Tout n'est pas fini [Spoiler saison 6]^

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tout n'est pas fini [Spoiler saison 6]^

Message  Sweetylove30 le Mer 20 Jan 2016 - 16:54

Bonjour a tous chers amis lecteurs coucou

J'ai ete absente pendant plusieurs mois et je m'en excuse.
Je suis donc de reotur pour vous poster ce nouveau chapitre en esperant que vous l'aimerez

Bonne lecture study


Sweety

Tout n'est pas fini

Chapitre 8


Jane était enfin rentré chez Lisbon, enfin, chez eux. Il avait encore du mal à ce faire à cette idée. Etre chez Lisbon, à la fois chez lui, mais sans elle. C'est-ce qui était le plus difficile pour lui. Vivre ici sans elle. Depuis qu'elle était en prison, il avait décidé de s'occuper de sa maison. Après quelques discussions ensemble, Lisbon avait décidé que sa maison serait aussi la sienne. Il aimait vivre ici mais il se sentirait mieux si elle était avec lui, comme à cet instant.

Depuis sa discussion avec Abbott, Jane ne pouvait penser à autre chose. Il avait la possibilité de faire sortir Lisbon de prison et ne pouvait pas l'utiliser. Il n'avait jamais douté de son innocence, il savait qu'elle n'avait rien fait. Lisbon n'aurait jamais put faire une chose pareille et il s'étonnait que personne ne le voit. Et maintenant, il avait la possibilité de le prouver.

Malheureusement, sa preuve, la femme responsable du meurtre de Riley, avait disparue et personne ne savait où la trouver. Il en voulait à son patron de ne lui avoir rien dit avant. Pourquoi avait-il attendu si longtemps avant de lui parler? Pourquoi ne pas avoir travaillé en équipe? S'ils avaient travaillé ensemble, ils auraient put retrouver cette femme plus tôt et la garder sous bonne garde. Elle n'aurait pas disparus et Lisbon serait à la maison.

Il devait faire quelque chose, la retrouver avant que Volker ne le fasse. Jane espérait vraiment que l'homme ne la trouverait pas. Il ne savait pas qui elle était, pourquoi elle avait fait ce qu'elle avait fait. Il aurait dut lui en vouloir, mais il n'y arrivait pas. Elle était une autre victime de ce monstre, pas innocente, mais victime quand même. Il savait que le jour où elle serait retrouvée, elle serait condamnée, ferait de la prison. Elle le méritait, elle avait tué un homme. Mais il se battrait pour elle, pour que la justice ne soit pas trop dure envers elle.

Il ne la connaissait pas, il ne savait même pas son nom. Mais sans savoir un seul détail sur elle, il savait qu'elle avait agit sous la contrainte. Il avait visionné la vidéo, encore et encore. Il avait vu cet imperceptible tremblement au moment de tirer, cette petite étincelle dans son regard, même dans la pénombre. Il avait passé sa vie à étudier le comportement des gens et il avait vu dans le comportement de cette femme qu'elle ne voulait pas faire ça mais que quelque chose l'y obligeait. Elle allait payer pour un crime qu'elle avait commit sous la contrainte parce qu'un homme voulait se venger.

Il se sentait mal à l'idée de l'envoyer en prison. Cette femme avait peut-être une famille. Il était tiraillé, il ne savait pas quoi faire. Il devait en apprendre plus sur elle, savoir qui elle était, d'où elle venait. Mais comment? Sans son nom, il ne pourrait pas en apprendre plus. Ou alors…

-" Mais oui," s'exclama-t-il en se levant du canapé où il s'était installé. " Son ADN. Nous avons son ADN et avec ça je vais pouvoir savoir qui elle est."

Avec cette nouvelle idée en tête, le mentaliste se précipita vers le bureau sur lequel se trouvait le dossier contenant les documents de l'affaire. Il en avait fait une copie, avec l'aide de Wiley. Le jeune agent n'avait pas posé de questions, voulant aider de son mieux l'agent Lisbon. Malgré son peu d'expérience, il se doutait lui aussi que la femme était innocente et voulait la faire sortir de prison le plus vite possible. Ne sachant pas s'il avait le droit de faire des copies du dossier, il n'avait rien dit à personne, pas même à Cho.

Jane s'installa donc au bureau et passa en revu tout ce qu'il avait. Il trouva enfin les rapports du labo concernant l'ADN retrouvait sur les lieux. Il se leva ensuite pour monter à la salle de bain où il trouva la brosse à dent de Lisbon, ainsi que sa brosse à cheveux. Il ferait faire des comparaisons. Il connaissait quelqu'un au labo qui lui devait un service et il comptait bien en profiter. Il aurait là la preuve dont il avait besoin. Qu'importe que la véritable coupable se trouve dans la nature, qu'importe ce qu'Abbott pouvait dire à ce sujet. Il ne laisserait pas Lisbon une minute de plus là bas s'il pouvait l'en faire sortir avant.

Heureux de ce changement, il décida de se faire une tasse de thé. Alors qu'il se rendait dans la cuisine, son portable sonna et il le sortit de sa poche pour voir le nom de son collègue et ami apparaitre sur l'écran. Il décrocha, avec l'intention de le tenir informé de son avancé dans l'affaire, mais Cho ne lui en laissa pas le temps.

-" Je passe te prendre dans cinq minutes," lui dit l'agent. " Nous devons nous rendre à la prison tout de suite."

-" Que s'est-il passé?" S'inquiéta aussitôt Jane, oubliant son thé et prenant sa veste. " C'est Lisbon? Elle va bien?"

-" Je ne sais rien pour le moment," répondit Cho. " Je sais juste que nous devons aller à la prison, que c'est urgent."

Jane ne posa pas plus de question. Il prit avec lui les deux brosses qu'il rangea dans un sac, le dossier et sortit attendre son collègue devant la maison. S'ils devaient se rendre tout de suite à la prison, c'est qu'il était arrivé quelque chose à Lisbon. Il sentait son cœur battre la chamade à chaque seconde qui passait, l'inquiétude monter en lui. Il eut soudain peur.

Lisbon avait été agressée une fois, peut-être était-ce encore le cas. Dans quel état allait-il la trouver? Serait-ce pire que la dernière fois? Il ne le voulait pas, mais il s'imaginait le pire. Tout pouvait arriver là bas et personne ne pouvait la protéger. Elle savait se défendre, de ça il ne doutait pas. Mais la dernière fois, elle n'avait rien put faire.

La voiture de Cho s'arrêta et Jane s'installa sur le siège passager. Les deux hommes n'échangèrent pas un mot et se contentèrent de fixer la route. Le trajet fut court, Cho roulant bien plus vite que la vitesse autorisé. Il se fichait pas mal de ne pas respecter la loi, seule Lisbon lui importait à cet instant, tout comme pour Jane. Lorsqu'ils arrivèrent, le consultant sauta presque de la voiture avant même que le moteur ne soit arrêté. Il marcha à grands pas jusqu'à la porte et fut vite rejoint par Cho. On ne les laissa pas attendre et, après les vérifications de sécurité obligatoires, ils purent enfin passer.

Le directeur les attendait, ainsi que le médecin. Ils portaient tout deux des expressions neutres, ce qui ne rassura personne. Jane, qui avait l'habitude de lire le langage corporel des gens, ne parvenait pas à savoir ce qu'il se passait. Mais si le médecin et le directeur étaient tous les deux présents, ça ne présageait rien de bon. Cho posa une main sur l'épaule de Jane, comprenant la situation.

-" Messieurs, merci d'être venu aussi vite," remercia le directeur. " J'ai malheureusement de mauvaises nouvelles pour vous au sujet de Teresa Lisbon."

Jane sentit ses jambes trembler d'anticipation. C'était grave. Il ne savait pas de quoi il s'agissait exactement, mais ce n'était pas bon.

-" Venez donc avec moi," leur dit le médecin en partant dans le couloir.

-" De quoi s'agit-il? Comment va Teresa?" S'enquit Jane en accélérant afin de se retrouver à la hauteur du médecin. " Dites moi ce qu'elle a."

Mais le médecin resta silencieux. Ils se connaissaient bien maintenant, ayant beaucoup discuté suite à la première agression de Teresa. Le médecin avait eut du mal à croire à la culpabilité de la jeune femme et maintenant encore il n'y croyait toujours pas. Jane lui avait fait part de ses doutes et l'homme y croyait. S'il avait put, il l'aurait aidé à prouver l'innocence de Teresa. Malheureusement, il ne pouvait rien faire, sauf lui venir en aide comme aujourd'hui, lorsque sa santé était en jeu.

Ils arrivèrent enfin à l'infirmerie et Jane hésita un moment. Il s'arrêta devant la porte, n'osant pas faire un pas de plus. Il craignait ce qu'il allait trouver dans la pièce de l'autre coté de cette porte. Cho, une fois de plus, posa sa main sur son épaule, l'encourageant silencieusement. Le mentaliste tourna la tête vers son collègue. Leurs regards se croisèrent l'espace d'un instant puis, Jane prit une profonde inspiration et poussa la porte.

Là, en face de lui, sur ce grand lit blanc, reposait Teresa Lisbon. Elle était couverte de bleus, son visage était méconnaissable. Son bras droit était plâtré, un bandage lui couvrait le front. Des tubes sortaient de ses bras et de sa bouche. Un appareil bipait à coté du lit, indiquant qu'elle était toujours en vie. Mais Jane avait mal. Son cœur lui faisait mal de la voir ainsi.

Lentement, il approcha du lit, s'assit sur la chaise et lui prit la main gauche entre les siennes. Elle était si froide, mais elle était en vie. C'est tout ce qui importait pour le moment. Cho se plaça derrière lui, lui apportant son soutien. Pour lui aussi c'était difficile. Il avait travaillé avec elle pendant si longtemps, avait été là pour elle à chaque fois qu'elle en avait besoin. Jusqu'à l'arrivée de Jane. Là, c'est lui qui avait prit le relai. Et maintenant, quand tout semblait allé mieux, voilà que *ça* arrivait.

-" Elle a de nouveau été agressé," expliqua le médecin. " Elle à le bras droit cassé, trois cotes fêlées, un traumatisme crânien. Les hématomes sur le visage vont disparaitre d'eux-mêmes. Il lui faudra du temps avant que tout aille vraiment mieux, mais elle va s'en sortir."

-" Qui lui a fait ça?" Demanda Jane, de la colère dans la voix.

-" Je ne pense pas qu'il soit utile de le savoir," intervint Cho. " Ce qui compte c'est qu'elle va s'en sortir."

-" Mais si elle n'avait pas été ici, si elle n'avait pas été injustement accusée, elle ne se retrouverait pas dans ce lit en ce moment. Je voudrais tellement pouvoir la faire sortir d'ici, et je le pourrais. Mais Abbott ne veut pas que je fasse quoi que ce soit pour le moment."

-" De quoi tu parle," voulut savoir Cho. " Qu'est-ce qu'Abbott sait, que tu sais, qui pourrait aider Lisbon mais que tu ne peux pas utiliser."

Avant que Jane ne puisse répondre, le médecin souleva la paupière gauche de Lisbon pour tester ses reflexes visuels. Jane l'observa faire, fixant avec intérêt les beaux yeux verts de la femme qu'il aimait. Soudain, il lui lâcha la main et sortit dans le couloir, à la surprise du médecin et de Cho qui le suivit.

L'agent trouva son collègue dans le couloir, faisant les cent pas, une main sur la hanche, l'autre qu'il passait et repassait dans ses cheveux. Il se passait quelque chose, Cho le sentait, mais il n'aurait sut dire quoi. Il se doutait que cela avait à voir avec Lisbon, mais il ne parvenait pas à comprendre quoi.

-" Jane, dis moi ce qui se passe," lui demanda l'agent. " Pourquoi as-tu réagis comme ça?"

-" Ce n'est pas elle," souffla Jane. Il se tourna ensuite vers Cho, une étrange lueur dans les yeux. " Ce n'est pas Teresa."

-" Pourquoi dis-tu ça? Qui veux-tu que ce soit?"

-" Elle, cette femme qui a tué ce type. Ce n'est pas Teresa, c'est cette femme dont on ne sait même pas le nom."

Cho ne sut pas quoi répondre à ça. Il avait bien entendu envisagé cette possibilité, mais jamais il n'aurait imaginé retrouver cette femme ici. Car si Jane disait qu'il ne s'agissait pas Teresa Lisbon dans ce lit, alors ce n'était pas elle. Mais la question était: où se trouvait Lisbon?

Au début, il pensait que Jane voulait tellement que ce ne soit pas Lisbon qu'il s'imaginait que c'était cette autre femme. Mais son regard, la sincérité, la douleur et la peur dans sa voix ne trompaient pas. Lui aussi se posait cette même question. Lui aussi voulait savoir où se trouvait Lisbon, si elle allait bien, s'il allait la revoir un jour.

-" Jane, tu es vraiment certain de toi?" Voulut savoir Cho. " Car dans ce cas, cela veut dire que Lisbon se trouve ailleurs et on ne sait pas où."

Le visage de Jane se fit plus dur. Il savait exactement où elle se trouvait, ou du moins avec qui. Et c'est-ce qui lui faisait le plus peur. Tout ceci était bien tombé, les deux agressions dont Teresa avait été victime. Ce n'était pas une coïncidence. Mais comment? Ça aussi était une bonne question.

-" Elle est avec Volker," répondit Jane d'une voix tranchante. " Elle est avec ce monstre et je ne sais pas où. Mais je la retrouverais, je le jure. Et je lui ferais payer le mal qu'il lui a fait."

Cho reconnut la lueur dans le regard de son ami, cette lueur meurtrière qu'il avait par le passé lorsqu'ils enquêtaient sur l'affaire John le Rouge. Cette envie de faire souffrir celui qui lui avait tout prit, celui qui avait brisé sa vie. Il ne pouvait pas le laissé prendre cette voix, il ne pouvait pas le laissé s'apitoyer et tuer un autre homme. Car le jour où ils retrouveraient Lisbon, il ne voulait pas être celui à lui annoncer qu'elle ne verrait plus l'homme qu'elle aime qu'a travers les barreaux d'une prison.

Alors il décida de mettre ses sentiments de coté. Il ne pouvait pas être l'ami de Jane à cet instant, il devait être son collègue de travail. Il devait être son supérieur. Il ne pouvait pas laissé ses sentiments personnels prendre le dessus même si c'était vraiment difficile. Jane et lui étaient amis depuis bien longtemps, ils avaient toujours été là l'un pour l'autre. Aujourd'hui, Jane avait besoin de lui plus que jamais.

-" Tu ne peux pas faire ça Jane, tu dois rester fort pour Lisbon, pour Teresa," l'asiatique fixa son collègue dans les yeux, les mains lui tenant les deux épaules. " Elle a vraiment besoin de toi. Je ne veux pas devoir lui dire que tu as tué un autre homme pour venger la femme que tu aimes."

-" Je… Je ne peux pas rester sans rien faire, je dois absolument la retrouver et l'aider."

-" Et tu vas le faire," affirma Cho. " Mais tu dois garder la tête froide. Alors tu vas m'aider à la retrouver. Mais avant tout, nous allons nous assurer qu'il ne s'agit vraiment pas de Lisbon dans ce lit." Avant que Jane ne puisse l'interrompre, il continua. " Je sais que tu es certain de toi et je te crois. Je te fais confiance Jane. Mais les autres vont être difficiles à convaincre. Nous devons donc tout faire pour qu'ils nous croient."

Jane lui tendit le sac qu'il avait laissé tomber à l'entrée de la chambre, le sac contenant les brosses de Lisbon.

-" Avec ça nous pourrons prouver qu'il ne s'agit pas de Teresa. Ils seront obligés de nous croire. Et ça prouvera également qu'elle n'a pas tué Riley."

Cho attrapa le sac. Le médecin sortit de la chambre à cet instant, fixa les deux hommes, le sac dans les mains de Cho puis hocha la tête. Il fit signe aux deux hommes de le suivre jusqu'à son bureau, ce qu'ils firent sans un mot. Une fois à l'intérieur, le médecin se tourna vers Cho et indiqua le sac d'un signe de la tête.

" Vous voulez certainement vous assurer que la femme dans ce lit est bien Teresa Lisbon," face aux regards des deux hommes, il ajouta. " J'ai entendu votre conversation et je comprends vos inquiétudes. J'ai moi aussi des doutes sur la culpabilité de votre amie. Je ne peux pas croire qu'elle ait fait ça. Alors si je peux vous être d'une aide quelconque, je le ferais."

-" Ce que vous avez entendu doit rester entre nous," précisa Cho. " Personne ne doit savoir ce que nous allons faire."

-" Et personne ne le saura de moi," affirma le médecin. " J'aime bien Teresa, c'est une femme bien, une femme honorable."

-" Nous allons faire analyser les cheveux de Teresa et nous voudrions un échantillon de ceux de votre patiente," demanda Jane. " S'il s'avère qu'il ne s'agit pas de la même personne, nous le garderons pour nous, du moins pour le moment."

-" Mais si ce n'est pas elle, alors où se trouve-t-elle?" Demanda le médecin.

-" Avec un monstre qui a décidé de se venger d'elle," répondit Cho. " Un homme dangereux qui pourrait s'en prendre à vous si jamais il apprend que vous savez quoi que ce soit."

-" Vous voulez dire que je pourrais être en danger?" S'inquiéta l'homme.

-" C'est exacte," affirma l'agent. " Vous pouvez donc changer d'avis maintenant. C'est votre choix."

Le médecin se laissa tomber sur son fauteuil. Il était inquiet. Pouvait-il s'éloigner maintenant et ainsi être à l'abri du danger? Ou devait-il continuer, aider une femme innocente en prouvant justement qu'elle était innocente? Il ne savait pas. Enfin si, il savait. Il ne pouvait pas faire marche arriere maintenant, il devait aller jusqu'au bout.

Il releva un regard déterminé vers les deux hommes.

-" Je ferais ce qu'il faut pour aider Teresa," affirma-t-il.

Les trois hommes se serrèrent la main, sellant ainsi leur accord.

- oooo -

Allongée sur un lit, Teresa Lisbon se réveillait peu à peu. Elle avait mal un peu partout, comme lors de sa première agression. Sauf que cette fois, à son réveil elle ne se trouvait pas dans un lit à l'infirmerie de la prison mais dans une belle chambre, joliment décorée. Oubliant la douleur qui irradiait son corps, elle se redressa doucement pour avoir une meilleure vue de la pièce. Effectivement, elle ne se trouvait pas à la prison. Et c'est ça qui lui faisait peur.

Elle savait exactement avec qui elle se trouvait, même si elle ne savait pas où. Son cœur s'accéléra à la simple pensée de se trouver avec Lui. L'homme qu'elle détestait le plus au monde la retenait et maintenant elle savait qu'elle ne serait plus jamais libre. Avant, lorsqu'elle était en prison, elle avec encore un espoir, faible certes, mais un espoir tout de même. Maintenant, on venait de lui enlever cet espoir. Elle savait que plus jamais elle ne reverrait Jane, que plus jamais elle n'aurait cette vie heureuse qu'elle s'imaginait avoir avec lui.

Depuis combien de temps se trouvait-elle ici? Elle n'en avait aucune idée, mais pas longtemps. Les douleurs qu'elle ressentait pouvaient lui certifier qu'elle devait être là depuis moins d'une journée. Il n'y avait pas de fenêtre dans cette chambre, donc elle ne pouvait savoir s'il faisait jour ou non. Il voulait que les choses soient ainsi, pour la troubler, lui faire perdre le peu d'espoir qui aurait put survivre en elle. Tout ces efforts pour rien, car il n'y avait plus d'espoir.

Une larme trouva son chemin le long de sa joue. Elle ne la chassa même pas. A quoi bon de toute façon. Elle ne pouvait pas garder d'espoir puisqu'elle ne savait pas ce que Volker comptait faire avec elle, s'il comptait la tuer ou non.

A cet instant, la porte s'ouvrit et elle vit son pire cauchemar entrer dans la chambre.

-" Ma douce Teresa, comment vous portez vous aujourd'hui?" Lui demanda Volker d'une voix douce, ce qui la fit frémir. " Je suppose que vous devez souffrir un peu, Tanya y est allée un peu fort."

-" Tout était de votre faute alors," l'accusa-t-elle. " Mes deux agressions, c'était de votre faute."

-" Plus ou moins," avoua-t-il. " La premiere altercation avec Tanya, je n'y était pour rien. Des amis m'ont informé de ce qu'il se passait et j'ai pris contact avec Tanya. Elle avait pour ordre de vous abimer un peu, mais pas à ce point."

-" Mes amis vont me retrouver," assura Lisbon.

-" Navré de vous dire ça, mais ils vous croient tous morte," sourit l'homme. " Une autre personne a prit votre place en prison."

Lisbon le fixa avec un regard surprit, puis elle comprit. La femme responsable du crime pour lequel elle avait payé ces dernières semaines se trouvait enfin en prison. Mais au lieu de s'en réjouir, elle avait envie de pleurer. Cela voulait dire que personne ne la chercherait, plus maintenant. Elle leva les yeux vers Volker dont le regard en disait long. Il attendait de la voir craquer, de la voir fondre en larmes. Elle ne lui ferait pas ce plaisir, elle ne lui donnerait pas ce qu'il voulait. Elle resterait forte, même si ça ne lui apporterait rien de bien.

Elle avait toujours été forte et elle le resterait. Car au fond d'elle-même, elle savait que Jane verrait la supercherie. Il saurait que cette femme en prison n'était pas elle, il ne la laisserait pas tomber. Il la chercherait, même si cela devait prendre des années. Alors elle fixa l'homme en face d'elle, lui offrant son regard le plus déterminé. Il sourit de plus bel.

-" Vous ne vous aidez pas Teresa, en voulant me défier ainsi," dit-il, sa voix prenant une teinte de menace. " Car vous n'êtes pas la seule enfermée ici, à ma merci." Voyant le regard interrogateur de Lisbon, il continua. " Au cas où vous ne l'auriez pas compris, vous portez en vous une partie de votre amant, une partie de Patrick Jane."

Sous le choc, elle était sous le choc. Instinctivement, Lisbon posa la main sur son ventre, comme pour protéger ce petit être qui grandissait en elle.

-" Et oui chère Teresa, vous êtes enceinte," ricana Volker. " Mais le père de cet enfant ne le verra jamais. Et vous n'aurez jamais l'occasion d'avoir cette vie de famille heureuse dont vous avez toujours rêvé." Il s'approcha doucement du lit. " Lorsque le moment sera venu, cet enfant sera confié à une famille qui prendra soin de lui."

Et sur ces mots, il sortit de la chambre à grands pas, laissant Lisbon seule.

-" Non, non vous n'aurez jamais mon bébé," hurla-t-elle. " Vous n'aurez pas mon enfant, vous n'aurez pas l'enfant de Patrick. Notre enfant," finit-elle dans un murmure en laissant les larmes couler librement le long de ses joues.

TBC…
avatar
Sweetylove30
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : lisbon, jane
Loisirs : lecture, ecriture
Localisation : devant mon ordi avec Patrick Jane dans mes bras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout n'est pas fini [Spoiler saison 6]^

Message  Conyro le Ven 29 Juil 2016 - 10:51

Hello Sweety. Ta fic est vraiment super. J attend la suite. A quand le prochain ?
avatar
Conyro
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon,Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire des fictions : DW et TM
Localisation : Dans le lit avec Matt Smith et Simon Baker

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum