Jane voit rouge ^

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Ven 5 Mar 2010 - 17:20

Les personnages ne m'appartiennent pas et les séries.
C'est un crossover entre NCIS et The Mentalist.
résumé : Un couple est retrouvé mort à Washington, alors que le NCIS est sur l'affaire une équipe du CBI est envoyé sur place pour les aider. Cette affaire concernerait un tueur bien connu de ce service....
( N'étant pas amie avec la grammaire et l'orthographe, je suis désolée si il y a des fautes ^^ problème de dyslexie ) (voilà mes montages, c'est pas super bien fait mais j'aime bien faire ça pour illustrer mes histoires^^)


INTRODUCTION :

Gibbs avait été appelé sur le lieu d'un crime particulièrement atroce : un marin et sa femme avaient été massacrés dans leur maison. Le chef du NCIS en avait vu des crimes horribles, voir sanguinaires, mais cette façon de tuer n'avait jamais été pratiqué chez lui, dans sa ville. C'était son territoire et là sur cette enquête il allait avoir affaire au pire tueur de sa carrière. Alors que DiNozzo prenait la chambre des victimes en photo, Ziva examina la pièce, apparemment rien n'avait été volé. Docky était agenouiller près du lit et observait le corps maculé de sang de la femme. MacGee, lui n'avait toujours pas réglé son problème du sang et vu la quantité qui régnait dans cette pièce, Gibbs l'avait mis de corvée de voisinage, ce qui arrangeait bien le jeune agent.
Soudain, alors que Gibbs venait enfin de sortir de ses pensées, il demanda à ses hommes :
"Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce que ce signe signifie?
_ Heu...C'est un smiley ! rétorqua Tony en se frottant le front comme si ce geste pouvait l'aider à trouver une réponse à la question de son chef.
_ Je sais bien que c'est un sourire ! Mais pourquoi il est là? !
Le smiley en question était au dessus du lit, c'était la signature d'un tueur en série bien connut en Californie. Une voix s'exclama derrière Gibbs.
_ C'est signé John le Rouge ! Je reprends l'affaire !
_ Quoi?! s’exclama Gibbs en se retournant. Il vit un homme élégant, blond avec de jolie bouclette et au regard bleu ensorcelant. Celui-ci vit Gibbs de mauvais poil, et voyant sa chef arrivé il fit un pas en arrière se mit derrière elle et dis presque immédiatement après Gibbs :
_ C'est elle ! lança-t-il avec un regard apeuré d'enfant de quatre ans.
_ Vous êtes qui vous? interrogea Gibbs.
_ Agent Teresa Lisbon...L'homme aux bouclettes blondes fit un sourire arrogant et espiègle à la fois qui était adressé aux agents du NCIS et en particulier à Gibbs, mais Lisbon allait lui faire retirer son sourire arrogant en finissant sa phrase.
_ Nous travaillons avec vous sur cette affaire !
_ Quoi?! Mais non ! C'est notre affaire !
_ Jane...Elle lui fit les gros yeux ce qui eut pour effet de le faire taire enfin presque car Patrick Jane pouvait être à la fois un adulte très talentueux dans l'art de la manipulation mais il pouvait aussi très vite devenir un vrai gosse de 4 ans et par conséquent être incapable de se taire pendant plus de 10 minutes.
Jane se mit dans un coin et bouda, il faisait une moue amusante mais en même temps il écoutait ce qui se passait et ce qui se racontait. Le reste de l'équipe de Lisbon venait de rentrer dans la chambre, Rigsby, un des hommes s'exclama :
_ La vache ! Ce type est sacrément frapper !
_ Hey ! Pourquoi tu crois qu'on est là? demanda l'asiatique à côté de lui.
Tony vit Van Pelt, une très joli jeune femme, qui malheureusement pour lui avait le béguin pour son collègue et amis Rigsby, tout comme lui avait le béguin pour elle.
_ Salut, agent Tony DiNozzo, vous êtes?
_ Grace Van Pelt! lâcha Jane.
_ Pourquoi tu fais sa? demanda-t-elle d'un air énervée, elle n'aimait pas lorsque Jane faisait ça.
_ Bon c'est quoi ce cirque? interrogea Gibbs d'un air grave, agacé et très en colère.
_ On travaille avec vous sur cette affaire...
_ Et lui c'est qui? demanda de nouveau Gibbs, qui n'avait l'air d'avoir aucunement confiance en ces hommes et femmes devant lui.
_ Patrick Jane...se présenta l'homme.
_ C'est un emmerdeur notoire qui nous donne un coup de main dans nos affaires ! Vous aurez envie de le tuer mais je serais là pour le surveiller, il ne devrait pas faire de bêtise !
Jane la regarda l'air de dire :" Quoi je suis si turbulent que ça?". Gibbs laissa échapper un sourire narquois envers Jane, il commençait à apprécier cette femme devant lui.

... à suivre ...


Dernière édition par lutin31 le Ven 12 Mar 2010 - 19:52, édité 1 fois
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  JaneCBI le Ven 5 Mar 2010 - 17:51

lutin31 a écrit:Les personnages ne m'appartiennent pas et les séries.
C'est un crossover entre NCIS et The Mentalist.
résumé : Un couple est retrouvé mort à Washington, alors que le NCIS est sur l'affaire une équipe du CBI est envoyé sur place pour les aider. Cette affaire concernerait un tueur bien connu de ce service....
( N'étant pas amie avec la grammaire et l'orthographe, je suis désolée si il y a des fautes ^^ problème de dyslexie )

INTRODUCTION :

Gibbs avait été appelé sur le lieu d'un crime particulièrement atroce : un marin et sa femme avaient été massacrés dans leur maison. Le chef du NCIS en avait vu des crimes horribles, voir sanguinaires, mais cette façon de tuer n'avait jamais été pratiqué chez lui, dans sa ville. C'était son territoire et là sur cette enquête il allait avoir affaire au pire tueur de sa carrière. Alors que DiNozzo prenait la chambre des victimes en photo, Ziva examina la pièce, apparemment rien n'avait été volé. Docky était agenouiller près du lit et observait le corps maculé de sang de la femme. MacGee, lui n'avait toujours pas réglé son problème du sang et vu la quantité qui régnait dans cette pièce, Gibbs l'avait mis de corvée de voisinage, ce qui arrangeait bien le jeune agent.
Soudain, alors que Gibbs venait enfin de sortir de ses pensées, il demanda à ses hommes :
"Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce que ce signe signifie?
_ Heu...C'est un smiley ! rétorqua Tony en se frottant le front comme si ce geste pouvait l'aider à trouver une réponse à la question de son chef.
_ Je sais bien que c'est un sourire ! Mais pourquoi il est là? !
Le smiley en question était au dessus du lit, c'était la signature d'un tueur en série bien connut en Californie. Une voix s'exclama derrière Gibbs.
_ C'est signé John le Rouge ! Je reprends l'affaire !
_ Quoi?! s’exclama Gibbs en se retournant. Il vit un homme élégant, blond avec de jolie bouclette et au regard bleu ensorcelant. Celui-ci vit Gibbs de mauvais poil, et voyant sa chef arrivé il fit un pas en arrière se mit derrière elle et dis presque immédiatement après Gibbs :
_ C'est elle ! lança-t-il avec un regard apeuré d'enfant de quatre ans.
_ Vous êtes qui vous? interrogea Gibbs.
_ Agent Teresa Lisbon...L'homme aux bouclettes blondes fit un sourire arrogant et espiègle à la fois qui était adressé aux agents du NCIS et en particulier à Gibbs, mais Lisbon allait lui faire retirer son sourire arrogant en finissant sa phrase.
_ Nous travaillons avec vous sur cette affaire !
_ Quoi?! Mais non ! C'est notre affaire !
_ Jane...Elle lui fit les gros yeux ce qui eut pour effet de le faire taire enfin presque car Patrick Jane pouvait être à la fois un adulte très talentueux dans l'art de la manipulation mais il pouvait aussi très vite devenir un vrai gosse de 4 ans et par conséquent être incapable de se taire pendant plus de 10 minutes.
Jane se mit dans un coin et bouda, il faisait une moue amusante mais en même temps il écoutait ce qui se passait et ce qui se racontait. Le reste de l'équipe de Lisbon venait de rentrer dans la chambre, Rigsby, un des hommes s'exclama :
_ La vache ! Ce type est sacrément frapper !
_ Hey ! Pourquoi tu crois qu'on est là? demanda l'asiatique à côté de lui.
Tony vit Van Pelt, une très joli jeune femme, qui malheureusement pour lui avait le béguin pour son collègue et amis Rigsby, tout comme lui avait le béguin pour elle.
_ Salut, agent Tony DiNozzo, vous êtes?
_ Grace Van Pelt! lâcha Jane.
_ Pourquoi tu fais sa? demanda-t-elle d'un air énervée, elle n'aimait pas lorsque Jane faisait ça.
_ Bon c'est quoi ce cirque? interrogea Gibbs d'un air grave, agacé et très en colère.
_ On travaille avec vous sur cette affaire...
_ Et lui c'est qui? demanda de nouveau Gibbs, qui n'avait l'air d'avoir aucunement confiance en ces hommes et femmes devant lui.
_ Patrick Jane...se présenta l'homme.
_ C'est un emmerdeur notoire qui nous donne un coup de main dans nos affaires ! Vous aurez envie de le tuer mais je serais là pour le surveiller, il ne devrait pas faire de bêtise !
Jane la regarda l'air de dire :" Quoi je suis si turbulent que ça?". Gibbs laissa échapper un sourire narquois envers Jane, il commençait à apprécier cette femme devant lui.

... à suivre ...

Excellent, j'ador !!!! La suite !!
avatar
JaneCBI
Agent de circulation
Agent de circulation

Masculin Personnage préféré : Patrick Jane et Jonh le rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Marine59 le Ven 5 Mar 2010 - 17:58

J'adore trop le début , vite la suite Very Happy
avatar
Marine59
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon ♥
Loisirs : equitation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Eloa le Ven 5 Mar 2010 - 19:04

J'adore cette introduction !! bravo Vivement la suite !! :vivement:
avatar
Eloa
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Ven 5 Mar 2010 - 19:25

Merci a tous pour ces compliments, je ne suis pas habituée à avoir autant de réponse sur mes histoires aussi vite, donc pardonné moi pour le temps que je mettrais pour répondre. Sinon la suite de l'histoire est déjà écrite et il me reste un chapitre 1/2 à écrire, donc je les posterais assez lentement pour me laisser le temps de trouver d'autre idées et pour éviter que vous atendiez trop longtemps. ^^
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Invité le Ven 5 Mar 2010 - 20:06

Suis obligé de te dire que j'adore cette fic, que j'aime au plus au point et que plus le temps passe et plus je suis accros à tes histoires? ^^"
Vivement que je lise le dernier chapitre <3
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Ven 5 Mar 2010 - 20:29

merci Reira^^ Heureusement que tu me suis depuis le début ou presque^^ en tout cas merci a toi pour ton soutien et pour tes critiques constructive ^^
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  alixmarion le Sam 6 Mar 2010 - 20:51

alors là ya pas à dire !!
j'adore, on s'y croirait !
j'ai l'impression de voir un épisode !!
la façon dont tu cernes les persos est excellente et ton style est tres joli !!

j'adore la phrase de Lisbon qui commence par "c'est un emmerdeur notoire" j'ai bien ri !!!

continue comme ça !!
la suite st p ? drunken
avatar
alixmarion
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon.
Loisirs : Ski.
Localisation : You know what makes me feel better ? Pushing you in the nose !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Sam 6 Mar 2010 - 21:12

coucou Merci pour tes compliments, sa fait plaisir de voir que des personnes aiment ce qu'on fait. J'espère que la suite plaira autant^^ prie
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Marine59 le Sam 6 Mar 2010 - 21:32

Poste la viiite Very Happy Very Happy
avatar
Marine59
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon ♥
Loisirs : equitation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  alixmarion le Sam 6 Mar 2010 - 21:37

e rien c'est sincere Wink
oui c'est kan que t postes la suiiite ?

(desolée suis une grosse fouteuse de pression)
avatar
alixmarion
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon.
Loisirs : Ski.
Localisation : You know what makes me feel better ? Pushing you in the nose !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Léa le Sam 6 Mar 2010 - 21:39

Woa, j'aime beaucoup ce début ! T'as bien cerné les persos, bravo.
En plus de ça, 2 séries géniales réunies, que demander de plus ? Ah oui, une suite peut-être ! J'espère que tu trouveras plein d'idées et que tu posteras vite study
avatar
Léa
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Dim 7 Mar 2010 - 11:09

Merci beaucoup pour tous ces encouragements ^^ bah en faite vous allez rire mais, je ne sais plus comment on poste les fan fiction :peur3: donc bah je vais attendre de voir Reira pour mettre la suite et rien que pour me faire pardonner de se lapse de temps d'attente je mettrais deux chapitres ^^
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Marine59 le Dim 7 Mar 2010 - 11:11

Ah cool ! Merci Very Happy
avatar
Marine59
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon ♥
Loisirs : equitation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Dim 7 Mar 2010 - 11:27

Voilà comme convenu la suite de ma fan fiction^^ Logiquement il y a des montages a chaque chapitre mais j'ai pas compris comment on les met donc bah ils viendronts par la suite^^ Bonne lecture...


Chapitre 1 :

3 heures plutôt...Sacramento...
Allongé dans son canapé, Patrick Jane, rêvassait, il pensait à sa vie d'avant, lorsque tout était encore beau et sans cauchemar...Chaque nuit il se réveillait avec ce souvenir, ce sourire, cette vision qu'il voulait oublier plus que tout au monde...Pourtant il s'y rattachait, c'était sa quête et il avait parfois du mal à penser à autre chose...Patrick sentit une vibration dans l'une de ses poches, il ne comprit pas sur le coup ce qui se passait puis il réalisa que c'était son portable. En regardant le réveil près de lui, il vit que ce n'était pas Lisbon étant donné qu'il n'était que 5H00 du matin, alors il regarda ce message qu'il venait de recevoir :" Du sang coulera encore, tant que tu ne m'auras pas attrapé ! JR". Jane savait de qui provenait le message, il se redressa et relut le message au moins quatre fois, il n'en revenait pas comment avait-il eut son numéro? Qui seraient ses prochaines victimes? Patrick respira un bon coup, et décida de garder ce message pour lui et de ne rien dire à ses coéquipiers. Il s'habilla, mis son costume gris et s'en alla aux bureaux du CBI. Arrivé sur place il vit ces collègues masculins Kimball Cho et Wayne Rigsby assis à leur bureau, ils travaillaient sur des dossiers, passaient des coups de téléphones, cela ressemblait assez fortement à des recherches pour une affaire. Jane leur demanda :
"On a une affaire?
_ Oui !lança Cho.
_ Ravi de voir que le beau soleil de dehors ne te rend pas plus souriant Cho ! rétorqua Jane avec un air arrogant.
_ Tu ne peux pas nous aider au lieu de faire le mariole? rétorqua son collègue asiatique.
_ Non ! Je suis consultant pas flic. répondit-il avec un sourire arrogant comme d'habitude.
_ Et pourquoi d'habitude tu ne fais pas cette différence? demanda Rigsby.
_ Je la fais...Mais j'aime bien vous entendre raller pour me dire au final que j'ai raison !
_ T'es vraiment un enfoiré !
_ Qui est un enfoiré? demanda Lisbon, une femme brune aux yeux bleu, élégante et ayant un petit air de sévérité dans la voix.
_ Personne patron ! rétorqua Rigsby.
_ Jane, patron ! lança Cho.
_ Hey ! Pourquoi t'es pas sympas avec moi, aujourd'hui? demanda Jane comme un gosse qui vient de perdre son meilleur ami.
_ Quoi?! Tu as déjà oublié? s'exclama Cho.
_ Oublié quoi? Rétorqua Jane qui pour une fois ne comprenait rien du tout.
_ Le coup avec la sorcière?! s'écria son collègue qui d'habitude était d'un calme olympiens presque inhumain.
_ Quoi? De quoi tu parles?
_ Fais pas l'innocent, je sais que tu t'es bien foutu de moi !
_ Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer? demanda Jane.
_ Je crois que ce que Cho veut vous faire comprendre, c'est que le prendre pour un pigeon c'est pas la meilleur chose à faire ! expliqua Lisbon. Vous devriez vous excusez...murmura-t-elle.
_ Oh !! Je vois...Kimball Cho, je suis vraiment désolé, ce que j'ai fais est injuste et inadmissible, je comprendrais parfaitement que vous ne vouliez plus me parlez ! Jane fit la même tête qu'un homme infidèle demandant pardon a sa femme.
_ Tu peux vraiment pas t'en empêcher? demanda Cho.
_ Non ! répondit Jane en rigolant. Bon alors c'est quoi cette affaire? demanda-t-il en se frottant les mains. Parce que c'est pas que je m'ennuis mais presque.
Tous se regardèrent, comment pouvaient-ils lui dire l'enquête sans qu'il ne réagisse mal? Lisbon se lança :
_ Heu, écoutez Jane, notre enquête est...
_ Quoi? Allez, je ne suis plus un gamin, dites moi ce qu'il se passe?
_ Elle concerne John le Rouge ! lâcha-t-elle.
_ Quoi?! fit-il, son regard changea, tout comme sa manière d'agir, ce n'était plus un adolescent provocateur mais un adulte qui souffrait, ce changement de caractère se fit ressentir sur son visage qui avait effacé son jolie sourire moqueur pour un regard noir et une mâchoire fermer à toute communication. Il ne dit une seule chose :
_ Où est-ce?
_ A Washington, on devra collabo...
_ On y va.
Jane partir le premier, lorsqu'il était comme ça, Lisbon ne le laissait jamais seul, c'était hélas le meilleur moment pour Patrick Jane de faire des conneries capable de le mettre en danger.
_ On le suit et on le surveille. Je vous préviens si il lui arrive quelque chose c'est pour notre grade et si c'est lui qui fait une connerie c'est la même conséquence."
Tous montèrent dans le 4X4 noir aux vitres tintées et partir en direction de l'aéroport qui devait les mener jusqu'a Washington. Le vol dura 2heures, deux heures de silence pour Jane, qui ne pouvait s'empêcher de penser à ce tueur. Ce fantôme qu'il recherchait depuis presque cinq ans. Cet homme qui lui avait prit ce qu'il avait de plus cher. Ils finirent par arriver et ils prirent deux taxis qui les emmenèrent jusqu'à une grande maison dans un quartier de militaire, tout un tas de gens s'étaient entassés devant la maison où des agents du NCIS se trouvaient. Lorsque toute l'équipe de Lisbon fut rassemblée, elle donna ses ordres sans détourner le regard de la maison :
"Bon, Rigsby et Van Pelt vous vous occupez des voisins les plus proches, Cho et Jane avec moi...
Il eut un froid, où était passé Patrick Jane?
_ Où est Jane? demanda la femme brune.
_ On n'en s'est rien ! lâchèrent les autres.
Soudain ils entendirent un homme dire :" Quoi ! "
_ Oh non, c'est pas vrai, qu'est-ce qu'il a encore fait ! lança Lisbon en courant vers la maison. Un jeune agent du NCIS, ne voulut pas la laisser entrée, Cho, Rigsby et Van Pelt restèrent dehors à lui expliquer qui ils étaient."
Dans la maison, Lisbon arriva et vit un homme grisonnant et très énervé, elle comprit que Jane avait encore fait une connerie :
"On se calme CBI !
Jane se mit derrière elle, il dit :
_ C'est elle !
Puis à voix basse il dit à Lisbon :
_ Je vous jure que je n'ai rien fait, ayez confiance?!
_ Quoi avoir confiance en vous? Pas question ! Elle reprit à voix haute. Nous sommes du CBI et nous devons travailler avec vous.
_ Quoi?! Mais non, c'est mon affaire !
_ Non, Jane, c'est mon affaire pour commencer et là on…
_ Vous êtes qui pour commencer? interrogea Gibbs en la coupant.
_ Agent Teresa Lisbon...Nous travaillons sur cette affaire ! Et notre chef nous a demandé de collaborer.
_ Ce qu'elle veut dire, c'est que nous sommes ravis que vous ayez ramassé les indices maintenant vous allez nous les remettre et nous laisser faire notre travaille ! lança Jane avec un sourire moqueur, arrogant et sur de lui.
_ Jane...Elle lui fit les gros yeux ce qui eut pour effet de le faire taire.
Enfin Patrick Jane pouvait être à la fois un adulte très talentueux dans l'art de la manipulation et du tapage sur les nerfs mais il pouvait aussi très vite devenir un vrai gosse de 4 ans et par conséquent être incapable de se taire pendant plus de 10 minutes. Il resta dans son coin et bouda, il restait tout de même attentif aux paroles de ses collègues et des ces ''intrus''. Il vit le reste de l'équipe de Lisbon arriver ainsi que ce jeune agent ayant essayé de les arrêter plus tôt. Rigsby s'exclama :
_ La vache ! Ce type est sacrément frapper !
_ Hey ! Pourquoi tu crois qu'on est là? demanda Cho à côté de lui.
Tony vit Van Pelt, une très jolie jeune femme, qui malheureusement pour lui avait le béguin pour son collègue et ami Rigsby, tout comme lui avait le béguin pour elle.
_ Salut, agent Tony DiNozzo, vous êtes?
La jeune femme ne voulut pas répondre, cela faisait seulement 9 mois qu'elle était dans l'équipe de Lisbon, la peur de faire des erreurs l'obsédait encore tout comme l'envie folle de faire ses preuves. Jane, regarda Tony et lui dit :
_ Grace Van Pelt ! lâcha Jane. Mais c'est pas la peine de la draguer elle est amoureuse !
_ Pourquoi tu fais ça? demanda-t-elle d'un air énervé.
_ Bon c'est quoi ce cirque? interrogea Gibbs d'un air grave, agacé et très en colère.
_ On doit travailler avec vous sur cette affaire... reprit Lisbon d'un ton calme.
_ Et lui c'est qui? demanda de nouveau Gibbs, qui n'avait l'air d'avoir aucunement confiance en ces hommes et femmes devant lui.
_ Patrick Jane...se présenta l'homme avec un beau sourire sur de lui.
_ C'est un emmerdeur notoire qui nous donne un coup de main dans nos affaires ! Vous aurez surement envie de le tuer mais je serais là pour le surveiller, il ne devrait pas faire de bêtise !
Jane la regarda l'air de dire :" Quoi je suis si turbulent que ça?". Gibbs laissa échapper un sourire narquois envers Jane, il commençait à apprécier cette femme devant lui.
Soudain Jane se stoppa net, il recula et sortie de la pièce, personne ne comprit ce qui lui arrivait. Lisbon fit :
_ Rigsby avec lui !
_ Bien chef !
_ Ne me dites pas que vous le surveiller comme un gamin? demanda Ziva, stupéfaite par l'attitude des agents du CBI.
_ Quand vous connaitriez mieux Patrick Jane, vous saurez vous même qu'il faut le surveiller comme l'huile sur le feu !
_ Vous savez ce qu'il a? demanda Gibbs.
_ Non, mais il regardait les corps, c'est la première fois qu'il réagit comme ça ! répondit Van Pelt.
_ Je sais comment c'est passé le crime...lança Jane revenu dans la pièce.
_ Partager c'est bien, Jane ! lança Lisbon.
Gibbs le regarda comme un extraterrestre, pour lui ce n'était pas possible qu'il le sache.
_ La femme a été faire sa douche, ce qui explique pourquoi le peignoir traine sur la chaise. L'homme été au lit, il s'apprêtait à passer à l'acte, surement parce que l'homme devait être en permission et qu'ils n'avaient pas beaucoup de temps pour être ensemble. John le Rouge est rentré par la porte d'entré, il a dut utiliser une épingle à nourrice, comme à son habitude, il a maitrisé le mari, l'élément le plus dangereux. Puis il s'en est prit à la femme, après l'avoir tué sous les yeux de son mari, il a tué le mari.
_ Comment savez-vous tout ça? demanda Ziva.
_ Votre médecin légiste vous dira que ces deux personnes ont été tué de 55 coups de couteaux dans la poitrine comme les rois du bistouri, que l'homme a eut des coupures sur les bras et les jambes et que la femme a eut le même traitement. Le smiley a été fait avec le sang de la femme et John le Rouge lui a aussi vernit les ongles de pieds avec son sang.
_ Vous croyez vraiment que je vais me fier à des élucubrations d'un malade? interrogea Gibbs. Vous n'avez pas de preuves de ce que vous avancez !
_ Attendez deux minutes agent Gibbs, moi non plus ça ne me plais pas de devoir travailler avec vous, mais je n'ai pas insulté vos partenaires ! aboya Lisbon.
_ Non, laissez Lisbon. C'est vrai, je n'ai pas de preuves de ce que j'avance mais vous n'en avez pas non plus? demanda Jane avec un sourire arrogant et provocateur.
_ Vous vous foutez de moi?! demanda Gibbs en s'approchant de Jane. Lisbon sentit une tension particulière entre les deux hommes.
_ Pas du tout ! répondit Jane en s'écartant près de la fenêtre. Mais regardez, rien n'a été volé, ni déplacé, comment vous l'expliquez? L'homme a le regard tournez vers le plafond, pas vers sa femme, ce qui montre qu'il n'a pas voulut lui dire au revoir car il savait qu'elle était déjà morte.
_ Comment vous le savez? demanda Tony complètement envouté par ce médium.
_ Je connais très bien ce tueur. lança Jane en regardant vers la femme.
_ Quoi ? Comment ça, vous la connaissez bien, vous êtes un de ses amis? plaisanta de nouveau l'agent.
Mais la blague qu'il venait de dire ne fit rire personne sauf lui, Jane le regarda, puis fixa Lisbon et partie se mettre devant une des voitures du NCIS, qu'il avait repéré en arrivant.
Lisbon s'exclama d'un ton encore plus mal aimable que Gibbs :
_ Vous pouviez pas garder cette remarque pour vous?!
Gibbs ne comprit pas la réaction de toute cette équipe hors norme.
_ C'est quoi le problème? demanda Tony en voyant Lisbon sortir de la pièce et rejoindre Jane.
_ Jane a perdu sa famille...
_ Quoi? Et c'est une blague qui le fait réagir comme ça? rétorqua Tony, qui ne semblait pas comprendre.
_ Vous ne comprenez pas ! C’est ce tueur qui a massacré sa femme et sa fille !
Cho décroisa ses bras et sorti en compagnie du reste de l'équipe pour aller rejoindre leur chef et Jane.
_ Patron, on fait quoi maintenant? demanda Tim.
_ Jetro, avant que tu prennes une décision, sache qu'a priori, cet homme a parfaitement raison sur ce qui a provoqué la mort de ce jeune couple.
_ On va tous aux bureaux, on les emmène aussi ! annonça Gibbs."

a suivre....


Dernière édition par lutin31 le Ven 12 Mar 2010 - 19:53, édité 1 fois
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Dim 7 Mar 2010 - 11:30

La suite^^


Chapitre 2 :

L'équipe de Lisbon avait été séparée en deux groupes : Cho, Van Pelt et Rigsby se calèrent dans la voiture de Ziva et de MacGee. Les autres étaient dans la voiture de Gibbs, conduit par celui-ci. Jane n'avait pas ouvert la bouche depuis le départ de la maison du matelot Robson. Il restait à observer les passants, soudain son attention fut retenue par une femme jouant avec sa fille, âgé d'environ 5 ans. La petite faisait voler ses cheveux d'or en arrière en se balançant sur la balançoire. Jane resta à regardez la scène le temps qu'ils s'étaient stoppé au feu rouge. Tony, lui en revanche, voulait absolument renouer le contact avec l'agent Lisbon, avec qui il n'avait pas vraiment bien commencé la journée.
"Agent Lisbon, je tenais à m'excuser pour mon attitude de toute à l'heure, je ne pensais pas blesser votre collègue...
_ Ce n'est pas à moi que vous devriez dire ceci ! lança-t-elle.
Elle espérait secrètement que Jane écouterait la conversation, comme à son habitude, et qu'il pourrait faire une remarque pour que cet agent la lâche, mais non, Jane restait dans ses pensées.
_ Jane...appela-t-elle. Est-ce que tout va bien?
_ Hein? Heu, oui, pourquoi?
_ Vous êtes sur? demanda-t-elle, l'air compatissante.
_ Quoi, j'ai l'air si déprimé que ça?
Gibbs se demandait si cet homme ne faisait pas exprès d'agir comme un enfant.
_ Vous n'avez pas ouvert la bouche depuis notre départ de chez les Robson.
_ Et alors? demanda-t-il avec un sourire interrogateur.
_ Vous ne savez pas vous taire ! C'est contre votre nature ! lança-t-elle outrée par l'attitude se son collègue.
_ Vous voyez bien que je peux ne pas parler ! Vous voulez que je parle? demanda-t-il avec une moue d'enfant espiègle.
_ Non ! rétorquèrent tous les passagers.
_ Très bien...dit-il.
Jane ne pouvait pas rester sans parler, et rien que pour provoquer Gibbs, il demanda :
_ Vous êtes un ancien militaire, agent Gibbs?
_ Oui.
_ Vous avez été plusieurs fois récompensé...
_ Oui. répondit de manière agacé l'agent.
Lisbon regarda Jane comme si elle savait que ça allait mal finir.
_ Et vous avez souffert de troubles psychologiques dernièrement, pourquoi?
_ Non, mais c'est pas vrai ! Vous ne pouvez pas le faire taire ce type? demanda énervé Gibbs.
_ Je voulais juste faire la conversation.
_ C'est dingue, comment vous faites ça? demanda Tony, totalement absorbé par le talent de mentaliste de Jane.
_ C'est pas compliqué, tout le monde peut le faire. Regardez, par exemple essayé de lire les pensées de ma partenaire.
Lisbon se retourna violemment vers Jane et d'une manière très clair et très grave elle dit :
_ Jane, je ne suis pas un cobaye, et vous je vous interdis de rentrer dans ma tête !"
Jane leva les yeux au ciel et n'ouvrit plus la bouche jusqu'à leur arriver aux bureaux du NCIS. Tony, regarda Gibbs qui paraissait à la fois calme et très perplexe. Jane a parfaitement comprit que Gibbs ne l'appréciait pas du tout, et celui-ci s'en fichait car cette affaire était une nouvelle fois pour lui, une occasion de stopper celui qui avait mis fin à sa vie.

Au bout de vingt minutes ils arrivèrent au NCIS. Jane regarda les bureaux comme un enfant regarde les boutiques les vieilles de noël. Ziva se mit toute suite à son bureaux pour travailler. MacGee fit de même, il alluma son PC et se mit à taper toute sorte de chose sur le clavier. Cho regarda l'agent et dit à Rigsby :
" C'est pire que Van Pelt !
_ Quoi?!
Van Pelt était derrière Rigsby, elle se méfiait toujours de Tony. Celui-ci se mit sur sa chaise de manière peut galante. Il croisa les bras derrière sa tête et attendit de voir les réactions des gens. Lisbon, observa Gibbs, celui-ci ne semblait absolument pas ravi d'avoir une autre équipe dans ses locos. Il laissa tout le monde en plan et monta voir son chef, Léon Vance, pour tenter de récupérer l'affaire dans sa globalité.
Pendant ce temps, Ziva se mit à chercher férocement un objet, elle laissa échapper des insultes en israélien, puis elle s'exclama :
_ Qui a prit mon agrafeuse !
_ Elle sur ton bureau, non? demanda Tim, sans bouger de sa chaise.
_ Non, elle n'y est plus ! s'exclama de nouveau la jeune femme.
Tony resta sur sa chaise à observer, il rigolait intérieurement. Jane lança contre toute attente, tout en regardant des photos qui se trouvaient sur les bureaux des agents :
_ Votre agrafeuse se trouve dans le dernier tiroir du bureau de votre collègue italien. Vous êtes bien italien? demanda Jane en se retournant enfin vers son auditoire.
_ Quoi? s'exclamèrent toutes les personnes dans la pièce.
_ Comment il a fait?! déclara Tony.
_ Alors vous êtes bien italien? rétorqua Jane.
_ Oui...répliqua Tony en se prenant une claque derrière la tête par Ziva.
Ce geste fit frémir Rigsby et Cho, qui s'imaginèrent Lisbon en train de les frapper.
_ C'est qui sur la photo? demanda Jane en montrant un cadre prit sur le bureau de Gibbs, cette photo représentait l'équipe avec Kate, un agent qui était là avant Ziva, et qui avait été tué en mission. Il eut un grand silence, puis Tony demanda :
_ Comment vous avez sut que j'avais l'agrafeuse de Ziva?
_ Oh ! Allez, vous n'allez pas me dire que vous ne savez pas? réinterrogea Jane, en touchant à tout ce qui se trouvait sur le bureau de Gibbs, il cherchait la faille capable de faire plier l'agent.
_ Jane, dites-lui ! ordonna Lisbon, qui commençait à croire que Jane n'était pas le seul gamin dans la pièce.
_ Vous n'étiez pas surprit pas la disparition de l'agrafeuse. Votre tiroir est fermé à clé, alors que tous ceux de vos collègues n'ont pas de verrous. Vous n'arrêtiez pas de jouer avec votre clé dans la voiture, comme un enfant impatient d'offrir un cadeau. Mais lorsque nous sommes arrivés, vous vous êtes assis et vous avez attendue, donc j'en ai conclus que c'était pas un cadeau que vous alliez offrir. J'ai tout compris quand votre amie à demander où se trouvait son agrafeuse. Et pour finir votre air jovial et agaçant, m'a donné confirmation.
_ Quoi? C'est tous ce que vous aviez? demanda Tony, écœuré.
_ Moi j'ai juste supposé à haute voix, c'est vous qui vous êtes dénoncé, déclara Jane en reposant un dossier sur le bureau. Où est votre chef?
Lisbon se retourna vers Jane, mais puisqu'elle se demandait la même chose elle posa la même question :
_ Où est-il?
_ Dans les bureaux du haut, a parlé avec le grand patron ! annonça Tony, en faisant la tête.
Patrick Jane eut un sourire satisfait et espiègle, il profita que personne ne l'observait et surtout ne le surveillait pour se faufiler dans les escaliers et partir à la recherche de Gibbs.
Lisbon venait de faire une supposition à propos de l'enquête, elle voulut savoir l'avis du "médium" :
_ Jane, quand pensez-vous? elle se retourna et ne vit personne.
_ Où est-il? demanda Tony, il cria à MacGee :
_ Hey, MacGignol, sort de ton ordi, où est Boucle d'Or?
_ Tony, ne m'appelle pas comme ça, et non je ne sais pas où est l'agent Jane...
_ Agent? Où vous avez vu que Jane est un agent? s'exclama Lisbon, outrée par la déclaration de MacGee.
_ Attendez, chef, il a demandé où se trouvait l'agent Gibbs? annonça Rigsby, soudainement frappé par une illumination.
_ Je vous jure je vais finir par le tuer ! déclara, très énervée Lisbon.
_ Et on ferra comment pour les affaires? demanda d'un sérieux olympien Cho.
Lisbon leva les yeux et se retourna vers les agents du NCIS :
_ Où est le bureau?
_ Je vous y conduis ! proposa Ziva.
Toutes les deux montèrent les marches par quatre.
Au même moment en bas, Rigsby, appuyé sur le bureau de MacGee déclara à Tony :
_ 5 billets que Jane s'en sort sans soucie !
_ 10 que Gibbs le fou dehors et qu'on récupère l'affaire.
_15 que Lisbon tue Jane et qu'on garde l'affaire ! lança Van Pelt contre toute attente. Rigsby la regarda de manière très étrange.
_ On est mort ! balança Cho, toujours les bras croisés."
Pendant ce temps, alors que Gibbs parlait avec Vance, et surtout que Vance faisait un débriefing sur les dossiers des agents du CBI, Jane pénétra dans le bureau. Vance se leva et d'un ton autoritaire il demanda :
"Qui vous a laissez entrer ?!
_ Votre secrétaire est très jolie mais beaucoup trop naïve, votre femme sait qu'elle est amoureuse de vous?
Vance rougit de colère.
Jane retira son sourire et déclara d’un air sérieux :
_ Fin de plaisanterie, de quoi vous parliez?
_ Ca ne vous regarde pas ! Je vous ordonne de partir ! ordonna Vance.
_ Oh, vous savez les ordres et moi, ça fait pas bon ménage. Demandez à l'agent Lisbon, elle vous le dira.
_ Qu'est-ce que vous voulez? interrogea Gibbs.
_ John le Rouge est à moi !
_ Sur votre dossier il est indiqué que vous êtes instable et capable de tout.
_ Et alors? demanda Jane avec un sourire arrogant. Je ne vois pas où est le problème !
_ Je ne confirais jamais une affaire à un homme qui ne sait même pas se contrôler ! déclara Vance. Gibbs, où en sont vos hommes sur la recherche d'information?
_ Ils n'ont rien trouvé ! lança Jane. Je vous l'ai dit, cette affaire est A MOI ! Jane avait de nouveau ce sourire espiègle et arrogant, il se balançait sur place.
_ Vous êtes sourd ! On ne vous confira pas cette affaire ! Vous n'avez pas les capacités mentales et psychologiques pour la résoudre ! aboya Gibbs.
_ C'est vous qui dites ça? Un homme capable de traquer un homme ayant assassiné un de ces agents? Un homme qui ne sourit jamais ou pas souvent? Un homme qui ne s'attache à personne?
Jane et Gibbs étaient très proche l'un de l'autre, les deux regards, l’un dans l’autre, tel deux lions s’affrontant pour un territoire.
Lisbon arriva juste avant que cela ne termine en bagarre.
_ On se calme ! Elle agrippa Jane par la taille et le fit reculer. Jane sortez !
Vu que celui-ci ne bougeait pas elle ordonna de manière plus autoritaire :
_ Jane dehors !
_ Je croyais que vous deviez le surveiller? répliqua Gibbs de manière agressif.
_ Et vous, je croyais que vous deviez tout nous dire ! lança sur le même ton Lisbon. Gibbs venait de se heurter à un mur. Lisbon était comme lui.
_ Lisbon, ne me dites pas que vous allez les laisser nous retirer l'affaire? demanda Jane, limite en panique.
_ Jane dehors ! Et la prochaine fois, je vous achète une laisse et un collier !
_ Pensez aussi à la muselière ! rétorqua Gibbs.
_ Maintenant que Jane est dehors, on peut me dire ce qui l'a mit dans cet état? Je ne l'ai jamais vu comme ça!
_ Il est arrivé dans mon bureau en criant qu'il voulait l'affaire. Il ne m'a pas laissé le temps de dire ce que je devais vous annoncer.
_ Qu’est-ce que vous deviez nous annoncer ? demandèrent Gibbs et Lisbon en même temps, la jeune femme regarda Gibbs avec un regard de tueuse.
_ Que vous travailler tous ensemble sur cette affaire !
Lisbon ouvra grand ses yeux, elle n'en revenait pas, elle qui pensait que les conneries de Jane les mettraient à la porte. Gibbs en revanche n'était pas aussi enthousiaste qu'elle."

à suivre ...


Dernière édition par lutin31 le Ven 12 Mar 2010 - 19:55, édité 1 fois
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  alixmarion le Dim 7 Mar 2010 - 12:13

punaise de punaise !!!
j'adore !!!!

ça degenere entre Gibbs et Jane !!
heuresement que Lui et Lisbon se laissent pas faire !!! grrr3 :vais_le_tuer:

lol tu as super bien cerné les persos on s'y croirait !!! c'est tres joliment écrit et tu as une tres belle plume !!
continue comme çaet la suiiite please !!
avatar
alixmarion
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon.
Loisirs : Ski.
Localisation : You know what makes me feel better ? Pushing you in the nose !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Marine59 le Dim 7 Mar 2010 - 12:16

j'adore ta fic , continue comme ça !
J'attend impatiamment la suite !!! Very Happy
avatar
Marine59
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon ♥
Loisirs : equitation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Dim 7 Mar 2010 - 12:24

coucou Merci a toute les deux, mais je vais ralentir en peu pour le postage, parce que sinon vous allez vous ennuyer, les cours reprennent demain et j'ai aps encore fini les dernier chapitres de celle ci de fan fiction et logiquement je devrais en faire une autre, un crossover entre Esprit criminels et The mentalist, mais faudra attendre que je l'écrive donc sa risque de prendre du temps. :peur3:
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Ven 12 Mar 2010 - 19:56

Désolé pour le retard, voilà le chapitre 3, je mettrais les autres la semaine prochaine ^^


Jane était redescendue vers les bureaux, il se doutait qu'il allait se recevoir une engueulade de la part de Lisbon et il préféra prendre une distance convenable. Le reste de l'équipe de Teresa Lisbon fut surprit de voir Jane seul :
" Jane où est Lisbon? demanda Rigsby prêt à mordre le premier qui ferrait du mal à sa chef.
_ Là-haut !
_ Alors, on a plus l'affaire? demanda toute déçue Van Pelt.
_ Bien sure que si, on a encore l'affaire ! rétorqua Jane avec un grand sourire et en prenant place sur la chaise de bureau de Gibbs.
Tony et Ziva se regardèrent, ils frémirent rien qu'en pensant à ce que Gibbs serait capable de faire à cet homme, qui venait d'enfreindre une des règles. MacGee lui dit alors :
_ Vous ne devriez pas !
_ Pas quoi?
_ Vous assoir au bureau de Gibbs...continua-t-il.
_ Et alors? Il n'est pas là...Qui par à la chasse perd sa place ! lança Jane avec un sourire amusé par la situation.
_ Dites, demanda Rigsby pour détendre l'atmosphère, et si on s'occupait de notre affaire?
_ Notre affaire, vous voulez dire ! aboya Ziva.
Jane la regarda stupéfait par l'agressivité de la jeune femme.
_ Heu, c'est ce que j'ai dit, non? demanda Rigsby, gêné.
_ Ziva, son ''notre'', signifiait les deux équipes...expliqua MacGee.
_ Désolée ! fit-elle.
_ Alors qu'est-ce que vous avez? demanda Jane.
_ Comment ça? demanda outré Tony. Parce que vous croyez que vous allez vous tourner les pouces?
_ Oh, non, agent DiNozzo, moi j'ai déjà une grande partie de l'histoire, mais je vous laisse le temps de faire vos recherches. annonça avec un sourire satisfait et sur de lui, Jane.
_ Ha oui? Et vous ne pouvez pas nous le dire plus tôt? s'outragea MacGee.
_ Bah...fit Jane.
_ Ce que Jane veut dire, c'est qu'il pense avoir des réponses à nos questions, mais sans preuves il ne peut rien affirmer ! expliqua Cho.
_ Bah...C'est pareil ! lança Jane en boudant légèrement.
_ Non, c'est différent ! lança Cho.
_ Et c'est quoi ce qu'il pense? demanda Ziva en s'approchant de Van Pelt et de Rigsby.
Jane leva les sourcils et laissa apparaitre un magnifique visage aux yeux étoilés et au sourire enchanté.
_ D'accord, je vous dis tout ! Notre victime numéro 1 est Troy Robson, marin deuxième classe. Jeune et mal payé, on devine que la maison appartenait à sa femme.
_ Comment tu sais qu'ils étaient marié? demanda Cho.
_ J'ai vu les photos de Las Vegas ! Je dirais qu'elle est avocate ou qu'elle travaille dans l'administration depuis quelques années. Elle n'avait pas encore la monotonie de la routine et était heureuse de pouvoir vivre avec son mari qui avait deux à trois ans de moins qu'elle. Elle n'avait pas encore atteint le tournant de sa vie. Tout les deux espéraient bientôt passer à trois. Ce pourquoi Troy avait laissé une pièce entièrement vide, prête à accueillir un bébé. Sheryl, la femme de Troy, avait laissé un carton avec inscrit dessus, au feutre noir :'' carton bébé". Et puisqu'il n'y avait pas de nourrisson, cela était une prévision...déclara Jane avec un sourire amusé et satisfait par l'écoute de son auditoire.
Soudain une voix s'éleva, c'était celle de Gibbs :
_ DiNozzo, dis moi ce que tu as sur nos victimes !
_ Rien de plus que ce qu'il vient de dire, patron !
_ C'est une blague? demanda Gibbs en s'approchant de son bureau suivit de prêt par Lisbon.
Gibbs fit signe à Jane de s'en aller de son bureau. Celui-ci leva les mains en l'air et contourna l'agent, il se réfugia derrière Lisbon.
_ Bon, commença Lisbon, votre patron nous laisse sur cette affaire...
_ Cool, merci pour la collaboration, nous récupérons les indices et nous partons ! s'exclama Jane en se frottant les mains, et en avançant vers la sortie.
_ Jane, reprit Lisbon, les deux équipes sont sur l'affaire !
_ Quoi?! Non ! John le Rouge est à moi ! affirma Jane, qui avait laissé son beau sourire pour un regard noir de colère et d'énervement, chose assez rare pour Patrick Jane.
_ C'est pas possible, il est possessif ! lança Tony.
_ C'est plutôt drôle venant d'un homme accroc à sa collègue mais incapable de l'admettre !
Tony était devenu rouge de honte et il n'osa même pas regardez vers ses collègues et encore moins rétorquer par peur de se s'enfoncer encore plus. Jane se balançait sur place comme un enfant impatient et fier de lui.
_ Monsieur Jane, suivez moi je veux vous parlez en privé ! demanda Gibbs en posant son café sur le comptoir de son bureau.
Lisbon stoppa l'agent et lui dit :
_ Écoutez agent Gibbs, je sais que parfois Jane peut agir comme un vrai enfoiré, mais je vous déconseille de lui faire du mal !
_ Je vous stoppe toute suite agent Lisbon, je ne veux pas faire de mal à votre ami...
_ Collègue ! C'est juste un collègue ! coupa Lisbon.
_ Ça me fait de la peine ce que vous dites ! annonça Jane. Je croyais qu'on avait développé une relation amicale depuis le temps?
_ Jane fermez là ! aboya Lisbon. Au final, faites ce que vous voulez de lui !
_ Quoi? Vous me laissez seul avec lui?!
Jane se demandait pourquoi cet agent tenait tant à lui parler.
_ Suivez moi...Quand à vous agent Lisbon, je vous laisse le commandement des deux équipes.
_ Quoi? répondit-elle aussi surprise que les personnes dans la pièce.
Elle le regarda avec un des yeux ronds de surprise, mais en même temps elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à Jane, et à ce que Gibbs pouvait bien vouloir lui dire en privé. Et depuis quand Jane avait un secret pour elle? Lui qui lui avait avoué l'un de ses plus pénibles secrets...Elle resta songeuse...
Jane se sentit obligé de sortir une connerie pour tenter d'énerver Gibbs, pour que celui-ci le laisse partir. Car Patrick savait maintenant pourquoi l'agent du NCIS, lui avait demandé de venir en privé, mot que Jane ne comprenait pas toujours.
_ Vous comptez me faire taire pour de bon? Je tiens juste à vous dire que beaucoup de gens on essayé de le faire mais personne n'a jamais réussit. Même Lisbon a essayée, et vous avez vu son caractère...Jane eut un rire nerveux.
_ Vous croyez que je vais vous frapper? demanda Gibbs en s'asseyant sur la chaise en face de Jane.
_ Vous le pensez très fort en tout cas ! rétorqua celui-ci en restant debout.
_ Pour vous, tout est sujet à la rigolade?
_ Non, mais c'est vrai qu'il faut mieux prendre certaines situations avec le sourire quand c'est drôle...Jane vus que Gibbs ne rigolait pas, alors il finit sa phrase en s’asseyant en face de Gibbs. Enfin quand on s'en donne la peine.
_ Écoutez moi, je tiens vraiment à éclaircir certaines choses. Notamment sur cette chose qui vous motive. Je sais que vous voulez l'affaire à cause de ce qui est arrivé à votre famille...
_ Stop ! coupa Jane, il avait retiré son sourire moqueur pour laisser place à un regard noir et énervé. Je ne veux pas parler d'elles !
_ Écoutez moi avant !
_ Non ! lâcha Jane. En quoi ça vous regarde?
_ Moi aussi j'ai perdu ma femme et ma fille...Un dealer les as tué...
_ Je suis désolé pour vous, mais nous ne sommes pas pareils !
_ Croyez moi, nous avons plus de ressemblance que vous ne le croyez ! Il y a une chose que peu de gens savent, j'ai retrouvé l'homme m'ayant retiré ce que j'avais de plus cher...
_ Et alors, vous l'avez tué? demanda Jane avec un regard arrogant, noir de colère et de culpabilité.
_ Je veux juste vous faire comprendre que vous venger ne servirait à rien. Vous devez réapprendre à vivre. Ce qui s'est passé n'est pas de votre faute...
Jane lâcha l'écoute active, il repensa au soir où tout avait basculé...
Ce soir là Patrick était passé à la télé et avait affirmé des choses sur John le Rouge, des choses qui n'avaient pas du tout plut au tueur en série. Le soir en rentrant chez lui, Patrick voulut allez voir sa femme, mais en montant au premier étage il vit sur la porte de la chambre conjugale une feuille clouée, sur celle-ci un message était inscrit, Jane n'avait retenu que la fin..."Si vous étiez un vrai médium et non une petite larve crapuleuse, vous n'auriez pas besoin d'ouvrir cette porte pour voir ce que j'ai fait à votre jolie femme et à votre enfant !"...Il eut enfin le courage d'ouvrir la porte...la première chose qu'il vit fut ce sourire couleur sang, peint sur le mur au dessus du lit...puis il baissa ses yeux et vit les deux corps maculés de sang sur son lit, les cheveux ors de sa femme et de sa fille devenues roux...
Soudain Gibbs le fit sortir de ses pensées voyant que Jane commençait à avoir les larmes aux yeux et qu'il était presque en transe.
_ Est-ce que tout va bien?
_ Vous n'êtes pas responsable de la mort de votre famille? demanda Jane avec un regard presque de tueur.
_ Non...Vous non plus Jane, c'est ce que...
_ Elle est là la différence ! Vous n'avez pas causé la mort de ceux que vous aimiez, moi oui !
_ Ne dîtes pas ça...Si ce tueur est un malade, ce n'est pas votre faute !
_ Je le savais...
_ Vous saviez quoi?
_ Je savais que John le Rouge était un fou, et je l'ai provoqué volontairement, je voulais tellement l'attraper et garder ma notoriété que je l'ai provoqué ouvertement...Ça ne lui a pas plus ! Il s'est venger à sa manière...Il m'a envoyé un message, en vernissant les ongles de ma femme avec le sang de ma fille ! Ce type est à moi, agent Gibbs !
_ Arrêtez de croire ça ! Vous n'êtes responsable de rien du tout, peut être d'être un sacré emmerdeur mais pas d'avoir causé la mort de votre famille...
_ Je...je voudrais être seul, s'il vous plaît? demanda Jane."
Gibbs s'en alla, il posa sa main sur l'épaule de Jane en signe de compassion. Effectivement ces deux là avait beaucoup de chose en commun, ce que Gibbs n'avait pas dit à Jane, c'est que lui, avait put se venger mais à quel prix? Il avait faillit être arrêté par le NCIS... Jane, enfin seul, craqua, cette affaire le bouffait de l'intérieur, il dormait sur un matelas dans ce qui fut autre fois sa chambre, juste en dessous du smiley de sang qui n'avait pas été nettoyé depuis 5 ans. Il avait fait retirer tous les meubles de l'étage...Il ne rentrait presque plus chez lui et ne supportait plus d'être seul. En général il arrivait avant tout le monde au CBI, s'allongeait sur son divan et attendait ses collègues. Jane pleura seul dans son coin, il en avait besoin...
Lorsque Gibbs arriva dans les bureaux, Lisbon le dévisagea, elle s'approcha de lui telle une lionne en colère :
"Où est Jane?
_ Dans la pièce où on se trouvait...
_ Qu'est-ce que vous lui avait fait? interrogea-t-elle.
_ Rien, il m'a dit qu'il devait être seul.
_ Jane? Il vous a dit ça? demanda-telle, l'air très surprise.
_ Oui, pourquoi?
_ Parce que Jane, ne reste jamais seul ! Dites-moi où il est?
_ Troisième portes à droite.
_ Merci.
_ Bien, où on en est? demanda Gibbs.
_ Les recherches ADN sont chez Abby, et on a trouvé quelque chose sur le blog de Troy. annonça MacGee.
_ Sur quoi?
_ Un blog? Vous ne savez pas ce que c'est? demanda surprise Van Pelt. C'est comme un journal intime sur le net et où plein de gens peuvent lire ce que vous y écrivez.
_ C'est pas intime alors! s'exclama Ziva.
_ Heu...non, c'est pour ça que j'ai dit comme ! expliqua la jeune agent du CBI.
_ Bien, tous les deux continué avec votre blog. Vous deux, venez avec moi, on va voir Docky ! annonça Gibbs en parlant à Cho et Rigsby.
_ On n’attend pas Lisbon? demanda Rigsby.
_ Tony, quand l'agent Lisbon sera revenu, tu les emmènes chez Abby pour les recherches, et tu m'appelles.
_ Bien patron !"
Gibbs emmena les deux agents dans les sous-sols des locos du CBI, pour voir Docky le médecin légiste de l'équipe. Cet homme d'au moins soixante ans débordant encore d'énergie était en train d'ausculter le corps en compagnie de son élève et assistant Jimmy Palmer. Gibbs pénétra dans la salle d'autopsie très détendue, alors que Rigsby et Cho avancèrent de manière robotique. Ils suivirent l'agent du NCIS par peur de se perdre dans tous ces couloirs. Docky laissa échapper un "Oh" en voyant les deux agents, notamment Rigsby qui ne passait pas inaperçus vu sa carrure, surtout à côté de Cho qui lui était plutôt petit et frêle comparait à son collègue.
" Docky, dit moi ce que tu as ! déclara Gibbs.
Rigsby murmura à Cho :
_ Jamais il dit ''s'il te plait?''?
_ Comment veux-tu que je le sache? Tu m'as pris pour Jane? rétorqua Cho.
_ Non ! lança Rigsby.
_ Jetro, l'homme blond avait raison, cet homme et cette femme ont bien été tué de plusieurs coup de couteau dans la poitrine, mais cela à dut être fait par une personne connaissant la médecine, car le premier coup a été fatale pour les deux mais il a bien prit son temps pour découper les organes, tu vois ...
_ C'est bon on a comprit ! lança Cho.
Tout le monde le regarda.
_ Quoi ? Suffit de lire les dossiers des meurtres de John le Rouge pour savoir comment il tue ! On n’a pas besoin d'un dessin !
_ Cho, sa va t'es sur? demanda Rigsby.
_ Oui, pourquoi? demanda-t-il de manière mal aimable.
_ Pourquoi vous ne voulez pas que je termine mon rapport? demanda Docky.
_ Vous pouvez le finir, excusez moi...fit Cho, en réalité il ne voulait pas entendre la manière dont John le Rouge tuait ses victimes car à chaque fois il pensait à Jane et à ce qui était arrivé à la famille de celui-ci.
_ Jetro, l'homme que tu recherches doit ou a dut travailler dans le monde de la médecine.
_ Excusez moi, vous pouvez nous dire si la femme a souffert? demanda Rigsby.
_ Pourquoi? demanda Gibbs. C'est important?
_ John le Rouge, tue rapidement ces victimes quand elles ne sont pas visées personnellement. Donc sa pourrait nous donner un indice...supposa Rigsby.
_ A priori, je dirais que la femme n'a pas souffert...en revanche l'homme a dut souffrir moralement, il est mort environ quinze minutes après elle.
_ Merci, déclara Cho. Nous pouvons donc en conclure que c'était l'homme que John le Rouge visait.
_ Pourquoi? demanda Rigsby.
_ Tu as cas demander à Jane, je suis sur qu'il a la réponse ! lança Cho.
_ Vous vous remettez toujours à lui lors de vos enquêtes? demanda Gibbs.
_ Oui, il a tout le temps raison, même quand nous sommes persuadé qu'il a tord ! balança Rigsby.
Soudain le portable de Gibbs sonna :
_ Halo?
_ Gibbs, l'agent Lisbon et Jane sont en route pour le labo d'Abby. annonça Tony.
_ OK ! Gibbs raccrocha sans laisser le temps à son agent de lui dire quelque chose. Retournez en haut, faites des équipes et partez interroger des personnes qui connaissaient le couple !
_ Bien agent Gibbs...Cho fit une tête de déprimé, il n'aimait pas faire des trucks dans le dos de sa chef."

Gibbs prit l'ascenseur et rejoignit Jane, Lisbon et Abby. Lorsque Jane rentra en premier dans le laboratoire de Abby, il vu surprit de voir une jeune femme aux couettes brunes, vêtu d'une mini jupe noir, d'un t-shirt moulant noir avec une tête de mort rouge dessus, d'une blouse de chimie blanche par dessus, d'un collier de chien en guise de raz du cou, et une toile d'araignée tatoué sur le cou. La jeune femme écoutait du métal à fond ce qui fit sourire Jane, c'était la première fois qu'il voyait une femme faire ce qu'elle voulait dans un laboratoire. Lisbon, en revanche semblait ne pas vraiment apprécier la musique, elle demanda :
"Vous êtes Abby?
Mais elle n'eut aucune réponse alors elle cria :
_ VOUS ETES ABBY SIOTO?
_ Oui, ce n'est pas la peine d'hurler ! rétorqua la jeune femme en baissant le son de sa musique. Vous êtes qui vous?
_ Nous sommes du CBI...
_ Enfin elle, pas moi ! lança Jane.
_ Votre patron nous a demandé de venir vous voir...Il devait être là...déclara Lisbon.
_ Qu'est-ce que c'est ? demanda Jane près à toucher à la recherche sur l'ordinateur, Abby lui lança un regard noir et lui ordonna d'un ton encore plus féroce que Lisbon :
_ Ne touchez pas à ça !
_ D'accord ! fit-il en levant les mains en l'air, comme si Abby avait eut un revolver à la place des yeux.
_ Abby ! appela Gibbs en arrivant dans la salle. Oh, je vois que tu as fait connaissance avec l'agent Lisbon et Patrick Jane.
_ Heu, non à vrai dire on ne c'était pas encore présenter. lança Jane avec un joli sourire moqueur et en baissant ces mains.
_ Tu as trouvé quelque chose? demanda l'agent du NCIS.
_ Pas, totalement, j'ai trouvé une empreinte, je suis en train de l'analyser. Puis les traces ADN correspondent aux victimes.
Elle se stoppa, Gibbs avait oublié quelque chose, voyant que celui-ci ne réagissait pas à ces regards égarés, elle lui fit la tête. Jane avait comprit que quelque chose n'allait pas.
_ Dites agent Gibbs, vous n'auriez pas oublié quelque chose ou fait quelque chose? murmura-t-il dans l'oreille de l'agent.
_ Non, pourquoi vous me demandez ça?
_ Parce que votre charmante collègue à l'air de vous faire la tête, et je pense que c'est de votre faute.
_ Jane ! aboya Lisbon. Je suis désolée agent Gibbs, ne faites attention à ce Jane peut dire.
Gibbs envoya un sourire à Abby et lui murmura dans l'oreille :
_ Tu as été voir sur ton bureau?
La jeune gothique eut un sourire trois fois plus rayonnant que celui de Jane, qui semblait déjà imbattable. Elle fit une bise à Gibbs et alla chercher son gobelet de soda qui était une tradition entre ces deux là. Jane dit à Lisbon :
_ Hey, vous pourriez m'offrir un thé, à chaque fois que je trouve quelque chose?
_ Hors de question !
_ Pourquoi?
_ Parce que mon salaire y passerait ! Agent Gibbs, où est le reste de mon équipe?
_ Les deux hommes sont avec Ziva et Tony, ils sont allés interroger les connaissances des victimes. Surtout celles de l’homme, car d'après ce que l'un de vos hommes nous à dit, le tueur prend son temps avec la victime visé personnellement, et non avec les dommages collatéraux.
Jane, ne put s'empêcher de repenser à sa petite fille...
_ Heu...êtes-vous sur que c'était l'homme qui était visé? demanda Jane.
_ Il a souffert quinze minutes de plus que sa femme, donc si on suit la logique, oui.
_ Hinnnnn....fit Jane. Dans son langage, cette onomatopée signifiait quelque chose du genre :'' je ne crois pas".
_ Jane, dites nous vos pensées? interrogea Lisbon.
Abby ne comprenait pas trop ce qui se passait dans son labo.
_ Non ! Je ne suis pas sur. Je vous le dirais plus tard. fit-il en sortant de la pièce.
_ Il est tout le temps comme ça? demanda Gibbs.
_ Malheureusement...lança Lisbon, en essayant de rattraper Jane, qui pouvait facilement devenir en enfant perdu dans un nouveau terrain de jeu.
_ Courage ! balança Abby en remontant le son de sa musique."

Pendant ce temps alors que Ziva et Rigsby d'un coté et Tony et Cho de l'autre menait l'enquête sur le terrain, Van Pelt et MacGee menaient leur enquête sur le terrain informatique. Ils avaient trouvés pas mal de chose, ce qui plut bien évidemment à Gibbs :
" Alors?
_ Sa vous arrive jamais de dire ''s'il vous plait" ? demanda Van Pelt assez irrité par la manière dont Gibbs demande des infos sans aucune politesse apparente.
_ Van Pelt ! aboya Lisbon.
_ Désolé patron. On a trouvé pas mal de site qui parle de ce qui est arrivé à ce couple, certaines sources disent que si John le Rouge à frapper c'est à cause de l'inefficacité de la police et du CBI.
_ Et d'autre dise que ce tueur n'existe plus depuis longtemps et que ce sont des copieurs qui veulent faire perpétuer la mémoire du tueur. expliqua MacGee.
_ Chose invraisemblable ! John le Rouge est là, quelque part à nous épiés et à jouer avec nous !
_ Jane ! Rien nous dit que ces meurtres sont bien lié entre eux ! Pourquoi John le Rouge serait venue tuer à Washington?
_ Je ne sais pas !
_ Oh ! Vous ne savez pas, c'est étonnant ! Jane, vous commencez à me taper sur les nerfs avec votre possessivité sur ce tueur ! aboya Lisbon.
Jane resta de marbre, il lui dit à son tour de manière très vive :
_ Faites ce que vous voulez Lisbon, mais si j'attrape ce tueur avant vous, vous ne le retrouverez jamais !
_ Je vous empêcherais de faire une énorme bêtise ! lança-t-elle.
_ Un conseil, ne rester pas sur mon chemin ! Jane s'en alla, ce coup-ci il était vraiment devenu fou. Cette affaire le rendait de plus en plus irritable et agressif.
_ Vous savez ce qu'il a? demanda MacGee.
Van Pelt et Lisbon étaient stoïques, c'était le première fois que Jane agissait de cette manière.
_ Non...Je ne...Il a jamais réagit comme ça. Agent MacGee vous pouvez savoir où il est partit avec son portable?
_ Bien sur, mais...Tim regarda Gibbs, qui lui fit un signe d'approbation.
_ Chef, vous croyez que c'était du bluff? demanda Van Pelt.
_ Pas cette fois...Et c’est ce qui m'inquiète...
Soudain les deux autres équipes arrivèrent.
_ Salut la compagnie, s'exclama Tony, on a trouvé deux suspects, un certain Grant Mayer et Doug Beckett. Ils ont tout les deux un casier et ont tout les deux fait des menaces à Troy.
_ Où est Jane? demanda Cho.
_ Il...il est parti.
_ Parti où? rétorqua Rigsby.
_ Si je le saurais, je ne serais pas devant vous ! balança Lisbon.
_ Je l'ai ! s'écria Timothy MacGee. Il est dans un bar juste à côté de votre hôtel.
_ Il a fait vite? demanda Van Pelt.
_ Il...Il a prit une de nos voiture monsieur. annonça MacGee.
_ Bon, on en ferra pas plus pour aujourd'hui, que tout le monde aient se reposer, demain on chope ces deux gars ! déclara Gibbs. Quant à vous agent Lisbon, laisser votre collègue revenir vers vous, ne le forcez pas, il a beaucoup souffert et cette enquête le lui fait remarquer.
_ Je le sais agent Gibbs. J'ai vu les photos de ce que John le Rouge a fait à la femme et à la fille de Jane ! lança Lisbon avec un regard noir malgré de beau yeux bleus."
L'équipe de Lisbon rentrèrent à l'hôtel. Rigsby ne voulait pas laisser Jane seul au bar, alors il monta puis lorsque tout le monde fut dans sa chambre, il redescendit vers le comptoir où se trouvait son ami...

à suivre...
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  alixmarion le Sam 13 Mar 2010 - 0:03

punaise !! drunken
j'etais tellement triste qunad j'ai vu "a suivre" nan je rigole !!
bin c'est génial !!
j'adore !!
le pire c'est qu'on a l'impression qu'on vit la scene ! c'est tellement bien écrit, les persos sont tellement bien cernés bravo

en fait je connais pas NCIS :peur3: et j'aime pas oups mais vu que c'est toi et que ta fic est vrailment (je pese mes mots) trop bien bin jveux bien faire un exceptionlol !
nan mais serieux, ta fic elle est trop bien et tres agréable à lire, j'adore ron style ta maniere de tourner les evenements, c'est divin.
Et en + c'est a la fois tres tres droles joie et à la fois tres émouvant, le passege de jane qui pleure ou tu decris ses sentiments, et Lisbon qui s'inquiete oh mais pinaise comment c'etait beau !

bin boila tout est dit (en ce qui me concerne) mais a par la suiiiiiiiiiiiiiiite !! you_ouh you_ouh
avatar
alixmarion
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon.
Loisirs : Ski.
Localisation : You know what makes me feel better ? Pushing you in the nose !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Yelina le Sam 13 Mar 2010 - 1:26

NNNNNNNNNNNOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN!!!!!!!

Aller, je veux la suite, PLEASE !!!!!!!!

Vite faim !!!!

calin bisou merci
avatar
Yelina
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Localisation : Devant l'ordinateur. Euh.... Sud Ouest.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Mély le Sam 13 Mar 2010 - 1:33

j'aime beaucoup ta fic bravo
en plus j'adore NCIS ^^

la suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee stp :smile4:
avatar
Mély
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  lutin31 le Sam 13 Mar 2010 - 12:37

coucou Merci beaucoup pour tout ces compliments, sa fait plaisir^^ La suite va bientot venir, j'ai fini celle ci de fan fiction mais je dois commencer au moins le premier chapitre de la nouvelle pour pas tro vous faire attendre^^
avatar
lutin31
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Invité le Sam 13 Mar 2010 - 16:39

Just... I LOVEEEEEEE !! J''aime toujours autant relire cette fic ma puce, et j'adore la suite... xD.
Continue ma chérie <3
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane voit rouge ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum