il, dans un murmure.

Il sortit son téléphone et appela une ambulance. Il souleva doucement Lisbon et la serra contre son lui, la berçant lentement. « Tout va bien…vous irez bien… » Souffla t-il, en la regardant. Elle semblait sereine, comme si elle dormait.
Les larmes coulaient librement sur son visage. Il ne pouvait pas la perdre. Elle représentait bien plus qu’une partenaire pour lui. Elle était celle qui connaissait les endroits les plus sombres  de son âme, et qui l’acceptait. Celle qui le comprenait mieux que personne et qui lui avait donné une raison de vivre.

Il fut tiré de ses pensées par les ambulanciers qui arrivèrent pour emporter les deux victimes. Il insista pour monter dans l’ambulance avec Lisbon et resta à ses côtés tout au long du trajet. Une fois à l’hôpital, il fut arrêté aux portes du bloc opératoire.
Il resta quelques instants à fixer la porte qui venait de le séparer de son amie. Il s’assit sur une chaise et laissa son regard se perdre sur le sol.
Depuis le début de sa collaboration avec Lisbon, il avait toujours su qu’il y avait quelque chose de spécial avec cette femme. Il émit un petit sourire nostalgique au souvenir de leur première étreinte, le jour où elle l’accepta dans son équipe. Et tant de choses suivirent…Une danse, qui l’avait profondément marqué, même s’il le niait.

Le jour où elle fut prise au piège par cette bombe, il sut qu’elle était bien plus importante pour lui que ce qu’il pouvait imaginer. Il avait eu peur pour elle. Et aujourd’hui, ce sentiment était bien plus douloureux qu’il ne l’avait été auparavant.
Chaque jour passé avec elle renforçait ce lien si spécial qui les unissait. Il passa une main sur son visage, effaçant les sillons formés par ses larmes.  Il fut tiré de ses souvenirs par le chirurgien qui l’interpella.

« Monsieur Jane ? » demanda t-il, en s’approchant doucement. Jane hocha la tête, lentement pour acquiescer. « Votre amie a été touchée au poumon. Elle a fait un arrêt cardiaque sur la table d’opération… »
Jane se décomposa à vue d’œil et peinait à tenir sur ses jambes. « Elle…elle est vivante ? » demanda t-il dans un souffle brisé.
Le médecin inspira brusquement et se racla la gorge. « Elle l’est, oui… » souffla t-il, observant son interlocuteur, qui laissa échapper un soupir de soulagement. «…Mais plongée dans un coma profond. On…Nous ne sommes pas certains qu’elle en sortira un jour, mais c’est une possibilité » dit-il, d’une voix calme.
Jane déglutit difficilement. « Je…Je peux la voir ? » demanda t-il, suppliant. Le médecin hocha la tête et fit signe à Jane, de le suivre.

Il  l’emmena jusqu'à une chambre et l’invita à entrer. « Vous pouvez lui parlez, elle vous entend… » dit-il doucement. Jane regarda longuement le médecin et entra dans la chambre. Son cœur se serra à la vision de Lisbon, reliée à un tas de machines. Il s’approcha doucement, et prit sa main.
« Lisbon… » souffla t-il, d’une voix brisée. « Je…Je suis tellement désolé…C’est ma faute si vous en êtes là…Si…Si je n’étais pas intervenu, vous ne seriez pas… » Il inspira profondément comme pour se redonner du courage et continua. « Vous ne seriez pas dans cet état… »
Il embrassa longuement sa partenaire sur le front et s’assit sur la chaise, près du lit.

FIN du flasback

Jane fut tiré de ses pensées par les médecins qui sortirent de la chambre. Aucun mot ne fut prononcé. La mine fermée du médecin qui se tenait devant lui était bien suffisante pour lui permettre de comprendre.

Le médecin secoua la tête. « Je suis désolé Monsieur Jane…Elle était... » il ne put terminer sa phrase, coupé par Jane qui le poussa pour entrer dans la chambre.
« Non…Non… » Souffla t-il, en tombant à genoux, à côté du lit. « Je vous en prie… » Murmura t-il, entre ses larmes. Il serra désespérément la main de Lisbon. Il ferma les yeux et laissa couler ses larmes librement, sans même tenter de les retenir. Il laissa sa tête tomber sur le matelas, à côté de Lisbon, et hurla sa peine qui résonna dans la chambre d’hôpital.

Les mots ne suffisaient pas pour exprimer sa douleur…Il venait de perdre celle qui lui avait permis de ne pas sombrer ; la seule personne à qui il avait laissé une place dans son cœur depuis la mort de sa femme et sa fille. Son cœur venait de se briser, pour la seconde fois, sans aucune possibilité de reconstruction.

THE END
avatar
Jane Addict
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Teresa Lisbon le Sam 7 Déc 2013 - 21:14

Je ne sais pas si j'arriverais à faire un comm digne de ce nom aprés avoir lu cet OS surtout que des larmes brouillent juste un peu ma vue et tu m'as tellement émue que je ne suis pas sûre de le pouvoir. Bref, sinon, j'adore ton style d'écriture, et jusqu'à la fin, je m'attendais à un retournement de situation bien que je sache qu'il y avait peu de chance qu'il se produise...
avatar
Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  honeyjane le Sam 7 Déc 2013 - 21:19

Que dire triste1  soupir 
Très bel OS, vraiment bien écrit...On ressent bien la détresse et les sentiments de Jane envers Lisbon...On ressent cette douleur quand les médecins lui apprenne que Lisbon est morte No 
Ton texte brise le coeur vraiment, même s'il est très beau.

Quand à cette simple phrase " Son cœur venait de se briser, pour la seconde fois, sans aucune possibilité de reconstruction." on se rend compte de l'impact que la mort de Lisbon aura sur Jane et des dégâts qu'elle impose...J'ai eu l'impression que Jane est mort  (d'une certaine manière) au moment où Lisbon s'est éteinte....Que cette fois-ci il ne s'en sortira pas...triste3

amen amen amen amen amen merci
avatar
honeyjane
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon et CHO !!!!
Loisirs : Ecrire, chanter, danser et lire des fanfictions
Localisation : Au CBI, en train de surveiller Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  SimonRobinArePerfect le Sam 7 Déc 2013 - 23:46

Mais.... tu m'as fais pleuré snif ... Déjà que je viens de voir un film horrible qui m'a fait pleuré, je pensais que j'avais epuisé le stock mais non ! Et cette musique *-* Elle va si bien avec ton OS... Pearl Harbor, triste film aussi...

Mais sinon, ton OS est super !! Tu m'as fait pleuré ptn Sad...

Ce passage m'a définitivement bridé le coeur :

JaneAddict a écrit:Les mots ne suffisaient pas pour exprimer sa douleur…Il venait de perdre celle qui lui avait permis de ne pas sombrer ; la seule personne à qui il avait laissé une place dans son cœur depuis la mort de sa femme et sa fille. Son cœur venait de se briser, pour la seconde fois, sans aucune possibilité de reconstruction.
VLS pour ta fiction ! Et vivement d'autre os :)
avatar
SimonRobinArePerfect
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon & Patrick Jane
Loisirs : Soigner Les Kangourous
Localisation : Avec Robin Tunney quelque part...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Jane Doe le Dim 8 Déc 2013 - 12:42

Bon...je t'ai corrigé les fautes d'orthographe et les maladresses stylistiques....mais t'as peut-être envie de savoir ce que j'ai pensé de ce texte sur le fond...

Pas taper, hein ?

Alors je suis frustrée par le peu de place que tu laisses au présent....Comprends-moi bien : j'aime beaucoup la scène de l'hôpital mais je trouve qu'elle ne prend pas assez de place. Certes, elle est efficace en l'état mais je trouve dommage que tu consacres plus d'espace au flash back qu'au présent (ou aux semaines séparant les deux)...


Jane Addict a écrit:
Un bruit strident retentit soudainement dans la pièce. [....]  Il connaissait pertinemment la signification de ce bruit. Ce bruit marquait la fin d’une vie.
J'ai beaucoup aimé la répétition du mot "bruit"....je pouvais presque entendre l'alarme de l'oscilloscope indiquant un rythme plat...Un bruit qui masque en fait un silence terrifiant...:shocked: 

Jane Addict a écrit:Son état était la preuve qu’il allait mal, aussi mal que son amie.
J'ai aimé....on sait comme Jane sans Lisbon n'est plus rien...

Le flash back est terrible....tu nous y offres un Jane égal à lui-même....drôlement arrogant avec Lisbon, dans un échange caractéristiques des deux partenaires :

Jane Addict a écrit:
« Lisbon…quand allez-vous enfin admettre que j’ai raison ? » souffla Jane, un petit sourire au coin des lèvres. Lisbon soupira bruyamment et secoua la tête.
« Jane…Quand allez-vous admettre que vous n’avez pas toujours raison ? » dit-elle, penchant légèrement la tête sur le côté.
jusqu'à ce que l'arrogance prenne une tournure des plus dramatiques :

Jane Addict a écrit:
« Avez-vous tué Lenny McKingley ? » demanda t-il. Il s’attira un regard noir de la part de Lisbon et un regard glacial de l’homme.
« C’est une blague ? » dit l’homme, d’une voix menaçante. Jane rit nerveusement.
« Aux dernières nouvelles, je ne suis pas un comique, non » dit-il, d’un ton nonchalant.
En fait, c'est terrible parce que le dialogue est à la fois in character pour Jane....et drôle. Et pourtant, les conséquences sont dramatiques et Lisbon finit grièvement blessée en tentant de sauver Jane des événements qu'il a lui-même déclenchés sans jamais en mesurer la portée, ne lui laissant que les regrets et la culpabilité :

Jane Addict a écrit:
« Lisbon… » souffla t-il, d’une voix brisée. « Je…Je suis tellement désolé…C’est ma faute si vous en êtes là…Si…Si je n’étais pas intervenu, vous ne seriez pas… » Il inspira profondément comme pour se redonner du courage et continua. « Vous ne seriez pas dans cet état… »
triste3   triste3   triste3 

Et finalement, de retour dans le présent, un silence, une mine sombre et c'est le monde qui s'écroule pour Jane, parce que Lisbon n'en fait plus partie. triste1 

Et le diagnostic est sans appel....comme tu l'écris si joliment :

Jane Addict a écrit:Il venait de perdre celle qui lui avait permis de ne pas sombrer ; la seule personne à qui il avait laissé une place dans son cœur depuis la mort de sa femme et sa fille. Son cœur venait de se briser, pour la seconde fois, sans aucune possibilité de reconstruction.
Le cœur de Jane qui se brise au moment où celui de Lisbon cesse de battre....triste1
avatar
Jane Doe
Agent au CBI
Agent au CBI

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon ♥

https://www.fanfiction.net/u/4364808/Jane-Doe51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Jane Addict le Ven 13 Déc 2013 - 20:20

Je m'excuse tout d'abord de ne réagir que maintenant, mais j'ai quelques soucis en ce moment...  Rolling Eyes 

@TL : Je suis contente de voir que ça t'a plu ! Saches que chez moi, les retournements de situations sont relativement rares !  Very Happy 

@HoneyJane : Je suis contente d'avoir atteint mon but, qui était de vous briser le coeur ! *rire satanique*  :rj:  Non, plus sérieusement, ça me touche de te voir si souvent sur mes écrits, j'en suis ravie ! Merci merci

@SRAP : Je suis étonnée, mais ravie, de te voir ici ! Je suis heureuse de voir que ce texte te plait !  Very Happy  Merci beaucoup pour ton commentaire ma chère !  bisou 

@Jane Doe : Tes commentaires sont toujours bénéfiques (comme la correction d'ailleurs ! angel ) Mais je suis contente de t'avoir conquise. merci
avatar
Jane Addict
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Saff45 le Dim 15 Déc 2013 - 17:03

Waouh. superbe OS.
très bien écrit. j'ai adoré.
on reconnait bien le Jane qui cherche les gens mais malheureusement cette fois ci il en a payé le prix fort  affraid 
en tout cas un grand bravo pour ce moment  amen 
avatar
Saff45
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  lisbon.jane le Lun 16 Déc 2013 - 5:29

HONTE A MOI!! Je viens seulement de voir que tu avais écris un OS!!  pas_taper 

Mais comme toujours tu as réussis à faire pleurer!!!  triste2 c'est si bien écris si clair et tellement de détail, j'ai cru voir la scène défiler en lisant ton texte  :dry: 

Bravo comme toujours c'est magnifique!!  amen 

Cela dit j'espère toujours que tu trouveras l'inspiration pour la suite de ta fic  :yeaah: 

Encore bravo très très beau texte j'adore!  calin merci 
avatar
lisbon.jane
Chef d'unité au CBI
Chef d'unité au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Loisirs : la danse, cuisiner de la pâtisserie, regarder Mentalist (bien sur!!)
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Jane Addict le Lun 16 Déc 2013 - 18:19

Merci pour vos commentaires !  Very Happy 
@lisbon.jane : Je la cherche vraiment,cette inspiration, crois moi !  pale 
avatar
Jane Addict
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  MentalistAddict le Lun 16 Déc 2013 - 18:39

Hum, il me semblait avoir lu quelque chose de très similaire auparavant et en cherchant bien j'ai finit par trouver : " No matter that " que tu avais écris il y a quelque temps. La seule différence c'est que les rôles sont inversés mais l'histoire est quasiment la même avec le supect qu'ils partent interroger et qui finit par tirer sur l'un d'eux et le blessé finit par mourir à l'hôpital. Alors oui c'est émouvant, oui c'est bien écrit mais il faudrait voir à innover un peu  scratch .
avatar
MentalistAddict
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane
Localisation : Dans les bras d'un certain mentalist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Jane Addict le Lun 16 Déc 2013 - 18:41

MentalistAddict a écrit:Hum, il me semblait avoir lu quelque chose de très similaire auparavant et en cherchant bien j'ai finit par trouver :  " No matter that " que tu avais écris il y a quelque temps. La seule différence c'est que les rôles sont inversés mais l'histoire est quasiment la même avec le supect qu'ils partent interroger et qui finit par tirer sur l'un d'eux et le blessé finit par mourir à l'hôpital. Alors oui c'est émouvant, oui c'est bien écrit mais il faudrait voir à innover un peu  scratch .  

Bah tu sais, je préfère m'en tenir à ce que je sais écrire plutôt que de me lancer dans des trucs qui ne donnerait comme résultat, qu'un massacre littéraire...  hein 
avatar
Jane Addict
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  MentalistAddict le Lun 16 Déc 2013 - 18:46

Lol, et on peut savoir ce que tu qualifie de "massacre littéraire " ?
avatar
MentalistAddict
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane
Localisation : Dans les bras d'un certain mentalist

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Jane Addict le Lun 16 Déc 2013 - 18:48

MentalistAddict a écrit:Lol, et on peut savoir ce que tu qualifie de "massacre littéraire "  ?

J'ai pas très envie d'en débattre ici, mon OS n'est pas fait pour ça. Donc au pire, mp.
avatar
Jane Addict
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Open your eyes^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum