Ma renaissance^

Aller en bas

Ma renaissance^

Message  Justiine_FR le Mar 19 Mai 2015 - 17:11

Bonjour à tous! Je n'ai jamais pris le temps d'écrire de fan-fiction (Préférant les lires!) mais voilà étant donné que je suis en vacances et que je risque de m'ennuyer pendant encore pas mal de temps étant donné que je ne trouve pas de travail et que je suis donc libre jusqu'à Octobre (Mon départ en Australie!! Very Happy) j'ai donc décidé de partager ma toute première fiction avec vous!
J'espère qu'elle vous plaira, en tous les cas n'hésitez pas à me faire part de vos impressions! Wink

Après mettre trompé de catégorie en la postant dans "Fan-fic terminé" la voila enfin au bon endroit!
Bonne lecture à tous! study


Titre : Ma renaissance
Genre : Romance et peut-être un peu de drame
Personnages principaux : Jane, Lisbon et l'équipe. Peut-être un ou deux personnages issus de mon imagination.
Résumé : Après la mort de John le rouge, Jane décide de partir pour pouvoir reconstruire une nouvelle vie.



Prologue




Cela faisait déjà plusieurs mois que nous traquions John le rouge jour et nuit. Nous savions qu’un seul petit détail nous manquait pour pouvoir l’attraper. Par chance, il avait fait une erreur lors de son dernier massacre. Un simple poil, qui nous avait permis de l’identifier non sans difficultés. En effet, John le rouge ayant des contacts dans la police possédait un casier vierge. Cependant grâce aux talents de l’agent Van Pelt nous avions réussi à remonter le temps en trouvant une plainte déposé contre lui alors qu’il n’était qu’un adolescent, permettant ainsi à notre équipe du CBI d’identifier le serial killer le plus terrifiant que la Californie n’est jamais connu.  

Je n’avais pas pu, ou du moins n’avais pas eu le courage de tirer sur lui, alors qu’il se trouvait là juste devant moi. J’avais été comme tétanisé à l’idée de devenir comme lui, un monstre. Lisbon était arrivée quelques minutes après moi avec une équipe d’intervention et l’un des hommes avait alors tiré sur John le rouge. C’était enfin fini, mon cauchemar était terminé et mes princesses pouvaient enfin reposer en paix…
Avant de partir j'avais décidé de me rendre au cimetière pour me recueillir et leurs annoncer la bonne nouvelle. Me retrouver face à leur tombe m'avait fait comme un choc. Je m'étais rendu compte que je n'étais venu qu'une fois les voir, avec Dany. Je m'en voulais, certes elles n'étaient plus de ce monde mais j'aurais dû leur rendre visite plus souvent. Juste pour leur montrer que j'étais là que je pensais à elle et pas seulement à ma fichu vengeance contre John le rouge.

Cela faisait désormais 1 mois que j’étais parti, depuis que mon pire ennemi était mort. Je ne pourrais expliquer pour quelles raisons, mais j’avais besoin de partir, de m’éloigner de Sacramento pour pouvoir penser à reconstruire ma vie. Après avoir réfléchis longuement je m’étais enfin décidé à vendre ma maison de Malibu. Je devais rendre les clés aujourd’hui à un jeune couple avec deux enfants. Bien que ce soit extrêmement difficile pour moi de quitter cette demeure je savais que cette nouvelle famille serait heureuse dedans.
Je n’avais pas encore pris le temps de chercher un nouvel appartement, mais j’avais suffisamment d’argent pour vivre quelques temps dans un motel. Je ne pouvais de toute façon pas choisir cet appartement seul. Je savais qu’elle allait encore me réprimander d’être parti comme un voleur sans prévenir personne et qu’elle se serait fait un sang d’encre mais peu importe… Aujourd’hui je savais ce que je voulais et pour être franc j’avais qu’une idée en tête c’est dans les retrouver, de la retrouver et de la voir en colère. J’adorais la mettre hors d’elle…



TBC...


Dernière édition par Justiine_FR le Mar 23 Juin 2015 - 20:49, édité 3 fois
avatar
Justiine_FR
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon
Localisation : Australia in a few month.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  coraliementalist le Mar 19 Mai 2015 - 19:28

Alors j'ai tout simplement adoré !Bravo bravo !Et VLS faim
avatar
coraliementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon et Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Yoshilementalist le Lun 1 Juin 2015 - 20:27

Un petit prologue plutôt pas mal... la suite promet d'être intéressante! J'ai hâte de voir ce que cela donnera! Wink
avatar
Yoshilementalist
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane
Loisirs : Ecrire et lire
Localisation : Sur l'île des Yoshis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  carinette34 le Mer 10 Juin 2015 - 22:11

Ce prologue donne envie d'avoir la suite très vite !
avatar
carinette34
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  dochris le Sam 13 Juin 2015 - 18:52

je suis d'accord avec les coms précédents.....tout cela me met en appétit ! bravo...hâte de lire la suite...
avatar
dochris
Agent de circulation
Agent de circulation

Féminin Personnage préféré : Patrick jane, Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 1

Message  Justiine_FR le Lun 15 Juin 2015 - 18:16

Hey, bonjour à tous! coucou
Tout d'abord je voulais vous remercier pour tous vos gentils commentaires sur mon prologue! Ca m'a fait super plaisir!  calin
Etant fan de musique (Et plein d'autres choses! :smile4: ) j'ai décidé d'en parler un peu! Je ne sais pas vraiment si l'écriture me va ou non, j'ai surtout l'habitude de lire les fan-fictions mais voici mon premier chapitre qui j'espère vous plaira!  hein

En tout cas je vous souhaite une bonne lecture!  study




Chapitre 1





Après avoir quitté sa chambre de motel, Jane prit donc la direction du CBI. Il lui suffit de seulement une trentaine de minutes avant d’arriver à destination et de garer sa DS. Il respira un bon coup et rentra dans le bâtiment où ses collègues devaient probablement déjà être arrivés.

Le bip de l’ascenseur le sortit de ces pensées et il se rendit dans l’open space pour saluer Rigsby, Van Pelt et Cho qui semblaient en pleine discussion.

- « Un mois que je suis partis et personne est content de me revoir. »
-« Jane ! Tu es revenu ! » Van pelt et son indéniable charme, vint le saluer et le prit dans ses bras pour lui faire comprendre qu’il ne devait plus partir sans rien dire.
-« Lisbon va te tuer. » Intervint Cho, restant impassible.
-« Oh, encore ! » Répliqua le Mentalist, comme si c’était tout à fait normal de se prendre un savon par sa patronne.

Il se dirigea vers le bureau de Lisbon et afin de ne pas changer ces mauvaises habitudes n’attendit pas que celle-ci l’invite à entrer.

-« Liiiisbon, vous m’avez manqué ! » S’écria-t-il avec son sourire charmeur qui agaçait tant notre agent.
-« Jaane ! »Répondit Lisbon en Sursautant. Elle se reprit et ajouta sur le ton de l’énervement : « -Vous êtes un grand malade, et puis qu’est-ce que vous faites ici ? »
-« Lisbon, Lisbon ! Votre voix si douce et joyeuse m’avait tant manqué ! Ah et pour répondre à votre question je travaille ici. »

Lisbon sentit à ce moment une colère immense l’envahir. Elle avait eu une peur bleue lorsqu’elle l’avait vu face à John le rouge, certes il n’avait pas tiré mais elle s’était inquiétée pour lui. Elle savait que cette enquête résolue avait changé la vie de son consultant  et malgré son air idiot, il était encore blessé. Elle le connaissait par cœur et pouvait lire dans son regard de la tristesse et de la peur.

-« Jane, ça fait un mois, un mois que vous êtes encore partis sans donner de nouvelle. » Malgré la colère qu’elle avait en elle, ces paroles étaient sorties avec une intensité si douce et triste que Jane perdit contenance.

Il le savait, il le voyait dans son regard… Il l’avait encore déçu. Après environ 10 ans de collaboration il l’a décevait encore, il ne faisait que ça et même s’il ne l’avouerait pas ça lui faisait mal. Ce comporter comme un idiot, un égoïste était devenu sa carapace et il ne pouvait pas prendre le risque que celle-ci ne se brise. Il tenta donc de se reprendre du mieux qu’il put et répondit à Lisbon.

-« Lisbon ! Toute suite les grands mots, je n’étais pas partis je faisais simplement une petite pause. »
-« Une petite pause ? Mais vous ne faites rien de vos journée vous n’avez pas besoin de pause.

Jane voulait rétorquer mais Lisbon ne lui en laissa pas le temps. Elle était énervée et Jane savait qu’il fallait qu’elle finisse ce qu’elle avait dire.

-« Je sais que vous n’étiez pas partis en « pause » vous étiez juste trop mal pour rester avec nous après ce qu’il s’est passé. Vous avez fui comme à chaque fois qu’un obstacle ce met devant vous. Nous tenons à vous Jane… Je tiens à vous alors cessez de fuir et parlez-en.

Lisbon observa Jane après cette déclaration, il avait un regard qu’elle n’avait encore jamais vu… Il était ému.
Bien qu’un peu gênée par sa déclaration qui elle le savait allait lui poser des ennuis. En effet, Jane se ferait un vilain plaisir de lui rappeler lorsqu’ils auraient encore une dispute. Elle était tout de même fière d’avoir pu lui transmettre ce qu’elle ressentait vraiment, pour qu’il voie que certaines personnes tenaient vraiment à lui.

-« Ah oui vraiment, vous tenez à moi ! » Répondit Jane, sortant Lisbon de ces pensées.
-« Et bien oui, même si vous avez un nombre infinis de défauts, vous êtes mon ami. »
-« Un nombre infini de défauts ? Vous devez surement vous tromper de personne ! »
-« Non, non c’est bien vous ! Vous êtes arrogant, égoïste, un emmerdeur de première classe et j’en passe ! »
-« Whaa emmerdeur de première classe ! Ça c’est la classe !

Lisbon leva les yeux devant l’attitude de son collègue. Il lui avait manqué même si elle ne l’avouerait jamais à Jane. Son téléphone sonna coupant court à la discussion, une nouvelle affaire les attendait.

-« Un cambriolage qui a mal tourné, on y va. » Ordonna Lisbon à Jane
-« A vos ordre patron ! » répondit Jane
-« Arrêtez de faire l’imbécile, ça fait à peine 20 minutes que vous êtes revenu et vous m’agacez déjà. »
-« Certes je vous agace, mais vous tenez quand même à moi ! » Lui répondit-il avec son sourire charmeur en lui mettant la main dans le bas du dos pour qu’elle avance.

Ils se dirigèrent ensemble pour prendre l’ascenseur et rejoindre le parking du CBI. Après une tentative inespérée pour prendre sa formidable Citröen DS, Jane se résolu à monter du côté passager de l’énorme voiture que possédait Lisbon. Un SUV, mais pourquoi fallait-il qu’elle est une aussi grosse voiture ? Elle était toute petite elle n’avait pas besoin d’un tel engin. Il lui en fit donc la remarque et après un « Allez-vous faire voir Jane » ils arrivèrent sur les lieux du crime.

A première vu il y avait eu un cambriolage qui aurait mal tourné. Le légiste était déjà sur place et Lisbon prit le plus de renseignement possible auprès de lui afin de ne pas trop traîner sur cette enquête.
Bien qu’elle aime énormément son travail, bien trop d’après ces frères… Lisbon était de plus en plus épuisée et avait désormais du mal à supporter la vue d’un corps sans vie. Elle prit sur elle pour ne pas le montrer.

-« Alors, qu’avez-vous sur la victime ? »
-« Yann Kayima »
-« Le pianiste ? » Répliqua Jane surprit ne laissant pas le légiste finir sa phrase.
-« Depuis quand vous vous y connaissez en musique vous ? » Répondit Lisbon avec un sourire, curieuse d’en connaître plus sur son consultant.
-« Depuis que j’ai rencontré ma femme… »

Jane s’éloigna immédiatement ne voulant pas avoir à faire face à Lisbon. Il avait sorti cette phrase d’un air trop triste sans même sans rendre compte et il savait que Lisbon se sentirait coupable. Pourtant elle ne devait pas se sentir coupable il était le seul et l’unique responsable de la mort de ces deux princesses. A chaque fois qu’il en parlait, bien qu’il essaie de le faire le moins possible et seulement devant Lisbon, celle-ci montrait toujours une mine triste et pleine de pitié et il détestait ça.

De son côté Lisbon avait finis d’interroger les témoins, elle chercha donc Jane. Elle avait préféré le laisser seul après ce qu’il avait dit. Elle n’aimait pas le savoir malheureux mais elle savait quand le laisser seul ou non et ça bien que Jane ne lui admettrait jamais il lui en était énormément reconnaissant.

Elle le trouva dans la maison de la victime face à un magnifique piano. Il avait les yeux baissés et semblait ailleurs.

-« Jane, tout est bon pour moi. On peut y aller ? »
-« Hm… »

Il l’a devança et se dirigea vers la voiture de Lisbon s’en rien ajouter d’autres.


TBC ...


Dernière édition par Justiine_FR le Dim 2 Aoû 2015 - 13:18, édité 1 fois
avatar
Justiine_FR
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon
Localisation : Australia in a few month.

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 2

Message  Justiine_FR le Mar 23 Juin 2015 - 11:58

Bonjour à tous,  coucou je poste mon second chapitre! J'espère qu'il vous plaira. Wink
Je commence le travail Jeudi donc j'aurais moins de temps pour écrire mais je vais faire de mon mieux pour vous poster une suite demain histoire de me faire pardonner!

Bonne lecture à tous!  study

Chapitre 2




Après avoir fait le topo a son équipe et après leur avoir indiqués les différentes tâches qu’ils devaient réaliser, Lisbon se rendit dans son bureau. Elle s’occupa de chercher de nouvelles pistes pour leur enquête mais ne pouvait s’empêcher de penser à son emmerdeur de consultant. Pas si emmerdeur que ça d’ailleurs depuis ce matin. Elle regarda par la fenêtre et se rendit compte qu’il n’était pas à sa place habituelle, sur son vieux canapé marron. Il s’était probablement isolé, il le faisait toujours quand ça n’allait pas. Ce qui ne plaisait pas à Lisbon puisqu’en s’isolant il s’éloignait également de l’équipe et plus précisément d’elle. Mais ce qu’il lui faisait le plus mal c’est que dans ces moment-là, il revenait quelques heures plus tard et faisait comme si de rien était. Il souffrait et elle ne pouvait rien faire, ça lui rappelait de trop mauvais souvenir et elle avait peur qu’un jour il fasse une bêtise irréparable… Comme son père il y a de ça déjà 20 ans.

Jane c’était réfugié dans son grenier, il était allongé sur son lit de fortune et fixait le plafond. Cette enquête lui avait rappelé de nombreux souvenirs d’avec sa famille. En effet, Angela faisait du piano et avait appris à sa petite Charlotte à jouer quelques morceaux. Bien que triste en se rappelant de sa famille, Patrick avait le sourire aux lèvres face à ces bons moments passé avec elles. Cela faisait déjà 10 ans que John le rouge lui avaient arrachés ces deux princesses. Cependant, depuis la mort du tueur en série, Jane ne pensait plus à elles de la même façon. Il revoyait souvent les bons souvenirs qu’il avait partagés avec elles, contrairement à avant ou il ne pensait qu’à la vue d’Angela et de Charlotte baignant dans leurs sangs. Ils les gardaient désormais dans un coin de son cœur tout en avançant un peu plus chaque jour.

Après s’être isolé afin de penser tranquillement à sa défunte famille. Jane décida de retourner voir sa « nouvelle famille » dans l’open-space afin de les éclairés sur l’enquête en cours. Cho, Van Pelt et Rigsby étaient devant l’ordinateur de Grace et avaient visiblement trouvé quelques choses.

-« Oublié l’histoire du voisin qui aurait soit disant tout vu, il ment. » Répliqua Jane tout naturellement en s’allongeant sur son canapé.
-« Et comment tu peux savoir ça ? » Lui demanda Cho.
-« Cet homme est vieux et seul, il cherche seulement à ce qu’on s’intéresse à lui. »
-« Tiens, ça me rappel quelqu’un » Répondit Rigsby en ricanant.
-« Wayne ! » Van Pelt ne put s’empêcher de réprimander son petit ami. Elle tenait beaucoup à Jane et le savoir seul la rendait triste, elle n’aimait donc pas ce genre de réflexion. « Tu as une idée pour le suspect ? » Reprit-elle.
-« Oui, c’est évident c’est Jean-Baptiste Mizot. » Il avait répondit naturellement et en gardant les yeux fermés comme si la réponse était évidente.
-« Et on peut savoir qui c’est ? » Lui demanda Cho qui semblait ne plus être patient.
-« A vous de le découvrir ! Je ne vais pas tout faire quand même. »
-« Non mais Jane t’es pas sérieux la ? » Lui demanda Rigsby bouche bée.
-« Il est toujours sérieux quand il s’agit de nous emmerder. » Répondit simplement Cho.

Ils retournèrent donc tous à leur poste et Van Pelt commença les recherches sur ce suspect. Bien qu’ils n’aient aucune preuve face à ce que leur disait Jane ils décidèrent de suivre cette piste étant donné que celui-ci ne se trompait presque jamais.

Après une demi-heure à ne rien faire sur son canapé Jane se leva et alla rejoindre Lisbon dans son bureau. Il rentra comme d’habitude sans frapper et fit sursauter Lisbon qui était concentré dans son travail jusqu’à ce que celui-ci n’arrive.

-« Jane mais ce n’est pas possible ! »
-« Je sais je suis trop fort. »

Lisbon leva les yeux aux ciels, malgré qu’elle lui en veuille elle ne pouvait s’empêcher de sourire. Il était si énervant à débarquer comme un coup de vent dans son bureau. Mais en même ça lui avait manqué pendant un mois. Ces quatre semaines sans lui avaient été difficile et ça l’énervait encore plus. Il ne cessait de l’emmerder quand il était là et elle ne demandait qu’une chose c’est qu’il disparaisse. Mais lorsqu’il n’était pas là elle ressentait comme un grand vide. Elle tenait vraiment à lui, elle ne lui avait jamais dit mais il était son meilleur ami. Jane était la personne en qui elle avait le plus confiance malgré ces coups foireux.
Après quelques minutes elle se reprit et décida d’aborder le « sujet difficile » parce qu’elle le savait derrière ce beau sourire il était encore triste à cause de ce matin. Elle effaça donc son sourire et reprit son sérieux…

-« Jane… Cet homme… Enfin je veux dire le pianiste… Votre femme le connaissait ? » Demanda t’elle d’une voix douce et hésitante.

Jane ne sut quoi répondre et préféra faire comme si il n’avait pas entendu et changea totalement de sujet.

-« J’ai trouvé le tueur ! » Dit-il tout sourire.

Lisbon bien que déçu de son attitude décida de ne pas insister. Après tout quand il aurait envie de lui parler il le ferait. Du moins c’est ce qu’elle espérait…

-« Ah oui ? Et qui est-ce ? »
-« Lisbon voyons vous ne pensez quand même pas que je vais vous donner son nom aussi facilement ! »
-« Vous avez raison, c’est juste un tueur qui court dans la nature après tout. »
-« Il faut toujours que vous pensiez au côté négative ! Il s’appelle Jean-Baptiste Mizot, venez on va l’attraper ! » Il tendit le bras pour lui montrer le chemin.
-« Et pourquoi je vous suivrait ? »
-« Parce que vous savez que j’ai encore raison ! »
-« Je vous prévient Jane si c’est encore un de vos coups foireux… »
-« Allez Lisbon arrêtez de ronchonner et suivez-moi si vous voulez finir plus tôt ce soir. »  

Sachant que Jane avait encore probablement raison elle décida de le suivre. Comme toujours elle n’arrivait pas à lui résister, son sourire charmeur l’énervait. Dès qu’elle était un peu réticente face à une de ces idées, il lui sortait son sourire à faire tomber n’importe qu’elle femme et elle ne pouvait s’empêcher de lui donner ce qu’il voulait.

-« C’est moi qui vous emmène. » Répliqua Jane avant de monter dans l’ascenseur pour se diriger vers le parking du CBI.
-« Alors là, hors de question déjà que… »
-« Tu tu tute ! Ca n’est pas négociable ! » Le coupa Jane

Ils se dirigèrent donc vers le parking et montèrent dans le vieux tas de ferraille de Jane…


TBC...
avatar
Justiine_FR
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon
Localisation : Australia in a few month.

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 3

Message  Justiine_FR le Jeu 25 Juin 2015 - 20:49

Bonsoir tout le monde! coucou  Après ma toute première journée de travail bien éprouvante je dois l'avouer. J'ai eu envie de vous publier le troisième chapitre qui est entièrement Jisbon!  :wub: J'espère donc qu'il vous plaira!

Bonne lecture!  study

Chapitre 3


Lisbon n’avait pas encore adressez la parole à Jane depuis qu’ils étaient montés dans sa voiture. Celui-ci conduisait avec son sourire béat et ça l’agaçait, elle était donc tourné de façon a regardé par la fenêtre.

-« Vous êtes fâchés ? »
-« Je peux savoir où on va ? »
-« D’accord, vous n’avez donc pas envie de jouer au devinette ! » Lui répondit-il simplement.
-« Bon Jane vous comptez me dire où on va ? Ou je vous assure que je saute de votre tas de ferraille. »
-« Vous êtes vraiment pas marrante Lisbon ! On va faire les magasins. »
-« Faire les magasins ? Vous vous fichez de moi ? »
-« Il vous faut une tenue parfaite pour ce soir afin que lui puisse entrer à la soirée consacré aux meilleures pianiste du monde entier. Et comme je sais que votre armoire ne contient que jean et tee-shirt datant de la guerre 14-18 je vous emmène faire les magasins pour vous trouver une magnifique robe. »
-« Une robe ? Non mais vous rigolez j’espère ! »
-« Je suis très sérieux Lisbon ! Et puis je suis sûre que vous êtes magnifique en robe » Lui répondit-il sincèrement.

Ce dernier commentaire de la part de Jane lui valut un coup de poing dans l’épaule. Certes elle était flattée par le compliment mais elle détestait mettre des robes. Et puis, elle ne se sentait pas très allaise dans ce genre de vêtement. Elle savait que ça n’était pas avec ces jeans et tee-shirts banales qu’elle allait trouver l’homme de sa vie mais elle avait de toute façon peur de se rapprocher d’un homme et d’ensuite avoir le cœur brisé.

Ils arrivèrent quelques minutes plus tard dans le centre-ville. Jane se gara dans un parking souterrain et ils se dirigèrent vers les magasins. Lisbon disait non à toute les robes que Jane lui montrait, il décida donc de ne pas lui laisser le choix et de prendre celles qui pourraient le mieux lui aller et se dirigea vers la cabine d'essayage.

-« Allez Lisbon essayez celles-là je suis sûre qu’elles vont vous allez à ravir. »
-« Je vous déteste Jane ! » Dit-elle simplement en entrant dans la cabine.

Elle essaya une première robe… Immonde ! Elle était certes jolie mais sur elle ça n’allait pas du tout. Elle essaya ensuite une seconde… Trop vulgaire. Puis une troisième… Trop courte.

Jane commençait à s’impatienter et voulait donner son avis à Lisbon sur les robes qu’elle essayait mais celle-ci était bien décidé et ne pas lui céder cette fois ci. Du moins pas jusqu’à ce qu’elle trouve la bonne robe.

-« Allez Lisbon montrez-moi, je vous dirais ce que j’en pense. » Lui demanda-t-elle encore une fois désespérément.

Lisbon venait tout juste d’essayer la toute première robe que Jane avait trouvée. Il avait tout de suite eu un coup de cœur pour cette robe. Il imaginait tout à fait Lisbon l’a porter et il avait apparemment eu une bonne intuition. Lisbon ce regardait dans la glace qui se trouvait dans la cabine et bien que cela lui fasse bizarre elle se trouvait jolie. Elle se sentait femme et il est vrai qu’elle était encore plus heureuse que ce soit Jane qui est senti que cette robe était faite pour elle. Elle se regarda et hésita à sortir de la cabine pour montrer à Jane le résultat.

-« Si je vous montre vous me promettez de ne pas rigoler. » Dit-elle d’une voix timide.
-« Je vous le promets Lisbon, et puis je suis sûre que… » Il était bouche bée…

Il n’avait pas eu le temps de finir sa phrase que Lisbon était sortie de la cabine prenant son courage à deux mains. Elle observait Jane, il avait les yeux grands ouverts et la regardait comme jamais il ne l’avait fait. Elle ne savait pas si c’était un bon ou un mauvais signe. Elle décida donc de retourner dans la cabine mais Jane ouvrit la bouche.

-« Vous êtes sublime Teresa. » Il ne s’était même pas rendu compte qu’il l’avait appelé par son prénom.

Lisbon fut surprise que Jane l’appelle par son prénom mais elle n’en était que plus flatté. Elle avait l’impression que Jane la regardait comme si elle était la plus belle femme de ce pays. Elle, Teresa Lisbon, la flic en pantalon… Après tout elle se trompait sûrement, Jane n’avait pas regardé une femme depuis la mort d’Angela, il était simplement en manque, c’était un homme après tout. N’importe qu’elle femme portant cette robe l’aurait déstabilisé. Du moins c’est ce qu’elle pensait… Jane voyant qu’elle avait du mal à croire à son compliment décida d’insister.

-« Whaa Lisbon, vraiment vous êtes… magnifique. » Il lui prit la main et la fit tourner sur elle-même pour mieux la voir.

Lisbon était toute rouge, elle avait vu dans son regard que Jane lui disait vraiment ce qu’il ressentait. Jane l’emmena dans la pièce d’à coter où un grand miroir trônait au milieu de la pièce. Elle observa Jane à coter d’elle dans le miroir et eu soudainement une idée qui n’allait surement plaire à celui-ci.

-« Vous comptez tout de même pas  y aller comme ça ? » Lui demanda-t-elle avec un grand sourire tout en le dévisageant de la tête au pied.

En voyant le sourire de Lisbon Jane comprit tout de suite ou elle voulait en venir.

-« Oh non ! »
-« Oh si ! » Rétorqua Lisbon avec un grand sourire.
-« Mon costume est très beau, je n’ai pas besoin d’autres choses. »
-« Vous n’allez quand même pas venir à cette soirée avec un costume que vous mettez dans la vie de tous les jours ?  Et puis mon cavalier doit être à la hauteur de cette robe. »

Elle avait dit cette dernière phrase comme pour lui dire qu’elle acceptait de se rendre à cette soirée uniquement si celui-ci l’accompagnait en t’en que cavalier.

Il avait donc finir par céder à Lisbon, et avait accepté cet accord. Il lui avait aussi promis que cette soirée serait sans coup foireux même si c’était pour coincer le meurtrier. Après avoir insisté pour payer la robe de Lisbon, Jane se rendit donc dans un magasin pour homme dans le but de lui trouver un costume digne de la robe de Lisbon. Il avait trainé des pieds ne voulant pas mettre autres choses que son costume mais ayant forcé Lisbon à porter une robe il lui devait bien ça. Surtout que Lisbon était vraiment magnifique dans cette robe et cela l’avait troublé.

Après avoir acheté la robe de Lisbon et le costume de Jane, ils rentrèrent chacun chez eux afin de se préparer pour la soirée afin d’attraper le tueur qui d’après Jane y serait forcément.

Lisbon avait prévenu Rigsby,Van Pelt et Cho et ils avaient mis en place un stratagème afin que le tueur ne puisse s’échapper si jamais l’envie lui en prenait. Ils seraient donc placé chacun à une sortie du bâtiment.


TBC...
avatar
Justiine_FR
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon
Localisation : Australia in a few month.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Brume le Mar 14 Juil 2015 - 19:24

Hey ! coucou

Tout d'abord, désolée de ne pas avoir avoir ta fic plus tôt ! C'est un bon début, et l'écriture est fluide !
J'ai bien aimé les retrouvailles de Jane avec l'équipe !
J'ai adoré ce passage: -« Un ordre infini de défauts ? Vous devez surement vous tromper de personne ! »
-« Non, non c’est bien vous ! Vous êtes arrogant, égoïste, un emmerdeur de première classe et j’en passe ! »
-« Whaa emmerdeur de première classe ! Ça c’est la classe !"
lol2

Une histoire autour de la musique et du piano... J'avoue que je suis curieuse de savoir qui est ce Jean-Baptiste Mizot et pourquoi Jane le croit coupable. En tout cas c'est une bonne idée de replonger Jane dans son passé via l'univers de la musique ! bravo

Enfin, c'était plutôt marrant d'imaginer Lisbon et Jane faire les magasins ! J'ai hâte de voir ce que Lisbon réserve à son consultant en matière de "tenue de soirée".... Il l'a bien cherché après tout ! lol1

Bref tout ça pour dire, VSL ! hysteriq
avatar
Brume
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon
Localisation : quelque part dans un monde imaginaire

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 4

Message  Justiine_FR le Mar 21 Juil 2015 - 21:23

Avant de poster ce nouveau chapitre je voulais remercier Brume pour son gentil commentaire! Et merci aux filles de Twitter qui je sais lisent aussi ma fic. :)


Chapitre 4


Il était 19h30 et Jane n’allait pas tarder à passer prendre Lisbon chez elle. Elle finit de se préparer et celui-ci arriva quelques minutes plus tard. Il prit une grande inspiration afin de se préparer à la vue d’une Lisbon en robe et sonna à la porte. Celle-ci lui ouvrit seulement quelques secondes plus tard.

-« Wha vous… vous êtes magnifique Lisbon ! »

Lisbon s’était légèrement maquillé et avait bouclé ces cheveux qu’elle avait laissés détaché. Jane était lui vêtu d’un smoking noir ainsi qu’une chemise blanche et il tenait une cravate bleu foncé dans ces mains. Troublé face à la vue de son irrésistible consultant Lisbon décida de lui répondre avec humour afin de détendre l’atmosphère.

-« Vous n’êtes pas mal non plus ! ».

Ils laissèrent échapper un rire tous les deux en voyant qu’ils étaient aussi gêné l’un comme l’autre.

-« Il faut vraiment que je mette se truque ? » Demanda Jane à Lisbon en lui montrant la cravate qu’il avait dans les mains.

-« Oui, il le faut et puis arrêtez de ronchonner vous êtes très séduisant en plus avec cette cravate. »

Lisbon avait pris la cravate des mains de Jane et lui avait fait comprendre qu’il devait la suivre à l’intérieur. Elle referma la porte et commença à enlever la veste de Jane. Celui-ci surprit fit un geste en arrière.

-« Je veux juste vous faire votre nœud, mais pour ça il faudrait ôter votre veste. » Lui expliqua simplement Lisbon.

Jane s’exécuta et Lisbon s’approcha de lui afin de pouvoir lui faire un joli nœud de cravate. Elle souleva le col de sa chemise et entoura la cravate autour de son cou. Ils étaient très proches et ils n’étaient pas très allaise. Cependant Lisbon s’approcha encore un peu plus de Jane pour pouvoir faire le nœud correctement. Elle avait la tête baissée et était concentrée sur ce qu’elle faisait tandis que Jane la regardait et la trouvait vraiment magnifique. Elle sentait extrêmement bon et Jane ne put s’empêcher de lui faire remarquer ce qui la mit encore plus mal allaise. Après quelques secondes elle réussit enfin à lui faire un nœud de cravate digne de ce nom. Elle remit le col de sa chemise correctement et ne put s’empêcher de lisser le devant de la chemise de Jane. C’est lorsqu’elle sentit le cœur de Jane battre à vive allure qu’elle retira ces mains et releva la tête.

Ils se regardaient dans les yeux avec une grande intensité. Au bout d’une minute qui parut une éternité Jane ramena une mèche de cheveux de Lisbon derrière son oreille. Elle ferma les yeux face à la douceur du geste de Jane.

Ils étaient de plus en plus proches et se regardaient toujours avec la même intensité. C’est à ce moment-là que Jane se rendit compte qu’il ressentait plus que de l’amitié pour Lisbon. C’était la première fois qu’il se l’avouait en tout cas. Et le plus étonnant c’est qu’il ne ressentait pas de culpabilité vis-à-vis de sa famille. Il en était certains Lisbon l’avait totalement changé et si elle n’avait pas été là il serait surement devenu fou ou pire se serait donné la mort. Il se sentait bien ici avec elle et il aurait voulu que ce moment dure toujours mais une sonnerie de téléphone vint interrompre ce moment.

A l’entente de sa sonnerie de téléphone Lisbon détacha son regard de Jane. Elle était troublée, ils venaient d’avoir un moment intime et c’était la première fois entre eux. Elle ne savait pas ce que cela pouvait signifier. Elle sortit cependant de ces pensées et répondit à son interlocuteur…

-« Lisbon j’écoute. »

-« Très bien Cho… Oui… Nous sommes en route. »

Elle raccrocha et fit comprendre à Jane que c’était l’heure de se rendre à la soirée. Il remit donc sa veste de costume et se dirigea vers sa voiture. Comme un vrai gentleman il ouvrit la portière à Lisbon et celle-ci lui répondit par un sourire.

Dans la voiture le silence était complet. Ils étaient tous les deux gêné de ce qu’il s’était passé il y a quelques minutes. N’en pouvant plus de ce silence Jane décida donc de le rompre avec ce qu’il savait faire le mieux… l’humour.

-« C’est dommage d’être aussi jolie et muette en même temps ! »

Il regarda du coin de l’œil Lisbon pour voir si sa réplique pour détendre l’atmosphère avait fonctionné et il fut satisfait de voir un grand sourire sur son visage.

-« Vous êtes idiot. » Lui répondit-elle souriante

Ils arrivèrent sur les lieux de la soirée quelques minutes plus tard. En entrant dans le bâtiment ils firent une excellente impression d’après le nombre indéfini de compliments qu’ils recevaient sur leurs tenus.

-« Vous voyez Lisbon, je vous l’avais dit vous êtes superbe. » Lui chuchota Jane à l’oreille.

Ils se placèrent près du buffet et attendirent que le « Sois disant » tueur face irruption. Lisbon était nerveuse à l’idée de mettre cette soirée en l’air à cause d’un coup foireux de Jane. En effet, cette soirée était très bien organisée et elle appréciait le piano joué en fond musicale.

-« Je vous assures que dans moins d’une heure notre meurtrier sera derrière les barreaux et vous pourrez profiter pleinement de votre soirée. »

-« Et comment vous pouvez en être aussi sûre ? »

-« Le tueur est présent dans la salle et je sais comment le démasquer. Mais je préfère attendre un peu avant de vous le démasquer comme ça vous pouvez profiter du piano. » Lui répondit-il sûre de lui et avec un grand sourire.

-« Jaane ! Et puis qui vous dit que j’aime le piano ? »

-« Oh Lisbon s’il vous plait pas à moi je sais quand quelques choses vous plait ou non ! »

-« Vous devez sûrement savoir que je n’aime pas du tout vos plan foireux alors ! »

-« Ah ça tout le monde le sait ».

-« Alors pourquoi vous continuez ? » Lui répondit-elle en élevant la voix

-« Parce que j’adore vous voir vous énerver ! » Lui répondit-il a l’oreille.

Lisbon détestait quand il faisait, elle savait qu’il savait… Elle aimait lorsqu’ils étaient proches et il en jouait. Chaque fois qu’il en avait l’occasion il la faisait rougir ou s’approchait un peu plus près d’elle. Elle avait d’ailleurs remarqué que c’était de plus en plus courant depuis quelques temps. En attendant elle devait attendre que monsieur se décide enfin à lui dévoiler le coupable mais il n’avait pas l’air décider pour le moment.

Après un long silence de leur part, préférant écouter le piano qui se jouait au milieu de la grande salle, Lisbon décida de prendre la parole.

-« Savez-vous en jouer ? » Lui demanda t’elle hésitante après la conversation qu’ils avaient eu quelques heures plus tôt sur la famille de Jane.

-« Hmm ? » Demanda Jane sortant de ces pensées en se retournant vers Lisbon.

-« Le piano, vous savez en jouer ? »

-« Non. » Répondit Jane en baissant la tête

Jane lui répondit bien trop vite et elle comprit que ce sujet de conversation n’était encore pas le bienvenue. Il lui parlerait quand il en aurait envie comme il l’avait déjà fait.

-« Allons arrêter notre meurtrier ! » Reprit Jane avec bonne humeur.



TBC...
avatar
Justiine_FR
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon
Localisation : Australia in a few month.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Paiw le Sam 25 Juil 2015 - 18:18

Coucou,
J'adooore ta fan-fiction *-*
J'ai avalée les 3 chapitres en même pas 20 minutes et j'ai adorée.
le paragraphe où Lisbon essaye des robes et celui où elle met la cravate à Jane c'est juste parfait !
Vivement la suite,
Bonne continuation
Paiw
avatar
Paiw
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Brume le Mer 29 Juil 2015 - 20:27

coucou
Le passage avec la cravate est trop mignon !
"Allons arrêter notre meurtrier ! » Reprit Jane avec bonne humeur.
Ouiiiiiiiiiiiii ! yes  Moi aussi je veux savoir qui est ce type ! :smile4: Bon, d'accord, tu nous as parlé d'un certain  Jean-Baptiste Mizot, mais je veux savoir pourquoi Jane est à ce point sûr de lui. hall
Vivement la suite ! stars hysteriq
avatar
Brume
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon
Localisation : quelque part dans un monde imaginaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Pain d'épices le Sam 1 Aoû 2015 - 20:03

coucou

ça faisait longtemps que je n'avais pas lu une ff par ici et j'me suis dit "allez pourquoi pas"
contente de m'être décidée Very Happy

j'aime bien ta petite histoire. c'est léger, c'est frais ; Jane emmerde son monde :tongue:
et tes petites touches d'humour sont sympa :)
avatar
Pain d'épices
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Grace Van Pelt
Loisirs : ,les arts du cirque, écrire, écouter de la musique, regarder la tv, faire du sport, etc...
Localisation : des fois j'me le demande...

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre 5

Message  Justiine_FR le Jeu 6 Aoû 2015 - 11:51

Coucou tout le monde! Je suis de retour avec un nouveau chapitre.:pc_smile:  Je vous préviens tout de suite j'ai galéré à l'écrire étant donnée que ma tendinite au poignet est de retour! pale
En tout cas je remercie Paiw, Brume et Pain d'épices pour leurs gentils commentaire et je vous laisse tout de suite découvrir le meurtrier!

Bonne lecture! study

Chapitre 5



-« Allons arrêter notre meurtrier ! »  Cette phrase qui aurait dût la réjouir lui donna comme un mauvais pressentiment. Il faut dire qu’avec Jane il fallait s’attendre à tout et n’importe quoi. Elle lui emboita le pas histoire de voir ce qu’il comptait faire. Celui-ci se dirigea vers la scène où était disposées divers coupe ainsi qu’un micro.

Jane monta sur la scène avec un pas décidé et se munit du micro. Etant habitué à faire son « show » celui-ci capta tout de suite l’assemblée sous l’œil inquiet de Lisbon qui ne savait pas à quoi s’attendre avec son emmerdeur de consultant.

-« Bonsoir, Messieurs, Dames, je m’appelle Patrick Jane et je fais partis du Bureau Californien D’Investigation. Je suis en réalité le consultant de cette ravissante demoiselle j’ai nommé Teresa Lisbon. » Il fit signe à l’assemblée d’applaudir en désignant Lisbon.

Lisbon était dans tous ces états, elle ne savait pas où se mettre et elle haïssait son consultant pour ce qu’il venait de faire. Il allait se faire remonter les bretelles.

-« Elle est belle, hein ? » Ajouta Jane, ce qui lui vaut un regard noir venant de sa patronne.

Voyant que Lisbon commençait sérieusement à s’énerver et à ne pas apprécier son comportement, Jane décida de faire ce pour lequel il était présent ici ce soir.

-« Comme vous le savez tous, le pianiste numéro un mondial, Yann Kayima, a été froidement assassiné il y a trois jours. Et je connais le meurtrier ! » Dit-il fièrement.

Voyant que l’assemblée commençait à s’impatienter, Jane continua son discours stoppant totalement l’agissement du public.

-« Il nous a même fait l’honneur d’être parmis nous ce soir, mais je ne vous en dit pas plus il risquerait de tous nous tuer ! »

Cette dernière phrase eu pour effet d’entrainer un mouvement de folle commençant a être ingérable pour Rigsby, Cho et Van Pelt qui s’était positionné chacun à une sortie afin que le tueur ne puisse s’échapper.

Voyant le carnage que « Mônsieur Jane » avait encore créé, Lisbon décida d’intervenir avant qu’un autre drame ne se produise. Elle monta sur la scène et arracha le micro des mains de son consultant.

-« S’il vous plaît, je vais vous demander de rester calme et de continuer de profiter de la fête. »

-« Maintenant que l’on est sur scène Lisbon, on pourrait peut-être en profiter pour donner le nom du gagnant du « Meilleur pianiste de l’année ? » »

Il regarda Lisbon avec son regard lui disant « Laisser moi faire Lisbon, le meurtrier sera démasqué d’en quelques minutes. » Voyant qu’il était sûr de lui, elle décida de lui faire confiance au risque de provoquer une énième catastrophe.
Elle était comme ça, elle lui faisait toujours confiance, il connaissait tous ces secrets alors qu’elle ne connaissait pratiquement rien de sa vie. Ca la rendait souvent triste de savoir qu’il n’arrivait pas à lui faire autant confiance comme elle le faisait avec lui.

Elle chassa ces idées sombres de son esprit et donna son accord à Jane. A vrai dire elle en avait assez de cette enquête, elle était fatiguée et elle voulait en finir au plus vite. Jane regarda Lisbon et la remercia du regard.

« Mes chers amis, je pense que nous sommes tous d’accord pour décerné le prix du « Meilleur pianiste de l’année » à notre ami décédé. »

Toute l’assemblée sembla en accord avec Jane. Des applaudissements se firent même entendre jusqu’à ce qu’un homme d’une cinquantaine d’année vienne faire irruption en criant au fond de la salle.

-« Ce n’est pas normal, cet enfoiré est mort ! Le prix me revient ! »

-« Ah ! Monsieur Mizot, je commençais à croire que vous ne vous manifesteriez jamais ! »

-« Donnez-moi le prix. » Ajouta l’homme plus que furieux contre Jane.

-« Mesdames, Messieurs je vous présente monsieur Jean-Baptiste Mizot second meilleur pianiste dans le classement mondial mais également notre meurtrier de la soirée !»

L’homme en question sortit une arme qu’il avait jusque-là caché dans la ceinture de son pantalon. Il dirigea l’arme vers Jane et tira en sa direction sous l’œil terrifié de Lisbon…

Jane se baissa et par chance la balle ne fit que l’effleurer. Cho, Rigsby et Van Pelt arrivèrent donc en courant et menottèrent le meurtrier pour le conduire au poste du CBI.

Après avoir vérifié que Jane n’avait rien, Lisbon se dirigea vers ces subalternes dans le but de leur donner les dernières informations nécessaires.

Elle se dirigea ensuite sous la tonnelle situé dehors en face d’un lac. Elle avait voulu rentrer avec ces collègues mais ils lui avaient certifié qu’ils pouvaient se charger eux-mêmes du meurtrier et qu’elle n’avait cas profiter de la soirée. A vrai dire ils avaient bien vu que Lisbon avait eu très peur pour Jane et qu’elle en était encore toute chamboulée.

Après avoir demandé à plusieurs personnes si ils savaient où se trouvait Lisbon, Jane réussi enfin à la trouver. Il l’a vit, sur le ponton en face du lac. Elle regardait l’horizon et semblait ailleurs.

-« Hey ! Je vous ai trouvé ! » Dit-il fièrement en se mettant à côté de Lisbon.

Celle-ci laissa seulement échapper un léger sourire.

-« J’avais encore raison pour le meurtrier ! »

Ce fut le mot de trop, Lisbon avait cru perdre son consultant et celui-ci arrivait et faisait le malin comme si il n’avait pas failli frôler la mort. Elle était en colère et comptait bien lui faire savoir. Cependant, lorsqu’elle voulut parler sa voix se serra et une larme perla sur le coin de sa joue.

-« Vous auriez pu mourir. » Se retournant pour lui faire face.

A l’entente de sa voix si triste et surtout à la vue de Lisbon pleurant, le sourire de Jane disparu aussi vite qu’il était arrivé.
-« Hey Lisbon, je suis là, je suis vivant. »

-« Mais ce ne sera pas toujours le cas, vous ne cessez jamais de faire l’idiot et un jour sa finira mal. » Lui répondit Lisbon en colère

-« Je suis désolé… Je vous promets de faire plus attention désormais. »

-« Je suis désolé mais j’ai du mal à vous croire. » Elle était sur le point de partir mais Jane l’interpella.

-« Vous n’avez pas confiance en moi ? » Lui demanda Jane blessé

-« J’aimerais pouvoir vous faire confiance Jane, mais j’ai l’impression que vous faites tout pour que je m’éloigne de vous. » Cette dernière phrase fut quasi murmurer par Lisbon

Jane s’approcha donc d’elle et lui fit relever la tête afin qu’il puisse voir ces yeux. Il pouvait y lire de la peur mais également de l’amour ce qui le surprit. Il ne savait cependant pas si c’était seulement de l’amour ressenti pour un ami ou de l’amour ressenti pour quelqu’un avec qui on voulait partager sa vie, ses angoisses, ses joies… En temps normal il s’avait déchiffré cet amour dans le regard des gens mais avec Lisbon c’était différant. Comme si elle l’envoutait…

Il n’avait qu’une envie s’était de la prendre dans ces bras. Il s’approcha donc un peu plus près d’elle et la serra dans ces bras. Lisbon se laissa faire et pleura silencieusement dans les bras de son consultant.

Après trois minutes, Jane releva la tête et recula légèrement avec un grand sourire sur les lèvres.

-« Vous entendez ? C’est notre chanson ! »  Lui fit-il remarquer en levant son index vers la salle de réception

Lisbon ne put s’empêcher de se remémorer cette soirée où Jane avait sentie qu’elle aimait cette chanson. Il l’avait gentiment invité à danser et c’est à ce moment-là qu’elle avait compris que ce qu’elle ressentait pour son consultant était plus que de l’amitié. Elle ne s’était jamais sentie aussi bien que ce soir-là dans ces bras.

-« M’accorderiez-vous cette danse belle demoiselle ? » Lui demanda galamment Jane

Lisbon ne put s’empêcher de lui sourire tout en levant les yeux au ciel. Il était vraiment pas croyable !




TBC ...
avatar
Justiine_FR
Distributeur de café
Distributeur de café

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane & Teresa Lisbon
Localisation : Australia in a few month.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Brume le Lun 10 Aoû 2015 - 15:43

coucou
T'en fais pas prend le temps qu'il te faut pour te soigner !
Je plussoie Pain d'épices ! Jane ennuie tout le monde  (surtout Lisbon siffle ) et fait son petit numéro ! Et ça marche ! :smile4: Bref, j'aime toujours autant ta fic ! bravo
avatar
Brume
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon
Localisation : quelque part dans un monde imaginaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Pain d'épices le Lun 10 Aoû 2015 - 20:47

Oh Justine prends tout ton temps surtout! Les problèmes de poignet je connais bien (ma main dominante en prime) ça fait mal et ça revient :/
J'espère que tu vas t'en remettre vite calin


Sinon comme Brume j'aime bien aussi le petit numéro de Jane ^^
Y'a pas; c'est efficace. Les gens se font coincer à chaque fois :smile4:
avatar
Pain d'épices
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Personnage préféré : Grace Van Pelt
Loisirs : ,les arts du cirque, écrire, écouter de la musique, regarder la tv, faire du sport, etc...
Localisation : des fois j'me le demande...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Brume le Mar 11 Aoû 2015 - 8:48

Pain d'épices a écrit:Oh Justine prends tout ton temps surtout! Les problèmes de poignet je connais bien (ma main dominante en prime) ça fait mal et ça revient  :/
J'espère que tu vas t'en remettre vite calin

Oui moi aussi je connais ! :roll:C'est assez horrible ! Soigne toi bien ! bisou
avatar
Brume
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Teresa Lisbon
Localisation : quelque part dans un monde imaginaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Paiw le Mar 29 Sep 2015 - 22:23

Heey j'adore ce 5eme chapitre, il est super et sooooo Jisbon *-*
Donc qu'une chose à dire : VSL !
avatar
Paiw
Livreur de Pizza
Livreur de Pizza

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma renaissance^

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum