Térésa Lisbon voit rouge^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Conyro le Lun 18 Nov 2013 - 11:38

Titre : Térésa Lisbon voit rouge

Genre :
Drame: Twisted Evil  suspense demon 

Personnages principaux :
Jane et Lisbon

Résumé : Lisbon et Jane sont appeler sur une scène de crime mais lorsque que l'agent sénior découvre le corps d'une jeune femme qui avait disparut sans vie et mutilée,cette dernière reconnait l'auteur de cet acte abominable...


CHAPITRE

Prologue Page 1
Chapitre 1 Page 1
Chapitre 2 Page 1
Chapitre 3 Page 1

----------------------------------------------------------------------------  


Prologue



Elle était suivit ou plutôt elle était traquée.
Elle entendait nettement le bruit des pas derrière elle. Ils résonnaient dans les rues désertes cernées de hauts immeubles qui se renvoyaient l'écho comme dans un canyon.
La nuit était sombre et froide puis des nappes de brouillard commençaient à faire leur apparition.
On n’entendait pas d’autres bruits que le claquement des talons de son ravisseur sur l'asphalte.
Julia tourna dans une ruelle toujours en marchant le plus rapidement possible. Elle aurait bien voulu courir mais avec ses fichus talons de 15 centimètres qu'elle portait, cela lui était impossible, de peur de se tordre la cheville. De temps en temps, elle jeta un œil par-dessus son épaule et s'aperçut que l'inconnu qui la suivait n'était plus à ses trousses. Julia ralentit sa cadence, quelque peu soulagée mais au moment où elle tourna la tête, elle fit un bon en arrière dans un petit cri de frayeur lorsqu'un SDF sortit de nulle part. Il était vêtu d'un short sale et d'une veste en jean encore plus crasseux que le vêtement du bas, de plus, il sentait l'alcool à plein nez. La jeune femme fit un pas en arrière lorsque que celui-ci s'avança vers elle
- Hé m'dame ! Vous n'auriez pas deux dollars ou même quelques cents ? Demanda-t-il la main tendue dans sa direction
- Je n'ai rien. Répondit-elle. Allez vous-en !
- Je suis un ancien combattant, m'dame et...
- Vous êtes surtout un alcoolique ou un drogué et vous feriez mieux de prendre un bain parce que vous sentez abominablement mauvais. Et vous êtes répugnant !
Avec une grimace de dégoût, elle le poussa du bout des doigts pour le forcer à s'écarter, elle répugnait à le toucher mais elle avait vraiment besoin de passer pour continuer son chemin et rentrer chez elle le plus vite possible.
Elle tourna dans un autre coin de rue puis s'arrêta en reprenant son souffle, en s'affaissant contre le mur avant de regarder derrière elle pour s'assurer que ce SDF ne l'avait pas suivit et constata qu'il n'était plus en vue. A demi rassurée, elle reprit sa route. Julia s'était tellement souciée de ce qui se passait dans son dos, près du gouffre noir et menaçant dans les rues qu'elle ne prit pas garde à ce qu'il y avait devant elle et vint se cogner de plein fouet contre un inconnu. Avant même qu'elle est eu le temps de pousser un cri, il lui avait plaqué une main gantée sur la bouche et l'obligeait à se retourner en lui tordant le bras.
La jeune femme eut un gémissement étouffé. Elle tenta de se débattre, de donner des coups de pied...
Elle sentit une piqûre, elle vit la main libre de l'inconnu injecter le contenue de la seringue dans son bras. Il continuait de la maintenir alors que celle ci s'efforçait de luttait. En quelques secondes à peine, une sensation d'étourdissement l'envahit. Elle sentit les mains se poser sur sa nuque et ses fesses. L'inconnu la souleva dans ses bras et se dirigea vers son véhicule. Une fois la portière ouverte, il plaça la jeune femme inconsciente sur la banquette arrière et se mit immédiatement au volant puis quitta les lieux, rapidement.


Dernière édition par Conyro le Dim 1 Déc 2013 - 12:35, édité 5 fois
avatar
Conyro
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon,Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire des fictions : DW et TM
Localisation : Dans le lit avec Matt Smith et Simon Baker

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  lisbon.jane le Lun 18 Nov 2013 - 13:42

Ta fic m'intrigue je serais curieuse de lire le premier chapitre pour en savoir plus Wink  
En tout cas ton résumé me plait green_smile
avatar
lisbon.jane
Chef d'unité au CBI
Chef d'unité au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Loisirs : la danse, cuisiner de la pâtisserie, regarder Mentalist (bien sur!!)
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Dream0fJisb0n le Lun 18 Nov 2013 - 19:24

C'est très bien écrit ! Je suis plus que curieuse de découvrir le premier chapitre Very Happy 
avatar
Dream0fJisb0n
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon .
Loisirs : Lire, regarder Mentalist, écrire sur le Jisbon .
Localisation : Sacramento à jouer les Cupidons dans les locaux du CBI .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Teresa Lisbon le Dim 24 Nov 2013 - 14:04

Intriguant, tout ça.
Hâte de lire le premier chapitre, également, pour en savoir plus...
avatar
Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  LOjisbonVE le Dim 24 Nov 2013 - 14:13

Un début très intriguant, j'attend la suite avec impatiente.
Je pense que le tueur a sévit dans le passé de Lisbon scratch.
Bref on verra tous ça; VLS !!
avatar
LOjisbonVE
Agent au CBI
Agent au CBI

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon évidement, Abbott & Cho
Loisirs : Séries, musique, photos...
Localisation : Enfin où il faut

http://robintunney-actu.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Conyro le Lun 25 Nov 2013 - 11:09

Hello hello mes fidèles lectrices (eur). J'espère que pour vous sa va bien ? De mon côtés tout baignes:D . Je vous remercie pour vos commentaires cela me ravie que ce prologue vous plaise. Maintenant place au chapitre 1 Wink . Je vous souhaite une bonne lecture Very Happy study study study 

------------------------------------------------------------------------

 
Chapitre 1


Il était cinq heures du matin lorsque le consultant, Patrick Jane et sa patronne, Térésa Lisbon arrivèrent sur le lieu d'un crime. Trois voitures de police noire et blanche, leurs gyrophares bleus  et rouge clignotants, bloquaient l’accès à la zone. Lisbon se rangea derrière l'une d'elles et descendirent de voiture. L'agent prit une lampe torche et une paire de gant en latex dans le coffre.
La zone était une friche industrielle en attente d'éventuelle construction. Une surface de deux hectares voir plus. Elle était entourée d'une clôture grillagée. Des bandes jaunes délimitant la scène du crime avait été tendue sur les ouvertures le long du grillage et sur une vingtaine de mètres derrière. Des piles de ferrailles rouillées mises au rebut jonchaient le sol. Une maigre végétation luttait pour survivre sur le terrain rocailleux. Au loin, on pouvait voir un cadavre. L'identité devait encore être confirmée mais à mesure qu'ils approchaient du corps, l'agent Lisbon eut la certitude que c'était la fille qui avait disparu, il y a quelques jours de ça : Julia Standford. Même recouverte du teint grisâtre de la mort, on devinait que Julia était jolie. Un visage rond aux joues pleines. Des cheveux bruns longs attachés en queue-de-cheval. Des yeux ouvert et voilé, ne révélant rien d'autre que l'horreur qu'on s'attend à trouver dans le regard de quelqu'un qui vient de se faire massacrer.
La fille était nue. Elle était allongée sur le dos, genoux fléchis, jambes écartées, un bras replié vers l'arrière comme si elle avait cherché à atteindre quelque chose au-dessus de sa tête.
Pendant que le mentaliste s'agenouilla pour observer mieux la victime ; Lisbon, quand à elle, resta à scruter le corps comme si elle reconnaissait cette façon de tuer. Gorge tranchée et une grosse entaille au niveau du ventre et tout autour s’il y avait des pétales de roses.
Patrick se releva au bout de quelques minutes et se tourna vers sa patronne qui était devenue pâle comme un linge en voyant l'horreur. Il posa délicatement sa main sur l'épaule de la brunette qui sortit de sa préoccupation en se tournant vers son collègue.
- Vous allez bien Lisbon ? Demanda Jane d'une voix douce
- Pas vraiment. Répondit-elle ; je sais qui a tué cette pauvre femme. Dit-elle en détournant le regard du corps.
- Dans ce cas, si vous savez qui c’est, il ne reste plus qu'à l'attraper et le mettre en prison.
Térésa pouffa en entendant ce que venait de dire le mentaliste.
- Si vous croyez que c'est aussi simple que ça détrompez-vous. L’assassin que nous recherchons est le plus intelligent de tous les tueurs que je connaisse même John le Rouge n'est rien, comparé à lui.
- Et qu'est-ce qui vous fait dire ça ? La questionna-t-il en fronçant les sourcils
- Parce que j'ai eu à faire à ce tueur quand je travaillais au FBI, dix ans en arrière. Expliqua-t-elle
- Oh ! Fit-il simplement; j'ignorais que vous avez travaillé avec les fédéraux.
- Et bien maintenant vous le savez Jane. Dit-elle en croisant son regard ; Quand je vous dis que vous me connaissez mal et bien c'est la vérité.
Il secoua la tête en ayant un petit sourire en coin sur son visage.
- Vous êtes vraiment pleine de surprise Lisbon. Remarqua-t-il avant de redevenir sérieux ; alors, dites-moi comment se nomme notre assassin ?
- Il se fait appeler Le Boucher, c'est en réalité...
- Un tueur en série ; la coupa-t-il, il s'en prend principalement aux femmes brunes qui ont environs la trentaine. Il a tué trente-cinq femmes plus celle-ci ce qui fait ça trente-sixième victime en onze ans.
- Attendez une minute, vous n'auriez pas lu un de mes dossiers par hasard pour que vous sachiez cela ? Demanda-t-elle à la fois étonnée et perplexe en fronçant les sourcils
Le mentaliste haussa simplement les épaules et fit une moue dubitative.
- Peut-être bien. Dit-il
Soudain, Lisbon le regarda froidement à l’entendre lui répondre d’un ton naturel comme si de rien n’était ou si ça n’avait aucune importance pour lui, de fouiller dans ses dossiers. Sans crier gare et par respect pour la victime, la jeune femme saisit son consultant par le pan de sa veste afin de l’entraîner à quelques mètres de la scène de crime.  Une fois à l’abri des regards, l’agent se tourna vers son consultant, furieuse.
- Oh là là ! Je sens que je ne vais pas aimer ce moment. Marmonna Jane entre ses dents
- Peut-être bien ?! Répéta Lisbon, l’air scandalisée
- Ben, oui, disons que je m’ennuyais, je suis quelqu’un qui s’ennuie facilement donc j’ai traîné un peu dans les locaux et j’ai voulu me divertir. Expliqua le consultant l’air indifférent
- Quand vous dites « vous divertir », c’était de mettre votre nez dans des dossiers confidentiels enfermés dans mon bureau, c’est ça ?! Ajouta-t-elle
- Euh… plutôt de faire mon curieux, ce n’est pas le même verbe. Rectifia-t-il en secouant son index devant elle
- Vous ne manquez vraiment pas d’air ! Rétorqua Lisbon
- Oh ! Là, je dois dire que vous m’avez offensé ma chère. Gémit le consultant, faussement blessée et posant sa main sur son cœur
- N’essayez pas de faire le malin avec moi, Jane ! L’avertit-elle ; quand il s’agit du dossier John le Rouge, vous faites tout pour éviter de m’en parler mais ça ne vous prive pas d’avoir du culot pour lire un dossier confidentiel que je croyais avoir oublié depuis dix ans et qui refait surface, aujourd’hui, sans donner mon avis !
- Bah ! Fit-il en haussant les épaules ;  disons que c’est un jeu d’enfant d’ouvrir vos tiroirs. Répliqua-t-il l’air innocent dans un sourire
- Ah ! Très amusant ! Fit-elle avec sarcasme ; et respecter la vie privée, enfin, ma vie privée, vous connaissez ?
- Oh ! Plus personne n’a de vie privée à cause de tous ces gadgets, cette nouvelle technologie sur le net, le téléphone, c’est assez pervers. Et à vous voir, on voit tout de suite que vous n’avez pas de vie privée à part votre travail donc je ne vois pas où est le mal. Argumenta-t-il insensible
En entendant ces paroles d’un air acariâtre et cynique, Lisbon fut soudainement hébétée par ce manque de tact venant de son consultant. Elle le regarda droit dans les yeux, aussi furibonde que vexée par cet égocentrique malhonnête sans cœur. C’était la pire chose qu’elle pouvait entendre de la bouche de Jane vis-à-vis d’elle.
Tout à coup, sans crier gare, elle secoua lentement la tête, yeux assombris et lèvres pincées de rage tout en retirant ses gants.
- Bien, puisque c’est comme ça. Dit-elle simplement
Térésa passa devant lui, marchant d’un pas pressé et furax que ses talons claquaient violemment sur le sol. Patrick Jane fronça les sourcils, intrigué de la voir partir aussi brutalement de la scène de crime qu’il se demanda s’il n’avait pas été un peu fort avec elle. Aussitôt, il se mit à la suivre juste au moment où il la vit grimper dans la voiture en claquant violemment la portière, côté conducteur.
Lisbon alluma le contact avant que le moteur ne vibre et Jane ne se précipite vers elle afin de reprendre la conversation.
- Mais, attendez ! Attendez Lisbon ! La retint Jane
- Prenez le bus ! Lui lança-t-elle d’un air enragé
Puis elle démarra en trompe avant de quitter les lieux du crime dans un crissement de pneus faisant soulever de la poussière, laissant le consultant, seul comme un chien battu au bord de la route. Il tenta de faire quelques pas mais le véhicule était déjà loin qu’il resta impuissant en soupirant avant de se tourner vers les agents de police.
- Est-ce quelqu’un pourrait… faire le taxi ? Demanda-t-il l’air hésitant
Malheureusement pour lui, tous les agents le dévisageaient vaguement avant de se remettre au travail ou d’aller à droite à gauche de la scène de crime.
- Et ben non alors. Conclut-il dans un souffle
Enfin, il retira lentement sa veste avant de la mettre sous le bras en retroussant ses manches et d’opter pour la marche à pied.
avatar
Conyro
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon,Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire des fictions : DW et TM
Localisation : Dans le lit avec Matt Smith et Simon Baker

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  JisbonAddict le Mar 26 Nov 2013 - 16:26

Ah ah ! Tu as posté ta fic à ce que je vois hihi !! cheers yes joie5 

Hou làlà ! Qu'est-ce que j'adore, j'adore, j'adore ta fic qui est trop demon  + joie + vapes2  à la fois !!


Le Prologue :

Le début est vraiment très sadique Twisted Evil . On imagine trop bien la scène de la femme qui court à travers les rues pour s'échapper comme si ça sortait tout droit d'un début de film policier super ... Ce début annonce vraiment trop de l'intrigue qu'on s'y croirait vraiment et c'est trop bien écrit super 
Là, je dis vraiment bravo amen  bravo amen  bravo amen 


Le Chapitre 1 :

Un nouvel sérial killer affraid Mais cette fois-ci c'est le :rj: de Lisbon ! affraid 
On connaît d'abord la signature du tueur de série et son nom... d'abord par Lisbon ensuite par Jane qui s'est mit à fouiner dans les affaires de sa patronne en douce siffle 
Hou là ! Et tu m'étonne que Lisbon n'est pas contente du tout et j'aurai été pareille c'est certain :roll2: 
Oh ! L'excuse bidon à deux balles "Disons que je m'ennuyais un peu et nananère..." du Jane tout craché ça siffle 
Et voilà ! Lisbon qui s'emporte qui s'énerve contre le Jane faisant son innocent et fait son gamin. Brrr...grrr 

Oh ce passage me fait joie lol1 
Conyro a écrit:Lisbon alluma le contact avant que le moteur ne vibre et Jane ne se précipite vers elle afin de reprendre la conversation.
- Mais, attendez ! Attendez Lisbon ! La retint Jane
- Prenez le bus ! Lui lança-t-elle d’un air enragé
Puis elle démarra en trompe avant de quitter les lieux du crime dans un crissement de pneus faisant soulever de la poussière, laissant le consultant, seul comme un chien battu au bord de la route. Il tenta de faire quelques pas mais le véhicule était déjà loin qu’il resta impuissant en soupirant avant de se tourner vers les agents de police.
- Est-ce quelqu’un pourrait… faire le taxi ? Demanda-t-il l’air hésitant
Malheureusement pour lui, tous les agents le dévisageaient vaguement avant de se remettre au travail ou d’aller à droite à gauche de la scène de crime.
- Et ben non alors. Conclut-il dans un souffle
Enfin, il retira lentement sa veste avant de la mettre sous le bras en retroussant ses manches et d’opter pour la marche à pied.
Oh ça m'a trop tué lol2 lol2 oh j'adore j'adore ! cheers joie2 

Vraiment :bravo1: :bravo1: :bravo1: 

Maintenant, je n'ai plus qu'une seule chose à dire, ma chère
VIVEMENT LA SUITE !!!!!!!!! hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq 
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Teresa Lisbon le Mar 26 Nov 2013 - 21:28

Un tueur en série inventif comme j'aime bien en voir dans les polars... Je me demande ce que va donner l'enquête... Et Lisbon, Agent Fédéral ? Je croyais qu'elle était Lieutenant ou Inspecteur dans la SFPD avant de rejoindre le CBI.
avatar
Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Conyro le Jeu 28 Nov 2013 - 13:08

Hello tout le monde coucou 

JA : Merci pour ton commentaire qui me fait plaisir et je suis ravie que cela te plaise autant Wink.

Térésa Lisbon : Merci également a toi et pour ce que tu m'a dis concernant l'ancien boulot de notre Lisbonnette et bien je voulais changer l'histoire du perso et je sais que cela ne vas pas plaire a pas mal de monde mais bon tampis, j'ai envie de faire The mentalist a ma sauce et faire un aussi Jane légèrement différent...Tu verra  bien de toute façon bien sur il sera parfois agaçant mais pas toujours siffle oups3.

Bien voici le chapitre 2 a présent je vous souhaite une bonne lecture en espérant que cela vous plaira toujours autant. Je fais du mieux que je peux, je ne peux pas vous en vouloir de ne pas aimer cette fic hein 


-------------------------------------------------------------------------

Chapitre 2


Le jour se levait à peine lorsque Térésa Lisbon se gara sur un parking se trouvant face à la mer. Elle détacha sa ceinture de sécurité dans un soupir en posant ses mains sur le volant et fixa l'horizon pendant de longues minutes avant que des images ne se défilent dans sa tête, lui rappelant le passé.


Flash Back

C'était en Décembre 2002. Ce jour-là, la jeune femme était de garde au poste de police alors que tous ses collègues étaient partis fêter le réveillon de Noël avec leurs familles. Térésa se retrouvait seule dans le commissariat toute la nuit. Pour éviter que cette dernière ne s'ennuie, elle avait une solution à cela : Jouer à un jeu de simulation de vie sur son ordinateur. Les Sims. Il était une heure du matin lorsque enfin, son téléphone portable sonna. Elle l'attrapa et décrocha rapidement. C'était un agent de la police locale qui l'appelait pour l'informer qu'un meurtre venait d'avoir lieu. L’agent de l’époque nota les coordonnées et remercia son appelant avant de raccrocher, de prendre ses affaires et de quitter le bâtiment.
Térésa arriva sur le lieu où était supposé être l'endroit où il y avait eu un homicide. Elle quitta son véhicule et vit qu'il n'y avait aucune voiture de patrouille dans le secteur, ce qui était assez étrange. Elle attrapa sa lampe torche et son arme puis s'avança lentement vers une maison en piteux état. Des planches de bois couvraient les fenêtres, le toit à moitié démolit, les planches de bois grinçaient et craquaient au moindre pas puis des bruits de rats et de vols de pigeons résonnaient. Une fois devant la porte d'entrée, la jeune femme la poussa avec son pied et pénétra dans la demeure en pointant son pistolet devant elle. Au fur et à mesure de son avancé, elle sentit son stress grimper petit à petit que son cœur s’accélérait et au moment où elle entrait dans une pièce qui devait être certainement le salon vu le canapé en piteux état. A peine qu’elle fit quelques pas, le plancher craquait sous ses pieds que des pigeons s'envolèrent dans la maison, la faisant sursauter et pousser un cri de terreur. On se croirait dans un film d'horreur du moins cela y ressemblait.
Après avoir repris ses esprits, la jeune agent pivota en même temps que son arme puis sa lampe torche, elle fit quelques pas avant de s’arrêter net. Tout d'un coup, elle entendit une drôle de sonorité comme quelque chose qui se décollait puis, Térésa sentit une goutte liquide tomber avant de couler le long de son visage. Elle porta le dos de sa main jusqu’à sa joue où avait atterrit la substance en question en fronçant les sourcils d’un air septique. Lisbon écarta lentement sa main avec la matière du corpuscule au bout de ses doigts en la dévisageant. Elle la tendit vers la lumière de sa lampe et constata avec stupeur que la goutte était du sang. Du sang venant juste d’au-dessus d’elle.
 
Mais avant qu’elle ne relève la tête, la chose mystérieuse se décolla entièrement de la voûte puis tomba violemment au sol faisant soulever une épaisse couche de poussière, enlever les pigeons, fuir les rats et sursauter Térésa qui trébucha par terre dans un cri de frayeur. L’agent resta immobile un instant avant de tousser à cause de la cendre et de se redresser petit à petit. Elle plissa les yeux en chassant la poussière afin de mieux voir ce qui était tombé mais elle arrivait à apercevoir à peine une silhouette sombre dans le noir. Du coup, elle tapota le sol afin en cherchant sa lampe torche qu’elle avait lâcher en plein vol durant sa chute mais pas son arme.  Sans quitter le corps des yeux, elle finit par la retrouver et l’alluma en direction des cendres en se redressant lentement sur ses pieds.
Térésa s’avança lentement vers l’ombre par terre dont ses pas résonnaient sur le parquet grinçant comme s’il menaçait de s’effondrer dans quelques secondes, pointant son arme droit ainsi que sa lampe torche devant elle, l’air prudent. Puis elle s’arrêta net à quelques centimètres du corps avant de relever la lumière vive de sa lampe vers lui avant qu’elle ne fasse un bond d’affolement dans un hurlement presque identique à celui qu’on pouvait entendre dans Psychose. Soudain, elle sentit compassion, frustration, tristesse et colère à la fois lorsqu’elle reconnut l’individu nageant dans une marre de sang et de poussière. C'était Jeff Harrington, son collègue, mort sévèrement éventré, les yeux plongés dans le vide. Et sur sa chemise ensanglantée, il y avait quelque chose de coller dessus. Un papier avec une inscription. Elle se baissa un peu plus, l'éclaira avec sa lampe et vit un mot écrit à l'encre rouge pour la jeune femme :

« Voici un savoureux cadeau dédicacée pour l'attentionnée Térésa Lisbon qui l'appréciera au point. Voilà ce qui arrive quand il y a les gens trop curieux.
N'oubliez pas ceci, agent Lisbon et ne soyez pas triste. Entre vous et moi, c'est un jeu qui commence et qui se terminera quand je vous attraperai, qui sais ?
Je vous retrouverai sur la prochaine victime. Restez sur vos gardes.
Le Boucher »

Après avoir lu ces quelques lignes, la jeune femme sentit la colère l'envahir, elle serra le papier dans sa main férocement en se jurant intérieurement de retrouver cette ordure de première pour le tuer de ses propres mains et venger son collègue qui était son meilleur ami au sein de l'équipe. Lisbon resta pendant un petit moment accroupit avant de se redresser et d'appeler le coroner pour qu'il vienne chercher le corps. Quand cela fut terminé et qu'elle avait donné l'adresse de l'endroit où elle se trouvait, Térésa quitta la maison aussitôt.

Fin du Flash Back

De retour a la réalité, la jolie brunette jeta un œil à sa montre et s'aperçut qu'il était huit heures. C’est alors qu'elle décida de refaire le chemin à sens inverse  et prit la direction du Bureau Californien d'investigation.


Dernière édition par Conyro le Dim 1 Déc 2013 - 12:33, édité 2 fois
avatar
Conyro
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon,Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire des fictions : DW et TM
Localisation : Dans le lit avec Matt Smith et Simon Baker

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  JisbonAddict le Jeu 28 Nov 2013 - 18:04

affraid affraid affraid O.M.G !!! O.M.G !!! affraid affraid affraid 

Ce chapitre est vraiment très gord affraid et très sadique Twisted Evil  mais vraiment trop superbement bien écrit super super bravo 

Un vrai malheureux et sangant réveillon de Noël pour Lisbon qu'elle vit sans doute encore aujourd'hui pale demon 
Ce flash back est vraiment super bien décrit qui fait froid dans le dos pale :cold: puis pauvre Lisbon qui découvre le cadavre de son collègue ensanglanté soupir 

Puis le mot donne froid donne la chair de poule :cold: puis on comprend pourquoi Lisbon en fait une affaire personnelle avec ce tueur en série aussi une certaine de vengeance d'un côté. Un comportement comme Jane mais en plus calme et rationnel.

En tout cas, j'adore de chez j'adore ce chapitre comme j'adore ta fic miss bravo super amen bravo super amen 

Vivement la suite !!! hysteriq hysteriq hysteriq hysteriq 
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  LOjisbonVE le Jeu 28 Nov 2013 - 18:18

coucou.
Wahoo... Ton nouveau chapitre est juste fantastique !!
La découverte du cors et la réaction de Teresa (oui, j'avais loupé un chapitre.. Embarassed) et ce flash-back du passé de Lisbon, un nouveau noël seule et la découverte de son collègue et ami. Ont comprend à présent beaucoup mieu pourquoi elle en veux au "Boucher". C'est une enquête qui l'ateind énormément émotionellement et c'est quelque chose que Jane n'a pas encore compris, c'est un peu son John Le Rouge à elle en soit..
Ta suite est juste formidable mais évidement après le commentaire de JA, mon comm' parait nulle et tout petit...
Bref, j'espère quand même que ça te fera plaisir smile1.
Vivement la suite en tout cas, c'est juste F.O.R.M.I.D.A.B.L.E !!!
VLS !!!!!!!! hysteriq hysteriq hysteriq.

avatar
LOjisbonVE
Agent au CBI
Agent au CBI

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon évidement, Abbott & Cho
Loisirs : Séries, musique, photos...
Localisation : Enfin où il faut

http://robintunney-actu.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Teresa Lisbon le Sam 30 Nov 2013 - 17:41

Tu fais comme tu veux, j'ai juste un peu de mal avec les feds' , c'est tout... et honnêtement voir Jane moins "emmerdeur notoire" , je pense que cela ne serait pour me déplaire.
Ce chapitre fait vraiment froid dans le dos, surtout le flash-back.
Spoiler:
Les circonstances me rappellent un peu celles de la fin du 6x01
. Un cadavre pendu au plafond ?? C'est assez original, je ne l'ai qu'une seule fois dans une épisode de série mais jamais dans une fic. Ce "boucher" , me rappelle un peu RJ dés fois avec cette manière de jouer avec les forces de l'ordre par contre le MO ne correspond absolument pas. J'aimerais bien savoir plus sur cette affaire...
avatar
Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Conyro le Dim 1 Déc 2013 - 12:26

coucou  Comment vont mes fidèles lectrices ? Personnellement je vais très bien Very Happy.
Je suis heureuse de voir que cette fic vous intrigues et croyez moi vous n'êtes pas au bout de vos surprises demon. Dans les chapitres je met des petits clin d'oeil a d'ancien épisodes tout simplement parce que se sont des scènes qui m'ont particulièrement plus. Bon assez parlé voici enfin le Chapitre 3 que vous attendez tous Twisted Evil .

_____________________________________________________________

Chapitre 3
 


Dans la petite kitchenette, les trois agents Kimball Cho, Wayne Rigsby et Grace Van Pelt étaient assis autour de la table en train de boire leurs boissons matinales.
- Vous n'avez pas trouver Lisbon un peu bizarre en arrivant ce matin ? Les questionna Van Pelt en les regardant tout les deux
- Si répondit le grand brun entre deux gorgées ; Si vous voulez mon avis, Jane et elle ont du encore s'accrocher a propos de l'affaire sur Red John
- Comme toujours soupira Kimball stoïque en ouvrant une page du journal ; plus rien ne m'étonne finit-il par dire en baissant les yeux pour lire les nouvelles de la presse.
- Cho a raison. Depuis le temps on devrait être habitué à leurs petites disputes concernant cette affaire et puis on sait bien que cela ne durera pas longtemps puisqu'ils finissent par se réconcilier au bout de trois heures.
- Ouais c'est vrai. Pourquoi s'en faire... Enfin bref, c'est pas que je ne voudrais pas continuer cette discussion avec vous les gars mais je pense qu'il est temps de nous mettre au boulot vous ne croyez pas ? Dit Van Pelt en les dévisageant avec un petit sourire en coin avant de tourner les talons et s'éloigner de ses collègues. Les agents mâles se levèrent puis tout deux se dirigèrent vers leurs bureaux respectifs.
Avec les pieds engourdis, les muscles de ses jambes qui tiraient et une légère fatigue après sa longue marche, Patrick Jane arriva au quatrième étage du CBI. Le beau blondinet sortit de l'ascenseur en tenant dans sa main droite un petit sachet kraft de couleur marron avec marqué dessus d’une écriture fine et élégante « Chez Marie » puis un gobelet de café dans l'autre main.
Il longea le couloir, passa devant les trois salles d'interrogatoire puis l’espace de travail où l’équipe lui jetait un léger regard dédaigneux, se doutant qu’il avait encore dit un mot de travers à Lisbon avant de se replonger dans la paperasse. Le consultant continua encore quelques mètres puis s'arrêta devant le bureau de sa patronne. Voyant que les stores de la porte ainsi que des fenêtres étaient baissés, cela voulait dire que soit elle n'était pas là ou alors qu'elle ne voulait pas être déranger.
Patrick se pinça les lèvres en soupira intérieurement avant de baisser les yeux comme un chien battu par son maître. Ce dernier s'en voulait affreusement d'avoir pu fouiller dans les affaires personnelles de sa patronne alors qu'il n'aurait jamais dû le faire. Cependant, comme il lui avait expliqué quelques heures auparavant ; c'était un curieux. Et c'était justement pour ça que la jeune femme s'était énervée contre lui parce que cela ne le regardait pas. Puis la jeune femme avait raison sur ce point.
Il inspira profondément en relevant la tête avant de frapper trois petits coups à la vitre puis poussa la porte. Jane y passa lentement la tête et s'aperçut que la pièce était sombre et vide, ce qui voulait dire que Lisbon n'était pas là. Il referma la porte et au même moment où il se tourna, Rob apparut. Et c'est alors que Jane l'intercepta en lui demandant s'il avait vu Lisbon, ce dernier lui répondit qu'elle se trouvait sur la terrasse en train de boire un café. Patrick le remercia qu’aussitôt, sans attendre, il tourna les talons et alla rejoindre sa patronne.
 
Sur le toit de l’immeuble où se trouvait la terrasse où tous les employés du bâtiment pouvaient tranquillement boire un café ou manger un morceau durant leur pause; Térésa Lisbon était assise à une table près de la rambarde, toute seule. Elle regardait le panorama de Sacramento, offrant son visage à la brise douce tout en sirotant tranquillement son café avec son portable posé sur la table.
- Coucou Lisbon ! Fit une voix masculine
La jeune femme sortie de ses pensées et tourna la tête vers cette voix qu'elle reconnut sans difficulté puisque c'était celle de son consultant. Elle le toisa d'un regard noir puis détourna les yeux en brisant le silence
- Qu'est-ce que vous voulez Jane ?!
Son sourire s'effaça petit à petit avant de faire une tête d'un enfant de cinq ans se faisant gronder par sa maman qui venait de faire une bêtise. Le consultant s'approcha et posa le sac kraft et le gobelet face à elle
- Des beignets de Chez Marie.
Térésa attrapa le sachet et jeta un œil à l'intérieur avant de lever les yeux vers son consultant
- Vous essayez de faire quoi là en m'offrant ces viennoiseries ? Demanda-t-elle en le fixant puis comprit; Oh! Vous voulez vous faire pardonner d'avoir usurper un de mes dossiers. Mais cette fois-ci ! Ce n'est pas en faisant votre tête de chien battu que je vais céder à la tentation d'être indulgente. Maintenant allez-vous en ! J'aimerai être seule et boire mon café tranquillement ! Lança t-elle
Mais Jane ne bougea pas d'un pouce, l’observa longuement en penchant légèrement la tête sur le côté en ayant un sourire en coin lorsqu'il comprit pourquoi sa patronne était si tendue depuis le matin après avoir vue le corps et su que « Le Boucher » était de retour après temps d'années.
- Vous comptez reprendre la traque n'est-ce pas Lisbon ? Devina-t-il en plissant le front tout en la fixant
Térésa ferma les paupières dans un soupir d'agacement en voyant que son consultant était toujours là. Elle se tourna vers lui silencieuse avant de lui répondre sèchement :
- Si vous ne voulez pas que je me lève pour vous coller mon poing dans la figure devant tous les employés du bureau, vous devriez peut-être ficher le camp d'ici.
- Wow! Fit-il en reculant d'un pas; On se calme madame la grincheuse de première, c'est bon je m'en vais ! Dit-il en levant les mains en signe de reddition
- Du balai ! S'exclama-t-elle en lui faisant signe de partir
Le consultant s’exécuta alors en tournant les talons et quitta la terrasse sous le regard de Térésa qui poussa un soupir de soulagement une fois que celui-ci eu disparut de son champ de vision. Soudain son téléphone vibra sur la table, elle le saisie, regarda qui était l'appelant et décrocha.
- Oui Van Pelt ? Dit-elle
- Patron, vous avez reçut un colis. On l’a déposé dans votre bureau. La prévint-elle
- Un colis ! Répéta t-elle en fronçant les sourcils; Je n'ai rien commandé. S’étonna cette dernière ; Enfin bref, merci pour m'avoir prévenu Grace. La remercia t-elle
- De rien. Répondit-elle
Une fois que la conversation fut terminée, Lisbon raccrocha, mit son appareil dans la poche de son pantalon, se leva de la chaise et se rendit immédiatement à l'étage inférieur. Le jeune agent descendit l'escalier et se dirigea vers son bureau. Elle pénétra dans la pièce et vit sur son poste de travail un carton de taille moyenne. En s'avançant, Lisbon découvrit qu'il y avait quelques chose d'écrit dessus « Pour vous agent Lisbon, j'espère que cela vous plaira » Il n'y avait aucun nom de marquer. C'est alors qu'elle pensa que cela venait certainement de son consultant. Elle savait qu'il ferait tout pour se faire pardonner à cause de sa conduite. Au moment où elle jeta un œil dans l'open space, Patrick fit son apparition sur le seuil de la porte et s'appuya sur l'encadrement.
- J'ignorai que vous aviez un admirateur secret Lisbon. Plaisanta le mentaliste
- Ah, ah ! Vraiment très drôle ! Vous auriez pu au moins me l'apporter directement au lieu de l'envoyer par la poste Jane.
- Pardon ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler ? Dit-il en fronçant les sourcils
- Arrêtez un peu ! Je sais pertinemment que c'est vous qui m'avez envoyé ce colis ! Rétorqua-t-elle
- Non, c'est pas moi Lisbon ! Répondit-il sérieux ; Puis si cela avait été de ma part, je n'aurais pas mit votre cadeau dans une boîte à chaussures. Ajouta-t-il en entrant et s'approcha de sa patronne.
La belle brunette dévisagea longuement son consultant jusqu’à ce que son visage devienne pâle et inquiet en voyant qu’il lui disait la vérité. Ils se regardèrent avant de tourner lentement la tête vers cette boîte trônant sur le bureau de la jeune femme puis celle-ci s’en approcha en faisant le tour de sa table de travail après avoir enfilé une paire de gants de latex pour ne pas contaminer les preuves pendant que le mentaliste fermait la porte du bureau comme le lui avait demander sa patronne deux secondes avant. Elle sortit un cutter d’un tiroir, coupa délicatement l’adhésif collant le dessus du paquet tandis que Jane s’approcha doucement la table, en fronçant les sourcils, l’air intrigué mais soucieux à la fois. Ensuite, Lisbon posa l’instrument tranchant sur la table, à côté du carton, l’ouvrit lentement afin d’éviter d’amorcer un engin explosif, si jamais, car les paquets anonymes pouvaient en contenir et tout le monde s’en méfiait.
Cependant, elle grimaça de dégoût ainsi que d’horreur et fit un léger sursaut en découvrant le contenu que Jane recula d’un pas en se bouchant le nez, rien qu’en sentant l’odeur de décomposition se dégageant du paquet. La boîte contenait un cœur. Un vrai cœur humain emballé dans une grande feuille papier tâché de sang, portant une inscription dessus en encre sur lequel, Térésa fronça les sourcils ainsi que le nez en plongeant ses mains dans la boîte. Patrick, toujours d’une mine écœurée et la main bouchant ses narines sensibles, se pencha légèrement vers la boîte, voyant les mains de sa collègue, éloignée délicatement l’organe de la  feuille avec un mot dessus. Une fois fait, Lisbon prit le mot entre ses mains gantées puis le lit à voix haute :

 
« Je vous offre un cœur d’une des mes conquêtes pour fêter mon retour. Navré que notre fameuse partie de chasse se soit arrêtée mais maintenant, me revoilà !
Maintenant que la partie ne faite que recommencer, chère Térésa Lisbon, arriverez-vous à m’attraper cette fois ou ce sera moi ?
Je vous revois très vite. Votre admirateur,
Le Boucher. »

A la fin du message, Lisbon sentit ses poings se serrer avec rage qu’elle était à deux doigts de déchirer la pièce à conviction avant de se tourner vers Jane qui la fixait, l’air interdit et inquiet à entendre ce psychopathe provoquer sa partenaire. Tous deux restèrent silencieux en se regardant, les yeux dans les yeux....
avatar
Conyro
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon,Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire des fictions : DW et TM
Localisation : Dans le lit avec Matt Smith et Simon Baker

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Teresa Lisbon le Dim 1 Déc 2013 - 13:20

Ragh, j'ai l'impression que c'est moi que ce "boucher" nargue et ça le don de m'énerver légèrement... Sinon, ce chapitre fait toujours aussi froid dans le dos que le dernier (surtout la lettre). Je commence de plus en à plus à me demander si ce n'est pas RJ qui se fait pour un autre Serial Killer parce que franchement, ses manières ne me sont absolument pas étrangères. Et, effectivement, j'ai l'impression qu'avec toi, je ne suis pas au bout de mes surprises mais c'est quand même un peu pour ça que je lis cette fic : pour savoir ce que tu nous prépares pour la suite. Et ce le "boucher" nous prépare pour la suite...
avatar
Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Conyro le Mer 4 Déc 2013 - 13:09

Merci TL pour ton commentaire Wink Je te rassure de suite ce n'est pas :rj:qui se fais passer pour le boucher mais bien le vrai tueur en série et tu verra que ce dernier en aura vraiment après notre cher Lisbon...Mais chut je ne dis plus rien Twisted Evil 

Voici la suite

_______________________________________________________________

Chapitre 4




- Maintenant je suis sûre d'une chose, le tueur le plus recherché de toute la Californie est de retour pour tuer plus de proie dans cette ville. Murmura-t-elle les mains contre ses hanches
- Et à nouveau le jeu du chat et de la souris reprend. Ajouta Jane en tournant les yeux vers le colis.
La chef senior suivit son regard et resta silencieuse pendant un long moment lorsque sur son visage un sourire en coin apparut.
- Oui et cette fois je compte bien l'avoir cette pourriture. Dit-elle dans un souffle en se tournant vers le mentaliste
- Vous comptez prévenir l'équipe que nous avons une nouvelle affaire ? La questionna-t-il en la dévisageant
- Non. Ils ont déjà assez de travail comme ça et puis c'est mon dossier donc c'est à moi de m'en charger seule. Lui répondit-elle
- Je vois. Vous en faites une affaire personnelle un peu comme moi avec John le Rouge.
- Faux ! Contrairement à vous, je n'ai pas cette addiction de vengeance ! Dit-elle en croisant son regard
- Si vous le dites, mais ne vous laissez pas envahir pas la haine ni la colère cela risque de ne pas d'être bénéfique pour vous.
Stupéfaite par sa phrase, l'agent rejeta la tête en arrière et éclata de rire, ce qui surprit le mentaliste qui fronça les sourcils
- Puis je savoir ce qui vous faire rire Lisbon ?
- Vous êtes vraiment très mal placé pour me donner ce genre de conseil surtout quand il s'agit de vengeance comme la vôtre. Lança-t-elle en plissant le front
Jane la fixa pendant un long moment en se disant qu'elle n'avait pas tort du tout sur ce sujet là. Il poussa un soupir.
- C'est vrai vous avez raison. Dit-il en croisant son regard émeraude ; En revanche, si vous ne voulez pas que l'équipe vous donne un coup de main sur cette affaire, laissez-moi au moins vous aider.
- Très bien ! Fit-elle en haussant les épaules ; J'accepte mais à une condition.
- Laquelle ?
- Je ne veux pas que vous en parliez ni à Van Pelt, Rigsby et Cho. Cela doit rester entre nous, Comprit ?
- Promis Lisbon, motus et bouche cousue. Répondit-il en faisant le geste d'une fermeture éclair
La chef senior se dirigea vers le divan couleur crème et se laissa tomber dessus sous le regard de son consultant qui la rejoignit pour prendre place à ses côtés. Tous les deux restèrent silencieux jusqu'à que l'un prenne la parole.
- Que comptez-vous faire maintenant ? Demanda le mentaliste en brisant le silence
- Annoncer la mauvaise nouvelle à la famille Standford, ce qui est pour moi la pire chose à faire. Répondit-elle dans un soupir de tristesse
Patrick posa délicatement une main compatissante sur son épaule, la jeune femme tourna la tête vers lui en lui faisant un petit sourire pincée puis se décida qu'il fallait y aller. Elle quitta alors le bureau, longea le long couloir la menant jusqu'à l’ascenseur. A l'intérieur de la cabine, Lisbon appuya sur le bouton rez-de-chaussée mais au moment, où les portes allaient se refermer sur elle, le mentaliste s'y faufila rapidement avant de se positionner près de sa patronne qui le dévisager en fronçant les sourcils
- Vous faites quoi là ?
- Nous sommes équipiers et amis donc je vous accompagne. La réponse est aussi simple que ça. Répliqua-t-il l’air sérieux; Je ne veux pas vous laisser affronter cela toute seule parce que je sais à quel point annoncer la mort d'un enfant à sa famille est très dur à éprouver.
- C'est vrai et vous avez raison. En tout cas, je vous remercie à l'avance pour ce que vous faites.
- Oh ! Mais il y a pas de quoi, c’est normal dans la vie il faut savoir s'entraider.
En guise de réponse Lisbon tourna la tête vers lui avec un petit sourire sur son visage au moment où les portes s'ouvrirent. Ils sortirent de l'ascenseur et ensemble marchèrent jusqu'au parking. La chef senior se mit au volant du SUV tandis que son consultant s'installa sur le siège passager. Quand les ceintures de sécurité furent attachées, elle démarra.
 
*
 
Une femme se trouvait dans une pièce. Un lent retour à la conscience s'accompagna d'une douloureuse pulsation dans son crâne. Elle était vivante. De cela elle était sur en revanche, mais quant à savoir ce qui s'était passé et où elle était et pourquoi... Elle ouvrit un œil puis l'autre. Des lumières brillantes juste au dessus d'elle l'obligèrent à plisser les yeux jusqu'à ce que ses pupilles s’accommodent. Elle était allongée sur une table en métal, lorsqu’elle voulut se lever, elle sentit quelque chose lui tenir les poignets ainsi que les chevilles, elle remarqua alors que cette dernière était attachée par des sangles de toile. Elle tenta de se libérer en tirant sur les lanières mais elle n'y arrivait pas, ils étaient beaucoup trop serrés. La jeune femme regarda autour d'elle et vit que la pièce était vide. Presque tout à l'intérieur était blanc et il y a avait juste un soupirail sur le côtés qui laissait entrer les rayons du soleil. Elle se demanda alors où elle pouvait se trouvait. Quelqu'un la retenait prisonnière. Qui et pourquoi ?
Lentement, à mesure qu'elle reprenait ses esprits, la mémoire lui revint. Elle se souvint du parc où elle courait pour faire son jogging matinal et la rencontre d'un inconnu se faisant appeler Bram Stocker, l'auteur de roman le plus célèbre de tout les États-Unis. L'homme avait certainement dû mettre de la drogue dans sa boisson avant qu'il ne l'emmène ici, ou que se soit. Elle savait maintenant qui était son ravisseur mais pourquoi la kidnapper ? Que voulait-t-il faire d'elle ? C'était certainement être lié au sexe.
Elle en déduisait que ce Bram Stocker ou qui que se soit d'autre allait certainement la violer.
- Je ne le laisserai pas faire alors là non.
Elle répéta ses mots à voix haute comme un rituel pour renforcer sa conviction.
- Je ne le laisserai pas faire.
La jeune femme ignorait comment l'en empêcher, mais il devait bien y avoir un moyen. Était-ce du déni ? Confronté à sa mort imminente, la première réaction de tout chacun n’était pas toujours le déni ? Quelle est la suite de cette fameuse litanie ? La peur ? La colère ? L'acceptation ? Elle ne se souvenait pas. Et bien si c'était la peur, elle venait juste de sauter au stade suivant. Parce qu'elle crevait de trouille.
« Contrôle-toi, se supplia t-elle presque elle même. Ne te laisse pas aller. La seule manière de t'en sortir, c'est de rester calme et lucide. » Elle s’efforça de respirer lentement et profondément pour retrouver son sang froid. Elle baissa ses paupières et tendit l'oreille pour tenter d'entendre le moindre bruit mais rien à part un vrombissement lointain, peut être un système d'air conditionné.
A nouveau la jeune femme scruta la pièce du regard et vie une porte à l'autre bout de la pièce, celle-ci semblait lourde et solide. Sans doute de l'acier ou du métal. Elle était munie d'une poignée argentée avec un bouton de verrouillage. Au-dessus de la poignée se trouvait une serrure à pêne dormant. Elle supposa que celle-ci était fermée, mais la porte était trop éloignée pour qu'elle en soit sûre ?
Puis elle prit conscience d'un autre bruit. Une respiration qui n'était pas la sienne. Une respiration lente et presque indistincte derrière le lit. Oui, c'était bien une respiration. Elle demeura paralysée, craignant de dire un mot. Finalement elle se mit à pleurer.
- Qui êtes vous ? Pleurnicha t-elle. Qu'est ce que vous me voulez ?
Un visage entra dans son champ de vision, un sourire sadique apparut alors. Dans sa main droite il tenait un couteau. Doucement, il se pencha sur elle et porta ses lèvres à son oreille.
- J'aurai voulu te garder un peu plus… Mais hélas, je ne vais pas pouvoir parce que je vais devoir me débarrasser de toi tout de suite. Lui murmura-t-il avant de se retirer pour croiser le regard apeuré de sa victime et s'exécuta aussitôt. Un hurlement retentit dans la pièce puis plus rien.
avatar
Conyro
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon,Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire des fictions : DW et TM
Localisation : Dans le lit avec Matt Smith et Simon Baker

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  JisbonAddict le Mer 4 Déc 2013 - 14:51

Oups ! Honte à moi, j'ai loupé ta fic Embarassed mais je vais me rattraper en commentant les 2 chapitres angel 


Chapitre 3 :

OMG OMG OMG affraid :shocked: affraid :shocked: 
Ce chapitre surtout la fin, donne vraiment la chair de poule voir même carrément froid dans le dos :cold: qu'on dirait ça sort droit d'un polar noir :cold: et c'est vraiment demon mais j'aime trop angel super bravo 

J'aime bien ce moment de conversation entre Grace, Cho et Rigsby parlant à propos de Jane et Lisbon. super Cho reste... Cho comme toujours. angel  Rigsby qui n'hésite à mettre son grain de sel puis Van Pelt très calme, sensible et accro au travail. green_smile 100% eux-mêmes vraiment bien décrit bravo super 

Hou làlà ! Qu'est-ce que j'adore Jane en l'imaginant très sexy dans le genre essouflé, les cheveux ébouriffés, gilet ouvert, veste sous le bras et la chemise dépassant du pantalon... bave2 vapes Puis après, il fait mine, l'air de rien en apportant un café et des beignets comme si de rien ne s'était passé siffle Vraiment le genre de gamin innocent lol1 
Mais Lisbon n'est pas dupe qu'elle n'hésite à s'énerver en lui rappelant pourquoi et si j'étais elle, je serais dans le même état. Quand Lisbon est en colère, tous aux abris ! siffle :roll2: 

Purée la fin... OMG OMG !! affraid affraid affraid 
La lettre et le paquet contenant un organe vital de la part du "Boucher" ça donne trop froid dans le dos :cold: Même scène que le 3x12 avec "l'Homme des Cavernes" mais en beaucoup mieux et plus sombre, je trouve. Vraiment sadique demon et on voit que ce tueur n'a vraiment peur de rien qu'il n'hésite à provoquer Lisbon comme le fait :rj: avec Jane.



Chapitre 4 :

Wow Wow hall J'adore ce chapitre où on passe du coq à l'âne en un rien de temps comme dans la série et ça devient une superbe intrigue bravo bravo super super 

J'adore la conversation entre Jane et Lisbon super :heart1: . On sent vraiment la haine, la colère et la frustration de Lisbon face à ce tueur en série qui joue avec elle pour la tester. Puis Jane qui n'hésite pas à comparer le combat de sa collègue avec le sien entre lui et :rj: autrefois mais j'adore comment Lisbon lui remonte les bretelles disant qu'elle n'a pas une soif de vengeance comme lui:héhé: . Ca, ça casse ! green_smile angel 
Mais j'aime quand Jane lui dit qu'il est prêt à tout pour l'aider même si les autres ne doivent pas le savoir parce que lisbon ne veut pas les mêleer à tout ça. Ah làlà ! Jane toujours aussi fidèle, loyal et attentionné à l'égard de sa patronne pour tout et n'importe quoi même pour coincer le "Boucher" et le mettre en prison :wub: :heart1: . Vraiment j'adore !! :heart1: 

La fin !:shocked: affraid 
Mais désolée, ça me fait sourire quand le "Boucher" utilise le nom de l'auteur du roman "Dracula" comme pseudonyme pour attirer ses victimes red_smile angel 
C'est angoissant en imaginant ce que peut vivre la nouvelle proie de ce serial killer qui essaye de ne pas paniquer ni se laisser faire alors qu'elle se fait torturé :cold: pale C'est vraiment trop horrible rien qu'en imaginant le son de la voix de ce psychopathe puis ça donne froid dans le dos ! pale :peur3: 
Aaaaaaaaaaaaaaaaah ! OMG ! :shocked: affraid :peur3: Le cri de la pauvre femme à la fin de ce chapitre Twisted Evil :shocked: J'ai l'impression d'entendre ce même cri strident à la fin du film "Psychose" que j'en ai des frissons :cold: Twisted Evil 

Hou là là ! Oh my god ! :shocked: :shocked: Mais qu'est-ce que j'adore trop ces deux chapitres comme j'adore ta fic miss !! bravo bravo super super amen amen 

Franchement, là, il n'y a vraiment à rien à dire à part bravo amen bravo amen bravo amen 
avatar
JisbonAddict
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon & Cho
Loisirs : Lire des romans, écrire, faire du jogging, regarder Doctor Who, Mentalist et Rizzoli&Isles
Localisation : Dans ma Bretagne natale rêvant de Simon Baker, de David Tennant & de Matt Smith

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Teresa Lisbon le Ven 6 Déc 2013 - 22:14

Minute, le Boucher  = RJ ?
J'ai froid dans le dos rien de lire la fin de ce chapitre...et effectivement, je vois que ce "boucher" en à vraiment après notre agent senior préférée
Spoiler:
(ça me fait tellement  bizarre d'appeler Lis de nouveau de cette manière vue que dans la série, elle ne l'est plus...)
, pas qu'un peu même :  c'est ce qui me fait juste un peu paleaffraid et surtout qu'il mérite bien son surnom vu ce qu'il a en tête de lui infliger (je crois que c'est Lisbon la jeune femme à la fin de ce chapitre mais je n'en suis pas sûre et je préférerais me tromper...). VLS!
avatar
Teresa Lisbon
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Ma Lis' , si magistralement interprêtée par ma sublissisme Roby!
Loisirs : écrire, lire, regarder Castle et Mentalist, rêver du Jisbon...
Localisation : Sur une scène de crime avec l'Agent Spécial Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Térésa Lisbon voit rouge^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum