Tu ne mérites pas d'être heureux^

Aller en bas

Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  carinette34 le Dim 4 Jan 2015 - 22:18

Je me permets de poster ma deuxième fic . Une idée m'est venue et j'ai voulu la développer.
Bon,j'avoue, je suis une Jisbon convaincue donc pour ceux et celles qui ne sont pas du tout dans ce trip , vous n'aimerez pas .... N'hésitez pas à donner votre avis, ça permets de s'améliorer

Genre: Drame, Romance

Personnages: Patrick Jane, Teresa Lisbon, Abbot, Cho et un méchant

Ce n'est pas vraiment un spoiler car ce que j'écris n'arrivera pas mais se situe début saison 7

Chapitre 1: le bonheur
Chapitre 2 ; satisfaction
Chapitre 3: si seul
Chapitre 4:le cauchemar continue
Chapitre 5: regrets
Chapitre 6: pardonne moi

..........................................................................................................................................................................................

Chapitre 1 : le bonheur

Voilà quelques semaines déjà que j'avais avoué à ma chère Térésa que je l'aimais et depuis, je vivais sur un petit nuage. Comment cela m'était-il arrivé? moi qui pensais que je ne pourrais plus jamais aimer....Et pourtant, Térésa était devenue au fil du temps ma coéquipière, ma confidente, ma meilleure amie, mon pilier, et tellement plus maintenant.... Mes sentiments pour elle avaient évolué notamment pendant mes deux ans d'exil. Elle m'avait tellement manqué , il ne s'était pas passé un seul jour sans que je pense à elle , je lui écrivais toutes les semaines maintenant ainsi un lien entre nous, peut-être pour qu'elle ne m'oublie pas.Et puis, il y avait eu ce possible retour proposé par le FBI , l'occasion de retrouver ma vie d'avant et de la retrouver elle. Quel bonheur le jour où je l'ai revu dans ce bureau ,mon cœur battait à tout rompre et nous avions repris notre chemin, côte à côte et plus proches qu'avant. Je sentais bien l'attirance que j'avais pour elle et j'étais sûr qu'elle était réciproque. Mais je n'avais réellement réalisé que j'étais amoureux d'elle que lorsque j'allais la perdre. Un autre homme était apparu et avait su gagner son cœur, elle allait partir loin de moi. La peur m'avait envahi , la peur d'être à nouveau seul , de perdre à nouveau l'être aimé.... Alors, je m'étais lancé , il fallait qu'elle sache, que j'arrête de tricher et de me mentir à moi-même. Et comme elle l'a toujours fait, elle m'a sauvé. Je la revois dans ce bureau de l'aéroport demandant timide de lui répéter ces trois petits mots que j'avais mis tant de temps à prononcer et qu'elle devait attendre depuis longtemps, ce baiser si tendre échangé  et tous les autres passionnés qui ont suivi depuis .
Et là, en la regardant dormir, je sais que la vie peut encore être belle malgré tous les malheurs dont elle est parsemée. J'avais trouvé l'amour pour la deuxième fois....
- Bonjour toi
- Bonjour
- ça fait longtemps que tu es réveillé ?
- Un petit moment oui
- Tu aurais du me réveiller
- Et me priver de te regarder dormir ? Non,tu es trop belle quand tu dors....
- Arrête,je vais rougir...
- Je t'aime Térésa , je ne peux plus imaginer me réveiller sans toi à mes côtés, tu fais partie de moi.
Je ne me lassais plus de prononcer ces mots et cela lui faisait toujours le même effet.
- Ne pleure pas, je t'en prie.
- Ce n'est rien, je suis simplement heureuse, je t'aime Patrick
Elle se peletona contre moi pour savourer quelques instants supplémentaires de bonheur.
Allez Mr Jane, on va être en retard …
C'est ce matin là que tout a basculé …..


Dernière édition par carinette34 le Dim 11 Jan 2015 - 21:56, édité 3 fois
avatar
carinette34
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Anarkia le Dim 4 Jan 2015 - 22:35

Je ne suis pas Jisbonneuse, mais ça empêche pas d'apprécier la qualité de ton écrit. Wink
avatar
Anarkia
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane / Bret Stiles / Lorelei Martins.
Loisirs : Blo-gueuse soporifique amatrice d'Arts, de Symbologie, de Néoclassicisme et de lyrisme douteux.
Localisation : Égarée quelque part dans l'Underland.

http://sprawlingmemories.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Pain d'épices le Dim 4 Jan 2015 - 22:38

Je ne suis pas Jisbonneuse moi non plus et pourtant j'ai apprécié ton premier chapitre.
Ton style est vraiment agréable et je lirai la suite avec plaisir :smile4:
avatar
Pain d'épices
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Grace Van Pelt
Loisirs : ,les arts du cirque, écrire, écouter de la musique, regarder la tv, faire du sport, etc...
Localisation : des fois j'me le demande...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  carinette34 le Lun 5 Jan 2015 - 22:54

voici le deuxième chapitre ..... ( j'espère que j'ai bien respecté les règles cette fois)

Chapitre 2: satisfaction

En arrivant au bureau, une lettre m'attendait posée sur mon canapé. Intrigué, je l'ouvris sans attendre.
«  Bonjour Mr Jane, je ne peux supporter votre bonheur retrouvé. Si vous tenez à votre jolie Térésa, éloignez vous en sans tarder sinon vous pourriez la perdre très bientôt. Vous allez voir ce dont je suis capable très rapidement.... » Mais c'est la signature qui m'interpella encore plus : le smiley de Red John et en dessous Junior.
Ce n'était pas la première fois que je recevais des lettres bizarres mais j'ai senti de suite que celle-ci  était différente et un sentiment d'insécurité que je n'avais pas ressenti depuis RJ s'empara de moi .
Durant les jours suivants , je n'y avais plus vraiment pensé et puis nous avons été appelés sur une scène de crime. Une femme d'environ 35 ans, une petite brune aux yeux clairs avait été violée, égorgée et portait sur la poitrine le smiley et la signature Junior. J'avais tout de suite compris le message et cela avait du se voir sur mon visage. Cho et Térésa me scrutaient attendant ma réaction alors que je ne pouvais détacher mes yeux de cette inscription et de cette femme qui ressemblait étrangement à Térésa. J'essayais de me ressaisir et de me la jouer indifférent .
- Qu'en penses-tu Patrick ?
- Oh encore un copieur peu inspiré !
Térésa me regardait de façon soupçonneuse.
- Patrick, il y  a autre chose n'est-ce pas ?
- Mais non Térésa, je t'assure, une pâle copie de Red John !
- Tu me le dirais si.... , dit-elle inquiète.
- Bien sûr, tu ne me fais plus confiance ?
- Si, excuse moi.
Après les premières constatations , nous sommes rentrés au bureau. J'étais préoccupé mais je tentais de faire bonne figure. Et puis, il y a eu ce coup de fil en fin d'après-midi alors que je me faisais un thé dans la cuisine. Le numéro qui s'affichait m'était inconnu.
- Mr Jane, ravi de pouvoir enfin discuter avec vous, dit une voix enjouée
- Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ? Comment avez-vous eu mon numéro ?
- Doucement, je ne vais pas tout vous dire enfin, vous êtes mentalist non ? Alors devinez !
- C'est vous le meurtre de la jeune femme ?
- Eh oui ! Elle était jolie hein ? Presque autant que votre Térésa.... Vous n'avez pas fait ce que j'ai demandé alors je vous montre ce dont je suis capable .
- Que voulez vous ?
- Vous le savez ! Vous ne méritez pas d'être heureux ! Alors vu que vous avez retrouvé le bonheur grâce à Térésa , je veux que vous vous éloigniez d'elle sinon, elle finira de la même façon que la jeune femme de ce matin qui est morte à cause de vous tout comme votre femme et votre fille. Je vous laisse une chance de la sauver, ne la râtez pas !
- Taré !
- Merci !
- Donnez moi très vite satisfaction Mr Jane...
Et il raccrocha. J'avais passé le reste de la journée à me repasser ce coup de fil , à chercher le moindre indice sur son identité et rien …. Et si il s'en prenait réellement à Térésa ? Il ne fallait pas que je prenne ce risque , je ne supporterais pas qu'il lui arrive quelque chose. Je sentais la panique m'envahir à nouveau, il fallait que je réfléchisse et vite .
- Salut, il est   tard, on rentre ?
- Heu, en fait, j'ai deux ou trois trucs à régler et je te rejoins ok ?
- Ok, rien de grave ?
- Non, à tout à l'heure.
- Hey, je n'ai même pas droit à un baiser ? !
- Excuse moi...
Je l'avais alors embrassée tendrement sachant que ce serait sûrement la dernière fois . Bien sûr,  je ne l'avais pas rejoint. Elle m'avait appelé plusieurs fois et je n'avais pas répondu. Je savais ce que je devais faire : m'éloigner d'elle pour que Red John Junior ne s'en prenne pas à elle. Je devrais être dur voire ignoble. Quelques verres m'aideraient sûrement....
Quand elle frappa à la porte de ma caravane le lendemain matin, j'étais prêt.
- Patrick, je me suis inquiétée ! Que t'est-il arrivé ?
- Oh rien, j'ai un peu bu c'est tout , dis-je désinvolte en allant m'asseoir.
- Un peu ? En regardant la bouteille de whisky vide.
- Ah c'est bon sainte Térésa, tu vas pas me faire la morale non ?
- Mon dieu que c'était difficile d'agir de la sorte , de lui faire du mal ainsi.
- Bien sûr que si! Et ne me parle pas sur ce ton ! Qu'est-ce qu'il y a ?
- Je bois pour oublier ….
- Oublier quoi ? Dit-elle craintive.
- A quel point ma vie est nulle !
- Pourquoi dis-tu ça ?
- C'est un constat ! J'ai beaucoup réfléchi ces derniers jours et je crois que nous faisons fausse route . On est allés trop vite, je me suis trompé sur mes sentiments, je suis désolé.
Au fur et à mesure,je voyais ses yeux se remplir de larmes . Surtout ne pas craquer !
- Ecoute, on devrait s'arrêter là .
- Mais, je … Tu ,tu es sérieux là ?
Et maintenant le coup de grâce :
- Très sérieux , je ne suis pas amoureux de toi , je croyais mais....
- Il y a encore quelques jours, dans ce lit, tu disais m'aimer et ne pas supporter l'idée de ne pas te réveiller à mes côtés !
- Je le pensais mais je me suis trompé.
- Tu changes d'avis si vite ? C'est impossible, tu ne peux pas me faire! Pas après ces dernières semaines, pas après tout ce qu'on a vécu....
- Je suis désolé.
- Désolé ? C'est tout ce que tu trouves à dire ? Je t'aime moi !
- Je ne suis pas un homme pour toi.
- C'est à moi d'en décider !
- Tu mérites un homme qui soit réellement amoureux de toi comme Pike , ce n'est pas mon cas . Je n'éprouve que de l'amitié pour toi, je ne pourrais jamais t'aimer comme j'aimais ma femme , elle était et elle restera la seule femme de ma vie ….
- …...
- Dis quelque chose
- Dis moi que tu ne penses pas tout ça .
- Je suis désolé.
- Arrête de répéter ça ! Pourquoi es-tu aussi cruel avec moi ? Je suis amoureuse de toi et je croyais que tu étais aussi mon ami. Visiblement je me suis trompée sur toute la ligne ! Je me suis encore fait rouler par le grand mentalist Patrick Jane ! Bravo ! Tu étais le seul homme en qui j'avais confiance....Quelle idiote je fais...
En me disant ça , je ne voyais pas dans ses yeux de la colère, cela viendrait plus tard, mais une détresse infinie . Elle sortit aussitôt de ma caravane et partit sans se retourner. J'aurais tant aimé lui épargner ça mais je n'avais pas trouvé d'autre solution. J'avais brisé son cœur et le mien était en miettes. Red John Junior avait ce qu'il voulait, après ça je ne serais plus jamais heureux .
avatar
carinette34
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  coraliementalist le Mar 6 Jan 2015 - 17:38

Wahou quelle chapitre ! Bon j'ai faillit pleurer un nouveau red John qui va encore chambouler la vie de Jane. J'attends la suite avec impatience !!!!
avatar
coraliementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  carinette34 le Mer 7 Jan 2015 - 22:51

Merci pour vos encouragements et vos commentaires.
Voici le troisième chapitre

Chapitre 3 : si seul

Je ne suis pas allé travailler pendant quelques jours et à mon retour au bureau , l'accueil fut glacial .
Quand je l'ai aperçue , elle discutait avec Cho dans l'open space. Mon cœur s'est accéléré. La tâche allait être encore plus difficile que je croyais, il fallait vite que je redevienne Patrick Jane, le mentalist sûr de lui.
- Bonjour tout le monde ! Dis-je en essayant de crâner.
Et j'ai eu droit à des regards assassins, celui de Térésa étant bien sûr le pire .
- Jane... Cho on y va !
Je leur emboîtais machinalement le pas quand elle se retourna vers moi.
- Nous n'avons pas besoin de vous, allez faire joujou ailleurs !
- Mais....
Je n'eus pas le temps de finir que les portes de l'ascenseur se refermaient. Abbot déboula dans la salle à ce moment là.
- Ah Jane ! Enfin vous nous faites l'honneur de votre présence ! Dans mon bureau, maintenant !
Une discussion désagréable s'annonçait... Je m'assis face à lui et ilme scruta avant de commencer.
- Que se passe-t-il avec Lisbon ?
- Euh , je ne crois pas que cela vous regarde.
- Oh que si ! Quand mon meilleur agent demande un transfert urgent à l'autre bout du pays, ça me concerne !
- Quoi ? Dis-je sans vraiment réaliser .
- Oui, elle part à la fin du mois pour Washington .
- Avec Pike ?
- Je ne sais pas mais il est passé au bureau en effet.
- Oh....
- Jane, qu'y a-t-il? Vous l'aimez et elle vous aime, tout allait bien ces derniers temps non ?
- Oui...
- Alors il y a autre chose. Parlez moi, laissez moi vous aider !
- Vous ne pouvez pas m'aider, personne ne le peut.
- Est-ce que vous l'aimez ?
- Plus que tout !
- Pourquoi agir ainsi alors ? J'ai discuté avec Térésa, elle m'a tout raconté.
- Ah, à quel point j'ai été ignoble ?
- Oui, et elle a beaucoup pleuré, vous lui avez brisé le cœur !
- Je suis obligé de faire ça et je ne peux pas vous dire pourquoi .
- Rien ne peut justifier votre conduite, vous n'êtes qu'un idiot !
- Non, je veux juste qu'il ne lui arrive pas malheur et c'est ce qui arrivera si je reste avec elle.
- ? Vous ne comprenez pas qu'elle est malheureuse ?
- Ca lui passera.
- Et à vous ? Vous allez supporter de ne plus la voir, de la savoir avec un autre ?
- Je préfère ça que de la voir morte.
- C'est à ce moment là que la sonnerie de mon téléphone retentit.
- Bonjour Mr Jane ! Et bravo ! Vous l'avez sauvée .
Je mis le haut-parleur pour qu'Abbot puisse entendre.
- Le cadavre que vous trouverez sous peu est là au cas où vous changeriez d'avis.
- Vous avez ce que vous voulez alors arrêtez le massacre !
- La belle Térésa qui s'en va à washington, je n'en espérais pas tant …
Comment était -il au courant de tout ça ?
- Ne touchez pas à un seul de ses cheveux !
- N'ayez crainte,tant que vous resterez loin d'elle, il ne lui arrivera rien. A bientôt Patrick.
Abbot me regardait l'air décomposé.
- C'est Red John Junior ?
- Apparemment …. Vous comprenez mieux maintenant ?
- Nous allons la mettre sous protection et vous aussi, il faut la mettre au courant de …
- Non ! Il faut la laisser partir, elle ne doit pas savoir. Je la connais, elle restera et risque de mourir à cause de moi .
- Alors vous cédez ?
- J'ai déjà perdu ma femme et ma fille, elles ont été assassinées à cause de moi ! Je préfère la savoir loin de moi et en vie plutôt que morte par ma faute . Je ne le supporterais pas …
- Mais enfin Patrick …
- Ma décision est prise et je vous demande non seulement de la respecter mais de faire comme moi , pas pour moi mais pour elle .
- Ok mais il va falloir mettre la main sur ce détraqué et tout rentrera dans l'ordre.
- Si vous le dites.
Tout le bureau était sur le pont et Térésa la première. Même si elle partait dans quelques jours,elle continuait à travailler d'arrache-pied. Je l'observais souvent sans qu'elle s'en aperçoive. Elle était si jolie. A chaque fois que nos regards se croisaient,j'y lisais toute la haine qu'elle avait pour moi et mon cœur s'effritait un peu plus . Alors j'essayais de me rappeler les moments heureux que nous avions partagé ces dernières années , ces paroles échangées dans cet hôtel assénées comme des coups de poignard, ce regard plein de larmes et d'amour dans l'avion où je lui avais dit que je l'aimais, ses lèvres si douces.... Et aujourd'hui, elle me regardait si froidement et le peu de fois où elle me parlait , le ton était cassant. J'essayais de crâner , de jouer l'indifférence mais j'étais brisé .
- Arrêtez de rêver Jane, vous partez avec Cho, on a un autre meurtre.
- Ok Lisbon
- Mais patron ,je peux très bien y aller seul !
- Non Cho, ça m'évitera de l'avoir sous les yeux.
Encore une nouvelle phrase assassine.

Cho et moi étions en route pour la scène de crime et aucun de nous ne parlait. Je sentais bien que Cho si stoïque, si posé, était en train de bouillir intérieurement.
- Dis moi ce qui te contrarie .
- Rien !
- Allez Cho, je te connais, ça te soulagera.
- Je ne crois pas que tu veuille entendre ce que j'ai à te dire.
- Oh Cho en colère....
- Je n'ai pas envie de blaguer Patrick alors arrête ok.
- Qu'est-ce que tu veux me dire ?
- Tu veux vraiment savoir ?
- Je n'attends que ça.
- Tu n'es qu'un crétin ! Tu parles d'un mentalist ! Un escroc à la manque ouais ! Je savais que ça arriverait, je savais que tu finirais par la faire souffrir mais là, tu dépasses tout ! Tu t'es foutu d'elle, elle qui a été si loyale avec toi, elle a perdu son travail pour t'aider à te venger de Red John, elle a risqué sa vie pour toi, elle a renoncé à la vie que lui offrait Pike car elle n'imaginait pas la sienne sans toi ! Et toi, qu'est-ce que tu as fait ? Tu lui as fait croire que tu l'aimais, tu l'as manipulée juste parce que tu ne supportais pas l'idée qu'elle parte avec un autre, pas parce que tu l'aimais mais parce que tu perdais la partie et que tu es trop orgueilleux pour ça! Et maintenant que ton joujou ne t'amuse plus, tu l'abandonnes. Bravo Patrick, tu as gagné la partie mais tu n'es qu'un lâche. Heureusement que ta femme et ta fille ne te voient pas aujourd'hui car elles auraient honte de ce que tu es devenu. D'ailleurs, tu ne mérites pas qu'une femme comme Lisbon t'aime.Elle va partir et tant mieux, elle pourra se reconstruire loin de toi. Avoir la chance d'être aimé d'une femme aussi merveilleuse et la faire souffrir comme ça, faut vraiment être le dernier des cons !
Il avait lâché ça d'une traite avec une colère qu'il ne dissimulait plus.Et qu'est-ce que ça faisait mal !
L'un de mes seuls amis pensait ça de moi... Ca prouvait au moins que je jouais bien mon rôle, même Cho se laissait avoir.
- Tu ne dis rien ? Ah ça fait mal de prendre la vérité en pleine face hein ?
- En effet
- Réagis bordel ! Ca m'énerve encore plus de te voir si calme !
Les yeux rivés sur la route, il ne voyait pas les larmes qui piquaient les miens.
- Tu as raison, je suis un lâche et le dernier des cons .
- J'ai encore une question : Tout ça n'était qu'un jeu tout ça ? Tu ne l'aimes pas ?
- Ce n'était pas un jeu et je l'aime plus que tout...
- Alors c'est quoi ton problème ?
- Je ne peux pas te le dire mais je veux que tu sache que c'est pour elle que je fais ça même si
aujourd'hui ça la fait souffrir. Et j'en ai le cœur brisé mais je ne peux pas faire autrement .J'en besoin que tu fasse quelque chose pour moi: Reste mon ami , s'il te plaît...
- Un ami devrait savoir pourquoi tu te fais du mal comme ça et ainsi t'empêcher la plus grosse erreur de ta vie.
- Tu comprendras un jour....
- Ok Patrick.
Nous avons poursuivi notre route jusqu'au deuxième cadavre laissé par Red john.

Quelques jours plus tard, Térésa partit pour de bon. Je n'étais pas au pot de départ et je m étais lâchement réfugié dans mon antre. Une fois tout le monde parti, je suis allé m'asseoir sur mon canapé et j'ai pleuré en regardant son bureau vide. Je ne la reverrai plus jamais, c'était fini, j'avais foutu ma vie en l'air pour la deuxième fois. Mais au moins, elle était en vie, loin de moi mais en vie.
avatar
carinette34
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Pain d'épices le Mer 7 Jan 2015 - 23:21

J'aime beaucoup la réaction de Cho! (En plus c'est rare qu'il aligne autant de mots à la suite :tongue: )

Continue comme ça surtout :clinoeil:
avatar
Pain d'épices
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Grace Van Pelt
Loisirs : ,les arts du cirque, écrire, écouter de la musique, regarder la tv, faire du sport, etc...
Localisation : des fois j'me le demande...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  coraliementalist le Mer 7 Jan 2015 - 23:41

C'est si triste mais tellement bien écrit ! J'attends la suite avec impatience vraiment, j'adore je suis accro ! :-P Cho qui parle aussi longtemps wahou ! :-o Pauvre Jane qui fait ça rien pour le bien de Lisbon même si tout ça les détruit un peu plus... En espérant qu'ils réussiront dans le ou les prochain(s) chapitre(s) à se retrouver et se reconstruire !:-)
avatar
coraliementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Anarkia le Jeu 8 Jan 2015 - 0:21

Quand je lis ton histoire, je me dis que Pike aurait le mobile parfait pour être :rj: bis. Comme par hasard, au moment où Lisbon se case avec Jane, une intrigue vient briser tout leur truc pour les séparer. Elle décide alors de retrouver Pike, qu'elle a du joindre pour en parler et qui a du parvenir à la convaincre de mille mots de revenir et le suivre. Et qui pourrait savoir si vite qu'elle est déjà en route vers Washington, sinon le principal intéressé ? (Sans compter le petit "je n'en espérais pas tant" glissé innocemment.) Ça sent la vengeance passionnelle, tout ça. Si Pike n'est pas ton :rj: Jr. il y ressemble en tout cas beaucoup.

Et comme ça m'intrigue, je vais attendre la suite.
avatar
Anarkia
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane / Bret Stiles / Lorelei Martins.
Loisirs : Blo-gueuse soporifique amatrice d'Arts, de Symbologie, de Néoclassicisme et de lyrisme douteux.
Localisation : Égarée quelque part dans l'Underland.

http://sprawlingmemories.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  carinette34 le Sam 10 Jan 2015 - 22:27

Merci de me lire t de me faire part de vos commentaires. Anarkia , tu as bien chauffé......
Voilà le chapitre 4

Chapitre 4 : le cauchemar continue

Et puis les semaines ont passé, les enquêtes se sont succédées encore et encore mais ce travail n'avait plus aucun intérêt désormais . Le sommeil m'avait quitté mais pas la tristesse ni cette impression de vide, d'avoir perdu une partie de moi. J'avais eu de ses nouvelles par Cho, Van pelt et Rigsby. Elle était heureuse apparemment mais aucun ne donnait des détails car elle avait du leur donner des consignes en ce sens et ils étaient trop loyaux pour la trahir. Il y a quelques jours, j'avais appelé chez elle depuis un bar , juste pour entendre sa voix. Elle n'avait pas décroché mais j'avais écouté sa voix sur le répondeur et raccroché juste après. Au bureau,j'essayais de donner le change,tout allait bien.... Seul Abbot savait ainsi que Cho qui m'avait vu pleurer comme un gosse plusieurs fois et me soutenait en silence. Je n'avais plus eu de nouvelles de Red John Junior jusqu'à ce maudit jour...Fisher ne me laissa pas arriver dans l'open space : « Abbot vous attend dans son bureau , maintenant ! » , alors je me suis exécuté.
- Bonjour messieurs ! Qu'y a-t-il de si tragique ?
Asseyez vous Jane , dit-il gentiement.
- Ok ,je vous écoute.
Voilà, je ne sais pas trop comment vous dire ça mais.... Térésa a disparu. Ca fait deux jours que le bureau n'a plus de ses nouvelles. Alors ils ont envoyé une équipe chez elle et vu le désordre qui régnait, il y a eu une sacrée bagarre dans son appartement.
Je n'avais pas vraiment entendu après les trois premiers mots . J'ai eu m'impression que le sol s'ouvrait sous mes pieds, je revoyais son visage, ses yeux verts...
- Jane ! Jane ! Reprenez vous !
- …..
- Patrick, c'est pas le moment de flancher, il faut tout faire pour la retrouver et on a besoin de vous pour ça . Vous n'allez pas l'abandonner encore une fois?!
- Ne me dîtes pas ça ! Je ne l'ai pas abandonnée, vous savez pourquoi j'ai agi ainsi !
- Je préfère vous voir comme ça, vous serez plus efficace énervé qu'abattu.
Abbot avait su me faire réagir et il avait raison , il fallait réfléchir et vite.
- Vous avez contacté Pike ?
- Aucune nouvelle non plus, on suppose qu'ils étaient ensemble.
- Il faudrait aller à Washington voir si on trouve des indices.
- A ce moment là, Fisher entra dans le bureau sans même frapper.
- Jane, une lettre pour vous avec la mention personnel et urgent .
Je sus de suite qui me l'adressait .
« Vous me manquiez Mr Jane ! En plus, c'est votre faute si je me manifeste, vous n'avez pas respecté votre parole en appelant Térésa cette semaine. Alors, je vais être obligé de lui faire payer votre erreur à moins que vous ne me trouviez rapidement et vous pourrez ainsi profiter du spectacle » .
L'histoire se répétait, le cauchemar recommençait par ma faute. Je tendis la lettre à Abbot.
- Red John Junior
- C'est de ma faute, je l'ai appelée , c'est de ma faute !
- Quand l'as-tu appelée ?
- Il y a 4 jours, depuis un bar. Mais , comment a-t-il su ?
- C'est quoi cette histoire ? J'y comprends rien !
Abbot expliqua tout à Cho pendant que la culpabilité me rongeait. Mais comment pouvait-il savoir que je l'avais appelée ?
- Ecoute Patrick, il dit que tu peux le retrouver alors réfléchis !
- Je fais que ça Cho !
- Si elle a été enlevée il y a deux jours et que tu reçois la lettre aujourd'hui, c'est qu'elle est en vie. Je crois qu'il veut que tu le trouves avant et doit attendre à un endroit précis. Et si il se fait appeler Red John Junior, c'est pas pour rien, il y a sûrement un lien.
C'est quand Cho termina sa réflexion que je compris.
- Là où j'ai tué Red John, c'est là qu'il m'attend.
- Il va falloir plusieurs heures pour y aller.
- Pas avec le jet du bureau... en route,on élaborera un plan en chemin.
Et nous voilà partis, Cho, Abbot, Fisher et moi. Mon cerveau tournait en bloucle et je n'avais qu'une idée en tête : la sauver... il fallait que je la sauve et pour ça, je ne devais pas céder à la panique.
Le trajet en jet m'avait paru très long et nous y serions maintenant dans dix minutes en voiture .
- Je crois qu'il faut aller d'abord à la chapelle. Il faudra que je rentre seul .
Vous rentrerez seul mais nous serons prêts à intervenir alors ne faites rien d'inconsidéré ou de stupide ok ?
- Je ferai n'importe quoi pour la sauver et c'est la seule chose qui compte. Quand vous interviendrez, ce sera pour la sauver elle, ne vous souciez pas de moi .
D'ailleurs, je crois que c'est ce que j'attendais, mourir pour ne plus souffrir et ne plus faire souffrir les autres.Nous nous sommes garés à bonne distance , une unité d'intervention nous attendait.
Avant d'y aller, faites moi une faveur Abbot: si je ne m'en sors pas, je veux que vous lui expliquiez tout et que vous lui disiez surtout que je l'aimais plus que tout au monde .
- Je le ferai si... faites attention.
En entrant dans la chapelle, je la vis tout de suite, assise sur un banc, les mains liées,un baîllon sur la bouche. Elle avait un bleu sous la pommette et ses yeux étaient rougis par les pleurs....et puis je le vis lui, assis sur l'autel, une arme à la main, me regardant en souriant....
- Pike ???? ( ça,je ne l'avais pas vu venir)
- Ah jane, enfin vous voilà ! J'ai cru que vous n'arriveriez jamais et manquer le spectacle !
- Je …. je ne comprends pas , pourquoi faites vous ça ?
- Pourquoi ? Mais pour tout un tas de raisons ! Je suis même étonné que le grand mentalist que vous êtes ne m'ait pas démasqué avant, mais peut-être étiez vous aveuglé par la jalousie.
- En fait, ce n'est pas la peine de perdre plus de temps, je vous apprends que vous avez tué mon père , john le rouge.
- Ce taré était votre père ?
- Il fallait lui faire perdre son calme.
- Vous faites ça pour le venger ? Vous l'aimiez au point d'avoir tué des innocentes ? Mais lui ne vous aimez pas , il n'aimait personne ! Ce n'était qu'un assassin pervers et narcissique !
Si vous saviez le plaisir que j'ai éprouvé quand je l'ai étranglé, ses yeux me suppliant de l'épargner....
- Taisez vous !!!!! Vous n'aviez pas le droit de le tuer !!!!
- Il m'avait tout pris ! Ma femme et ma petite fille étaient innocentes ! Et vous allez faire comme lui, vous en prendre à Térésa, je croyais que vous l'aimiez …
- Térésa est la deuxième raison. Bien sûr que je l'aimais et j'ai cru qu'elle me ferait tout oublier, mais non ! Elle m'a abandonné pour vous alors que je lui offrais tout ce qu'elle désirait. Quelques mots de vous dans un avion et hop oublié marcus. Vous ne méritiez pas qu'elle revienne vers vous, vous ne méritiez pas d'être heureux , c'était la deuxième personne que vous m'enleviez vous aussi.
- Mais elle est revenue vers vous très vite .
- Oh non, ce n'était qu'une illusion, hein Térésa ? Je lui dis que tu voulais juste t'éloigner de lui, que tu n'as pas voulu de moi,  que tu as osé me dire que tu ne l'oublierais jamais, qu'il était l'homme de ta vie. J'ai été patient pourtant. Et puis l'autre jour, j'étais chez elle quand vous l'avez appelée. Aucun message n'a été laissé, alors j'ai relevé le numéro et j'ai su que l'appel venait d'Austin. Pourtant nous avions un accord Patrick. Alors disons que j'ai à nouveau tenté ma chance avec notre jolie Térésa et elle m'a repoussé, encore. Alors je me suis emporté , dit-il en lui caressant sa joue meurtrie. Et nous voilà ici tous les trois pour en finir .
Je ne le regardais plus , je ne voyais que les yeux de Térésa pleins de tristesse et de regrets... ça ne pouvait pas finir comme ça .
- Dans mon extrême bonté , je vous laisse lui dire un mot ,« adieu »
Et il leva son arme vers elle.
- Non Pike ! Ne faites pas ça, elle n'y est pour rien!Tuez moi mais pas elle !
    J'avais dit tout ça en me rapprochant de lui et il me mit en jouc .
Puis, tout se passa très vite : des portes qui claquent, des coups de feu, une douleur dans la poitrine, le sol froid de la chapelle puis la chaleur de ses mains sur mon visage, ses yeux troublés par les larmes, sa voix me suppliant de rester en vie, me disant que tout irait bien, et puis le noir. J'aurais tellement voulu lui dire que je l'aimais avant de mourir mais même ça, je n'avais pas été capable de le faire... Mais au moins, elle était en vie, c'était tout ce qui importait.
avatar
carinette34
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  DAN54 le Sam 10 Jan 2015 - 23:04

bravo  je viens de lire les 4 chapitres d'un coup.  J'ADORE !!!  :rj:   de retour même si c'est son fils et en plus c'est Pike............ belle idée et je te dis amen c'est du TM comme j'aurai aimer voir dans le vrai bravo bravo bravo super super   j'attends la fin (tragique siffle ) avec impatience !!!!
avatar
DAN54
Consultant au CBI
Consultant au CBI

Féminin Personnage préféré : JANE
Localisation : pas ou je voudrais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Anarkia le Sam 10 Jan 2015 - 23:33

En vie, mais pour combien de temps ?

Si Jane ne l'avait pas vu venir, moi si (mais ça, c'est parce que je suis un peu mentaliste, mais personne ici ne le sait :roll2: ). Bon effet de surprise quant au lien de parenté :rj: / Pike, ça, ça m'a surprise !

Tu ne le sais peut être pas encore, mais je suis assez friande des fins tragiques ... J'ai hâte de découvrir la suite.
avatar
Anarkia
Inspecteur de police
Inspecteur de police

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane / Bret Stiles / Lorelei Martins.
Loisirs : Blo-gueuse soporifique amatrice d'Arts, de Symbologie, de Néoclassicisme et de lyrisme douteux.
Localisation : Égarée quelque part dans l'Underland.

http://sprawlingmemories.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Pain d'épices le Dim 11 Jan 2015 - 0:36

Pike le fils de :rj: ?? J'adore l'idée!!

La fin du chapitre quatre est pile ce que j'imaginais en lisant demon  
J'attends moi aussi la suite avec impatience
avatar
Pain d'épices
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Grace Van Pelt
Loisirs : ,les arts du cirque, écrire, écouter de la musique, regarder la tv, faire du sport, etc...
Localisation : des fois j'me le demande...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  coraliementalist le Dim 11 Jan 2015 - 21:34

Wahou bonne idée Pike le fils de rj ! Pauvre Jane, pauvre Lisbon ! J'attends la suite en espérant qu'elle soit heureuse !
avatar
coraliementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  carinette34 le Dim 11 Jan 2015 - 22:05

Je suis contente de savoir que vous appréciez de me lire.
J'aime autant vous prévenir les filles, j'aime les happy end Embarassed

Chapitre 5 : regrets

Et puis je me suis réveillé dans cet hôpital.
- Bonjour, Mr Jane, nous attendions votre réveil. Comment vous sentez vous ? Me dit une jeune infirmière .
- Où suis-je ?
- A l'hôpital. Vous avez été opéré il y a trois jours après avoir reçu une balle dans la poitrine. Vous êtes resté inconscient depuis. Comment ça va ? Vous voulez boire un peu ?
- Non merci.
- Je vais appeler un médecin. Pendant ce temps, il y a des personnes dans le couloir, je leur dis d'entrer mais quelques minutes seulement?
- D'accord. Vous pouvez juste m'aider à me redresser s'il vous plaît ?
Elle sortit et Cho, Fisher et Abbot entrèrent .
- Eh bien Patrick, tu nous as fait sacrément peur ! Dit Cho avec un sourire que je lui avais rarement vu.
- Vous ne pensiez pas vous débarrasser aussi facilement de moi, vous vous seriez ennuyés....
Où est Térésa ?
Je ne sais pas lequel des trois a vu ses chaussures le premier.
- Dites moi qu'elle va bien !
- Oui, oui, elle va bien. Elle est restée à votre chevet pendant deux jours. C'est juste que....
- Que ?
- Qu'elle est repartie pour Washington dès qu'elle a su vous vous étiez tiré d'affaire.
- Oh … L'essentiel c'est qu'elle aille bien.
Je le pensais bien sûr mais je ne pouvais pas cacher ma déception et ma tristesse. Qu'est-ce que j'espérais après tout ça ?
- Cho, Fisher , vous pouvez nous laisser s'il vous plaît ?
- Bien sûr patron. Patrick,je repasserai ce soir.
- Ok Cho et merci pour tout , à tous les deux.
- J'ai tout foiré hein ? Je n'ai rien vu venir !
- Ecoutez Patrick, ça ne sert à rien de vous torturer ainsi. C'est arrivé et vous ne pourrez rien y changer . Laissez le passé derrière vous et avancez.
- Avancer ? Ce n' est plus possible. La seule personne qui m'importait sur cette Terre a failli mourir par ma faute. C'est grâce à elle que je m'en suis sorti après red john . Elle me faisait confiance, elle ne m'a jamais rien demandé en retour et moi qu'est-ce que j'ai fait ? Je n'ai même pas été capable de l'aimer comme elle le méritait.
- Ce n'est pas ce qu'elle pense de vous. Je lui ai tout raconté et elle m'a laissé cette lettre pour vous avant de partir. Tenez.
Il me tendit l'enveloppe et alla s'asseoir dans un fauteuil pendant je j'ouvrais la lettre avec angoisse et fébrilité.

«  Patrick,
Je t'écris car je n'aurais pas le courage de te dire tout ça de vive voix sans m'effondrer. Je sais que tu vas vivre et tu n'imagines pas à quel point j'ai eu peur pour toi. Pendant ton sommeil, Abbot m'a tout raconté. Je comprends désormais pourquoi tu as agi ainsi mais je crois aussi que toute cette histoire m'a fait ouvrir les yeux sur notre relation. Je crois que quand tu as dit ce matin là que tu ne pourrais pas m'aimer comme tu aimais ta femme , tu le pensais. Moi, je voulais tout partager avec toi, tout affronter avec toi mais tu n'es pas prêt pour ça et tu ne le seras sans doute jamais. Tu aurais du tout me dire, me faire confiance. Mais non, tu as décidé seul, tu as fait ça pour me protéger mais surtout pour toi car tu ne voulais pas avoir ma mort sur la conscience. Tu n'as pas pris en compte mes sentiments, à aucun moment il n'a été question de nous car pour toi, il n'y a jamais eu de nous. Je ne t'en veux pas, tu ne m'avais rien promis et je sais que tu ne voulais pas me faire souffrir. Finalement, je m'en veux à moi-même. Je m'en veux d'avoir laissé Marcus rentrer dans nos vies, de l'avoir utilisé pour te rendre jaloux en espérant que tu éprouves quelque chose pour moi, de n'avoir pas été capable de te faire dépasser toutes ces années, de n'avoir pas été celle qui te ferait oublier ton passé. J'espère que tu me pardonneras pour cette nouvelle épreuve et que tu trouveras un jour le bonheur que tu mérites. Nos chemins se séparent mais sache que je ne regrette aucune de ces années passées à tes côtés et que si notre aventure n'a duré que quelques semaines,elles ont été les plus heureuses de toute ma vie. Avec toute mon affection, Térésa. »

Malgré moi, je m'étais mis à pleurer. Elle avait tort, je l'aimais tout autant qu'angela si ce n'est plus mais je n'avais pas su le lui montrer et je l'avais perdue. J'avais perdu la seule raison que j'avais de vivre . Abbot me fixait depuis son fauteuil.
- Alors Patrick, qu'allez vous faire?
- Que voulez vous que je fasse ? Elle est partie …
- Vous savez, j'ai beaucoup discuté avec Térésa ces derniers jours et si il y a quelque chose dont je suis sûr, c'est qu'elle vous aime. Malgré tout ce que vous avez traversé, elle vous aime toujours. Elle s'en veut aussi beaucoup de ce qui s'est passé avec Pike. Alors, si vous l'aimez aussi, faites quelque chose bon sang !
- Que voulez vous que je fasse, elle ne voudra plus de moi, elles est persuadée que je ne l'aime pas assez.
- Alors dites le lui ! Dès que vous serez sur pied, prenez le premier avion pour Washington et dites le lui encore et encore jusqu'à ce qu'elle vous croit !
- Merci pour vos conseils. J'aurais donc besoin d'un chauffeur dès demain matin et de vêtements propres !
- A la bonne heure !
avatar
carinette34
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  coraliementalist le Lun 12 Jan 2015 - 17:51

Wahou on attend le happy end alors ! Moi aussi je n'aime que les happy end !
Tu écris très bien vraiment !
avatar
coraliementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  vanou963 le Lun 12 Jan 2015 - 21:49

On veut le happy end on veut le happy end Very Happy
avatar
vanou963
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa lisbon
Localisation : Ds les bras de Jane .. nahhh devant mon ordi :(

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  carinette34 le Mar 13 Jan 2015 - 21:45

Merci pour vous encouragements à tous pendant l'écriture de cette fic qui j'espère vous a plu Embarassed

Chapitre 6; pardonne moi

Mais les médecins en ont décidé autrement et j'ai du passer quelques jours à l'hôpital.
Dès que ce fut possible, Cho m'accompagna à l'aéroport direction Washington et je me trouvais donc là, devant sa porte plus déterminé que jamais. J'étais prêt, j'avais préparé ce que j'allais lui dire depuis des jours, dans l'avion, le taxi . J'ai frappé à sa porte et quand elle a ouvert et que je l'ai vu , j'ai tout oublié. Je restais là à la regarder comme un idiot mais mon dieu qu'elle était belle !
- Bonjour Térésa,
- Bonjour, que fais-tu là ?
- Je peux entrer ?
- Hum oui, bien sûr.
Elle s'écarta pour me laisser entrer. Elle était vêtue de son maillot fétiche, pas très sexy sauf sur elle.
- assieds toi je t'en prie. Tu veux boire un thé ?
- Non merci.
- Je vais enfiler un peignoir, je reviens.
Quelques minutes s'écoulèrent avant qu'elle ne revienne et se place à quelques mètres de moi.
- Je veux que tu m'écoutes sans m'interrompre. Ok ?
Térésa, je t'aime ! Ce que je veux dire, c'est que je suis amoureux de toi . J'ai fait beaucoup d'erreurs et je m'en excuse. Abbot t'a expliqué mais j'ai compris avec ta lettre que ce n'était pas le fond du problème. Le problème c'est que je n'ai pas su te dire à quel point je t'aime. Tu disais aussi que tu espérais que je trouverai un jour le bonheur mais sans toi, je ne pourrais pas. Je ne peux plus imaginer l'avenir sans toi. Ce soir là, à la chapelle, je voulais mourir pour arrêter de souffrir et surtout pour arrêter de te faire souffrir. Mais, je suis vivant et je ne veux plus vivre dans le passé. Je veux construire le reste de ma vie avec toi, qu'on achète une maison, qu'on ait des enfants, un chien... Ca me fait peur, tu le sais, mais avec toi à mes côtés, je n'ai rien à craindre.
Elle m'avait écouté sans m'interrompre comme je le lui avais demandé et ses yeux scrutaient les miens .
- Dis quelque chose je t'en prie …. dis-je au bord des larmes.
Elle s'approcha doucement de moi et passa sa main dans mes cheveux. Je n'ai pu résister à l'envie de l'enlacer et de placer ma tête sur son ventre en sanglotant comme un enfant.
- Ne pleure pas Patrick, je t'en prie.
- Je suis désolé du mal que je t'ai fait, je ne voulais pas ça.
- Je sais...
- Je t'aime Térésa, dis moi que tout est encore possible.
- Je t'aime Patrick, depuis le premier jour je crois mais je ne veux plus souffrir.
Je me relevais face à elle.
- Ca n'arrivera plus,je te le jure sur la tombe de charlotte et d'Angela.
- Es-tu sûr de tes sentiments pour moi ? Car je ne veux pas juste être celle qui comble le vide laissé par ta femme.
- Tu n'es pas ça . J'aimais Angela et ça ne changera pas mais je t'aime tout autant si ce n'est plus. Je sais qu'elle t'aurait adoré elle aussi . Je veux passer le reste de ma vie avec toi et à te prouver à quel point je t'aime. Je sais que tu m'aimes aussi alors laisse nous une chance .
- Je …. Dis le moi encore.
Et je compris, ces mêmes mots qu'il y a quelques mois.
- Dire quoi encore ?
Je me suis penché et l'ai embrassé avec tout l'amour et la tendresse possible. Sa chaleur, sa bouche m'avaient tellement manqué.
- Plus jamais je ne te quitterai, plus jamais je ne te ferai souffrir,je t'aime trop pour ça .
- Tant mieux parce que j'en mourrai.... Je t'aime Patrick pour toujours et à jamais.

Désormais, je savais que seule la mort pourrait un jour nous séparer.


THE END


avatar
carinette34
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  coraliementalist le Mer 14 Jan 2015 - 10:44

Wahou ! J'ai adoré cette happy end. J'espère te relire dans une autre fic !
Sur ce bravo et merci pour celle ci !
avatar
coraliementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Yoshilementalist le Mer 14 Jan 2015 - 17:40

Whaou! Je viens de m'enfiler les deux derniers chapitres et...
Pike le fils, de John Lerouge?affraid
Tu as fais plus tordu que moi! Quand j'ai lu cela, j'ai tout de suite reculé de mon écran! Je me doutais un peu qu'il était l'homme mystère, mais le fils de Redjohn? Vraiment une surprise! J'ai hâte de savoir le dénouement, encore plus s'il est heureux! Wink
avatar
Yoshilementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Loisirs : Ecrire et lire
Localisation : Sur l'île des Yoshis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu ne mérites pas d'être heureux^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum