Sans toi je ne suis rien ^

Aller en bas

Sans toi je ne suis rien ^

Message  Andréa171213 le Mer 2 Mar 2016 - 11:35

Bonjour à tous !
Je me suis enfin décidée à écrire une fiction sur The Mentalist ! J'espère qu'elle vous plaira !
Je m'excuse d'avance pour les fautes :/
Les premiers chapitres seront plutôt calme, mais ça ne durera pas !

Titre : Sans toi je ne suis rien

Genre : Drame, suspense, Romance

Personnages principaux : principalement Jane et Lisbon

Résumé : Alors qu'il filait le parfait amour un événement vient tout bousculer. Seront ils assez fort pour surmonter les épreuves ?


Chapitre 1 : Retrouvailles

Dans une petite ville du nom de Sacramento en Californie, l'équipe de Teresa Lisbon, une des meilleures du CBI, enquêtait sur une énième enquête. Cela faisait maintenant plus de deux jours qu'ils s'attardaient sur cette enquête, n'avançant pas aussi rapidement que lorsque Patrick Jane les aidaient. 
Depuis la mort de John LeRouge, Jane s'était isolé loin de Sacramento, néanmoins il garda contact avec Lisbon. Durant de nombreuses années, elle était devenu petit à petit la personne qui comptait le plus à ses yeux. Malgré sa folle envie de vengeance contre celui qui lui avait enlevé sa femme et sa fille, il était heureux de travailler avec elle, et pour elle. C'est sans doute l'une des personnes qui lui manquait le plus en ce moment même. Patrick Jane était rechercher par le FBI pour meurtre, mais n'étant plus sur le sol américain, le FBI n'y pouvait rien. 
Dennis Abbott, chef du FBI était à la recherche de Jane, non pas pour le mettre en prison, mais pour l'engager comme consultant au sein du FBI. Certes, il avait commit un crime, mais Abbott ne pouvait le blâmer pour ça, quand on y pense, le geste vengeur de Jane a irrévocablement sauvé de nombreuses vies. Mais pour cela il devait le trouver et il savait comment l'atteindre. 
Dans l'ascenseur, Abbott arriva au QG du CBI dans le but de trouver l'agent Lisbon. Il n'eut pas du mal à la trouver puisqu'elle était dans son bureau à étudier un dossier, probablement celui encore en cours. 
Abbott s'approcha et toqua à la porte. Lisbon releva la tête et lui fit signe de rentrer. 

Lisbon : "Abbott ? Que faite vous là ?" Elle était surprise de le revoir bien qu'elle se doutait des raisons de sa visite
Abbott : " Agent Lisbon, j'ai besoin de vous pour mon enquête"
Lisbon : " Mon équipe et moi même sommes en plein enquête, mais lorsque nous aurons finit je vous ferez signe."
Abbott : " C'est au sujet de Jane"

Elle regarda avec intrigue, se demandant ce qu'elle avait à voir quant à Jane.

Lisbon :" En quoi puis-je vous aider ?"
Abbott :" Nous savons tous très bien la relation que vous avez eu avec Jane, et elle était loin d'être seulement amicale."

En entendant Abbott, la jeune femme écarquilla ses yeux magnifiquement vert et sentit ses joues virer au cramoisie. Jamais elle n'avait eu de relation plus que professionnelle avec Jane. Certes, ils ont ( ou du moins avaient ) une certaine complicité que beaucoup ne pouvait comprendre, mais de la à avoir des relations intimes avec lui, c'était inimaginable... bien qu'elle cache les réels sentiments qu'elle avaient envers lui. Elle s'est souvent mentis à elle-même, mais depuis qu'il était parti, son absence était dur, très dur pour elle, ce qui lui a permit de se rendre compte qu'elle était amoureuse de son ancien consultant.
Elle reprit rapidement ses esprits quand elle vit le regard de Abbott pesant sur elle. 

Lisbon :" Abbott, entre Jane et moi, il n'y a jamais rien eu de plus qu'une relation entièrement professionnelle, et, avec tout le respect que je vous doit, ce que je fait hors du travaille ne vous regarde pas."

Abbott la regarda avec de gros yeux ronds. Il ne s'attendait pas à une telle réponse. Il reprit d'un ton le plus calme possible.

Abbott :" Teresa, je ne suis pas venu vous voir pour vous accuser de quoi que ce soit, comme vous l'avez dit, vous faites ce que vous voulez. Malgré tout, et vu comme vous vous êtes défendu, je suis certain que vous savez où se trouve Jane, et j'aimerai que vous alliez le voir afin de lui transmettre un message de la part du FBI"
Lisbon :" Vous attendez de moi que je persuade Jane de se livrer à vous ?"
Abbott :" Nous lui proposons un post comme consultant au FBI, Teresa. Pour la loi il a commit un crime, mais il a également sauvés de nombreuses vies. Disons que ce post est comme un travail d'intérêt général afin d'effacer son casier judiciaire."
Lisbon :" Et qu'est ce qui vous fait dire que je sais où il se trouve ?"
Abbott :" Lisbon, je travaille au FBI, Jane est recherché, nous savons qu'il vous envoie des lettres et que dans l'une d'elles, il vous a dit je cite Le soleil Mexicain est très apaisant, nous vous demandons seulement d'aller le voir et le pousser travailler avec nous, nous savons que vous avez de l'influence sur lui. C'est pour le bien de tous, et je suppose que vous serez ravie de le revoir"

Lisbon le regarda sans même savoir quoi répondre. Elle était énervée de savoir que ses lettres étaient espionnées. Elle trouva un prétexte afin de refuser le plus poliment qu'il soit.
Lisbon :" Abbott, je ne peux pas m'absenter, nous sommes en pleines enquête"
Abbott : Ne vous inquiétez pas, nous avons tout prévu, le FBI reprend l'enquête. Vous, vous rentrez chez vous préparer vos affaires, vous partez ce soir."
Lisbon ne pu rien répliquer que Dennis Abbott était déjà parti.

Quelque part au Mexique

Patrick Jane, un homme aux yeux bleus azur et aux cheveux blonds qui avaient tendance à boucler, était assis dans un bar ouvert, près de la 
plage, où le soleil laissait apparaître ses tout derniers rayons avant de se "coucher". Jane aimait venir ici le soir, avec une bonne tasse de thé tout en écrivant une lettre destinée à une de ses plus chères amies, bien qu'il en voulait plus avec celle-ci. Il commença à écrire quelques mots avant que quelqu'un ne viennent s'assoir à sa table. Il ne prit pas la peine de lever la tête, il savait que c'était Monsieur Hernandez, le propriétaire du bar, qui s'était assis pour discuter de tout et de rien comme ils le faisaient chaque soir depuis maintenant 6 mois. Patrick attendait toujours qu'il entame la discussion, lui étant trop préoccupé à écrire une lettre qui lui tenait à cœur. 

Quelqu'un :" Je suis ravie de voir que je vais vous faire économiser un timbre" dit cette personne d'une voix douce.

En entendant cette voix qui lui était agréablement familière, il stoppa net ce qu'il était en train de faire quelques secondes plus tôt et leva les yeux vers la personne qui avait parlé. Il n'en revenait pas. La femme à qui il pensait sans cesse, celle qui était chère à ses yeux plus que n'importe qui d'autre dans ce monde, se tenait là devant lui. Elle était si belle. Ses yeux verts, ses joues rosâtres, sa fine bouche, tout lui avait manqué en elle. Ni une ni deux, il se leva et enlaça Teresa tendrement mais également le plus fort possible. Teresa Lisbon lui avait horriblement manquée et pouvoir la prendre dans ses bras de nouveau lui mettait de la joie au cœur. Tout deux restèrent là, l'un dans les bras de l'autre, savourant à nouveau le contact mutuel de leur peau. C'était tellement agréable qu'ils ne purent se séparer au bout de deux minutes environ. Teresa avait les larmes aux yeux. Qu'est ce que cet homme, puéril et enfantin, mais en contre-parti avec un cœur gros, lui avait manqué. 

Jane : "Lisbon ! Si vous saviez à quel point vous m'avez manqué !"
Lisbon :" Vous aussi Jane. Je suis heureuse de voir que vous allez bien."
Jane :" Je vais bien mieux maintenant que vous êtes là !"

Soudain Jane se posa la question, pourquoi au juste était-elle venue ? Dans la lettre qu'il avait commencé à écrire, il voulait enfin lui dévoiler les sentiments qu'il avait toujours eu à son égard. Seulement il n'eut pas le temps puisqu'elle se trouvait là, devant lui. Il pouvait tout lui dévoiler maintenant, mais il n'en avait pas le courage. Il n'était pas sur des sentiments qu'elle avait pour lui et si jamais par malchance ce n'était pas réciproque, il regretterait d'avoir gâché leurs retrouvailles. Par écrit c'était bien plus simple. Il lui disait à combien il l'aimait et à quelle point elle était importante pour lui et que si elle ressentait la même chose, il lui proposait de le rejoindre. Et si elle ne venait pas il aurait compris et sa pouvait être moins embarrassant que si elle se trouvait face à lui. Il se refusa donc de le lui dire. 

Jane :" Lisbon, pourquoi êtes vous là au juste ?"
Lisbon :" C'est..."
Jane :"... en réalité je ne veux pas le savoir, pas ce soir. Ce soir je vous invite à diner et demain vous m'expliquerai la raison de votre venue."

Lisbon lui sourit. Pour une fous, ou peut être pour une énième fois, il faut bien l'admettre, il avait raison" Elle voulait profiter de cette soirée avant de lui dire que c'est pour une raison professionnelle qu'elle se trouvait là, bien qu'elle soit heureuse de le voir et d'ailleurs elle se traita intérieurement d'idiote de ne pas être venue plus tôt.

Lisbon :" Et où comptez-vous m'emmener manger "
Jane :" Qui a dit que je vous emmenez quelque part ? Non, j'ai une meilleure idée.. on va se faire un diner au bord de la plage. Ca vous dit ?"
Lisbon :" C'est une excellente idée"
Jane :" Attendez ici, je reviens dans 10 minutes."

Jane s'éloigna sous le regard interrogateur de Lisbon. Mais que pouvait-il fabriquer avec se barman ? Et pourquoi entrer dans la réserve ?
Jane en ressorti quelques minutes plus tard avec un jolie panier en bois décoré de jolies petites fleurs. Il fit un sourire à l'homme ( qui devait sans doute être Monsieur Hernandez ) et se rapprocha de Lisbon.

Jane :" Il me devait une faveur" dit-il en désignant le panier, comme si il avait lu dans les pensées de la jeune femme. 

Lisbon le regarda d'un air interrogateur avant qu'elle ne soit attirée vers la plage par Jane qui lui avait tout naturellement prit la main, qui leur donna une sensation bizarre dans le ventre, autant pour Jane que pour Lisbon. 
Sans un mot, ils s'installèrent sur le drap que Jane avait prit soin de placer. Lisbon le regardait installer la petite table improvisée sans rien faire sous les ordres de Jane, c'était d'ailleurs la première fois qu'il lui ordonnait quelque chose et c'est d'autant plus surprenant qu'elle avait obéit. Une fois qu'il avait finit de sortir du panier deux sandwichs au poulet, un Tupperware remplit de tomates cerises ainsi que deux verres de vin et la bouteille, il déposa le panier non loin d'eux. Il inspira à plein poumons le petit air frais qui venait de passer. A cet instant, il était vraiment heureux. Il se reconcentra de nouveau sur Lisbon qui le regardait avec des étoiles dans les yeux mais également avec un petit sourire en coin, ce qui n'échappa pas au mentaliste. 

Jane :" Mlle Lisbon Teresa, seriez-vous pas en train de vous moquez de moi par hasard ?"
Lisbon :" Monsieur Jane Patrick, non je ne me moquait pas de vous, néanmoins vous êtes plus lent qu'un escargot et je commence vraiment à être affamée !"
Jane :" Patience... tout vient à point à qui sait attendre ma chère"
Lisbon :"Sauf lorsqu'il s'agit de l'estomac d'une femme... ou celui de Rigsby"

Suite à cette remarque, les deux jeunes gens se mit à rire aux éclats


A SUIVRE ___________________________________________________________________________
avatar
Andréa171213
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane
Loisirs : lire, écrire, regarder des séries

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans toi je ne suis rien ^

Message  Andréa171213 le Dim 13 Mar 2016 - 20:21

Voici la suite ! Bonne lecture =)

Chapitre 2

Ils mangeaient dans la joie et la bonne entente. Tout deux se racontèrent ce qu'il s'était passé durant ces 6 derniers mois. Teresa lui expliqua que Rigbsy et Van Pelt s'étaient mariés, et même si au début Hightower était contre, elle avait finit par leurs donner la permission. Ensuite elle expliqua que Cho était resté fidèle à lui-même, excepté le fait qu'il semblait plus triste depuis le départ de Jane.
Quant à Jane, il lui expliqua qu'il avait profité de tout ce temps pour se reposer et lire tout ce qui lui passait par la tête. En bref, la soirée se passa à merveille. Les deux jeunes gens se parlaient comme si ils se connaissaient depuis toujours bien que cela fasse déjà 10 ans que Jane travaillait comme consultant pour le CBI... et pour Teresa. En 10 ans, ils avaient apprit à se connaître sur le bout des doigts, ils connaissaient les secrets de chacun, même les plus noirs, entre eux il n'y avait plus de secret... ou juste 1 : le fait qu'ils soient amoureux l'un de l'autre et qu'ils n'osaient pas se l'avouer.
Après une bonne heure à manger, à discuter et à rigoler, Jane proposa à Lisbon une ballade sur la plage qui était déserte en ce début de soirée. Lisbon accepta volontiers et prit l'initiative d'enlever les ballerines qu'elle portait, qui allait si bien avec cette magnifique robe ample qui lui arrivait légerement au dessus de genou. Quand elle a apprit d'Abbott qu'elle irait au Mexique en plein mois de Juillet, elle était rentrée chez elle pour préparer ses affaires comme lui avait conseillé Abbott et avait décidée d'opter pour une tenue simple et décontractée contre sa célèbre tenue qu'elle mettait pour travailler. Jane, en la voyant faire, décida également d'ôter ses tongs, savourant la chaleur du sable chaud sous ses pieds. Il prit des mains les ballerines de Lisbon qu'il déposa avec ses tongs à côté du panier qu'ils avaient tantôt utilisés.

Lisbon : « On ne vas pas laisser nos affaires ici quand même ? »
Jane :  « Ne vous inquiètez pas, personne ne viendra vous volez vos p'tites chaussures » dit-il sur un ton moqueur.

Sa réplique fit rire Teresa. Il est vraie que des vols de chaussures n'était pas fréquent d'autant plus que la plage était déserte. Elle se résigna donc à laisser ses affaires sans surveillance.
Tout les deux marchaient côte à côte, profitant de la chaleur nocture qu'il y avait, mais surtout profitant de la présence de l'autre. Tout à coup Lisbon prit dans sa main celle de Jane, ce geste était venu naturellement. Lorsqu'elle s'en redit compte, elle rougit aussitôt et enleva sa main. Elle était extrêmement génée. Mais face à sa gêne, Jane laissa apparaître un petit sourire et à son tour, il lui prit la main comme pour lui certifier que son geste ne l'avait pas deplu, bien au contraire. Au contact de la main de Jane dans la sienne, Lisbon sentit un frisson lui parcourir le corps. Elle regarda Jane et du regard elle lui demanda si c'est bien ce qu'il voulait ou bien qu'il avait tout simplement pas envie qu'elle ne se sente embarrassée. Jane la regarda et stoppa leur marche. Il fallait qui lui dise, et c'était le moment.

Jane : « Lisbon... Permettez-moi de vous appellez Teresa, j'aime prononcer ce si jolie prénom. Ecoutez, ce que je m'apprête à vous dire, jamais, oh non jamais j'aurais cru pouvoir le dire à nouveau... »
Lisbon : « ...Jane... »
Jane : « Teresa laissez moi parler, si jamais vous me coupez j'ai peur de ne plus avoir le courage de vous dire ce que je veux vous dire depuis bien longtemps déjà. Teresa, je vous remercierez jamais assez de tout ce que vous avez fait pour moi, vous m'avez soutenu, vous avez réparé mes pots cassés, vous m'avez aidé à traquer John leRouge sans même vous souciez de votre carrière, mais par dessus tout, vous m'avez apprit à vivre de nouveau. J'était tellement aveuglé par la vengeance que je ne mettait pas rendu compte que vous aviez fait rebattre mon cœur, et aujourd'hui je veux juste que vous sachiez... je vous aime Teresa, je vous ai toujours aimé et je vous aimerai toujours. »

A la fin de son monologue, Jane détourna son regard de celui de Lisbon dont on pouvait voir des larmes embrûmer ses yeux. Pour une fois il ne savait pas comment interprêter les larmes qu'elle avait à présent sur son visage. Il ne pouvait pas la regarder, de peur de réaliser qu'elle ne ressentait pas la même chose. Quant à Lisbon, elle essuya du revers de sa main les larmes qui avaient coulées sur sa joue. Depuis si longtemps elle avait rêvée d'entendre ses mots emplits d'amour de la bouche d'un homme, mais encore plus de celle de Jane. Elle ne savait pas quoi répondre, bien sur qu'elle ressentait la même chose, mais comment lui dire ? Quels mots utiliser ? Seront-ils à la hauteur de ce que Jane attendait ?
Elle prit alors son courage à deux mains, et c'est avec incertitude qu'elle commença à parler.

Lisbon : « Jane, je ne sais pas quoi répondre. Ce que vous venez de me dire me touche au plus haut point. Jamais un homme n'a été aussi tendre dans ses paroles que vous pour moi. Dans mon travail, je suis obligée de bien m'exprimer, mais concernant mes sentiments, je suis vraiment nulle. Je ne vais pas tourner autour du pot pendant longtemps encore, je vais parler avec des mots simples. Ja.. Patrick, je vous ai toujours apprécié pour ce que vous êtes, même si vous êtes quelque fois agaçant, vous êtes une personne avec un cœur en or. Vous n'avez jamais hésité à risquer votre vie pour sauver la mienne, vous avez peur des armes à feu et pourtant vous n'avez pas hésité à tuer un homme qui allait me tuer. Tout ça pour dire que je ne doute en aucun ca de vous semtiments à mon égard, mais... »
Jane : « ...Mais vous ne ressentez pas la même chose...je comprend. »
Lisbon : « Non Patrick, j'allait vous demander pourquoi avoir attendu si longtemps ? Patrick je vous aime, je vous aime dès l'instant où vous avez franchit les portes du CBI. Je vous ai toujours aimé »

Quand il entendit les paroles qu'elle venait de prononcer, il n'arrivait pas à y croire. Il ne pensait pas qu'elle allait lui dire qu'elle l'aimait ! Teresa Lisbon, cette magnifique femme au fort caractère mais au cœur tendre, cette femme qui lui a apprit à aimer de nouveau, l'aime en retour. Ces quelques paroles lui remit instantanément de la joie au cœur. A cet instant, il la fixait droit dans les yeux. Il savait ce qu'il devait ce passer, ce qu'il devait et voulait faire, mais il voulait faire perdurer le plaisir. Il pouvait lire dans ses yeux de Lisbon de l'attente, elle attendait que Jane fasse le premier pas ne voulant pas le brusquer, et Jane lui s'amuser à la laisser attendre, même dans les sujets sensibles, il voulait jouer. Il laissa apparaître un sourire taquin sur ses lèvres et elle comprit...il voulait jouer ? Alors elle le surprendrait. Sans préavis elle posa délicatement ses douces lèvres sur celle de Jane. Ce geste le surprit, elle venait de casser son jeu mais avant tout il ne s'attendait pas à ce qu'elle se jette à son cou. C'est alors qu'il se laissa submerger par la douceur de ses lèvres et répondit à son baiser, tout d'abord tendrement avant que la passion et le désir ne viennent se mélanger à leur baiser. A bout de souffle, ils détachèrent leurs lèvres de l'autre et se regardaient tendrement. Il était heureux qu'elle l'ai embrassé, même si c'est ce qu'il voulait aussi, c'est elle qui avait fait le premier pas. Il s'approcha à nouveau d'elle, passa délicatement une main sur sa joue avant de l'embrasser à nouveau, plus passionnément que le précédent. Il aimait plus que tout au monde cette femme et c'est avec amour qu'ils passèrent la nuit ensemble, à se prouver mutuellement l'amour qu'ils ont l'un envers l'autre.
avatar
Andréa171213
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane
Loisirs : lire, écrire, regarder des séries

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans toi je ne suis rien ^

Message  Andréa171213 le Dim 29 Mai 2016 - 20:00

Chapitre 3 ! Bonne lecture

Le soleil venait de se lever, laissant apparaître quelque rayon sur les visages apaisés de Patrick et Teresa. Tous deux dormaient à point fermé, Teresa dans les bras de Patrick. Leurs corps nus étaient recouverts d'un simple drap, les vêtements éparpillés dans la pièce, et une douce mélodie de chant d'oiseau se faisait entendre. C'était donc une bonne journée qui s'annonçait.
Teresa remua légèrement dans les bras de Patrick et ouvrit lentement les yeux. Elle releva la tête et vit Patrick qui la regardait, un sourire aux lèvres. Elle lui sourit à son tour et se redressa afin de pouvoir déposer un baiser sur ses lèvres. Le consultant la serra fort dans ses bras, comme pour s'assurer qu'elle ne partirait plus jamais. Il avait besoin d'elle dans sa vie et il ne comptait pas la laisser partir de sa vie une nouvelle fois. Teresa de son côté, elle se sentait réellement bien et en sécurité dans ses bras et à ses côtés et décida, même si c'était la première raison de sa venue, de ne rien dire à Patrick et de rester quelques temps avec lui. Elle ne voulait pas gâcher ce moment et voulait profiter de sa présence tant qu'elle le pouvait. Elle s'excusa auprès de celui-ci, se leva, enfila la chemise portée par Jane la veille, prit son téléphone et sortit de la chambre. Elle se dirigea dans le salon, simplement décoré, ne comportant que le nécessaire tout comme le reste de la maison. En réalité cette maison ressemblait plus à une petite cabane fleurie au bord de la mer. La vue était magnifique. Il n'y avait personne aux alentours, tout était calme. C'était bien plus agréable qu'à Sacramento où la circulation se faisait entendre à toute heure de la journée comme de la nuit. Elle sortit de la maison et s'asseye sur les marches. Elle composa un numéro et attendit que son interlocuteur réponde.
Lisbon : « Allo Van Pelt, préviens l'équipe que je ne rentrerai pas toute suite, prenez des congés vous les avez mérités, on reprend le travail dans un mois...oui un mois...merci...Au revoir »
Elle raccrocha et se leva quand elle sentit deux bras l'enlaçait à la taille.
Jane : « Alors comme ça tu comptes rester ici un mois ? »
Lisbon : « Oui... enfin si ça ne te dérange pas. »
Jane : « Non bien sûr que non, mais pourquoi seulement un mois ? Pourquoi ne pas t'installer ici ? »
Lisbon : « Patrick... je ne peux pas, j'ai mon travail, il y a l'équipe et ma famille aussi. Pourquoi toi tu ne reviendrais pas ? »
Jane : « Je suis recherché Teresa, mais j'ai bien compris que tu avais une solution pour ça, n'est-ce pas ? »
Lisbon : « En effet, mais s'il te plaît, ne me demande pas ce que c'est pour le moment »
Jane : « Je vais essayer »
Lisbon : « N'essaie pas, fais-le »
Jane : « Toujours à me donner des ordres à ce que je vois, ça m'avait manqué » dit-il sur le ton de la rigolade.
Sur la remarque du consultant elle rigola. Elle le remercia du regard de ne pas chercher à en savoir plus et elle s'approcha afin de l'embrasser tendrement. Après quelques minutes, elle se détacha de ses lèvres. Jane la regarda et un sourire narquois apparut sur son visage.
Lisbon : « Qu'est ce qu'il y a ? »
Jane : « Cette après-midi je t'emmène faire du surf »
Lisbon : « Quoi ?! Mais je ne sais pas faire du surf »
Jane : « Tu en a déjà fait ? »
Lisbon : « Euh... non pourquoi ? »
Jane : « Alors si tu en as jamais fait tu ne peux pas savoir si tu sais en faire »
En effet, elle le savait parfaitement bien, si elle n'avait jamais essayé, elle ne pouvait pas savoir si elle savait en faire. La matinée se déroula merveilleusement bien, Jane et Lisbon avaient tranquillement déjeunés, s'étaient habillés afin de pouvoir se rendre dans un magasin d'équipement pour sport aquatique du nom de « Aqua Equipment ». Main dans la main, ils déambulaient les rayons du rayon à la recherche des équipements du sport qu'ils allaient pratiquer cet après-midi. Après avoir demandé à une gentille femme, blonde à peu près une vingtaine d'années, où se trouvait le rayon surf, ils se dirigèrent vers celui-ci. Jane chercha dans le rayon et en sortit une combinaison pour homme, il la mit face à lui et sourit satisfait de sa trouvaille. Il le montra fièrement à Teresa comme un enfant qui était fière d'un dessin qu'il avait fait pour sa mère. Face à son comportement, elle ne put retenir un sourire. Il se dirigea vers les planches de surf avant de soudainement poser ses yeux sur les mains vides de Teresa.
Jane : « Teresa, il te faut une combinaison, pourquoi tu n'en choisi pas une ? »
Lisbon : « Je ne m'y connait vraiment pas, je sais pas quoi prendre. »
C'est alors que Jane fouilla à nouveau avant de sortir une combinaison mais cette fois-ci pour femme. Il la superposa devant Lisbon afin de s'assurer de la taille.
Jane : « Je pense que ça devrait être bon. Mais pour être sûr, tu vas devoir l'essayer. »
Sans même lui demander son avis, il l'a pris par la main et la guida jusqu'aux cabines d'essayages. Teresa entre dans la cabine N°3 tandis que Jane s'assit sur un fauteuil en face. Il était vraiment heureux de pouvoir partager sa passion pour le surf avec la femme qu'il aime. Avec Angela, il n'a pas eu l'occasion de le lui faire découvrir, ils s'étaient rapidement mariés et par la suite la petite Charlotte avait pointée le bout de son nez. Mais aujourd'hui il pouvait le faire avec la jeune femme brune se trouvant derrière ce rideau bleu de la cabine. D'ailleurs on pouvait l'entendre marmonner et râler derrière le rideau.
Jane : « Tu t'en sors Teresa ? »
Lisbon : « Arghh ça m'énerve, je n’arrive pas à enfiler ce truc »
Jane ne put contrôler sa folle envie de rigoler. Ça l'amusait de la voir, ou du moins de l'entendre, qu'elle ne s'en sortait pas alors qu'en temps normal elle était débrouillarde.
Lisbon : « Patrick tu n'es pas obligé de rigoler ! On n’a pas tous la chance d'avoir fait du surf avant » dit-elle en sortant de la cabine.
Lisbon : « Tu peux fermer la fermeture éclair s'il te plait ? »
Jane : « Bien sûr, comme vous voulez m'dame »
Elle lui tourna le dos afin qu'il puisse fermer la combinaison. Jane avait une magnifique vue sur le dos de Lisbon, dont la fermeture allait du bas des reins au haut du dos, juste en dessous de la nuque.
Il caressa du bout des doigts le dos de sa bien-aimée avant de remonter avec la fermeture éclair, pour ensuite embrasser le cou de sa celle-ci qui frissonna à chaque fois que sa peau rentrait en contact avec celle du blondinet.
Elle se retourna et fit face à Jane. Il la contemplait, tellement elle pouvait être belle dans cette combinaison. En réalité, peu importe la tenue qu'elle portait, elle restait toujours sublime aux yeux de Jane.
avatar
Andréa171213
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane
Loisirs : lire, écrire, regarder des séries

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans toi je ne suis rien ^

Message  FanMentalist le Ven 17 Juin 2016 - 23:02

Waouhhhh juste magnifique ! J'adore ! Vivement la suite ! Merci pour le moment de bonheur en lisant ta fanfics ! VLS :)
avatar
FanMentalist
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans toi je ne suis rien ^

Message  Andréa171213 le Mar 5 Juil 2016 - 20:54

Oh merci beaucoup ça me fait très plaisir qu'elle te plaise ! Je tiens aussi à m'excuser de la longue attente mais je passais le bac j'avais donc pas trop de temps mais vu que c'est fini je devrais poster d'ici quelques jours :)
Merci beaucoup pour ton commentaire il fait très plaisir :)
avatar
Andréa171213
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane
Loisirs : lire, écrire, regarder des séries

Revenir en haut Aller en bas

J'adore !

Message  Paiw le Mar 12 Juil 2016 - 14:44

J'adore ! Vivement la suite que j'attends avec impatience !
:)
avatar
Paiw
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans toi je ne suis rien ^

Message  Andréa171213 le Mar 12 Juil 2016 - 16:09

Bonjour à tous ! Merci beaucoup pour vos commentaires, ça me fait très plaisir ! Voici la suite =) Bonne lecture study


1 mois plus tard

Tout allait toujours aussi bien entre les deux tourtereaux, après cette fameuse journée surf, ils étaient rentrés pour diner le repas que Lisbon s'était proposé de faire :poulet rôti et haricots verts et pour le dessert ils avaient achetés de la glace à la vanille. Le diner s'était bien déroulé tout comme la nuit qui avait suivie.

Durant ce mois ci, ils avaient fait toutes sortes d'activités, comme la pêche, ou encore la petite partie de poker qu'ils avaient fait avec les voisins de Jane. Lisbon et Jane étaient sur un petit nuage, et ces vacances ont étaient un réel bonheur. Mais leur bonheur allait devoir s'arrêter puisque en effet dans deux semaines Lisbon devait retourner travailler à Sacramento, et elle espérait pouvoir rentrer avec Jane.

Ils étaient allongés sur le canapé à regarder un film, et Lisbon décida qu'il était temps qu'elle le lui dise.

Lisbon : « Patrick ? »

Jane : « Oui ? »

Lisbon : « Merci de ne pas avoir persisté pour que je te dise ce que je devait te dire il y a un mois, mais je crois qu'il faut que je t'en parle le temps que tu puisses réfléchir »

Jane : « Ah oui c'est vrai, j'avais presque oublié, mais à quoi je devrait réfléchir ? »

Lisbon se redressa et se tourna vers lui

Lisbon : « Tout d'abord merci pour ces vacances formidables, c'était vraiment agréable, jamais je ne voudrait que sa se finisse, mais il faut bien que je retourne travailler. En fait.. si au départ je suis venue ici, c'est parce que... Abbott m'a envoyé.. »

Jane : « Quoi ?! Mais pourquoi ? »

Jane s'était mit en position assise et son visage, auparavant détendu, était à présent contrarié.

Lisbon : « Il est venue me voir à mon bureau, il savait qu'on était restés en contact et il savait où tu était... »

Jane : « ... Tu lui a dit où je me trouvait ?! »

Lisbon : « Quoi ?! Bien sur que non ! Les lettres que tu m'envoyais étaient surveillés, c'est comme ça qu'il la su »

Jane : « Et qu'est ce qu'il attend ? Que tu livres au FBI ? Tu es venue pour m'envoyer en prison ?! »

Lisbon : « Patrick.. non, je ne suis pas là pour t'envoyer en prison, Abbott a un marché à te faire »

Jane : « Et qu'est ce qu'il me veut ? Et pourquoi t'avoir envoyé toi ? Il pouvait pas venir ? »

Lisbon : « Ils m'ont envoyés car je restais l'une des personnes qui était proche de toi, et ils savaient que m'envoyer moi ferais pencher la balance, il est clair que tu aurais refuser si c'était Abbott lui même qui était venu. Mais Abbott voulait que je te dise qu'il te propose de travailler comme consultant au FBI et en échange de 5 ans de services minimum, ils effacent ton casier judiciaire. Ils considèrent le John Le rouge plus comme un service rendu au monde qu'un crime commit. C'est pour cela qu'ils te donnent une chance de tout recommencer »

Jane : « Et pourquoi je ferais ça ? Je n'ai rien à gagner en retournant là-bas »

Suite à sa remarque, et vu le changement d'expression du visage de la jeune femme, il se rendit vite compte qu'il avait dit une bêtise. Bien sur qu'en retournant là-bas il serait gagnant, il pourrait être plus proche de Lisbon.

Jane : « Je... je.. désolé, ce n'est pas ce que je voulais dire. »

Lisbon : « Je sais Patrick, tu ne vois pas pourquoi tu reviendrais travailler pour la justice puisque tu n'a plus de motivation »

Elle avait vu juste. Mac seule raison qui l'avait poussé à travailler pour le CBI, c'était pour pouvoir venger la mort de sa famille. Mais aujourd'hui, rien ne pouvait le pousser à vouloir travailler pour le FBI. Sauf que là, Teresa Lisbon rentrait en jeu, et c'est la seule motivation qu'il pourrait y avoir pour qu'il accepte, le fait de se rapprocher d'elle, la femme qui occupe maintenant son cœur. Même si il serait à quelques kilomètres de Sacramento, il serait tout de même largement plus proche. Durant ce mois passé avec elle, il avait comprit à quel point elle avait prit une place importante dans sa vie, il était enfin prêt à démarrer une nouvelle vie, à tourner la page, et si il voulait vraiment le faire, il fallait qu'il le fasse avec Teresa, il voulait le faire avec elle. A présent, et ce déjà depuis bien longtemps, elle avait tout aussi d'importance que sa défunte femme. Avec Angela il avait trouvé la femme de sa vie, mais avec Teresa, il avait trouvé également la femme de sa vie mais aussi son âme sœur . Il l'aimait d'un amour inconditionnel, et sans elle, il ne serait rien.

Jane : « D'accord, j'accepte, je reviens à une condition, que tu travailles pour le FBI toi aussi. »

Lisbon : « Patrick je ne peux pas, je travaille déjà pour le CBI, j'aime mon boulot et je peux pas laisser tomber mon équipe. Et en plus si je travaille pour le FBI, nous ne pourrons plus être ensemble. »

Jane : « Dans ca cas, emménage avec moi, on se trouve un appartement à équidistance de nos lieux de travaille »

Lisbon : « Tu sais qu'il y a un bureau du FBI à San Francisco ? Tu pourrais travailler là-bas et sa serait beaucoup plus simple, mais va falloir voir si Abbott serait d'accord, et sa risque d'être compliqué dans la mesure où il te fait déjà une grosse faveur la ! »

Jane : « Passe moi le numéro de Abbott s'il te plaît »

Sans hésiter, elle se leva et alla fouiller dans son sac à la recherche du numéro qui se trouvait inscrit sur un bout de papier. Elle vérifia si c'était bien le numéro de Dennis Abbott et lui tendit le papier. Il le prit et composa le numéro sur son téléphone.

Homme : « Abbott »

Jane : « Agent Abbott, ça fait plaisir d'entendre votre voix. »

Abbott : « Oh Jane c'est vous ? Comment s'est passé vos vacances avec Lisbon ? »

Jane : « Nous savons très bien tout les deux où vous voulez en venir. J'accepte de venir travailler avec vous mais à une condition...disons 2 »

Abbott : « Je savez qu'il devait forcément il y avoir des conditions avec vous. Un casier vierge ne vous suffit pas ? »

Jane : « Non sa ne me suffit pas. Si vous voulez que je travaille pour le FBI, sa sera à San Francisco, pas ailleurs. Ensuite je veux pouvoir entretenir une relation avec l'agent Lisbon, peut importe nos grades ou nos travaille, c'est pas trop demandé ? »

Abbott : « Concernant l'agent Lisbon et vous.. et bien je ne vois aucuns inconvénients, c'est votre vie personnelle. Pour ce qui est de San Francisco je vais faire les démarches nécessaires. De toute manière je veux vous avoir à l'œil »

Jane : « Je viendrais travailler seulement quand j'aurais une confirmation formelle de mes demandes. »

Abbott : « Je vous envoie tout ça »

Jane : « Je ne vous donne pas mon adresse, vous la connaissait je crois »

Abbott : « En effet, nous la connaissons »

Jane : « Bien. Au revoir Abbott. » et il raccrocha.

Voilà ! Désolée si le chapitre est plus court que les autres, mais la suite sera sans doute plus longue. Bonne journée à tous
avatar
Andréa171213
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane
Loisirs : lire, écrire, regarder des séries

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans toi je ne suis rien ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum