[OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Aller en bas

[OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  Izarra le Mer 29 Sep 2010 - 16:31

Voici un OS, oui, en ce moment je suis en pleine réflexion sur ce que pourrait ressentir Jane.

La douleur disparaîtra t-elle ?


Lisbon déboula sur le toit de l’immeuble où habitait le copain de la victime de sa dernière enquête résolue. Lorsque Rigsby lui a dit que Jane était partit le voir alors qu’ils avaient trouvé l’assassin et que tout avait été dit, elle avait décider de le rejoindre et voir ce qu’il mijotait, mais en voyant le copain en question sur le rebords du toit de l’immeuble, avec Jane juste derrière et des passants curieux et horrifié en bas, elle s’était précipité pour les rejoindre. Elle savait pas si Jane l’avait remarqué, il ne s’était pas retourné, il parlait au jeune homme.
- Faire ça ne les ramènera pas.
Le jeune homme sanglotait regardant le vide
- … Vous ne vous rendez pas compte, ma fille n’aura jamais vu le jour… Elle allait bientôt accoucher… Si je n’avais poussé ce type à bout… Je savais de quoi il était capable, mais je ne l’ai pas écouté… Elles sont mortes par ma faute…
- Je vous comprends, mais auraient-elles voulu que vous vous tuiez ?
- Elles ne sont plus là, donc elles ne le sauront jamais, vous ne pouvez pas comprendre.
Le consultant soupira, il comprenait parfaitement, il avait été dans ce cas là.
- Vous et moi on se ressemble plus que vous le pensez.
- Savez vous ce que c’est d’être responsable de la mort de vos proches ? demanda l’homme en pleurant de plus belle.
- Malheureusement…
- Alors vous comprenez ma douleur… je ne veux plus souffrir.
Patrick savait qu’il ne servait à rien de lui mentir, et puis il ne voulait plus mentir, comme il le faisait quand il jouait le médium. Il voulait juste dire la vérité, dur mais pur, et c’est celle-ci que l’homme voulait entendre.
- Ca, c’est impossible, la vie n’est ni bonne ni mauvaise, un jour on sourit et le suivant on pleur, c’est ainsi.
- Je me fiche bien du reste… La douleur, cette douleur disparaîtra ? demanda le jeune homme.
Jane commençait à avoir le regard vague, plongé dans ses souvenirs, il était semi-présent mais répondait quand même, sans mentir.
- Non. Elle ne disparaîtra pas, elle ne s’apaisera pas plus, elle sera toujours présente, seulement vous vous y serez habitué, elle fera partie de vous. Et même si pendant quelques mois… années… Vous arrivez plus à sourire, à être heureux, vous ferez semblant… Et même si ce n’est pas pour vous, vous le ferez, ne serai-ce que pour vos amis. Et peut-être qu’un jour, vous arriverez à être heureux et épanoui…
A ce moment là, le consultant pensa à lui, était-il heureux ? Non. Epanoui ? Encore moins. Le serait-il un jour ? D’après lui, sûrement que non.
- …ou pas… Oui, probablement pas.. ajouta t-il finalement.
Le jeune homme pivota alors pour regarder le blond dans les yeux, sans quitter le rebord, il remarqua Térésa qui petit à petit s’était approchée, mais il n’y prêtait pas plus d’attention.
- Avez vous déjà pensé à en finir ?
Tout cela était un point très sensible pour Patrick, après la peine que tout ça lui avait fait rappeler, les sentiments suivaient leur court, passant et repassant de la tristesse à la colère.
- Oui… Souvent, avoua t-il.
- Mais vous ne l’avez pas fait…
- Je… Croyez-moi, d’expérience, ça ne sert à rien, seul les lâches se suicident. Et je dois avouer qu’à une période, j’ai faillis en être.
- Pourquoi dites-vous ça…
- Se donner la mort, c’est ne pas affronter le problème, ne pas vouloir souffrire comme vous le dites. Je le méritais, et aujourd’hui encore, je mérite de souffrire.
L’homme descendit alors du rebord.
- Je l’aurai mérité… et si le bonheur me revient… quoi qu’il en soit, je ne les oublierai jamais. Je vous souhaite le meilleur, Monsieur Jane, dit-il avant de quitter le toit le plus simplement du monde.
Le consultant se retourna alors, pour le regarder s’en aller, mais ses yeux s’arrêtèrent sur Lisbon. Il était tellement loin dans ses pensées qu’il ne l’avait pas remarqué, s’il l’avait fait, il ne se serait sûrement pas exprimé comme ça. Il ne s’ouvre jamais normalement, il l’avait fait pour pas que cet homme saute et par ce qu’il était sur de ne jamais le revoir par la suite, mais il pensait pas qu’ils ne seraient pas seul. Il allait falloir pour lui la jouer serré. Il pris la porte de sortie du toit aux cotés de Lisbon, qui ne disait rien. Elle avait été surprise, choquée, par tout ce qu’avait dit son consultant, elle avait beau s’être imaginé des millions de fois ce qu’il ressentait, jamais elle n’était assez proche de la réalité, elle venait de sentir toute la détresse de ce dernier dans ses paroles, ainsi que sa mine triste. Elle n’arriverait pas à trouver les mots pour apaiser toute la souffrance enfouie au fond de Jane, elle le savait, et elle avait peur que ne serai-ce qu’en tentant quoi que ce soit, elle ne fasse que remuer le couteau dans la plaie, donc elle ne dit rien, attendant qu’il décide ou non d’aborder le sujet. Patrick sentait bien qu’elle se torturait intérieurement, et qu’elle risquait à un moment ou à un autre d’aborder le sujet, il préféra donc la dissuader dès le départ.
- J’ai juste dit ça pour l’empêcher de faire le grand plongeon, c’est fou ce que les gens peuvent croire n’importe quoi quand c’est bien dit.
Bien sur Lisbon savait qu’il mentait en disant ça, mais elle ne répondit pas, elle n’était pas capable de répondre, et par respect pour lui, elle n’allait pas l’embêter plus avec ça. Mais tous les deux savais qu’il allait lui être dur de vivre en sachant la douleur qu’il éprouvait, impuissante, car selon eux, rien d’humainement possible pourrait apaiser ses douleurs. Un jour, c’est certain, elle allait craquer et allait lui en parler, aucun des deux ne savait quand cela allait arriver, mais ça arriverait, car elle serait incapable de rester là sans rien faire, même en sachant qu’elle ne pouvait rien y changer.

Un an plus tard
Jane après les évènements passé, s’était à nouveau caché derrière son masque, et malgré ses efforts pour redonner le sourire à Lisbon, il n’arrivait à rien, il était d’autant plus triste car il savait que sa tristesse c’était lui qui la lui avait transmise, il s’en voulait. Ca faisait deux mois maintenant que Red John était mort, Jane ne l’avait pas tué, il était mort dans un accident de voiture alors que le CBI était à sa poursuite, et même si le consultant aurait été en face de lui, il aurait été trop hésitant, car le tué en reviendrait à augmenter la peine qu’il avait causé à sa patronne, et il ne voulait plus lui faire de la peine, ni lui causer du tord. Ils étaient maintenant tout deux, marchant cote à cote, revenant de la boutique de Marie avec des beignets, lorsqu’ils croisèrent une connaissance. C’était le jeune homme que Jane avait empêché de se tuer, Patrick n’était pas content de le revoir, depuis ce soir là sa vie n’a plus été la même, ça lui était beaucoup plus dur de mettre le masque, mais il le faisait quand même. L’homme dit aux personne avec lesquelles il discutait de l’attendre, puis il vint à leur rencontre.
- Bonjour Monsieur Jane, Agent Lisbon, salua t-il en leur serrant la main. Comment allez vous
Ils firent de même, parlèrent une minutes ou deux, la tension montait mais le jeune homme ne remarquait rien.
- …Vous savez, dit-il à l’attention de Jane, Vous aviez raison, la douleur reste quand on y repense… Mais vous aviez tord sur un point.
Jane ne voyait pas comment il aurait put avoir tord, ça fait des années qu’il a en lui ce malheur et cette souffrance.
- On peut retrouver le bonheur, il suffit juste de bien le vouloir, et d’avoir des gens auprès de soit sur lesquels on peut compter.
Suite à ça, Jane hocha tout simplement la tête comme si de rien était, et un sourire en coin naquit sur le visage de Lisbon.
- Je dois y aller, mes amis m’attendent, j’ai été ravi de vous revoir tout les deux, et… merci, fit-il à l’adresse de Patrick.
- Il n’y a pas de quoi, répondit le blond d’un ton léger.
Le jeune homme s’en retourna auprès de ses amis, et le consultant et sa patronne continuèrent à marcher en direction du SUV. La rencontre l’homme avait déclenché le déclic chez Lisbon, si il lui était possible de transformer les faux sourires de Patrick en des vrais, elle le ferait.
- Jane.
- Oui… ? fit-il d’un ton appréhensif.
- Comme on a plus d’enquête pour aujourd’hui… Je me demandais ce que vous alliez faire cet après-midi.
- Rien d’extraordinaire, comme tout les jours.
- Vous voulez venir avec moi et les autres ?… Ils ont prévus d’aller pic niquer en forêt et de faire un tour au lac.
- Benn… Pourquoi pas.
Térésa sourit, elle ferait tout pour que petit à petit, Jane recommence à vivre.
- Ooh, et c’est vous qui avez enlevé le marque page du livre de Cho ? Il n’était pas très content.
- Non c’est pas moi, menti le consultant en faisant la moue.
- Ouais, c’est cela… Je vous ai vu.
- Il me fallait un papier pour prendre des notes, et j’avais que ça sous la main, expliqua t-il.
- Ne vous inquiétez pas, je ne dirai rien.
- Merci Lisbon, railla t-il.
- Mais s’il s’aperçoit que c’est vous je ne prendrai pas votre défense.
Ils arrivaient enfin jusqu’au SUV et la brune fouilla dans les poches du consultant et en sorti des clefs.
- C’est moi qui conduit, dit-elle.
Jane sourit, un sourire discret mais vrai, et tout sage, il s’assit du coté passager. Cela faisait longtemps que Lisbon le laissait conduire, et là, tout reprenait enfin place. Il allait, petit à petit, se retrouver, même si allait lui prendre du temps, Lisbon et ses amis seront avec lui.

________
J'étais pas sur de le poster, je le trouve pas très bien.


Dernière édition par Izarra le Mer 29 Sep 2010 - 19:13, édité 1 fois

Izarra
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  Flicka11 le Mer 29 Sep 2010 - 16:50

J'imagine très bien la scène ! Jane qui n'accepte de baisser ses défenses que parce qu'un homme menace de se tuer...

Et Lisbon qui entend tout malgré elle ! angel

Le coup de la voiture, ça me rappelle l'épisode avec Sophie Miller Very Happy

Merci pour ce bel OS Iza ! merci merci
avatar
Flicka11
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Loisirs : Cinéma, Musique, Lire et écrire des fanfics Jisbon ;-)
Localisation : Dans un tout petit pays pas très loin de la France :-P

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  Invité le Mer 29 Sep 2010 - 17:17

Trop bien Iza =)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  TiteMaï le Mer 29 Sep 2010 - 18:55

Super OS! super
avatar
TiteMaï
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Localisation : Boulogne/Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  Luciole le Mer 29 Sep 2010 - 18:58

Trop beau cet OS :wub: love amour1
Bravo Iza super bravo amen
calin
avatar
Luciole
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Lisbon♥
Localisation : dans ma bulle

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  Daidi le Mer 29 Sep 2010 - 19:11

Il est très bien cet OS Iza.

Je suis contente que malgré tes hésitations, tu l'ai posté.

Tu as beaucoup de talent et j'ai hate de lire plein de choses de ta part.

bravo super bravo

_________________

Merci à  Why pour ce magnifique kit  
Why + Daidi *.*:

avatar
Daidi
Co-admin

Féminin Personnage préféré : Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  teninches le Mer 29 Sep 2010 - 19:31

Il est bien écrit cet os. On ressent bie la douleur des personnages.

J'aime l'attitude qu'adopte Teresa à la fin. J'espère que ses efforts paieront.

Merci de l'avoir posté.
avatar
teninches
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon, Cho
Localisation : Dans les locaux du CBI

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  simon-baker-06 le Mer 29 Sep 2010 - 22:06

T'as bien fait de le poster , magnifique OS super bravo
avatar
simon-baker-06
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Loisirs : Lire les fanfics Jisbon
Localisation : 06 devant mon ordi

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  diamsley le Mer 23 Nov 2011 - 16:11

sublime os qui serait superbe en fic en le développant^^
En tout cas merci.... Very Happy
avatar
diamsley
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Jane,Cho,Lisbon,Mc Garett,Danno,Sherlock.
Loisirs : être heureuse!!
Localisation : Dans mon espace intérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  MelissaJane le Dim 22 Jan 2012 - 22:21

Flicka11 a écrit:
Le coup de la voiture, ça me rappelle l'épisode avec Sophie Miller Very Happy

Hein,hein Jane a embrassé une fille!
[...] Vous voulez conduire ?
J'ai l'air si triste ?

Oui, c'est vrai que sa rappelle un peu siffle , c'est un super os. bravo
avatar
MelissaJane
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Jane
Loisirs : Regarder des séries
Localisation : Nord de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OS] La douleur disparaîtra t-elle ? [fini] ^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum