Dans la presse anglophone

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Sam 8 Mai 2010 - 9:51

Ok merci bcp Sandy !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Sam 8 Mai 2010 - 9:53

Pas de quoi^^

edition :
Alors j'ai regroupé tous les articles qui n'avaient pas été traduit, je vais voir ce que je peux faire dans la semaine et je vous poste ce que j'ai fait, dès que c'est fait^^
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Mesmer le Dim 9 Mai 2010 - 20:57

Génial ! Merci !!! Very Happy
avatar
Mesmer
In Jane we trust

Masculin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Dim 9 Mai 2010 - 22:28

Super merci coucou
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Dim 9 Mai 2010 - 22:29

Je travaille demain, mais mardi et mercredi je suis OFF, je vais pouvoir commencer les traducs... ^^
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Mesmer le Lun 10 Mai 2010 - 0:09

OUF alors pour le OFF ! green_smile

Edit : alors ça s'est arrangé avec la team et les droits copyrights ? Z'avez trouvé un arrangement à l'amiable ? Tu as l'air plus détendue... smile1
avatar
Mesmer
In Jane we trust

Masculin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Lun 10 Mai 2010 - 8:13

Non, pas encore, je négocie toujours... mais le ton est en effet descendu... je ne pense pas arriver à trouver un accord qui me convienne, mais s'il accepte certaines de mes demandes... ça peut s'arranger ! Je vais voir... Merci encore pour votre soutien et vos conseils... ça m'a aidé à mieux vivre la situation... même si c'est loin d'être résolu !

Sinon, on va éviter de faire trop de hors sujet....
Je me colle demain aux premiers articles, j'ai hâte, j'avais pas eu trop le temps de les lire à fond et j'avoue que je suis curieuse... Razz
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Mesmer le Lun 10 Mai 2010 - 12:20

Sandy Speleers a écrit:
Je me colle demain aux premiers articles, j'ai hâte, j'avais pas eu trop le temps de les lire à fond et j'avoue que je suis curieuse... Razz

Nous aussi ! :roll2:

Bon, heureux d'apprendre que ça s'arrange petit à petit... smile1
avatar
Mesmer
In Jane we trust

Masculin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  wanda le Lun 10 Mai 2010 - 23:05

Dans cet article (j'ai pas tous lue et pas tous compris je vais attendre la trad), ils disent que c'est Simon qui a eu l'idée que Jane sorte avec quelqu'un, il a pensé qu'il était temps qu'il réessaye, qu'il revienne un peu parmis les "vivants". Je trouve que c'est une bonne idée mais pourquoi avoir choisit Kristina, je l'aime pas il aurait pu choisir n'importe qui, sauf Lisbon parce que c'est trop tôt, mais il a fallut que ce soit elle :mouais: !!!!

Sinon je suis pas d'accord avec leur point de vue sur une future relation Jane/Lisbon je crois qu'il réalise pas bien qu'à l'écran il y a vraiment une alchimie entre les 2 et il y a du potentiel pour avoir une relation (un truc de bien pas gnian gnian et tout).
Sinon d'après ce que j'ai compris mais je le répète je suis pas une experte en anglais on aurait quand un même le droit à un peu de jalousie du côté de Lisbon dans les 2X22/23.
avatar
wanda
Gardien du parking
Gardien du parking

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane et Teresa Lisbon
Loisirs : cinéma

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Mer 12 Mai 2010 - 11:58

Alors j'y est passé pas mal de temps et je fais ça rien que pour vous... LOL
Voici la traduc, imparfaite mais traduc quand meme de l'article de GQ
J'ai passé du temps a traduire des thermes que je connaissais pas forcément, je suis pas non plus une lumière en anglais !! Mais je comprend plus le parler que les écrits, et puis, l'essentiel c'est de comprendre l'essentiel, l'ensemble des dires même si on comprend pas tout^^

Alors voici le bijou^^

Simon Baker est plus souvent un peu partout à Hollywood.
Là où se trouve justement un fastfood à chaque coin de rue à Los Angeles, là où il y a un panneau d'affichage dans chaque rue. Y compris pour le nouveau show TV de Simon "The Mentalist" sur lequel la plupart d'entre eux sera orné. Il y a ce gars blond aux cheveux ondulé stéréotypé en dessous du paragraphe "Let The Mind Game Begin" - en français, Que le jeu des devinettes commence, ou un truc du genre -
J'en ai déjà passé 5 sur mon court trajet en voiture pour rejoindre les studio Warner Bros à San Fransisco Valley.
Baker est né à Tassie et à grandie à Lennow Head (juste au sud de Byron Bay) est la grande célébrité du moment ces jours-ci. Il a fallu pas mal de temps pour que son potentiel soit enfin reconnu avec ses débuts dans Most Popular New Talent Logie en 93 pour son travail dans "E Street".
Il a évidement eu une longue et lente ascension pour arriver au top. Alors qu'il n'avait pas réellement pris de cours pour être acteur. Il "voyageait dans un avion miteux la première fois" pour L.A. en 96, pour se placer derrière Russel Crowe, Guy Pearce, Naomi Watts, Nicole Kidman, et sa future femme, l'actrice Rebecca Rigg.
A son arrivée, il s'est fait remarqué par de gros agents qui bientôt le catapulteront dans des pilotes - premiers épisodes - Il va travaille consencieusement jusqu'à obtenir la notoriété en tant que Nick Fallin, un avocat très dur dans un cabinet d'avocats, dans la série TV 'The Guardian". Ce qui lui vaudra une nomination aux "Golden Globes" en 2002. Donc, en 2006, deux rôles masculins importants s'offriront à lui, un dans "Le Diable s'habille en Prada", l'autre dans "Something New", une comédie romatique où un homme blanc tombe amoureux d'une femme noire coincée (une performance qui attire l'attention d'Oprah).
Mais son plus grand rôle haut en couleur sera le nonchalent investigateur de crime Patrick Jane dans "The Mentalist".
Au fur et à mesure des semaines de 2008, "The Mentalist" devient le show TV le plus regardé aux USA. Entre 16 et 20 millions d'américains suivent chaque semaine pour voir Baker résoudre des crimes en lisant dans l'esprit des gens. Son travail dans la série lui a vallu une nomination auw Emmy l'année dernière.

Quand j'arrive auw studios, des rangées et des rangées de chariots sont alignés contre les bâtiments numérotés en ciment.
Le bâtiment 14 est celui où "The Mentalist" est tourné. Un publiciste me conduit à l'intérieur où je vois Baker en train de téléphoner de son mobile, en train de retoucher son maquillage, et écoutant à moitié son assitant qui arrange son planning insensément chargé. La co-star Robin Tunney, qui joue la directe agent en chef Teresa Lisbon, est en train de se faire une beauté juste à côté de lui.
Maintenant, la caméra tourne. Baker est en train de jouer la 6e prise d'une scene de deux lignes avec Tunney à propos d'unindice significatif dans l'affaire qu'ils sont charge de résoudre. Après la prise finie, j'ai dit que j'allais interviewer Baker pour son annonce pendant que le reste de l'équipe ferme tout durant leur lunch. QUelques minutes plus tard; je suis seul avec la gars de TV Guide Magazine qui sacre les hommes vivant les plus sexy de 2008.
Nous sirotont un expresso préparé à la perfection pendant que Baker change de costume, j'imagine alors combien de femmes peuvent adorer ce genre de scenario.
Pour les femmes sûres d'aimer Baker. Les fan sites ne tarissent pas d'éloges comme "Il fait chavirer mon coeur" ; "J'adore son accent" ; "Il est SI Sexy" et "Le plus beau sourire que j'ai jamais vu". La reine des abeilles de la TV US, la journaliste Barbara Walters, a été surprise en train de se mordre les lèvres avant de l'interviewer. Ellen DeGeneres a dit de lui qu'il était "Ridiculement beau."

Donc, je suis assis à regarder mon enregistreur et Baker est en train de dormir dans quelque chose de plus confortable, je lui parle du temps ou j'étais dans "The Footy Show" quand le joueur de NRL Nathan Hindmarsh avait été questionné pour savoir pour quel acteur sa femme à Hollywood en pinçait. La réponse de Hindmarsh ? "Ce type Simon Baker".
"Oui, j'ai entendu parlé de ça", dit Baker, le coin de sa bouche relevé en sourire.
"Vous voulez savoir ce qui est amusant ? Je suis un supporter de Parramatta et Hindmarsh est l'un de mes joueurs favoris. A bon nombre de mes amis m'appelaient pour me dire qu'ils l'avaient vu dans "The Footy Show". L'un d'eux m'a dit : "Bien, quand allons-nous aller à Hindy's pour un barbecue ? Tu pourrais nous avoir à tous une invitation." J'ai pensé que ce serait vraiment très sympa parce je pense qu'il est un footballeur complet. Je regarde "Footy" par le satellite avec les gars and je leur dirait : "Tu regarde Hindmarsh, il va faire 50 tacles dans ce match."

Je suis un peu impressionné quand apparemment l'auto-assuré Baker démarre l'interview en confessant qu'il n'était pas vraiment à l'aise avec les projecteurs. "Je suis essentiellement timide mais je sais comment survivre sociallement. J'aime toutefois m'engager totallement ou me détacher totallement. je suis un peu excessif. Je peux être complètement dedans ou pas du tout."
Alors bon Dieu comment cerner ce canon débutant - Il fait chaque tache manuel que ce soit maçonner ou encore nettoyer la piscine - contrastant avec le fait qu'il soit une idole, se focalisant sur l'audience de la série TV ?
"Je vais bien. I travaille ici et ensuite je rentre à la maison," explique-t-il. "Je vis à L.A., là où les gens comprennent la célébrité. Je remarque plus encore tout ce côté notoriété quand j'en suis éloigné. J'ai juste fait un film en Oklaoma et c'est là que vous réalisez combien de gens la regarde."
Mais que dire de la pression générée par une série TV gigantesque - Est-ce que vous realisez ?
"Si j'étais plus jeune et que je n'avais été propulsé dans autant de choses et que je n'avais autant vécu, cela pourrait probablement m'impressionner. Il a des jours où vous vous dites : "Merde ! Comment je vais faire pour assurer aujourd'hui ?" mais vous realisez que vous ne contrôlez rien et vous prenez le moment comme il vient. Je ne pense pas qu'il n'y ait rien de plus extraordinaire que de se rendre compte le nombre de gens qui regarde ces shows en se disant que ce que je fais est extraordinaire."
Baker a assez évolué dans le métier pour tomber dans la routine du showbiz en s'autocriticant au sujet de sa carrière. Il ne fait pas d'erreur, il profite du succès qui vient à lui, mais il ne fait pas d'illusions à propos du businees qui tourne autour de la célébrité.

"C'est la culture pop", dit-il. "Il y a eu plein de gens qui était le MEC dans une série TV qui tournait bien et il y en aura encore beaucoup après moi. Ma façon de voir les choses, "Ouais, c'est vraiment super et fantastique mais ça peut d'arrêter demain." Donc, j'essaye de ne pas trop y penser. C'est comme un surfeur prenant une vague. Une fois que vous y êtes, vous y allez - Vous n'avez pas le temps d'y penser. Vous y allez et vous profitez pleinement."

C'est cette Zen attitude qui lui permet de tenir la cadence de folie : d'interminable tapis rouge, présentations d'awards et d'interviews. Quant aux talk show, il s'en aquitte très bien même sur les plus gros : "Ellen", "Oprah", "Letterman" et "Regis et Kelly".
"Le premier talk show que j'ai vraiment fait en amérique, j'étais du genre : "Vas-y, Scotty, qu'on en finnisse vite !" J'ai détesté ça. Mon trip maintenant est de ne pas m'en foutre. De ne plus faire attention parce que si vous le faites, vous vous faites baiser. C'est juste une autre façon pour la public d'être mis en face des façades d'Hollywood - On appelle pas ça de l'industrie de l'amusement sans raison."
Baker sait qu'il doit jouer le jeu et il le joue bien. Mais il ne se laisse pas consumer, et les années passées à tourner dans Tinseltown n'a pas ennuyé ses conneries de realisateurs.
"Le principe de base à Hollywood est que le succès à plusieurs parents et que l'échec est orphelin. Personne ne veut être le père de l'échec. J'ai fait des films qui ont échoués and je refuse d'en faire des orphelins. En fait, ce sont ceux que j'ai le plus aimé parce que personne d'autre les a aimé. pour moi, le seul parti est l'expérience que j'en ai tiré - le reste c'est l'expérience de chacun. Souvent à Hollywood, c'est la charette qui influence le cheval. Je reste concentré sur le fait d'être le cheval. Je suis déjà préparé au fait de douter de moi-même."
Redis-le ? Simon Baker aurait des doubt sur lui-même ? L'un des hommes les plus désiré de la planète ? Un multi-millionaire avec 11 ans d'un mariage aussi solide que le rock, une famille aimante, une série TV au top et les meilleurs rôles de film ? Surement qu'il doit se sentir un peu humble de lui même ?
"Je me sens toujours un peu comme un importeur," dit-il. "Je ne me sens pas à ma place, comme si je n'y étais pas, et ressentir que je n'en suis pas digne. Mais qui ne le ressent pas ? Mettez-moi le gars qui dit ne pas avoir de doutes à propos de lui-même devant moi et je le ferais pleurer en deux minutes parce que c'est celui qui en aura plus que personne."
"Malgré tout", ajoute-t-il, "nous sommes Australiens. C'est pas comme si on disait : "Vous êtes impressionnants !" les Australiens disent : "C'était bien, mais n'attrape pas la grosse tête." Ici, aux USA, on t'apprend à attraper la grosse tête. Tu dois faire avec."

les amis Australiens ed Baker et sa famille ont fait un travail remarquable pour que leur égo s'en patisse pas, mais ça ne gâte rien à son succès qui lui apporte une certaine balance entre vie privée et travail. Baker travailles 17 heures par jours pour tourner les 23 épisodes de "The Mentalist" dans l'année, et pendant ces pauses dans la série, il travaille sur un film.
"J'essaye toujours de travailler en donnant le meilleur de moi-même. c'est comme d'aller de A à B mais en traversant uen pelouse de punaise sans chaussures. Si vous voulez aller jusqu'à B vous devez marcher à travers les punaises, les gars. Si vous ne voulez pas aller jusqu'à B alors arrêter vos pleurnicheries parce que ça va m'ennuyer - et je veux aller à B."
Baker devient animé, et un peu difficile à suivre.
"Je sais que je parle bizarrement", s'excuse-t-il avant de continuer dans le même ton. "Le mariage et la famille sont pareil. Je dirais : "J'ai trouvé la perle rare, je me suis marié avec elle, et tout va aller à merveille et j'y crois." Mais la vie ne marche pas comme ça et tu ne dois jamais abandonner ou tu peux arriver à comprendre, quand tu peux comprendre, tu te sens vraiment bien et tu te sens très proche de l'autre personne."
Il parle maintenant d'une façon plus fluide de l'amitié qu'il avec un ami depuis 10 ans enfin de nous éclairer sur sa philosophie.
"Mon ami, qui est acteur, a dit qu'il y a des perdants et des gagnants dans la vie. Il disait qua j'étais un gagnant et qu'il était un perdant. Je ne traduisais pas qu'il y avait des gagnants et des perdants mais que certaines personnes survivent et d'autres pas. certaines personnes sont résistantes. Il y a des gens qui peuvent prendre un coup, mais ça peut complètement les détruire. Mais je suis un survivant. Je suis tenace. Je n'abandonne jamais."

Mais qu'a donc à dire Baker aux gens que son amis n'arriverait pas à leur dire, même quand ils perdent la face ?
"Voici ce que je leur dirais : Est-ce que tu aimes le faire ? Ou alors où est le problème ? Eclate-toi ou fait autre chose. Ce n'est pas facile, chacun lutte. J'ai fait pas mal de films qui ont été des flop mais j'ai trouvé des choses intéressantes dans la manière de les faire - C'était une expérience et j'ai rencontré des gens intéressants et j'ai gagné un peu d'argent.
J'admet que je suis reconnaissant mais c'est plus dans l'approche des choses dans ta tête."
Avant d'admettre qu'il est facile pour quelqu'un qui apparait avoir vécu une vie tranquille et ça semble être le cas, gardez à l'esprit que Baker est dans l'air du temps. Il oublie qu'il a été un rôle majeur dans L.A. Confidential qui est désespérément apprécié, alors qu'il partageait l'affiche avec son ami Guy Pearce, où il a été rélégué en grande partie.
"J'ai juré un peu, l'appelant pas mal de fois un enculé et je l'assume. Ce n'est pas sa faute. Je n'avais rien contre lui. Comment se faire pardonner ? Avoir un peu d'audace et "moveon.org.com.au !"
Maintenant, Baker a mis tout ça derrière lui. Il est en train de travailler actuellement sur "The Killer Inside Me", un film indépendant, mais le rôle de Patrick Jane lui rappelle ses priorités. Au delà du garçon hors-hnorme de Tassie, il n'est pas près de quitter les écrans de TV que ce soit dans une série ou un film à auccès.
"J'ai des bon jours de travail dans ce businnes florissant où tout est bien installé. En faisant des films, c'est pârce que c'est quelque chose qui m'intéresse. Le plus gros de mon succès vient des choses viables que j'ai pu faire, surtout à la TV. Si c'est assi bon qu'il n'y parait, et que je suis connu en tant que gars de "The Mentalist" pourle reste de ma carrière, c'est pas mal, ça me va."
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  TiteMaï le Mer 12 Mai 2010 - 12:16

Mercii beaucoup Sandy !!
bravo super
avatar
TiteMaï
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Localisation : Boulogne/Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Mer 12 Mai 2010 - 12:18

J'en ferai un autre demain si je me sens... hé ! Ça prend pas mal de temps n'empêche, j'ai mis trois heure pour deux pages --'
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Mesmer le Mer 12 Mai 2010 - 13:57

Eh bien franchement Sandy, tu n'as pas besoin de diplôme pour ce job ! ça roule tout seul ! green_smile

Merci pour ce beau travail ! Very Happy
avatar
Mesmer
In Jane we trust

Masculin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Luciole le Mer 12 Mai 2010 - 15:07

Merciiiii beaucoup pour la traduction Sandy calin
C'est super gentil merci
avatar
Luciole
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Lisbon♥
Localisation : dans ma bulle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Mer 12 Mai 2010 - 22:57

Merci beaucoup Sandy, c'est vraiment très gentil de ta part joie5
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Jeu 13 Mai 2010 - 9:24

Mais de rien^^
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  redjane le Jeu 13 Mai 2010 - 9:36

Merci Sandy! Beau boulot super
avatar
redjane
Flic en uniforme
Flic en uniforme

Féminin Localisation : Lost in Space...

http://nathan-fillion.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Invité le Jeu 13 Mai 2010 - 9:43

J'essaye, jessaye siffle
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Nat le Dim 24 Oct 2010 - 16:02

les photos sont connues mais je ne sais pas si cela avait ete posté en entier

_________________

→" I'm not a perv... I just like watchin' handsome naked men" ♥️... ©️Nat
http://jerryoconnell.wordpress.com/                 http://bnfraiseart.tumblr.com/
avatar
Nat
Co-admin

Féminin Loisirs : Photoshopper Simon (à défaut de le chopper tout court)
Localisation : The Dark Side of the Moon

http://www.flickr.com/photos/nat_f/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Luciole le Dim 24 Oct 2010 - 17:07

J'adore les photos elels sont excellentes super
Merci Nat calin
avatar
Luciole
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Lisbon♥
Localisation : dans ma bulle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  teninches le Dim 24 Oct 2010 - 17:19

Merci pour l'article nat Very Happy
avatar
teninches
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane, Lisbon, Cho
Localisation : Dans les locaux du CBI

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  TiteMaï le Dim 24 Oct 2010 - 18:01

Merci Nat! super
avatar
TiteMaï
Red John
Red John

Féminin Personnage préféré : Jane et Lisbon
Localisation : Boulogne/Mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Daidi le Dim 24 Oct 2010 - 18:36

Génial pour toutes ces photos, y'en a que je connaissais mais pas toute. Merci pour l'article Nat.

_________________

Merci à  Why pour ce magnifique kit  
Why + Daidi *.*:

avatar
Daidi
Co-admin

Féminin Personnage préféré : Lisbon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Eloa le Dim 24 Oct 2010 - 21:24

joie2 Je n'ai pas le souvenir d'avoir lu cet article donc merci beaucoup Nat !! calin
avatar
Eloa
Stagiaire au CBI
Stagiaire au CBI

Féminin Personnage préféré : Patrick Jane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  azzalyah le Lun 25 Oct 2010 - 10:09

J'aime bien la photo où on le voit montrer ses photos au reste du groupe Very Happy Le sourire & co, il semble tout fière de lui :wub: .
avatar
azzalyah
Mentaliste
Mentaliste

Féminin Localisation : Moselle

http://terdazaly.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la presse anglophone

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum