L'amertume de la victoire (spoiler 6x16)^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amertume de la victoire (spoiler 6x16)^

Message  Invité le Sam 5 Avr 2014 - 16:48

La fin du 6x16 m'a inspiré cet os.

L'amertume de la victoire


En se débarrassant de Red John, Patrick avant cru que sa vie en serait métamorphosée, mais il allait tomber de haut. Certes des changements s'étaient produits, mais uniquement dans l'existence de ses collègues. Van Pelt et Rigsby en était l'exemple parfait. Ils avaient quitté le CBI pour lancer leur propre agence de détective. Mariés, ils avaient également un enfant et semblaient heureux. C'est ce qu'ils avaient toujours voulu et obtenu, en s'en donnant les moyens.

Jane aussi prétendait qu'il désirait trouver son équilibre, mais contrairement au jeune couple, il ne faisait aucun effort dans ce sens. C'était comme si il attendait que les choses arrivent d'elles-même. Il croyait que si il ne modifiait rien dans son comportement, avec les autres, ce sont eux qui feraient le premier pas, vers lui. Mais il se berçait d'illusions, car la seule personne au monde, qu'il espérait garder égoïstement, pour lui, était entrain de lui échapper inexorablement. En effet, Lisbon, avait pris une voie très différente. Elle avait cessé d'espérer quoi que ce soit de la part de son consultant. Il était clair que Jane ne se déciderait jamais à éclaircir l'ambiguïté de leur relation.

Fatalement, la jeune femme avait trouvé ailleurs, ce que Patrick tardait à lui offrir. Ainsi, à l'image de ses collègues, elle prenait sa vie en main, en commençant à fréquenter un agent du FBI, de façon régulière. Le mentaliste l'ignorait ou peut-être faisait-il semblant de ne rien voir, mais lorsqu'il le découvrit, ce fut un choc. Le ciel s'abattit sur sa tête.

Lisbon, sa Lisbon, avait quelqu'un et ce quelqu'un n'était pas lui. Comment ne l'avait-il pas anticipé? Il aurait pu l'empêcher et être à la place de cet homme. Mais il était trop tard. Jane ne pouvait que regretter. Encore et toujours ces maudits regrets qui le poursuivaient chaque jours depuis la mort de sa famille et avaient survécu à la fin de Red John.

Le voilà seul, à se morfondre dans ces nouveaux bureau. A l'exception de son poste au FBI, sa situation n'avait pas évoluée. Il réalisa, soudain, assis dans son vieux canapé, que sans son ennemi, il n'avait plus la même motivation. Ce qui était une bénédiction pour le reste de l'équipe du CBI, n'en était pas une pour Jane. Tandis qu'eux poursuivaient leur route, lui restait désespérément, à la traîne, enlisé dans sa routine. Il était prit au piège d'une spirale de malheur qui lui collait à la peau.

Cette victoire sur l'assassin de sa famille ne lui avait pas apporté le soulagement qu'il escomptait, rendant, simplement sa vie un peu plus vide qu'avant.

FIN.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum